AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782075131407
336 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (05/03/2020)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 768 notes)
Résumé :
Ce soir, Nine, seize ans, n'ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations...
Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimée ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l'escalier ? Au fil d'un récit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (277) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  26 décembre 2017
Les révélations d'une mère à sa fille, le temps d'une nuit, dans une cabane au bord d'un lac.
Difficile de résumer ce roman sans en dévoiler des bribes et ainsi faire perdre intérêt au futur lecteur…
Il se lit aisément, en un souffle. D'une belle écriture fluide et soignée, avec des pauses aux moments les plus denses d'émotion, pour reprendre ensuite avec une énergie renouvelée, il n'y a pas de doute : Anne-Laure Bondoux est une auteure de talent ! On se laisse porter par le récit de cette mère et on ne voit rien venir. Je suis restée bluffée par le passé de cette femme tout en appréciant reparcourir les grands événements de 1970 à aujourd'hui.
On y parle d'amour filial et maternel, de musique, de sport (vélo et natation), de handicap, de solitude, d'héritage.
C'est un récit dans le récit qui donne encore plus d'ampleur à toute l'histoire. Un récit plein de poésie et d'humanité.
Au fur et à mesure que l'épaisseur des pages encore à lire diminue, la nuit du récit s'amenuise et l'aube apparaît. Un lendemain qui change toute une vie.
Un superbe texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          768
rabanne
  22 février 2019
Je ne serai pas aussi enthousiaste que la majorité à propos de ce roman pour ados, qui a reçu un prix littéraire en 2017.
L'intrigue tourne autour d'une nuit blanche, d'un secret de famille, d'un lieu de rendez-vous phare, de relations entre mères et filles, de souvenirs, de culture inter-générationnelle, de quête d'identité...
N'ai été happée réellement que par le dernier tiers du livre.
L'évocation des souvenirs est plaisante à lire, les relations entre frères et sœur sont touchantes, mais le suspens est maladroitement ménagé à mon goût, et les ruptures de rythme dans le récit un peu déstabilisantes.
Bref, j'ai lu plus intéressant et captivant, notamment de la part de l'auteure (ex : Le temps des miracles).
Légèrement déçue donc...
(À partir de 13 ans)
Commenter  J’apprécie          577
AudreyT
  29 avril 2019
****
Quand Nine apprend qu'elle n'ira pas à la fête du lycée, elle est en colère et elle en veut terriblement à sa mère. Quand elle se retrouve isolée dans une cabane au milieu des bois, elle n'imagine pas encore que la nuit va être longue et blanche. Quand elle va écouter l'histoire que sa mère peut enfin lui raconter, Nine ne sera plus tout à fait la même qu'à leur arrivée...
L'aube sera grandiose n'est pas le premier roman d'Anne-Laure Bondoux que je lis... Je connais maintenant sa qualité d'écriture, l'attention et la tendresse avec lesquelles elle entoure ses personnages, l'histoire qu'elle aime nous raconter...
Dans ce roman jeunesse, il est question de famille, d'amour et de secrets. Tout ce qu'il faut pour passer un bon moment en somme !
En alternant les époques, Anne-Laure Bondoux donne du rythme au récit, captant ainsi toute l'attention du lecteur. Elle nous entraîne doucement à la rencontre de Titania et de ses frères, de cette mère aimante mais étrange et ses amants doux et structurants.
L'aube sera grandiose est une très belle histoire sur les souvenirs et sur la promesse que ce sont faits quatre membres d'une même famille qu'un terrible secret force à vivre séparés. C'est aussi une puissante histoire sur l'amour fou que portent des mères, prêtes à tout pour protéger leurs enfants...
Si vous n'avez pas encore fait la connaissance d'Anne-Laure Bondoux, ne tardez pas... Elle est une auteur exceptionnelle !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Ichirin-No-Hana
  30 octobre 2017
Alors qu'elle devait aller à LA soirée de l'année, la jeune Nine est en colère. Quasiment kidnappée par sa mère en sortant du lycée pour se rendre dans une cabane perdue au fin fond d'une forêt et totalement inconnue de la jeune fille, la jeune adolescente devra faire un trait sur ses plans de départ. Titania, sa mère et célèbre auteure de polar, a décidé que c'était ce soir qu'elle lui révélera toute la vérité et la nuit sera à peine suffisante pour tout expliquer...
Anne-Laure Bondoux est une auteure qui sait tenir en haleine son lecteur. Nous suivrons Titania et Nine pendant toute cette nuit de révélations. Les flashbacks de la vie de la mère seront suivis de courts chapitres expliquant les réactions de Nine. On a réellement l'impression d'être à côté des deux jeunes femmes et de comprendre les réactions de Nine car nous découvrions les lourds secrets familiaux en même temps qu'elle. Titania est une fabuleuse conteuse, on est littéralement suspendu à ses lèvres. On comprend la frustration de Nine, car on souhaite que Titania avance plus rapidement sur certaines péripéties pour arriver au plus vite à la révélation. Mais Titania prend son temps et nous permet de découvrir des personnages complexes et particulièrement attachants. le décor année 70 et 80 est superbement retranscrit et ajoute une aura de nostalgie très agréable tout le long du roman. le tout est superbement maîtrisé, l'intrigue se découvre petit à petit et les indices sont découverts au fur et à mesure tel un roman policier. On est tenu en haleine et le roman est très prenant. La fin bien que frustrante n'en reste pas moins intéressante et logique pour ma part.
Rempli d'émotion, de poésie et de nostalgie, L'aube sera grandiose est une fresque familiale superbement écrite et prenante qui nous offre une réflexion sur les liens familiaux particulièrement intéressante. Anne-Laure Bondoux nous prouve encore une fois son talent de conteuse et c'est avec plaisir et d'impatience que je suivrai la sortie de son prochain roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          365
Bruidelo
  04 octobre 2019
Nine est furieuse, c'était la fête du lycée et au dernier moment, sans l'avoir prévenue, sans explications, sa mère l'a embarquée pour une destination inconnue.
Pour une nuit blanche, une nuit de révélations.
Nine est furieuse et moi je suis un peu déçue. A cause de trop bons souvenirs de mes lectures antérieures d'Anne-Laure Bondoux sans doute. Là, c'est moins fort, moins percutant, plus mou.
C'est moins prenant aussi, le rythme heurté nous freine dans nos élans, nos projections, avec l'alternance de l'histoire qui nous fait remonter jusqu'aux années 60, quand la grand-mère de Nine s'enfuit de sa grande maison triste avec son amoureux, et les retours à la cabane où Titiana adulte se trouve avec sa fille, au XXIème siècle.
Et puis c'est quoi, ce service minimum pour évoquer le contexte politique et historique, on peut difficilement faire plus superficiel et moins original : franchement, qu'est-ce que ça nous apporte, ces listes d'événements aussi froides et sèches qu'une liste de courses? On n'apprend rien, et c'est un peu à l'opposé de ce que j'attends d'un roman.
Après, bien sûr, j'aime qu'on me raconte des secrets de famille, je me suis quand même attachée aux personnages, qui ont des côtés touchants. Et j'ai trouvé la dernière partie du livre plus réussie, plus prenante. Ça m'a rassurée de voir que je n'étais pas la seule à être gênée par le côté très caricatural du père, j'étais contente de voir un personnage partager mon impression (agacée) et remettre en question ce qu'on lui a raconté de lui - même si mon espoir d'en avoir une autre vision, ce qui me semblait une excellente idée, a tourné court.
Je fais ma grincheuse, je sais bien, c'est loin d'être mauvais, c'est juste pas le meilleur de l'auteure, mais quand on aime, on court toujours le risque d'être déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352

critiques presse (3)
Ricochet   28 septembre 2018
Illustré de petits dessins de la fille d'Anne-Laure Bondoux, le roman est un faux page-turner qui dissimule une vraie et fine étude psychologique.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LaLibreBelgique   08 novembre 2017
Entre secrets de famille et rapports mère-fille, le nouveau roman d’Anne-Laure Baudoux se lit aisément. "L’aube sera grandiose" annonce l’auteure déjà primée par le prix Vendredi. Nuit blanche en vue.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Actualitte   27 septembre 2017
Parmi les très bons livres de la rentrée littérature jeunesse, le nouveau roman d’Anne-Laure Bondoux fait à nouveau sensation.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
nuitet0ileenuitet0ilee   05 juin 2020
Certaines histoires, comme les vieilles maisons, ont des entrées dérobées difficiles à trouver.
Commenter  J’apprécie          10
nuitet0ileenuitet0ilee   05 juin 2020
- Personne n'est jamais prêt à entendre la vérité. Je peux te le dire d'expérience, il n'y a pas de bon moment pour ça. Il arrive, et on n'y peut rien.
Commenter  J’apprécie          00
nuitet0ileenuitet0ilee   05 juin 2020
elle songe que c'est peut-être là que les écrivains doivent être : à l'écart, posés entre deux mondes, comme des oiseaux inquiets attendant l'aurore.
Commenter  J’apprécie          00
nuitet0ileenuitet0ilee   05 juin 2020
Cette douloureuse impression que les choses changent, que le temps passe, et que l'on n'y peut rien.
Commenter  J’apprécie          00
ManouBManouB   14 mai 2018
-Tu t'en sortiras toujours, maman.
Rose-Aimée a pris ma main dans la sienne. Elle l'a serrée très fort et j'ai senti passer, entre elle et moi, comme un courant électrique puissant, une onde chargée d'un incroyable désir de vivre que rien ne pourrait empêcher. Pas même le chômage. Pas même la pauvreté. Pas même la solitude.
- Toi aussi, Conso, m'a dit Rose-Aimée. Quoi qu'il arrive, tu t'en sortiras toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Anne-Laure Bondoux (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Laure Bondoux
Et si on échangeait sur la relation mère-fille dans la littérature ado & jeune adulte d'aujourd'hui ? Ou plutôt "LES" relations, tant elles peuvent être variables, conflictuelles, bienveillantes, malsaines, aimantes...
autres livres classés : relations mère-filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz réalisé dans le cadre du défi Babelio : L'aube sera grandiose

Comment se nomme la mère de Nine ?

Laure
Claire
Titania

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : L'aube sera grandiose de Anne-Laure BondouxCréer un quiz sur ce livre
.. ..