AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234057205
Éditeur : Stock (03/11/2004)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Le discours du 26 novembre 1974 suivi d' un entretien avec Annik Cojean, journaliste au Monde.

Le 26 novembre 1974 Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Gicard d'Estaing, présente son projet de loi sur l' interruption volontaire de grossesse devant l' Assemblée Nationale.
Modifier profondément la loi est urgent : chaque année environ 300 000 femmes dans la détresse ont recours à l' avortement clandestin ou se rendent à l' ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
patachinha
  14 juillet 2008
Dur d' être femme en ces années 70, courageux d' être une femme ministre qui présente un projet de loi aussi novateur et controversé devant un parterre de députés essentiellement masculin. le droit à l' avortement , un tabou intemporel, sujet typiquement politisé et polémique était cependant bien une nécessité de santé publique, car lorsque la loi refuse la réalité et que les acteurs publiques se cachent derrière la légalité,il y a toujours ce risque de voir surgir l' illegalité.
Un petit ouvrage bien sympathique qui reprend donc le discours de Mme Veil à l' Assemblée pour défendre avec ses armes de femme combattante et cependant hautement attachée à des valeurs éthiques et morales ce projet si salutaire dans le contexte de l'époque.
Dans une seconde partie, on a l' occasion de lire les propos de Simone Veil, lorsque celle-ci accorde un entretien à une journaliste du Monde.
Et là, dans toute sa sincérité elle nous livre ses impressions de l' époque sur les évènements qui se sont succédés avant et après son discours, le combat dans la rue,les mouvements féministes, l' engagement des intellectuels, les pressions de la religion etc.
Elle porte également un regard critique,avec beaucoup de profondeur et de recul sur les retombées de la loi Veil, empreinte et fruit de son rigoureux travail...
Ouvrage à lire absolument, ne serait-ce que pour sa valeur historique qui est indéniable!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RedPanda
  04 septembre 2018
C'est un livre qui réunit le discours qu'a prononcé Simone Veil devant l'Assemblée Nationale en 1974 lançant les débats autour du vote du projet de loi pour la dépénalisation de l'avortement, et un entretien qu'elle a eu avec Annick Cojean, journaliste au Monde. J'ai aimé découvrir le discours dans son intégralité, j'y ai découvert un certain nombre d'éléments et la philosophie qui a sous-tendu l'adoption de ce texte, et qui animait Simone Veil. C'était une posture éminemment pragmatique (alors que j'avais toujours pensé que c'était une posture idéologique/féministe) qui a amené la ministre de la Santé à défendre ce texte, qui apparaissait nécessaire dans un contexte où la loi répressive normalement en vigueur n'était pas respectée. L'entretien avec la journaliste est intéressant également parce qu'il revient sur le contexte politique de l'époque, et Simone Veil explique le pourquoi du comment de sa posture et sa considération sur l'avortement.
Commenter  J’apprécie          10
Spania
  29 novembre 2014
Ce discours de Simone Weil révèle une femme bien déterminée pour défendre la dignité des femmes en présentant un projet pour "mettre fin à une situation de désordre et d'injustice et d'apporter une solution mesurée et humaine à un des problèmes les plus difficiles de notre temps" :.
Simone Weil est confrontée non seulement à une assemblée constituée par une majorité d'hommes mais aussi son parti, par son texte de loi elle réussit à convaincre toute une assemblée qui marque ainsi une avancée pour l'émancipation des femmes.
Commenter  J’apprécie          30
CaroleManuel
  11 octobre 2019
On banalise ce que nous considérons comme un droit et l'on oublie que ça n'a pas toujours été le cas.
ce discourt m'a bouleversé et ramené à la réalité des personnes de cette époque ! Ce n'est évidemment pas de la littérature mais un document historique .Un tout petit livre incontournable, pour comprendre l'état politique de notre pays, d'où on vient, les rapports hommes/femmes, pourquoi les choses n'avancent pas, ou comment elles avancent, et pour avoir une compréhension approfondie du sujet politique de la santé des femmes et de l'avortement. J'ai beaucoup plus appris que je ne le pensais !
Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          00
BeneRogue
  06 novembre 2018
Une lecture essentielle qui reprend le discours de Simone Veil à l'assemblée nationale pour la légalisation de l'avortement.
Pour moi qui n'ai pas vécu ces discussions, étant née bien plus tard, j'ai apprécié de voir l'état d'esprit et des consciences à cette époque. Cela est renforcé par l'entretien que l'on trouve après le discours, nous permettant de voir l'envers de la loi, avec l'interview de Simone Veil.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
patachinhapatachinha   14 juillet 2008
Quel est le pire que vous ayez entendu? (propos)
Les propos de Jean-Marie Daillet.
Celui qui vous demande si vous accepteriez de jeter les embryons au four crématoire?
Oui. Je crois qu' il ne connaissait pas mon histoire, mais le seul fait d' oser faire référence à l' extermination des Juifs à propos de l' IVG était scandaleux. Et puis, il y avait tant d' hypocrisie dans cet hémicycle rempli essentiellement d' hommes, dont certains cherchaient en sous-main des adresses pour faire avorter leur maîtresse ou quelqu' un de leurs proches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
popie21popie21   30 juin 2019
(Entretien avec Annick Cojean)

A.C. : Le discours de Vichy stigmatise affreusement la "mauvaise femme", la "meurtrière d'enfant", l'avortement étant la "forme ultime et irrémissible de l'égoïsme féminin".

S.V. : La répression de l'avortement ne pouvait manquer de se renforcer. Les condamnations se sont multipliées, des peines criminelles ont été prononcées. Une femme sera même décapitée.

A.C. : C'est incroyable !

S.V. : Oui, c'est incroyable. Le cas de cette femme, Marie-Louise Giraud, une blanchisseuse de Cherbourg réputée faiseuse d'anges, a fait l'objet d'un film très intéressant de Claude Chabrol, en 1988, "Une affaire de femmes", avec une interprétation magnifique d'Isabelle Huppert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          187
popie21popie21   28 juin 2019
Le second absent dans ce projet pour beaucoup d'entre vous sans doute, c'est le père. La décision de l'interruption de grossesse ne devrait pas, chacun le ressent, être prise par la femme seule, mais aussi par son mari ou son compagnon. Je souhaite, pour ma part, que dans les faits il en soit toujours ainsi et j'approuve la commission de nous avoir proposé une modification en ce sens ; mais, comme elle l'a fort bien compris, il n'est pas possible d'instituer en cette matière une obligation juridique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
fredhofredho   30 juillet 2017
Je voudrais tout d'abord vous faire partager une conviction de femme - je m'excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d'hommes: aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement. Il suffit d'écouter les femmes.
C'est toujours un drame et cela restera toujours un drame.
Commenter  J’apprécie          150
SpaniaSpania   29 novembre 2014
" les jeunes générations nous surprennent parfois en ce qu'elles différent de nous ; nous les avons nous-mêmes élevées de façon différente de celle dont nous l'avons été. Mais cette jeunesse est courageuse, capable d'enthousiasme et de sacrifices comme les autres. Sachons lui faire confiance pour conserver à la vie sa valeur suprême." Extrait du discours de Simone Weil le 26 novembre 1974
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Simone Veil (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone Veil
LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - SIMONE VEIL ET LES SIENS
>Sciences sociales>Droit>Droit constitutionnel et administratif (47)
autres livres classés : contraceptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz "Une jeunesse au temps de la Shoah ; Extraits d'une vie" Simone Veil

Quel est le nom de jeune fille de Simone ?

a) Veil
b) Jacob
c) Steinmetz

10 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thème : Une jeunesse au temps de la Shoah : Extraits d'Une vie de Simone VeilCréer un quiz sur ce livre