AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782752908889
160 pages
Éditeur : Libretto (07/05/2013)
4.06/5   27 notes
Résumé :

Barbara : une voix, un piano, une silhouette, des légendes, une histoire d'amour entre une grande artiste et son public... " Je ne suis qu'une femme qui chante ", répétait-elle depuis les années soixante quand le succès enfin la distingua. " Dis, quand reviendras-tu ? ", " Nantes ", " Göttingen ", " L'Aigle noir ", inoubliables ritournelles, continuent de nous accompagner.Une femme qui chanta sa vie, ses drames et ses joies, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  01 mars 2020
Dis! Quand reviendras tu ?
Dis, au moins le sais tu ?
Que le temps perdu ne se rattrape guère... "🎶

Un arrêt impromptu au bord d'une route, un souvenir ou un retour aux sources, cette promenade à Saint-Marcellin, devant la maison de son enfance, avec ce jardin dénudé?

" Voilà combien de jours, voilà combien de nuits...
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris."

Barbara ( qui n'était encore que Monique) raconte sa petite vie dans la chanson "Mon enfance. "
Une maison sous les roses, un jardin et des rires d'enfants ( L'aîné Jean, Régine et Claude) et si ces enfants juifs se cachaient, du moins, c'était encore un jeu!

Ce passé qui importune Barbara, elle ne le dévoilera qu'à mots couverts. " Les souvenirs d'enfance sont les pires".
" Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus"🎶

Barbara avouait dans une interview : "Ne me faites pas parler de la tristesse ou de la douleur. Un aveu chanté est rarement indécent, alors que les aveux parlés..."

Les souvenirs, Barbara les a déchirés, comme ses photos jaunies par le temps... Elle tentera d'en recoller les morceaux dans "Mémoires" ou " Il était un piano noir...Mémoires interrompues." Fayard ,1998.

Car le père de Barbara, démobilisé en 1940, s'installe à Tarbes, avec toute la famille... Il vole l'innocence de sa fille Monique et Barbara se tait...
" Les enfants se taisent parce qu'on refuse de les croire... parce qu'ils ont honte et se sentent coupables."

"Un beau jour, une nuit
Près d'un lac, je m'étais endormie
Quand soudain venant de nulle part
Surgit un aigle noir."
L'aigle noir. Barbara
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          787
caro64
  22 novembre 2012
Barbara est partie un certain soir de novembre, sans jamais nous quitter.... il a 15 ans déjà ! Je me suis replongée avec plaisir dans cette talentueuse biographie écrite par sa secrétaire. Marie Chaix a cheminé à ses côtés et a pu connaître toutes les facettes de sa personnalité complexe. Alors, qui pouvait mieux parler de Barbara ? Personne, ou alors seulement Barbara elle même...

Marie Chaix raconte la vie de " la femme qui chante" jusqu'à Lily passion en 1986. L'auteur s'est penchée sur La voix, L'enfance, La femme qui chante, La somnambule, La solitude, L'amoureuse, Lily passion en y consacrant à chaque fois un chapitre.
 Marie Chaix nous fait découvrir la femme aux humeurs changeantes, la femme généreuse, la femme joyeuse qui rit, tricote d'interminables écharpes. Elle raconte les intérieurs feutrés de Barbara, les pièces à l'abri de la lumière, son mal de vivre, ses insomnies et ses rocking-chairs. Barbara se fait humaine tellement proche, avec ses blessures.
 Avec pudeur et sensibilité, Marie Chaix fait revivre une Barbara, intime et vraie, souvent méconnue.
C'est donc le livre de référence tant pour les photos que pour le texte qu'il faut lire et regarder pour essayer de connaître et de comprendre Barbara, la femme et la chanteuse. Un album magnifique ! Un fois fini, on le reprend au début, comme une petite cantate qui n'en finit pas. Pour tous les admirateurs de la longue dame brune et les autres, pour la retrouver… ou la découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Vermeer
  17 juin 2018
L'écrivain Marie Chaix fut secrétaire de Barbara à la fin des années 1960. Dans cette biographie, elle retrace le parcours et la carrière de la chanteuse dans un livre aux chapitres plus thématiques que chronologiques.
Son enfance traumatisante, ses débuts difficiles, ses premiers succès en 1964, ses amours, ses failles, ses manies, sa solitude.
Commenter  J’apprécie          110
SophiePatchouli
  05 septembre 2014
Qui de mieux que son amie Marie Chaix pouvait décrire Barbara ? C'est un pari réussi d'autant que la dame-amie n'en est pas à son premier opus et qu'elle a du style !
Commenter  J’apprécie          90
tracey11
  04 juillet 2013
Biographie de la femme autant que de la chanteuse, cet ouvrage se décline en plusieurs chapitres qui ne suivent pas véritablement un ordre chronologique, mais davantage la "logique" de la vie de Barbara à travers ses choix, ses exigences, ses engagements, ses combats... de St Marcellin à Précy, on découvre ou redécouvre ses rencontres importantes, celles qui ont jalonné sa vie et inspiré son oeuvre. Des extraits de chansons illustrent le récit de Marie Chaix, elle en emprunte d'ailleurs parfois des bribes dans le corps de son texte, et offrent un éclairage sur le contexte d'écriture des chansons citées. A la différence d'un autre ouvrage que j'ai lu il y a quelques temps déjà et qui dévoilait la chanteuse sur certains points plus intimes, le récit de Marie Chaix reste davantage axé sur le déroulement de sa carrière, tout en le romançant davantage. Si l'auteure semble parfois toucher à l'intimité de celle qu'elle a accompagnée durant quatre année, c'est parce que cette intimité donne des pistes sur la carrière de la chanteuse, et parce que la vie de Barbara en tant que chanteuse est indissociable de celle de la femme, l'une inspirant constamment l'autre. Pour Barbara la chanson n'était pas une simple réponse à une aspiration professionnelle mais une vocation, un sacerdoce autour duquel s'organisait toute sa vie.
Un ouvrage intéressant donc, pour qui voudrait découvrir cette femme que l'on semble oublier (un peu vite à mon goût), et qui, pour les plus avertis, offre un berceau à des chansons dont on ne connaît pas forcément le contexte.
Lien : http://tracey.skyrock.com/38..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
crapettecrapette   06 avril 2018
Mémoire pour mémoire, elle qui disait en avoir si peu et qui s'est si souvent efforcée d'oublier se lance dans le passé et y prend goût, comme une équilibriste qui se joue de l'espace et des gouffres au dessus desquels elle frémit, tremble sa vie, devenue sans poids, une plume sur un fil...
Commenter  J’apprécie          50
paraty62paraty62   06 juin 2013
Même si "les souvenirs d'enfance sont les pires" et que pire rime avec déchire,c'est chez eux que l'on va puiser comme à une source d'ombre enfouie loin au fond de nous,et ou l'on trouve,la plupart du temps sans le vouloir,les bribes de couleurs,d'odeurs,les traces de musiques dont lentement,souvent par hasard mais aussi par urgence,on tissera les phrases,les chansons qui nous réconcilieront avec le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
myriampelemyriampele   01 février 2012
Nos parents. Ils sont là, nous entourent. Un jour, ils nous quittent ou nous partons. Mais un jour ils meurent. Se découvrir alors totalement démuni sans le rempart de leur présence, même lointaine.
Commenter  J’apprécie          50
paraty62paraty62   06 juin 2013
bonjour,tout d'abord je tiens a remercier babelio de m'avoir permis de lire ce livre qui pour moi fut une découverte.
L'occasion de découvrir Monique Serf et son parcours exceptionnel.
je n'ai pas vraiment l'habitude de lire des biographies et je dois dire que je ne connaissais que vaguement cette artiste et son histoire.
l'auteure nous fait partager son admiration et toute la poésie qu'elle savait mettre dans sa vie.Tout en restant éternellement mystérieuse.
Je suis heureuse d'avoir put découvrir sa vie et ce fut l'occasion de découvrir ces chansons,autres que celles déjà connues.
De découvrir l'histoire qui se cache derrière certaines d'entre elles.
Une bonne surprise pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BSJGTBSJGT   25 août 2018
Qu'on ne touche jamais
Aux folies aux orages
Qui chez moi naissent et meurent
Entre passion et rage...
Que l'on ne décide pas
De mes joies de mes larmes
A chacun ses soleils
Et à chacun ses drames...;
Que jamais on n'écoute derrière mes volets
Pour cueillir un piano ou un volet secret....
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marie Chaix (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Chaix
Harry Mathews invité de la librairie Les Cahiers de Colette à Paris le 18 juin 1991 à l'occasion de la parution de "Cuisine de pays" aux éditions P.O.L avec dans la librairie notamment Harry Mathews, Marie Chaix, Colette Kerber, Paul Otchakovsky-Laurens, Jean Echenoz, Carine Toly... Cuisine de pays, de Harry Mathews traduit de l?américain par Marie Chaix, Martin Winckler et Jean-Noël Vuarnet; Cuisine de pays est un recueil de treize nouvelles, où les techniques ludiques de l?Oulipo jouent un grand rôle. L?humour et la gravité s?y disputent la prééminence. On y apprendra non seulement la recette de la succulente (?) farce double, mais encore les raisons de la supériorité généralement admise des violonistes russes, ou encore les étonnants procédés de traduction du Pagolak. On ressentira aussi, à la lecture de ces textes qui vont de l?érudition joueuse au désespoir tranquille, un très réel vertige."
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1156 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre