AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253171584
222 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/2000)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Peegy Meetchum est de retour ! Après son enquête sur le meurtre de sa sœur Lisa, elle a réussi à reprendre pied. En compagnie de Brandon, son jeune amant fantasque, Peegy habite un bungalow vétuste à Key West. Elle gagne sa vie en accompagnant les touristes dans des plongées sous-marines autour d'une fausse épave de galion. Un jour, elle y découvre une minuscule fiole qu'elle remonte à la surface. Elle ignore qu'il s'agit d'un produit miracle convoité par des trafiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  14 avril 2020
Livre trouvé et acheté via un groupe Facebook. C'est le 3ème que je lis de cet auteur et depuis le second, j'ai appris à apprécier ses histoires policières. D'après le résumé, celui-ci semble en être un.
La quatrième de couverture est un peu faussée par rapport à l'histoire réelle. Ayant rencontré Peggy dans le troisième tome de cette série, celui-ci étant le second, j'apprends un peu plus à la connaître. On suit Peggy dans sa reconstruction après l'assassinat de sa soeur. Elle vit avec son compagnon, Brandon, et elle s'occupe de faire visiter une « épave » à des touristes. Une association de rescapés des requins lui pourrit la vie avec des blagues dangereuses car elle tient le rôle de concierge dans une réserve pour requins pour le compte de scientifiques. Son « épave » va également receler des surprises qui pourraient lui coûter la vie si elle ne fait pas attention. Ce n'est pas vraiment un roman policier, plutôt un roman d'aventures et ça se lit plutôt bien. le roman est court, moins de 300p, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Par contre, il y a quelques passages du genre Dents de la Mer pour lesquels je ne suis pas particulièrement fan. le suspense est à son comble quand on arrive à la fin. Mais celle-ci me laisse un petit arrière-goût de « trop courte ». L'histoire a néanmoins été sympa à lire, on en apprend un peu plus sur le passé tumultueux de Peggy.
Comme vous l'aurez compris, ce roman a été une bonne lecture avec ce second tome des aventures de Peggy. Il faudra que j'en trouve d'autres avec elle, je préfère lire des histoires liées à ses aventures que les romans du Moyen-Âge de cet auteur, pas le même type d'atmosphère ni le même type d'histoire. Je conseille néanmoins aux amateurs d'aventures en mer au milieu de féroces requins de découvrir ce roman et cette série.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
Yggdrasila
  10 août 2013
Lire un Brussolo est toujours un pur bonheur pour moi! Comme à chaque fois, j'ai passé un très bon moment plongée dans l'imaginaire de cet auteur.
L'histoire se passe en Floride, en compagnie de Peggy Meetchum, l'héroïne de "Les enfants du crépuscule". Elle est ici en charge d'une réserve naturelle de requins appartenant à des laboratoires pharmaceutiques. Ces squales sont très convoités par "le Club des Dévorés Vifs" dont les membres, tous handicapés suite à une attaque de requin, feraient n'importe quoi pour s'emparer d'un de ces animaux pour se venger de leurs blessures.
Entre temps, Peggy et son compagnon Brandon, mettent par hasard la main sur un mystérieux échantillon contenant une drogue anciennement testée par l'armée. Il sera, à leur plus grand malheur, lié aux dangereux requins. Commence alors une incroyable course poursuite...
Ce roman de 223 pages se lit très vite. Les personnages sont attachants et l'intrigue très bien menée. Entre les poursuites, la mort qui les menace, les ravages de cette drogue si mystérieuse, sans oublier le stress de se retrouver au milieu des requins, les personnages n'ont aucun répit.
Brussolo décrit très bien les ravages parfois irréversibles causés par la drogue. Tout comme dans son roman "Le sourire noir", il nous transmet à travers ses intrigues les différents stades de déchéance du cerveau humain face à ces substances.
J'avais presque la certitude de ne pas être déçue par cette lecture étant donné que j'adore cet auteur. Je ne me lasserai pas de son style.
J'ai hâte d'en lire un prochain!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Mamzellegazelle
  12 juin 2018
Lorsqu'on lit ce roman, on est en apnée, on retient sa respiration et on regarde derrière soi (ou sous son lit !) de peur que le grand blanc ou le requin tigre apparaît afin de nous "voler" une jambe ou un bras.
Il faut avouer que l'auteur, Serge Brussolo, en connait un sacré rayon sur ces prédateurs et nous explique beaucoup de choses, très intéressantes, mais j'ai l'impression qu'il ne porte pas les requins dans son coeur, et voilà qu'il nous conte une sacrée torture ... pauvre bête !!
Peggy est guide touristique en plongée, en Floride. L'un des endroit au monde où l'on dénombre le plus d'attaques de squales. Elle emmène ses clients visiter "son" épave, qu'elle a fabriqué elle-même afin de leurrer ses visiteurs. Tout se passerait bien si seulement les eaux de Floride n'étaient pas infestées de requin tigre. Un jour alors qu'elle plonge pour voir si l'épave n'est pas endommagée elle trouve un cylindre au fond qui contient une drogue très puissante et aux effets irréversibles utilisée par l'armée. Son compagnon, Brandon, une tête brûlée, n'hésite pas à l'injection du produit. Commence alors une course poursuite avec la Mafia qui veut récupérer cette substance.
Un bon petit roman bien ficelé sous le règne des grandes mâchoires et des eaux troubles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
hellrick
  27 février 2020
Dans ce roman nous retrouvons Peggy Meetchum rencontrée précédemment dans LES ENFANTS DU CREPUSCULE et revue par la suite dans ICEBERG Ltd. Les trois livres peuvent toutefois se lire de manière indépendante.
Comme toujours avec Brussolo, les intrigues sont nombreuses, l'imagination fourmille et le récit prend différents tours et détours, proposant suffisamment de matière pour alimenter trois ou quatre gros bouquins d'un romancier « classique ». Brussolo, pour sa part, préfère empiler les sous-intrigues et remplir ses 200 pages de surprises sans laisser le temps au lecteur de souffler.
Au début du roman, le lecteur découvre ainsi Peggy Meetchum en pleine combine en compagnie de son plus jeune amant, Brandon. La jeune femme organise des escapades sous-marines dans une épave engloutie façon Titanic, en réalité une mascarade fabriquée par Peggy elle-même afin de tromper ses clients tout heureux de découvrir les restes d'une fictive tragédie maritime. Mais elle croise sur sa route une sorte de secte d'illuminés, le Club des Dévorés Vifs, dont tous les membres ont été victimes d'attaques de requins. A présent diminués physiquement et menés par un psychopathe impuissant aux airs de grand gourou, nos dévorés vifs rêvent de vengeance. Leur but : obliger Peggy à leur capturé un requin afin de le massacrer en un rite purificateur. Brandon, de son côté, aimerait utiliser une drogue découverte dans l'épave (laquelle sert de point de rendez-vous à des trafiquants) et pouvant augmenter les capacités de son utilisateur. Ce-dernier se déplace nettement plus vite, ce qui encourage Brandon à imaginer de braquer une banque façon Superman sans que nul ne puisse le stopper. Mais une mafia criminelle ne l'entend pas de cette oreille et délègue des ninjas pour récupérer la précieuse substance. Se sentant épié, Brandon la balance dans un enclos à requin, transformant un squale en coffre-fort. Peggy va devoir monter une opération « serrure carnivore » pour remettre la main sur la drogue…
Comment ne pas aimer un roman dans lequel on trouve à la fois des requins (L'auteur semble en connaitre un bout sur le sujet) et des ninjas ? Voici un thriller alerte, nerveux, bien mené, avec un soupçon de science-fiction grâce à cette drogue augmentant les capacités de ses utilisateurs, et qui fonce à cent à l'heure, un flot d'énergie et d'inventivité qui balaie tous les reproches (certaines situations sont un peu grosses ou invraisemblables…mais qu'importe !) pour divertir le lecteur durant une bonne soirée de suspense. Efficace à souhait !

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
lokipg
  12 mai 2018
Après la mort de sa soeur, Peggy Meetchum est partie reconstruire sa vie à Key West, en Floride. Elle y travaille comme plongeuse professionnelle, cumulant les emplois de guide touristique et de gardienne d'une réserve de requins. Très vite, cependant, elle se retrouve harcelée par le Club des Dévorés Vifs, un groupe d'éclopés, tous d'anciennes victimes d'attaque de squale...
Même si rien n'est indiqué sur la couverture, Baignade accompagnée est le second tome d'une série de trois romans mettant en scène Peggy Meetchum. Quoiqu'il en soit, même si je n'ai pas lu le premier tome intitulé Les Enfants du crépuscule, je n'ai eu aucun problème à suivre l'histoire, qui reste indépendante des autres romans.
Pour en revenir à Baignade accompagnée, l'histoire prend très rapidement une tournure complètement différente de ce que le premier chapitre (et la quatrième de couverture) laissait présager, et ce n'est pas une mauvaise chose. le Club des Dévorés Vifs n'est pas la seule menace qui pèse sur Peggy mais je n'en dirais pas plus...
J'ai trouvé le personnage de Peggy Meetchum très bien écrit. Un femme qui n'est ni une potiche, ni une super woman, juste quelqu'un qui réagit humainement face aux nombreux dangers qu'elle devra affronter. C'est un personnage qui me rappelle l'héroïne de Les Emmurés, un autre roman de Serge Brussolo que j'avais beaucoup aimé.
Comme à son habitude, Brussolo émaille son récit de passages parfois bien glauques (je crois que j'utilise cet adjectif à chacune de mes critiques de ses livres). Ceux qui ont eu des sueurs froides après avoir vu Les Dents de la mer feraient peut-être mieux de se tenir éloignés de ce roman.
Un thriller efficace auquel je ne met que trois étoiles parce que je l'ai quand même trouvé un peu long à démarrer. Mais la fin ne m'a pas déçu et ceux qui apprécient l'auteur peuvent y plonger sans crainte... Mais n'oubliez pas votre combinaison anti-requins !
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
YggdrasilaYggdrasila   07 août 2013
Elle songe à ces Polynésiens qui croient les requins habités par l'âme des pêcheurs morts en mer. Ils refusent de les tuer car ce serait là un acte sacrilège analogue à un viol de sépulture. Pour eux, le requin est un cercueil flottant, muni de nageoires; il faut se garder de le profaner.
Commenter  J’apprécie          170
raynald66raynald66   05 juillet 2015
- Je ne peux pas toucher aux requins de la réserve, certains valent une fortune.
On les a bourrés d'implants, on leur a greffé des glandes ou je ne sais quoi.
Leurs ailerons sont utilisés pour traiter les grands brûlés...

- ça, c'est ce qu'on vous raconte, pour vous donner bonne conscience, insinue
Larker. En réalité, ils alimentent bêtement l'industrie des cosmétiques.
En fait de grands brûlés, ils servent à fabriquer des pommades anti-rides.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
YggdrasilaYggdrasila   30 juillet 2013
N'oublie jamais que les mâchoires du requin développent une pression de 3 tonnes au centimètre carré. C'est comme d'être pris dans une presse hydraulique. La chair compressée éclate comme celle d'une saucisse qu'on serrerait entre ses doigts.
Commenter  J’apprécie          151
raynald66raynald66   07 juillet 2015
Elle songe à ces Polynésiens qui croient les requins habités par l'âme des
pêcheurs morts en mer. Ils refusent de les tuer car ce serait là un acte de
sacrilège analogue à un viol de sépulture. Pour eux, le requin est un cercueil flottant, muni de nageoires ; ll faut se garder de le profaner
Commenter  J’apprécie          110
LUKE59LUKE59   30 août 2012
On ne sent rien, paraît-il, quand les dents d' un squale vous amputent...Larker Boyett le lui a maintes fois expliqué. Pas de douleur. Seulement un grand choc. Comme si on était heurté par un véhicule.Ce n' est qu' en regardant derrière soi qu' on voit la bête s' éloigner avec vos jambes en travers de la gueule.On réalise alors qu' on est en train de se vider, et qu' on va probablement mourir d' hémorragie avant d' avoir eu mal.(p165)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Serge Brussolo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
ATG#94 : le Retour de Brussolo
Serge Brussolo fut l’un des premiers invités de l’ATG ! Pratiquement 7 ans plus tard, Serge écrit toujours d’excellents romans mais c’est pour une plongée dans un passé plus lointain qu’il est de retour : la Rome antique !
Misteur D, encadré par L.U.D.M.I. et Lord Ton Père, ont écouté religieusement le professeur Serge Brussolo qui nous a emporter vers les rives du Tibre.
J’espère que vous serez aussi passionnés que nous le fûmes et merci encore à Serge pour ce moment de pur bonheur !
autres livres classés : requinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre
.. ..