AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782367629278
Éditeur : Audiolib (13/03/2019)
Édition audio (Voir tous les livres audio)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 484 notes)
Résumé :
Janvier 1980. Un homme se réveille dans une chambre de l’Avalanche Hôtel, situé sur les hauteurs de Montreux. Il s’appelle Joshua Auberson, il est agent de sécurité, et une jeune fille a disparu. Mais tout ceci est-il bien réel ? Janvier 2018. Joshua Auberson se réveille à l’hôpital. Alors qu’il enquêtait sur une inconnue découverte en pleine montagne, il a été pris par une avalanche et est resté quelques jours dans le coma. Malgré la confusion qui règne dans sa têt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (216) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  22 janvier 2020
Mon tout premier Niko Tackian !
Et je sors mitigée de ma lecture, car si le début du roman m'a intriguée, voir même laissé penser à une part de fantastique a un certains moment (du aux pertes de mémoires récurrentes). Je n'ai pas trouvé le suspens très fort.
Déjà parce qu'on devine aisément tous les tenants et aboutissants.
J'ai fini le roman pour être sûre, mais je n'ai pas eu la fameuse surprise finale qu'on attend d'un polar.
J'ai par contre aimé la plume de l'auteur , simple, aisée… et ses personnages aussi. Même si je pense que le fond de ce roman est très intéressant. il n'est malheureusement pas assez abouti.
Une lecture agréable, mais pas captivante. Je tenterais néanmoins un autre Tackian a l'occasion.
Commenter  J’apprécie          949
Kirzy
  15 mars 2020
Ce que j'ai préféré, ce sont les promesses des premiers chapitres qui plongent le lecteur dans une ambiance étrange et cotonneuse, entre fantastique et onirique, entre rêve cauchemardesque et réalité décalée.
1980. Joshua blessé à la tête victime d'amnésie, des souvenirs qui refont surface : il est agent de sécurité dans un palace suisse, une jeune fille de 18 ans a disparu, Catherine Alexander.
Après un évanouissement, il se réveille ... en 2018, flic, victime d'une avalanche, sur les traces d'une jeune femme retrouvée dans le coma sans identité.
Le speech de départ est piquant, d'autant plus que le récit est truffé de références à Stephen King et à l'hôtel de Shining, dans un décor parfait pour un polar : climat hivernal, montagnes suisses, grottes secrètes.
Mais voilà, si le style de Niko Tackian est incontestablement fluide et efficace, si les pages se lisent toutes seules, le potentiel de départ n'est pas exploité à fonds. Les curseurs du fantastique, du cauchemar et du suspense pouvaient tous être bien plus poussés, d'autant plus que le duo d'enquêteurs est à la fois falot et caricatural. Cela manque d'épaisseur au final, peut-être ce roman est trop court et aurait mérité de plus amples développements pour faire passer un dénouement somme toute très capillo-tracté.
Plaisant mais clairement pas assez abouti à mon goût.
Dans le cadre de la sélection mars du Prix des Lecteurs Livre de Poche 2020, catégorie policier / thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          864
La_Bibliotheque_de_Juju
  05 janvier 2019
Bonjour cher hôte, soyez le bienvenu à l'hôtel Avalanche.
Vous pouvez enlever votre parka, votre écharpe et vos gants. Là où vous allez, vous n'en aurez plus besoin …
Car cet établissement n'est pas tout à fait comme les autres.
Imaginez.
Un homme se réveille la mémoire en vrac dans une salle de bains, nu. Il va vite comprendre qu'il est à l'intérieur d'un hôtel. L'hôtel Avalanche. Et que nous sommes au début des années 80 …
Quelques pages plus tard, le mystère reste entier.
Pourtant, à nouveau il se réveille. Et cette fois nous sommes à l'hôpital. Il sort du coma et nous somme cette fois bel et bien en 2018 …
Il ne faut pas en dire beaucoup plus. Pour que vous réserviez à votre tour une chambre dans cet établissement littéraire.
J'ai particulièrement apprécié l'ambiance crée par Niko Tackian.
La neige, le froid, la Suisse.
On plonge tête la première et dés les premières pages dans une intrigue enneigée et bien mystérieuse jusqu' à l'avalanche finale des révélations. Tout du long, l'auteur souffle le chaud et le grand froid pour notre plus grand plaisir !
Perdu entre la réalité et un monde pas si onirique que ça, le héros semble perdre la tête et nous entraîne dans sa folle quête de la vérité …
Parlons également de cette sublime couverture qui donne envie de se jeter tout de suite sur le livre dans les rayons de votre librairie !
Je découvre Niko Tackian et séances de rattrapage obligatoires pour cette année 2019 qui s'élance.
Alors, si vous n'avez pas froid aux yeux, courez réserver une chambre à l'Avalanche Hôtel ! Et surtout, ne m'envoyez pas de carte postale …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          844
Jeanfrancoislemoine
  01 avril 2020
Niko Tackian m'a déjà séduit avec "Fantasme" et "Toxique" et c'est avec confiance que je me suis lancé à la découverte d '" Avalanche hôtel " , sans aucune arrière- pensée , avec beaucoup d'envie .
Les premiers chapitres m'ont littéralement scotché et j'avoue ne pas avoir tout de suite vraiment pris conscience de ce monde dans lequel je " mettais les pieds " . Ça ressemble à du fantastique qui fait que le doute nous assaille violemment quant à cette aventure dont est victime Joshua Auberson .Victime ? Héros ? Personnage principal ? Simple policier chargé de résoudre une vieille histoire ? le fil est d'autant plus ténu qu'une part importante de l'histoire de Joshua semble mystérieuse et que les détails vont s'accumuler pour en faire " l'épicentre " de l'histoire . A ses côtés , l' inénarrable mais sensible Sibylle va s'avérer être le " point d'appui " , " le bâton de survie " d'un personnage en quête d'un passé bien nébuleux. Sibylle , une bouffée d'air pur dans un monde plutôt anxiogène . le thème est classique mais fait " mouche " d'autant plus aisément que chacun de nous pourra trouver , en miroir , une éventuelle facette de sa propre histoire , de ses origines ...Ce fut mon cas à travers ce roman , vous comprendrez alors d'autant plus facilement mon adhésion , adhésion qui peut sans doute être moins spontanée pour ceux et celles qui connaissent , un pur bonheur , la tranquillité d'esprit quant aux premières années fondamentales de leur vie . Pour moi , Tackian sait pénétrer au plus profond de l' inconscient de son personnage et seule une personne ayant elle - même cheminé dans un inconscient perturbé est capable de retranscrire une telle émotion. Je n'en sais et n'en dirai pas plus . Ajoutons - y les lieux , les Alpes suisses en hiver , inaccessibles , menaçantes, un décor hostile pour une histoire oppressante et douloureuse , des personnages bien réels ou fantomatiques , bien réels ou juste "vaporeux " et nimbés de mystères.
Alors , oui , sans doute , le suspense n'est pas forcément insoutenable tant il peut se prévoir, mais on ne pourra que saluer l'art de l'auteur de faire peser, du début à la fin, une ambiance lourde, pesante, oppressante, une véritable chappe de plomb.
Ajoutons un style qui sert au mieux l'ambiance , qui sait ménager ou accélérer, un style bien maîtrisé au service d'un roman de belle qualité. C'est pour moi , le troisième roman de monsieur Tackian , ce ne sera pas le dernier , c'est évident, mais ça , ça n'engage que mon propre avis , chacun d'entre nous ne cherchant , ni ne trouvant pas la même chose dans un ouvrage . Et ça , les amies et amis , c'est bien entendu la meilleure des choses
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
MissSherlock
  16 mars 2019
Peut-être que j'attendais trop d'Avalanche Hôtel à force de lire des critiques dithyrambiques, peut-être que je suis difficile ou peut-être que ce roman ne mérite pas ce concert d'éloges. Quoi qu'il en soit, j'ai été déçue par ce bouquin.
D'abord, il ne s'agit pas du tout d'un thriller mais d'un polar. La différence ? le suspense ! Je m'attendais à un suspense nerveux, à du rythme et de l'action (la quatrième de couv a le culot de mentionner Jason Bourne !) et je me retrouve avec une histoire pépère-tranquille.
Ensuite, c'est tiré par les cheveux au possible. L'explication des « visions » du flic m'ont laissée perplexe pour ne pas dire sur le cul. Sans compter que tout est téléphoné et en particulier la manière dont les flics découvrent le coupable.
L'auteur ne nous épargne aucun cliché sur ses personnages : les deux flics à l'enfance pourrie, à la vie sentimentale chaotique et qui sont bien évidemment attirés l'un par l'autre car un homme et une femme ne peuvent pas bosser ensemble sans avoir envie de se frotter l'un contre l'autre, c'est bien connu. le personnage féminin est désespérant : une géante qui parle comme un charretier et qui est aussi féminine que Sébastien Chabal. Pitié !
Ajoutons à cela les multiples références à Shining (à ce niveau, ça n'est plus un hommage mais du pompage), l'hôtel mal utilisé, le mystère du chiffre 81 qui tombe à plat, le climat hivernal laissé sur le côté (il fait froid, on a bien compris mais quand on a lu Glacé on sait qu'il est possible de faire mieux) et, pour finir, la fin que j'ai vu venir à des kilomètres.
Malgré tout, je ne vais pas dire que j'ai détesté car ça se lit bien et qu'il y a quelques rebondissements mais j'ai déjà lu bien mieux.
Au suivant !

Challenge Multi-Défis 2019
Challenge Mauvais Genre
Challenge le Tour du Scrabble en 80 jours
Challenge Les Détectives Littéraires
Challenge Monopoly
Challenge Les Déductions Élémentaires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          482

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   25 mars 2019
Scénariste et réalisateur en plus d’être un romancier qui connaît de plus en plus de succès, le Français Niko Tackian propose un thriller captivant, déroutant, très rythmé, se déroulant dans les sommets enneigés des Alpes suisses : Avalanche Hôtel.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeDevoir   05 février 2019
Bien au-delà des résultats de l’enquête — qui n’en finit pas de surprendre par ses détours brumeux —, c’est précisément cette impression trouble de naviguer avec l’auteur dans des territoires inconnus et imprévisibles qui séduit tout au long du récit.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   19 février 2019
Il y eut un silence d’église. Joshua réalisa soudain qu’il se trouvait en peine montagne, dans les entrailles d’un hôtel en ruine en train de discuter avec un gars qui passait la plus part de son temps à errer dans des couloirs vides en parlant tout seul. Il eut un frisson en imaginant Robert, hache à la main, courant dans un labyrinthe végétal derrière son petit garçon gémissant « REDRUM » avec des yeux révulsés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
llenallena   03 janvier 2019
Être grosse quand on est gamine c'est un peu comme se jeter dans une fosse aux lions avec des menottes: on a peu de chances d'en ressortir indemne. Alors elle avait morflé pendant des années, entre les boutades des garçons et les copines jamais avares en coups de surin dans les côtes flottantes. (…) La souffrance comme seul horizon laisse parfois entrevoir la mort comme une solution....
Commenter  J’apprécie          100
michelblaisemichelblaise   27 mars 2020
Quand le présent, le passé et le futur se rejoignent, cela crée une sorte de distorsion durant laquelle les événements transpirent d'une époque à l'autre.

Alors vous voyez, les fantômes, les zombies et toutes ces conneries, c'est de la gnognotte à côté des mathématiques !

Lisez ce livre [Mécanique quantique d'un certain Cohen - Tannoudji], vous comprendrez. C'est quand même un prix Nobel qui en est l'auteur, pas un écrivaillon à la mords-moi-le-nœud ou un quelconque scribouilleur de polars à bon marché !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
llenallena   05 janvier 2019
Elle se tenait sur le bord d'un abîme dans lequel elle allait disparaître sans laisser la moindre trace. Les morts n'existent qu'à travers le souvenir des vivants et dans son cas, personne ne s'étaient manifesté, ni famille ni amis ... Elle était seule dans les abysses, il n'y avait rien de plus froid que l'oubli.
Commenter  J’apprécie          80
LectureChronique2_0LectureChronique2_0   26 mars 2019
Fallait-il qu'il suive les indications de Clovis et qu'il se lance lui aussi sur cette piste inconnue? A en juger par le dénivelé, la course serait rapide et il n'avait aucune expérience du bobsleigh.
Depuis son réveil dans la salle de bain, sa journée n'avait été qu'une suite de choses étranges. Joshua avait l'impression d'évoluer dans une pyramide dont il était incapable de déchiffrer les murs couverts de hiéroglyphes.
Il lui manquait une clé, une pierre de Rosette comme celle de Champollion pour que d'un coup le monde s'éclaire.
Peu de chances qu'elle se trouve au bout de cette improbable piste de bobsleigh, mais il se sentait de toute façon embarqué dans un voyage qui le dépassait complètement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Niko Tackian (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Niko Tackian
Extrait de "Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian lu par Marc Prin. Parution le 15 avril 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/celle-qui-pleurait-sous-leau
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Plus d'un sac dans le tour de ce quiz !

Le petit Joseph en eut un lorsqu'il était jeune, du côté de Belleville, il l'aimait tellement qu'il a fait de son roman une BD en trois volumes...

Un sac d'embrouilles
Un sac de billes
Un sac de noeuds
Un sac en crocodile
Un sac à main

10 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : appartenanceCréer un quiz sur ce livre
.. ..