AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702133293
220 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (15/10/2002)
2.9/5   15 notes
Résumé :

" Je suis un asthmatique de l'âme. Je veux dire par là que l'époque me pose un problème respiratoire. C'est ce qui m'a conduit très tôt à chercher, dans le fatras de mes années 90, quelques espaces, deux ou trois idées... pour respirer. Je pense ne pas être le seul. Au contraire, je veux bien prendre les paris : ce JE suffocant est un NOUS ; le NOUS d'une génération qui a façonné sa con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Enroute
  29 septembre 2019
C'est le roman d'apprentissage d'un jeune homme intelligent et bien né qui s'interroge sur l'organisation du monde dans lequel il fait ses classes : et si tout ce que j'apprends n'était que du vent ? et si ma propre vérité ne se trouvait pas derrière les enseignements, les vérités assénées, les cadres et les règles inculqués ? Et si je devais vivre ma vie, la mienne...
De fait, ses interrogations mènent à une naissance, celle d'un pseudonyme, et un exil, celui de vivre dans le monde des mots pour vivre dans le vrai... où l'on remarque avec amusement que la critique formulée tout au long de l'ouvrage sur le mépris du corps dans la société dématérialisée trouve une issue immatérielle dans cette création d'un corps sémantique, désincarné...
Le tout est assez monocorde, mais c'est bien écrit, quelques idées sont amusantes ; sans doute la marque d'une époque : celle qui découvre que la "société du spectacle" en absorbant tout et son contraire et est à la fois libertaire et liberticide et que vouloir son renversement, c'est toujours se maintenir dans l'idée d'une société autoritaire... y a-t-il une alternative à la liberté ? la sienne, celle des autres, celle de soi contre les autres... et des autres contre soi ? y a-t-il d'autres choix que de vivre et de se construire, en absorbant dans son corps les contradictions du monde, interne comme externe ? l'échappatoire littéraire ne paraît n'être qu'une prise de distance momentanée du corps qui se refuse - qui se résoudra forcément dans une nouvelle incarnation, le cas échéant altérée. Naître en littérature pour commencer de vivre dans le monde, c'est le choix de l'auteur... c'est sans doute celui de tout le monde - se raconter des histoires pour échapper à l'écrasement contemporain, comprendre, et revenir sur terre pour y reprendre sa place, recommencer... un roman d'apprentissage en plein dans l'esprit du spectacle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
francoisvaray
  09 février 2013
Nul, incompréhensible, frimeur et décousu. Sans autre commentaire. Ce serait superflu.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EnrouteEnroute   29 septembre 2019
Il le vit sortir dux bomvres de peintures de ses poches : 'lune rouge et l'autre noire. Sur l'une des parois transparentes, le jeunre home se mit à écrire "Power is invisible until yu provoke it". L'homme qui suffoque sourit. Il aurait préféré ne pas, mais c'était plus fort que lui. Il savait que ce sloan finirait sur une paire de Nike. Le jeune homme revint sur ses pas. Cette fois-ci, il était furieux. La peinture avait disparu. Il tapa à l'endroit où il avait signifié sa clère. Il tapa plus fort. Entraîné pa son geste, il traversa le mur. De l'autre côté, un directeur en ressources humaines lui proposa un emploi dans une entreprise non hiérarchique de création.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EnrouteEnroute   29 septembre 2019
ce "JE" suffoquant est un NOUS ; le NOUS d'une génération qui a façonné sa conscience entre deux dates curieusement symétriques : 9/11 pour 9 novembre 1989. 11/9 pour 11 septembre 2001. La chute d'un mur et la chute des tours.
Commenter  J’apprécie          11

Videos de Camille de Toledo (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille de Toledo
DELPHINE HORVILLEUR & CAMILLE DE TOLEDO « Les vivants & les morts » Rencontre animée par Victor Pouchet
Delphine Horviller et Camille de Toledo évoqueront dans cette rencontre la manière dont les morts et les vivants se relient par des fils visibles – des blessures – ou invisibles – des spectres. Ils évoqueront la trame fine qui lie les générations entre elles, une trame qui est au coeur de leurs livres récents : le roman de Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle (Verdier 2020), en lice pour le prix France Inter, le prix SGDL et le prix Franz Hessel, qui tourne autour du suicide d'un frère en suivant les intuitions et les savoirs de la généalogie transgénérationnelle dans une fiction entrelacée à la vie, et l'essai bouleversant de Delphine Horvilleur, Vivre avec nos morts (Grasset, 2021), qui sans cesse se charge de relancer et repenser la vie depuis nos liens aux absents et aux disparus.
À lire – Delphine Horvilleur, Vivre avec nos morts, Grasset, 2021.
Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, Verdier, 2020.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Adultes (Sociologie)Voir plus
>Groupes sociaux>Groupes d'âge>Adultes (Sociologie) (15)
autres livres classés : roman d'apprentissageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
582 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre