AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265097144
Éditeur : Fleuve Editions (14/11/2013)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 530 notes)
Résumé :
Tiphaine et Sylvain vivent ensemble depuis presque 20 ans. Ils ont connu des moments merveilleux et ont surmonté main dans la main des épreuves difficiles. Comme tant d’autres époux…
Aujourd’hui leur couple bat de l’aile et élever Milo, leur fils de 15 ans, n’est pas une partie de plaisir. Une situation qui pourrait être très classique… Si Milo n’était pas leur fils adoptif. Si Milo n’était pas le fils de leur ancien voisin David qui s’est suicidé dans sa pro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (157) Voir plus Ajouter une critique
torrac
  30 janvier 2017
" Après la fin" est la suite de "après la haine"; je vous conseille fortement de commencer par le premier opus.
C'est un roman sur le poids du remords et de la culpabilité, sur un acte, une décision que l'on a commis mais qu 'il est très difficile d'assumer. Chacun d'entre nous peut connaitre ce sentiment, un fait accompli que l'on ne se pardonne pas mais heureusement il est , je l'espère pour nous tous , subjectif .
Pour Tiphaine et Sylvain, cet acte est avant tout objectif: contraire à la loi, à la morale la plus élémentaire et cette objectivité engendre la peur: peur de se trahir, peur d'être découvert, peur que l'un des deux membres du couple craque.
Sylvain s'enfuit dans l'oubli, dans le déni et il a de plus en plus de mal à supporter sa fe mme qu'il sent prèt à exploser à chaque instant.
Sylvaine s'est consruite une barrière mentale toute personnelle, tour à tour dépressive, hystèrique, paranoiaque, perverse et narcissique.Mais elle tient le coup en s'auto persuadant qu'elle a fait les bons choix.
L'arrivée d'une voisine, recememment séparée, et de ses deux enfants , va détruire définitivement les fondements dejà bien fissurés du couple.
Le problême de ce genre de roman très psychologique, sans rebondissements ni suspens spectaculaires, est sa lenteur; ce sont dans les événements quotidiens, banals, que la tension monte et que le dénouement se dessine.
Cette banalité et cette lenteur peuvent rebuter les amateurs de thriller pur et dur
Pour ma part, j'ai bien aimé mais ce n'est que mon humble avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          553
latina
  04 septembre 2016
Heu...C'est quoi, déjà, un thriller ? Un truc qui est censé nous faire peur, avec du suspens ?
Alors je suis complètement dubitative après la lecture de « Après la fin ».
Je n'ai ni espéré, ni tremblé, ni été soulagée de quoi que ce soit.
J'ai même ri...de la bêtise, du ou des caractères, des clichés : de l'ado révolté et taciturne, de la petite jeune fille qui teste sa séduction, de la femme lassée de son mari et qui veut sa liberté.
Je croyais que j'étais en train de lire un roman à l'eau de rose, rempli de bons et méchants sentiments, de personnes névrosées, d'ados en mal d'amour. J'ai même rencontré une ou deux incohérences dans le scénario.
Bref, bêrck.
Nous sommes donc quelques années après la fin du thriller « Derrière la haine ». L'enfant du couple Brunelle, Milo, a été recueilli par les Geniot après la mort de ses parents, anciens amis de ceux-ci. « Anciens » car c'est la sulfureuse et diabolique et folle et névrosée Typhaine Geniot qui avait provoqué leur mort. Personne, évidemment, ne s'en est douté, tellement cette femme a été manipulatrice.
Elle le reste encore, d'ailleurs. Car lorsque Nora et ses 2 enfants Inès et Nassim s'installent dans la maison voisine, les maléfiques tentacules de Tiphaine s'enroulent inexorablement autour de la belle femme et ...de son gamin. Faut dire que la mort de son propre enfant, des années auparavant, lui avait retourné les sens et l'esprit.
Mais que de longueurs ! Que de moments irrémédiablement sirupeux ! Que de guimauve ! Que d'explications répétitives, sous prétexte de nous plonger dans le psychisme des personnages, avant l'action proprement dite, quasi dans le dernier quart du livre.
J'en tremble encore... d'irritation.
J'en soupire encore...d'ennui.
Après la fin ? Même pas peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5015
Ziliz
  18 mai 2015
« Elle est super, cette chambre. Et puis regarde... Il a une super vue sur le jardin et ça donne juste au-dessus de la terrasse ! » Si vous avez lu 'Derrière la haine', premier volet de ce diptyque et si vous vous en souvenez - mais comment oublier une telle histoire ? - cette phrase, dès les premières pages, vous glacera le sang, dressera vos poils sur les bras et les jambes, et vos cheveux sur la tête, alouette. Ce n'est que le début...
Nous retrouvons la famille Geniot huit ans après les drames en série qui ont touché le couple et l'enfant. L'ambiance est très tendue chez eux, et pas seulement parce que Milo, du haut de ses quinze ans, est un ado taciturne et revêche. le lourd secret que partagent Tiphaine et Sylvain les lie autant qu'il les fait sombrer ensemble. Comment vont-ils accueillir les nouveaux occupants de la maison mitoyenne, une femme récemment divorcée et ses deux enfants ? Gare à ne pas trop empiéter sur la vie intime de chacun, à ne pas réveiller le passé, l'équilibre mental de Tiphaine est vraiment fragile.
Encore une fois, Barbara Abel met en scène avec talent des personnages ordinaires qui ont basculé au gré de circonstances dramatiques, ont fait de mauvais choix jusqu'à un point de non-retour, s'enfoncent, flirtent avec la folie, entraînant leurs proches malgré eux dans une spirale infernale. Là encore, la frontière est mince entre victime et bourreau, entre dominant et dominé. Mais là où Karine Giebel force le trait jusqu'à la caricature pour mieux nous faire percevoir la noirceur humaine, avec Barbara Abel tout reste plausible et les portraits sont plutôt subtils (cf. les comportements de Milo avec les autres).
Cette lecture est particulièrement stressante, on dévore le roman avec un sentiment d'urgence, pour savoir comment tout ce gâchis peut se solder à moindre mal, certes, mais aussi comme si le sort de tout ce monde était entre nos mains - vite, sauver les "gentils", enfin ceux qui n'ont 'rien fait' ou pas grand chose, ou pas exprès, ou au moins les enfants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
gruz
  15 novembre 2013
Vous n'avez pas de voisins immédiats ? Quelle chance vous avez ;-)
Suite de « Derrière la haine », quelques années plus tard, ce nouveau roman en reprend les ingrédients sans pour autant tomber dans la facilité et le copié / collé.
Loin de tout effet de manche, Barbara Abel sait instiller la tension avec une rare subtilité. Pas de rebondissements improbables à chaque chapitre, non Abel construit son histoire tout en finesse en mettant l'accent sur la psychologie de ses personnages.
Et ses personnages, même perturbés, Abel les aime au point de ciseler leur caractères avec une rare dextérité. Des personnages du quotidien, qui pourraient tout à fait être vos propres voisins.
Rarement, une auteure de suspense arrive à ce point à nous plonger en empathie avec des personnages qui semblent au départ si communs, mais qui au fil des pages vont prendre une dimension intérieure étonnante. Leurs rouages internes nous sont livrés avec habileté par l'auteure, leurs passifs les rend profondément complexes, jusqu'à ce que le scénario catastrophe se mettre en place.
Et de ce coté là, Abel est également particulièrement douée. Bien sûr, à la différence de « Derrière la haine », on connaît déjà certains personnages et donc leur passé. Vous penserez donc (comme moi) avoir très vite compris le sens de l'histoire et la chute finale. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises.
Un voyage aux confins de la folie, horriblement crédible, loin de toute grandiloquence et tout en pudeur. Une exploration où la tension se fait palpable au fil des mots, sans que jamais l'auteure ne tombe dans une débauche d'effets et d'émotions préfabriqués.
Abel possède une plume addictive, profondément empathique, et une puissance d'invocation des sentiments humains très juste.
Elle laisse une belle part d'imaginaire au lecteur et propose, avec cette suite, un roman particulièrement touchant, habilement maîtrisé et qui n'a le défaut que d'être un peu court à mon goût.
Barbara Abel est une auteure authentique, qui imprime sa patte unique dans l'univers du thriller francophone. A suivre de très près.
Lien : http://gruznamur.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          482
jeunejane
  16 mai 2016
Voici la suite de "Derrière la haine" de Barbara Abel.
On retrouve le couple Tiphaine et Sylvaine Geniot ainsi que le petit Milo Brunelle.
Les" Geniot " ont obtenu la garde de Milo, devenu adolescent, et sont venus s'installer dans la maison voisine appartenant à celui-ci.
Nora récemment séparée de son mari vient s'installer dans la maison d'à côté avec son fils Nassim, un garçonnet qui rappelle à Tiphaine son fils Maxime ( danger) , et Inès, une adolescente de 13 ans qui va sympathiser avec Milo.
C'est difficile car celui-ci est fortement perturbé et pense qu'il porte malheur aux gens qu'il aime.
Tout va s'enchaîner, le passé va resurgir.
Le livre démarre sur une scène de suspense et se termine par cette même scène avec le dénouement, évidemment, pas celui qu'on attendait au début.
Tous les évènements sont menés d'une main de maître mais pour moi, il manque un évènement qui clôt définitivement l'histoire.
Peut-être arrivera-t-elle dans un autre roman?
Commenter  J’apprécie          372
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   17 mai 2015
De manière ironique, la solitude est un étau qui vous opprime alors qu'elle est censée vous apporter autant d'espace que de liberté. (p. 147)
Commenter  J’apprécie          220
jeunejanejeunejane   16 mai 2016
Or cette femme était devenue son ennemie...
Elle avait brisé la seule couche de normalité qui empêchait le grand saut vers d'autres contrées psychiques. Là où les conséquences n'existaient pas.
Commenter  J’apprécie          150
mamangel1mamangel1   04 avril 2014
Un peu comme les deux autres, là en bas qui n'en finissaient pas de se détruire, rongés par une union néfaste, le venin des années qui passent et le souvenir de Maxime.
Toxique.
Milo ricana intérieurement. Ne pas céder au chant des sirènes. Le bonheur en amour était un leurre, un mensonge que l'on raconte aux enfants pour ne pas leur faire peur.
L'amour n'engendrait que tourments, tristesse et désolation.
L'amour, ça faisait mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
calerncalern   24 août 2015
Entre la puissance du corps et celle de la réflexion, Alexis avait choisi, faisant des mots une arme parfois bien plus redoutable que les coups. Il savait manier la férocité du verbe comme d'autres manient celle du poing, et les blessures qu'il infligeait à l'âme pouvaient s'avérer parfois plus douloureuse qu'une agression physique.
Commenter  J’apprécie          80
scarlett12scarlett12   02 décembre 2017
- Huit ans ! répéta Tiphaine comme si elle venait de prendre conscience du temps qui passe.
Puis elle ajouta d'une voix déchirée :
- Cet enfant naissait l'année où le nôtre mourait.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Barbara Abel (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barbara Abel
http://www.festival-sans-nom.fr/ https://www.facebook.com/LeFestivalSansNom/
6e Festival Sans Nom, le polar à Mulhouse. Témoignage des auteurs : Franck Thilliez parrain de l'édition 2018 du Festival, Michel Bussi invité d'honneur 2018, Maxime Gillio, Hervé Commère lauréat du prix littéraire du journal L'Alsace, Niko Tackian, Jean-Bernard Pouy, Mathieu Menegaux, Ian Manook, Roger Jon Ellory, René Manzor, Michaël Mention lauréat du Grand Prix du Festival Sans Nom, Benoît Philippon, Danielle Thiéry, Nicolas Beuglet, Barbara Abel
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Derrière la haine" de Barbara Abel.

Quel cadeau le parrain de Milo offre-t-il au garçon pour ses 4 ans ?

un ballon de foot
une petite voiture
des gants de boxe

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière la haine de Barbara AbelCréer un quiz sur ce livre
.. ..