AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266269003
Éditeur : Pocket (08/03/2018)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 162 notes)
Résumé :
Anna R. est une survivante. L'espace d'une seconde, lorsqu'une tonne d'acier a fracassé l'habitacle de sa voiture, elle a vécu une expérience de mort imminente. De retour parmi les vivants, Anna n'aura de cesse d'essayer de comprendre ce qui lui est arrivé. Qui était cet homme baigné de lumière noire qui la menaçait jusqu'aux portes de la mort ? Pourquoi n'a-t-elle pas, comme les autres « expérienceurs », la conviction de pouvoir vivre une vie meilleure ?
Par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
Siabelle
  29 octobre 2015
«Je suis morte. Je vais en enfer, pensa Anna.»
«Absorbant, Hallucinant et Poignant» c'est trois mots qui décrivent bien
«Quelque part avant l'enfer»…

C'est un peu ce livre qui m'a choisi car parfois je laisse errer mes doigts sur ma liseuse. J'avoue que la page couverture est frappante et le titre est tentant. À ma grande surprise, je tourne les pages. Qui vois-je ? La préface, c'est Franck Thilliez. C'est intrigant… Il réfère ce livre et il décrit tant d'éloges sur ce bouquin. Tu ne peux rester indifférent. Je me souviens alors qu'il y a aussi une certaine fée qui jette ses poudres d'or sur les gens dont je fais partie…
«Mon Dieu, si vous existez, aidez-moi…»
Un peu plus sur l'auteur…
«Quelque part avant l'enfer», c'est son premier livre. Je m'aperçois que je ne connais pas cet auteur, ce nom «Nico Tackian.» Qui est-ce ? C'est un scénariste, un réalisateur et un romancier français. C'est un journaliste et rédacteur en chef. de plus, c'est un scénariste de bande dessinée. Il commence par une BD et ensuite il signe plus que 30 albums.
C'est aussi un scénariste de cinéma et de télévision. Je vois qu'il est polyvalent et il possède divers talents.
Un prix gratifiant…
J'apprends aussi que son livre, il est sorti en 2015. Il récolte en plus un prix :
- PRIX DU PUBLIC DES BIBLIOTHÈQUES ET MÉDIATHÈQUES DU GRAND COGNAC.
FESTIVAL DU POLAR DE COGNAC 2015
Une nouvelle intéressante :
- «Quelque part avant l'enfer»… Il fait l'objet d'une étude pour une adaptation pour le cinéma.

Un peu plus sur l'histoire…
C'est un excellent thriller psychologique, c'est l'histoire d'Anna. Elle se réveille à l'hôpital à la suite d'un accident d'auto. C'est certain qu'Anna n'est plus la même, on la suit à travers son quotidien. Il s'ensuit des meurtres dans la ville, c'est ainsi que Zed, le policier, enquête. On y fait la connaissance du professeur Roody. C'est lui qui dirige un groupe pour aider les gens qui vivent des expériences EMI. On s'aperçoit qu'Anna est profondément troublée, elle sait qu'elle a besoin d'aide. Est-ce qu'elle va aller demander secours et est-ce qu'elle va s'en sortir ?

Un peu plus sur EMI…
Dans ce récit, l'auteur parle en gros d'expérience de mort imminente. Il élabore très bien son thème. On sent une écriture confiante, prenante et communicative. Il capte notre attention par des faits vécus qu'il insère très bien au début des chapitres. On ressent qu'il connaît bien son sujet et il réussit très bien à l'amener à travers une intrigue policière. On suit Anna dans une atmosphère accablante et même menaçante. On la sent près de tomber en ENFER… semblable à un tourbillon noir… «Quelque chose au fond de mon crâne est en train de pourrir»…
Un livre très prometteur…
Pour un premier livre, c'est très réussi. L'auteur Nicolas Tackian relève très bien son défi avec pour sujet sur les EMI. Il nous amène dans un univers mystérieux et dans un environnement angoissant et un peu cauchemardesque. On ne peut pas lâcher le livre car on perçoit un danger imminent et on a peur pour nos personnages. C'est une lecture instructive et divertissante. J'avoue, j'ai eu un doute pour le coupable mais l'auteur m'a eu.
C'est une finale émouvante et déconcertante. C'est un auteur à guetter, car si son premier roman est déjà un succès en soi, imaginez le deuxième qui s'en vient… Et comme dit Stelphique, la fée, qui t‘ensorcèle, cette histoire aurait même le droit à une deuxième lecture… C'est à cause du travail très bien exercé de cet auteur Nicolas Tackian. Il s'est aussi très bien documenté pour faire ce livre. C'est un sujet à la fois captivant, délicat et complexe. le défi était quand même de taille et il l'a très bien relevé. C'est un livre à découvrir pour tous. «Quelques notes de musique commençaient à flotter dans l'air. La voilà ! la musique fantôme ! L'hymne des enfers !»
P.S : La critique de Stelphique est à lire ! Elle fait honneur à cet auteur qui mérite d'être connu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Stelphique
  03 avril 2015
Pour un premier roman, il commence bien ce Niko Tackian!!Un auteur à suivre sans aucun doute!!! Autant l'annoncer direct, c'est un coup de coeur…..De ceux qu'on lit, et qu'on relit encore. Oui, il lui faut au moins deux lectures à ce livre, mais je vous laisse découvrir pourquoi…
Déjà, je le sentais bien dès le départ: ce thème sur les EMI me passionne, la préface est faite par un de mes auteurs préférés, Franck Thilliez, et puis je ne sais pas, la couverture et ce titre laisse planer un mystère qu'il serait dommage de ne pas découvrir…..
71 chapitres mené tambour battant, savamment dosé pour mettre une frousse d'enfer, minutieusement orchestré pour nous emmener à un final époustouflant.
On sent bien que cet auteur sait gérer son suspense, manie très bien sa plume pour nous emmener dans son monde. Je serai donc plus attentive à regarder ses réalisations ….Son thriller est tout ce que j'attendais, à la fois psychologique et aux frontières du réel. Il joue sans cesse sur cette ligne tendue/ distendue, nous poussant vers des limbes inconnues. Il a su me transporter ,avec brio, dans son univers, je ne pouvais pas lacher ce livre. Il maitrise si bien ses lignes qu'on ne les voit pas passer ses pages, c'est clair, net , efficace.
« -Où suis-je?
-Là ou marchent les âmes, à l'ombre des anges. » p216
On sent dans ses pages un travail incroyable sur les Expériences de Mort Imminente. le cas des EMI « noires » sont encore plus floues dans la réalité et se jeter dans cette faille pour en faire un roman intense, est une idée lumineuse. L'auteur s'en sert habilement tout en laissant chacun, être maître de ses convictions en ce domaine. Il nous ouvre une voie (de cauchemars pour le coup) mais il reste respectueux face à ses témoignages qui ont vu ce fameux tunnel et en ressortent totalement changés. C'est admirable!
Suivre Anna, c'est sortir des sentiers battus, partir vers des « dead-zones » oppressantes, connaître intimement un tueur retors et plonger Quelque Part….Avant l'Enfer….
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          349
stokely
  07 août 2018
J'ai lu de nouveau avec plaisr Niko Tackian, je suis désormais à jour pour les lectures de cet auteur et je lirai les prochaines parutions avec grand plaisir, car j'aime vraiment le style et la plume de l'auteur.
Des chapitres courts, des rebondissements incessants, des histoires qui tiennent en haleine c'est donc tout ce que j'aime lire.
Il est question ici d'E.M.I comprendre expérience de mort imminente car Anna la protagoniste va être fauché par une voiture en amenant son fils à l'école. Ce "voyage" d'Anna va être plutôt sombre au contraire des expériences qui sont le plus souvent racontées, en effet point de tunnel lumineux ou d'être nimbé de lumière pour elle mais des visions très sombres et même une menace de mort provenant d'un homme.
A la suite de cet accident Anna va se sentir épié et suivi et plus étonnant encore elle va avoir des visions précises de meurtres commis.
Je vous invite à découvrir ce personnage et à suivre son parcours et la lecture étant addictive vous ne le regretterez pas! Une très bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Bell-s
  23 juin 2015
Aux premiers abords, "Quelque part avant l'enfer" de Nicolas Tackian a tout pour séduire son publique, une très belle apparence qui vous donne envie de plonger en plein coeur de l'hiver avec une tasse de chocolat chaud à la main, et une intrigue inédite qui a su attiser ma curiosité. La couverture fut d'ailleurs l'argument principal qui m'a poussé à choisir ce livre, et je dois reconnaître que pour un premier roman, l'auteur a su me surprendre agréablement sur bien des choses.
On retrouve donc Anna, victime d'un accident de voiture qui subit à nos côtés une expérience de mort imminente (EMI) particulière, sombre et qui attise autant notre curiosité que celle de la jeune femme, épouse et mère d'un petit garçon de 9 ans. A première vue d'ailleurs, sa vie avant l'accident n'a rien de très passionnante et pourtant, elle va vite devenir le centre d'une tempête infernale. Mais je n'en dis pas plus sur l'histoire, l'auteur a souhaité rester mystérieux dans son synopsis, et c'est ce qui rend la découverte de l'histoire d'Anna et des autres personnages encore meilleure !
Du côté de l'intrigue, le sujet abordant l'expérience de mort imminente (EMI) m'inquiétais un peu... Je craignais de me retrouver projetée dans une histoire complexe, étrange et assez déprimante.
Fort heureusement, ce ne fut pas du tout le cas ! L'auteur traite le sujet avec une telle fluidité, qu'on ne reste pas bloqué sur l'explication "scientifique" de cette EMI. En somme, il laisse à chacun des lecteurs une porte ouverte à ses propres suppositions : Qui a-t-il après la mort ? Cette expérience a-t-elle une explication scientifique ? Psychologique ? Ou surnaturelle ?
Nicolas Tackian se contente de nous donner juste ce qu'il faut pour nous intriguer, sans trop nous en révéler et sans nous perdre en cours de route, nous poussant méthodiquement et astucieusement à la réflexion, et aux questions qui en découlent.
Je dois pourtant et malheureusement reconnaître, que je n'ai pas adhéré à toutes les pages de ce livre... Les premiers chapitres ont de suite su attiser ma curiosité, enchaînant rencontres, rebondissements et intrigues. le sujet était parfaitement maîtrisé, alternant de temps à autre avec le point de vue de différents personnages tous très intéressants, ce qui m'allait très bien, puisque chacun des nouveaux chapitres m'apportaient de nouvelles choses à grignoter... Seulement, au bout d'un moment, aux environs des deux cents pages, j'ai ressenti un essoufflement de ce côté là. J'avais l'impression que l'auteur se répétait et nous racontait en cinquante page, ce que nous aurions pu connaître en dix ! Voilà donc précisément ce qui pour moi est le plus gros défaut de ce livre...
Par chance, cela ne s'est pas éternisé et honnêtement, le dénouement de cette oeuvre est tellement surprenant et génial qu'il m'est impossible de lui en tenir rigueur... Les derniers chapitres sont emplit de surprises !

Ma conclusion ? "Quelque part avant l'enfer" de Niko Tackian signe un quasi sans faute. Fluide et simple, il sera abordable pour tout ceux qui recherche un bon thriller intriguant, tout en désirant éviter la migraine. Les personnages sont intéressants et attachants, l'histoire est parfaitement bien construite et cohérente, en somme, tous les ingrédients pour constituer un super premier roman ! Je reviendrais vers cet auteur avec grand plaisir, s'il nous faisait l'honneur de nous en faire partager un second.

J'en profite également pour remercier Babelio (Masse critique) et les éditions Scrineo pour m'avoir offert la possibilité de découvrir cette très belle oeuvre, ainsi que pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Boulibooks
  14 avril 2018
Premier roman de Niko Tackian, préfacé par Franck Thilliez… je ne pouvais pas rater ça !
J'avais découvert l'auteur il y a quelques mois avec « La nuit n'est jamais complète » que j'avais adoré de part l'originalité de son intrigue.
Encore une fois, l'auteur choisit ici un thème très particulier pour le cadre de son histoire : l'EMI (expérience de mort imminente).
Anna est une survivante. Après un grave accident de voiture, elle tombe dans un profond coma et se réveillera 15 jours plus tard… différente. Des cauchemars récurrents ne la lâcheront pas, des sautes d'humeur imprévisibles s'empareront d'elle, des voix lui parleront sans cesse et surtout la certitude qu'un homme cherche à la tuer la poursuivra jusqu'à la rendre folle.
Paranoïa ? folie ? tueur en série ? le lecteur est suspendu aux mots de l'auteur qui sait se jouer de lui jusqu'au bout. Niko Tackian prend un malin plaisir à mêler le vrai au faux, la réalité au rêve.
Les chapitres sont courts, l'écriture est fluide et belle, le rythme est soutenu, de fait les pages se tournent toutes seules. L'angoisse monte et on est pressé d'arriver à la fin… et quelle fin ! Impossible de deviner le dénouement final et qu'est-ce que c'est bon !
Moi qui habituellement n'aime trop m'aventurer aux limites de la SF, ici cela ne m'a pas du tout gênée.
Je lirai avec plaisir les autres livres de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   20 octobre 2015
- Les gens qui vivent une expérience de mort imminente... Tout le monde croit que c'est un voyage paisible que l'on traverse en toute confiance... c'est vrai pour la majorité des cas, mais il existe également 4 % d'expériences noires. (...
- Lors de ces expériences, les témoignages parlent de tunnel de lumière noire, de musique angoissante, de voix étranges et parfois de la présence de silhouettes menaçantes... Mais rassurez-vous, malgré le caractère traumatique de cette expérience, tout le monde voit une nette amélioration dans sa vie post-EMI. En clair, vous ne percevez pas encore les effets bénéfiques, mais ils vont bientôt se faire sentir.
Effets bénéfiques ? Elle dormait trois heures par nuit, était à fleur de peau, persuadée qu'on la suivait pour la tuer. Elle ne supportait plus son mari ni ses collègues de travail et s'était mise à fumer... Qu'est-ce qui l'attendait encore ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
SiabelleSiabelle   26 octobre 2015
- Et pourquoi est-ce si fascinant ? Ne s'agit-il pas simplement de visions ?
- C'est une hypothèse de travail, oui... Sauf que dans le cas des visions, par voies chimiques par exemple, certaines zones du cerveau sont activées. Dans le cas d'une EMI, le cerveau tout entier est en veille, aucune activité, pas une synapse en mouvement ! On a pu le vérifier plusieurs fois par expérience.
- Alors d'où viennent ces images ?
- C'est ça le mystère ! Si elles ne sont pas produites par le cerveau, d'où viennent-elles ? Certains parlent d'une conscience collective située dans un autre espace-temps, cela expliquerait pourquoi tous les expériences à travers les époques, quels que soient leurs cultures ou leurs âges, décrivent exactement le même phénomène.
- Une conscience collective, vous voulez dire un dieu ?
- Pour certains oui. Pour d'autres, il s'agirait d'informations situées dans une dimension parallèle et se déplaçant à des vitesses supraluminiques. L'au-delà nous renvoie à la physique quantique vous savez. Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito, disait Einstein !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SiabelleSiabelle   18 octobre 2015
''Quand j'avais neuf ans, on m'a amenée à l'hôpital à cause d'une mauvaise chute de vélo. La nuit suivante, j'étais inconsciente dans ma chambre et je me suis sentie sortir de mon corps et flotter à côté du plafond. J'étais convaincue d'être morte. Quelqu'un s'est approché de moi et une voix m'a murmuré à l'oreille qu'il s'agissait de mon père mort avant que je naisse. Il me faisait signe et il y avait une barrière devant lui. Je pleurais parce que j'avais compris que si je passais cette barrière, il n'y aurait plus de retour possible... ''
Témoignage de Cathy r. patiente du professeur Philippe Roody.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
llenallena   05 septembre 2018
Elle aurait pu l’accompagner à pied, mais Anna détestait les transports en commun. Elle considérait le métro comme la quintessence du malaise urbain. Un lieu de non-vie où s’expriment les facettes les plus sombres de l’être humain, de l’indifférence à la violence verbale ou physique. Anna avait toujours pensé que si Goethe avait été parisien m, il aurait situé l’enfer de Dante sur la ligne 13.
Commenter  J’apprécie          110
llenallena   06 septembre 2018
Se sentir désirée, connaître l'extase de l'orgasme puis se réfugier dans les bras de l'homme qui vous aime, voilà la magie dont elle avait besoin pour lutter contre les fantômes qui l'accablaient.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Niko Tackian (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Niko Tackian
Niko Tackian était l'un des invités de notre Web TV à Quais du Polar 2019. C'est la deuxième fois que nous lui l'interrogeons alors nous commençons à le connaître un peu... ;) Mais avons cette fois-ci découvert ses références dans le polar !
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..