AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782714493163
448 pages
Éditeur : Belfond (05/03/2020)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 448 notes)
Résumé :
Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.
Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.

Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (167) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  13 mars 2020
Jeanne est plongée dans le coma depuis quatre ans. Maintenue artificiellement en vie grâce à l'appui financier de son père, redoutable homme d'affaires. Autour de Jeanne gravite la famille, les vivants. La mère Micheline, la soeur Charlotte et le mari de Jeanne, Jérôme. Quand le docteur Goossens annonce une terrible nouvelle à la famille, les vivants commencent à se déchirer autour de l'inerte Jeanne.
J'ai beaucoup aimé les citations choisies par l'auteure au début de chaque chapitre. Je trouve celle-ci très forte :
« L'approche de la mort terrifie, et si le nouveau-né avait conscience de l'approche de la vie, il serait tout aussi terrifié. » Charlie Chaplin.
Il y avait certainement sujet à une longue dissection entre la vie et la mort. Il est en effet ici question de tout ce qui se joue quand les chats dorment, non-dits, jalousie, secrets de famille, rancoeurs, regrets. Et pendant que Jeanne dort du sommeil de dieu, les vivants conspirent, se déchaînent, se dévoilent, se déchirent.
Barbara Abel est une auteure que j'aime beaucoup, ses livres je les ai tous dévorés avec addiction. Ici, j'avoue avoir eu un peu plus de mal à rentrer dans l'histoire. Beaucoup de personnages avec chacun leurs problèmes et leur caractère rendant à ce roman un aspect assez brouillon de l'intrigue. J'aurai préféré un travail plus psychologique, une intrigue plus palpitante. J'ai eu l'impression de tourner en rond dans une famille dysfonctionnelle.
Néanmoins, le roman est servi par une plume interpellante même si sur ce coup, Et les vivants autour n'aura pas attrapé mon coeur contrairement aux autres romans de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9113
Jeanfrancoislemoine
  18 juin 2020
Ma chère et tendre épouse étant une fidèle de Barbara Abel , je lui ai offert son dernier opus en guise de " sortie du confinement " , et , naturellement , je le lui ai emprunté . Ben , oui , hein , on s'interroge toujours sur les intérêts de son conjoint ( ou sa conjointe ...) et puis , il est toujours constructif de confronter les points de vue après lecture ....
Le sujet abordé est douloureux , très douloureux . Suite à un accident de voiture , Jeanne , la fille des Mercier est dans le coma depuis 4 ans . Ceci n'est pas sans nous rappeler des faits ayant défrayé la chronique il n'y a pas si longtemps ....Autour du "sommeil artificiel " de Jeanne , c'est l'union familiale sacrée. Il y a Micheline et Gilbert , les parents , Jérôme, le mari et Charlotte , la soeur ....Mais 4 ans ...Où est l'espoir ? A quoi se raccrocher ? Qu'attendre ? Les convictions , peu à peu , en toute légitimité, se lézardent.
En convoquant la famille , le professeur Goossens va - t -il sceller le sort de Jeanne , un sort qui permettrait aux uns et aux autres de " passer à autre chose " ? Et voilà, les amis , il a parlé et.. déclenché un séisme, un tsunami . L'info donnée est juste .....de nature à mettre à mal la belle harmonie , l'union sacrée. Mais qu'a - t - il bien pu annoncer ? Si vous avez une idée, appelez le .... oh, appelez qui vous voulez , moi , je suis tenu au secret . Sachez cependant que ça secoue , ça vibre , ça tremble , ça décoiffe . Famille , " je vous hais...me ". Ah, il a tiré le " gros lot " , le professeur . Incroyable ...Oui , juste incroyable car , si je puis m'exprimer ainsi , " trop , c 'est trop ". On plonge de Charrybe en Scylla au point de ne plus vivre dans le monde contemporain mais " dans un ailleurs inimaginable" , enfin espérons- le , sinon c'est à désespérer de nos proches les plus intimes . Jeanne , la pauvre ....On se demande si ce n'est pas elle qui a " le beau rôle ." , vous vous rendez compte ? Pour tout vous dire , en tournant la dernière page , j'ai bien observé le visage de mon épouse pour voir ......Ben , oui , quand on voit agir une famille pire que celle des Atrides ...on pense à regarder chez soi , on ne sait jamais.....
En clair , c'est une histoire incroyable narrée avec brio . Facile à lire , peu de personnages ( heureusement ...) superficiels , un machiavélisme mené à son paroxysme . Incontestablement , Barbara Abel connaît les codes et n'omet aucune justification à l'intrigue . le fond manque toutefois de consistance , à mon avis , et si on choisit un drame pour point de départ , il convient de garder raison , ne serait-ce que par respect pour les familles concernées . A trop insister , on se retrouve face à une caricature de mauvais goût ou presque .
Je vous rassure , mon épouse a le même ressenti et trouve que ce roman est bien inférieur aux autres écrits par Barbara Abel .Donc , pour moi , c'est simple , je lui fais totalement confiance et je lirai les précédents car , même si ce roman est ....il semble qu'elle ait écrit , par ailleurs , de fort belles choses .
Allez , amies et amis , bonne soirée. Mon épouse m'invite à passer à table : ce soir , "omelette aux champignons" ...Je suis certain que celles et ceux qui ont lu le roman aimeraient être à ma place...
Et continuez à prendre soin de vous ....et ...attention à la famille , hein , regardez bien la couverture ...ça sent le départ précipité, ça....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          713
Eve-Yeshe
  26 avril 2020
Depuis quatre ans Jeanne est plongée dans le coma et toute la vie de sa famille tourne autour de ce corps, allongé dans ce lit d'hôpital. Les parents, tout d'abord, Micheline et Gilbert, qui forme un couple étrange, lui ne pensant qu'à son travail de chef d'entreprise, régnant de manière despotique sur son personnel, n'hésitant pas à licencier pour un simple retard, sans se soucier des répercussions.
Il est tout aussi tyrannique avec son épouse, ménagère modèle qui s'est investie à fond dans la maison, l'éducation de leurs filles, et qui se tait devant ce mari qui la rabaisse sans arrêt et qui a toujours raison.
Ensuite nous avons Charlotte, la soeur aînée de Jeanne, qui a dû faire le deuil de son envie de devenir comédienne et aide son mari guillaume à gérer un restaurant qui ne tourne pas trop. Elle ne s'est jamais sentie aimée par sa mère que n'avait d'yeux (Dieu ?) que pour Jeanne, qui était plus belle et à qui on passait tout, Charlotte qui essaie à tout prix d'avoir un enfant et n'y parvient pas.
Enfin, nous avons Jérôme, le mari de Jeanne, amoureux fou de sa femme et qui se sent coupable depuis l'accident qui a provoqué le coma. Évidemment, Gilbert n'a jamais accepté ses gendres pas assez bien pour lui (pensez donc un artiste et un cuisinier !) et ne se gêne pas pour leur manifester son mépris à chaque repas de famille.
Chacun se rend à l'hôpital, voir Jeanne en fonction de ses disponibilités et bien sûr, la mère parfaite veille jalousement sur sa progéniture, lui faisant la lecture… finalement, les vivants l'intéressent beaucoup moins.
Tous les « vivants » qui entourent Jeanne sont d'accord sur une seule chose la maintenir en vie lorsqu'ils sont convoqués par le professeur. Il s'est passé quelque chose de grave, mais divulgâchons pas ! A partir de là, tout va se compliquer. L'harmonie est beaucoup moins solide qu'on le pensait.
Ce roman noir est passionnant, Barbara Abel aborde tous les problèmes qui peuvent survenir, avec une réflexion dur la loi Claeys-Leonetti, à propos de l'euthanasie, sur les convictions religieuses intégristes de Micheline qui parle à Dieu, s'en référant à lui pour prendre toutes les décisions de la vie de tous les jours, et par ses prises de positions, je n'ai pu m'empêcher de la comparer à la mère de Vincent Lambert.
L'auteure évoque aussi, les relations entre époux, beaucoup plus complexes qu'elles ne paraissent dans la vie de tous les jours mais peuvent basculer et pousser à des comportements extrêmes, la jalousie entre soeurs, les traumatismes de l'enfance et tant d'autres…
Ce roman noir démarre en douceur, puis le rythme s'étoffe, s'accélère, un peu comme « le boléro » de Ravel, je l'ai lu en apnée, impossible de le poser. C'est le premier roman de Barbara Abel que je lis et j'ai adoré, donc continuer à explorer ses livres.
Un grand merci à NetGalley et aux éditions Belfond qui m'ont permis de découvrir enfin cette auteure avec ce livre génial.
#Etlesvivantsautour #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          632
latina
  08 mars 2020
Une jeune femme dans un lit d'hôpital dort, depuis 4 ans.
Et puis lui arrive une chose effroyable, aberrante.
Les vivants, autour d'elle, vont se déchainer.
Les vivants, ce sont sa famille : père, mère, soeur ainée, mari, chapeautés par le docteur Goossens, chef du service qui leur a annoncé LA nouvelle, et surveillés par les deux inspecteurs de police immédiatement entrés en scène dès cette annonce.
Je préfère ne rien vous dévoiler, cela vous ôterait le plaisir de découvrir de quoi il s'agit. Mais je suis sûre que vous avez déjà deviné, en tout cas, moi, j'y ai pensé tout de suite, et j'ai eu raison.
Tout ceci pour vous dire que le suspens n'est pas ce qui est le plus important dans ce roman. Ce sont plutôt les réactions des vivants autour de la jeune dormeuse, de l'échauffement à l'explosion finale, qui retiennent l'attention.
Je me suis passablement ennuyée dans la première moitié, mais comme pour « Derrière la haine », mon intérêt a augmenté au fur et à mesure des pages. Difficile de décrocher car il y a des révélations, des points du passé qui s'allument, des caractères qui se dévoilent.
Barbara Abel écrit assez bien, c'est dommage qu'elle n'évite pas les expressions bateau, et que certains passages soient très prévisibles.
« Et les vivants autour » est pour moi un roman qui fait passer agréablement le temps, et par cette journée pluvieuse, c'est déjà très bien !
Merci à Babelio et aux éditions Belfond pour ce cadeau lors d'une Masse critique privilégiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6012
jeunejane
  02 juin 2020
Lectrice inconditionnelle de Barbara Abel , je me suis lancée en toute confiance dans celui-ci.
Toute la famille de Jeanne est à son chevet depuis 4 ans car elle est plongée dans le coma.
Le professeur responsable de sa santé rassemble la famille.
Alors que tout le monde s'attend à une proposition de débrancher les appareils, c'est l'horreur qui s'abat dans les déclarations du professeur.
A partir de là, alors que l'ambiance n'était déjà pas au beau fixe, c'est un climat de plomb qui va s'installer.
Bien que je reconnaisse la finesse de l'observation des personnages, je me suis bien ennuyée dans une telle atmosphère.
Les critiques sont en général très élogieuses mais pas pour moi, ce fut une grande déception avec une impression que l'auteure a voulu en faire "trop".
Commenter  J’apprécie          6010

Citations et extraits (139) Voir plus Ajouter une citation
ange77ange77   13 mars 2020
Jeanne disait souvent que son cœur n’avait commencé à battre que le jour où elle avait rencontré Jérôme. Jérôme disait toujours que le jour où il avait vu Jeanne pour la première fois, son cœur s’était arrêté. Entre eux, ce fut le coup de foudre, le vrai, celui qui n’existe que dans les romans. Celui que les mots ne peuvent décrire. Celui qui ne se raconte ni ne s’explique. Celui qui se vit.
Commenter  J’apprécie          280
ange77ange77   10 mars 2020
Jérôme s’empare de sa brochure, qu’il ouvre à la bonne page. Il balance sa première réplique, Marie lui renvoie la sienne, à laquelle succède la suivante, Jérôme, Marie, Jérôme, et ainsi de suite. Ils se la font à l’italienne, sans intonation, sans émotion, juste le texte. C’est une scène d’amour, le moment où les deux personnages, vaincus par leurs émois, et après avoir lutté durant tout le premier acte, tombent dans les bras l’un de l’autre, et tant pis pour le désastre que leurs phéromones affolées sont sur le point de provoquer. Après tout, les gens heureux n’ont pas d’histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Eve-YesheEve-Yeshe   26 avril 2020
Lire l’apaise, ça lui permet d’alimenter le lien verbal, capital selon les médecins pour garder le contact avec les gens en état d’« éveil non répondant » – c’est ainsi que, aujourd’hui, on désigne les personnes plongées dans le coma ou dans un état végétatif – sans pour autant devoir faire la conversation
Commenter  J’apprécie          210
missmolko1missmolko1   09 mars 2020
- De quoi voulez-vous que ça parle ? D'amour, bien entendu !
- Bien entendu, répète-t-elle en hochant la tête.
Micheline sourit. Elle connaît la passion qui unissait sa fille à Jérôme. Jeanne disait souvent que son cœur n'avait commencé à battre que le jour où elle avait rencontré Jérôme. Jérôme disait toujours que le jour où il avait vu Jeanne pour la première fois, son cœur s’était arrêté. Entre eux, ce fut le coup de foudre, le vrai, celui qui n'existe que dans les romans. Celui que les mots ne peuvent décrire. Celui qui ne se raconte ni ne s'explique. Celui qui se vit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
jeunejanejeunejane   02 juin 2020
Après le départ des filles, Micheline a réalisé que le monde lui-même avait tellement changé qu'elle ne le reconnaissait plus. Il lui semblait être une naufragée sur une terre inconnue dont elle ne possédait plus les codes.
Et puis Jeanne est tombée dans le coma.
Commenter  J’apprécie          220

Videos de Barbara Abel (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barbara Abel
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les Petits plats dans les grands de Henriette Walter aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1038413-article_recherche-les-petits-plats-dans-les-grands.html • Carnaval de Ray Celestin et Jean Szlamowicz aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/40420-nouveautes-polar-carnaval.html • Mascarade de Ray Celestin aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/105314-nouveautes-polar-mascarade.html • Mafioso de Ray Celestin et Jean Szlamowics aux éditions Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/1017633-nouveautes-polar-mafioso.html • Haute fidélité de Nick Hornby et Gilles Lergen aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/73375-poche-haute-fidelite.html • Un mariage en dix actes de Nick Hornby aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1038668-article_recherche-un-mariage-en-dix-actes.html • Et les vivants autour de Barbara Abel aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1035750-nouveautes-polar-et-les-vivants-autour.html • La Préhistoire du sexe de Timothy Taylor aux éditions Bayard https://www.lagriffenoire.com/1038669-article_recherche-la-prehistoire-du-sexe.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsrobertlaffont #editions1018 #editionscherchemidi #editionsstock #editionsbelfond #editionsbayard
+ Lire la suite
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Derrière la haine" de Barbara Abel.

Quel cadeau le parrain de Milo offre-t-il au garçon pour ses 4 ans ?

un ballon de foot
une petite voiture
des gants de boxe

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière la haine de Barbara AbelCréer un quiz sur ce livre

.. ..