AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070665433
Éditeur : Gallimard Jeunesse (21/09/2017)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 1117 notes)
Résumé :
Ce soir, Nine, seize ans, n'ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations...
Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimée ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l'escalier ? Au fil d'un récit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (344) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  26 décembre 2017
Les révélations d'une mère à sa fille, le temps d'une nuit, dans une cabane au bord d'un lac.
Difficile de résumer ce roman sans en dévoiler des bribes et ainsi faire perdre intérêt au futur lecteur…
Il se lit aisément, en un souffle. D'une belle écriture fluide et soignée, avec des pauses aux moments les plus denses d'émotion, pour reprendre ensuite avec une énergie renouvelée, il n'y a pas de doute : Anne-Laure Bondoux est une auteure de talent ! On se laisse porter par le récit de cette mère et on ne voit rien venir. Je suis restée bluffée par le passé de cette femme tout en appréciant reparcourir les grands événements de 1970 à aujourd'hui.
On y parle d'amour filial et maternel, de musique, de sport (vélo et natation), de handicap, de solitude, d'héritage.
C'est un récit dans le récit qui donne encore plus d'ampleur à toute l'histoire. Un récit plein de poésie et d'humanité.
Au fur et à mesure que l'épaisseur des pages encore à lire diminue, la nuit du récit s'amenuise et l'aube apparaît. Un lendemain qui change toute une vie.
Un superbe texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          858
rabanne
  22 février 2019
Je ne serai pas aussi enthousiaste que la majorité à propos de ce roman pour ados, qui a reçu un prix littéraire en 2017.
L'intrigue tourne autour d'une nuit blanche, d'un secret de famille, d'un lieu de rendez-vous phare, de relations entre mères et filles, de souvenirs, de culture inter-générationnelle, de quête d'identité...
N'ai été happée réellement que par le dernier tiers du livre.
L'évocation des souvenirs est plaisante à lire, les relations entre frères et sœur sont touchantes, mais le suspens est maladroitement ménagé à mon goût, et les ruptures de rythme dans le récit un peu déstabilisantes.
Bref, j'ai lu plus intéressant et captivant, notamment de la part de l'auteure (ex : Le temps des miracles).
Légèrement déçue donc...
(À partir de 13 ans)
Commenter  J’apprécie          6514
NathalC
  12 mars 2021
Roman jeunesse acheté un peu par hasard. J'ai trouvé la 4ème de couverture attirante. Un secret de famille, pourquoi pas le découvrir !!
Les critiques des journalistes ont l'air enthousiaste. Je m'attends à beaucoup d'émotions et de surprises.
Alors, pour être honnête, le soufflet s'est essouflé !!
J'ai beaucoup aimé l'écriture attendrissante, le retour aux souvenirs pour les lecteurs nés fin des années 60-début des années 70.
J'ai moins aimé les sauts entre le présent et le passé. Et au fur et à mesure de ma lecture, j'ai trouvé l'histoire de moins en moins crédible.
Roman jeunesse, là encore, j'ai un doute. Je ne suis pas persuadée qu'un jeune lecteur s'attache à cette histoire, à ces souvenirs qui ne sont pas les siens, qui ne sont pas ses références.
L'auteur a, pour moi, voulu se faire plaisir, mettre noir sur blanc des souvenirs et sensations de jeunesse, des valeurs d'enfance et familiales, et autour de cela y intégrer une histoire.
C'est un roman "madeleine de Proust" pour les lecteurs d'une cinquantaine d'année jusqu'à un certain point. La chute de l'histoire me laisse sur ma faim...
L'aube est couleur pastel, senteur menthe à l'eau, mais pas vraiment grandiose en ce qui me concerne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          511
Iboo
  09 septembre 2020
3,5 ou 4/5 ? Allez ! 4/5 car j'ai vraiment aimé ce chouette petit bouquin. Il est bien écrit, pas de mièvrerie, l'histoire est intéressante et bien menée.
Il est vrai que durant les deux premiers tiers du livre, j'avais du mal avec ce personnage de Rose-Aimée, la mère des trois enfants dont la narratrice. Je la jugeais égoïste, vénale et sans coeur. Puis, le dernier tiers m'a révélé qui elle était réellement et le pourquoi de ses comportements. Et, là, je me suis dit "Sacrée bonne-femme !" ; elle n'était, finalement, motivée que par l'amour pour ses petits.
J'avoue, par ailleurs, que lorsque j'ai eu le livre en main et que j'ai vu sur le bandeau rouge : "On y rit, on y pleure. Palpitant, jubilatoire, absolument formidable." - Olivia de Lamberterie, j'ai craint le pire ! M'étant déjà faite avoir par ses interventions toujours démesurément élogieuses, j'en suis arrivée à la conclusion que la dame semble plus faire oeuvre d'agent publicitaire au service des éditeurs que de critique objective.
Finalement, je suis contente que ce livre m'ait été offert par une amie car rien que l'avis d'Olivia de Lamberterie m'aurait retenue de l'acheter et je serais passée à côté d'un ouvrage vraiment sympa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          513
AudreyT
  29 avril 2019
****
Quand Nine apprend qu'elle n'ira pas à la fête du lycée, elle est en colère et elle en veut terriblement à sa mère. Quand elle se retrouve isolée dans une cabane au milieu des bois, elle n'imagine pas encore que la nuit va être longue et blanche. Quand elle va écouter l'histoire que sa mère peut enfin lui raconter, Nine ne sera plus tout à fait la même qu'à leur arrivée...
L'aube sera grandiose n'est pas le premier roman d'Anne-Laure Bondoux que je lis... Je connais maintenant sa qualité d'écriture, l'attention et la tendresse avec lesquelles elle entoure ses personnages, l'histoire qu'elle aime nous raconter...
Dans ce roman jeunesse, il est question de famille, d'amour et de secrets. Tout ce qu'il faut pour passer un bon moment en somme !
En alternant les époques, Anne-Laure Bondoux donne du rythme au récit, captant ainsi toute l'attention du lecteur. Elle nous entraîne doucement à la rencontre de Titania et de ses frères, de cette mère aimante mais étrange et ses amants doux et structurants.
L'aube sera grandiose est une très belle histoire sur les souvenirs et sur la promesse que ce sont faits quatre membres d'une même famille qu'un terrible secret force à vivre séparés. C'est aussi une puissante histoire sur l'amour fou que portent des mères, prêtes à tout pour protéger leurs enfants...
Si vous n'avez pas encore fait la connaissance d'Anne-Laure Bondoux, ne tardez pas... Elle est une auteur exceptionnelle !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410


critiques presse (3)
Ricochet   28 septembre 2018
Illustré de petits dessins de la fille d'Anne-Laure Bondoux, le roman est un faux page-turner qui dissimule une vraie et fine étude psychologique.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LaLibreBelgique   08 novembre 2017
Entre secrets de famille et rapports mère-fille, le nouveau roman d’Anne-Laure Baudoux se lit aisément. "L’aube sera grandiose" annonce l’auteure déjà primée par le prix Vendredi. Nuit blanche en vue.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Actualitte   27 septembre 2017
Parmi les très bons livres de la rentrée littérature jeunesse, le nouveau roman d’Anne-Laure Bondoux fait à nouveau sensation.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
NathalCNathalC   09 mars 2021
D'une certaine façon, le monde était plus lent et plus vide qu'aujourd'hui. Chaque chose que nous faisions prenait du temps, réclamait des efforts, mais personne ne s'en plaignait puisque c'était normal. Les photos, par exemple. Il fallait apporter la pellicule chez un photographe pour qu'elle soit développée dans un labo. Parfois , il s'écoulait plusieurs mois entre la prise de vue et le tirage, si bien qu'en découvrant le résultat, on ne se souvenait même plus qui était sur le cliché ! Rien n'était instantané, à part le chocolat en granulés et le café en poudre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
asnicoasnico   28 mai 2018
Et quand le soleil a franchi la ligne d'horizon, là-bas, j'ai su que j'avais envie de t'offrir ça.
- Le lever du soleil?
- Oui, le rougeoiement de l'aube. Et les oiseaux, l'eau, la brume, les grenouilles...
- Et les moustiques, complète Nine en écrasant une bestiole sur son bras.
- Oui, même les moustiques, murmure Titania assez émue. Le monde tel qu'il est: avec son infinie beauté, et son lot d'emmerdements. Tu comprends ce que je veux dire? (p 109)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AnalireAnalire   03 septembre 2017
Toutes les mères de l'univers ont sans doute une vie secrète, des activités à elles, des amis ou des collègues dont elles ne parlent jamais, des rêves enfouis, des soucis qu'elles dissimulent. Des amants, parfois.
Commenter  J’apprécie          280
ManouBManouB   14 mai 2018
-Tu t'en sortiras toujours, maman.
Rose-Aimée a pris ma main dans la sienne. Elle l'a serrée très fort et j'ai senti passer, entre elle et moi, comme un courant électrique puissant, une onde chargée d'un incroyable désir de vivre que rien ne pourrait empêcher. Pas même le chômage. Pas même la pauvreté. Pas même la solitude.
- Toi aussi, Conso, m'a dit Rose-Aimée. Quoi qu'il arrive, tu t'en sortiras toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
EwylynEwylyn   02 septembre 2017
Il y a différentes sortes d'histoires, non ? Celles qui font rire et celles qui font pleurer. Celles qui posent des questions, et celle qui y répondent. Celles qui empêchent de dormir... et celles qui apaisent.
Commenter  J’apprécie          210

Videos de Anne-Laure Bondoux (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Laure Bondoux
Et si on échangeait sur la relation mère-fille dans la littérature ado & jeune adulte d'aujourd'hui ? Ou plutôt "LES" relations, tant elles peuvent être variables, conflictuelles, bienveillantes, malsaines, aimantes...
autres livres classés : relations mère-filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz réalisé dans le cadre du défi Babelio : L'aube sera grandiose

Comment se nomme la mère de Nine ?

Laure
Claire
Titania

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : L'aube sera grandiose de Anne-Laure BondouxCréer un quiz sur ce livre

.. ..