AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253008736
156 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/11/1988)
3.95/5   30 notes
Résumé :

Le Fanal bleu, dernier ouvrage de Colette, nous entraîne dans un voyage immobile de Paris à Genève en passant par Grasse et les vignobles du Beaujolais. Souvenirs, scènes entre amis : Jean Cocteau, Marguerite Moreno, Jean Marais.... anecdotes et réflexions s'enchaînent sous l'oeil vigilant d'une " Chatte " blottie dans un intérieur feutré, qui pose sur le monde un regard où la maturité pourpre de l'automne s'enrichit des pastels de l'enfance.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jfponge
  14 avril 2019
Dans "Le fanal bleu" Colette poursuit l'écriture de ses mémoires, entrelaçant ses souvenirs à l'évocation de son quotidien, écriture entamée quatre années auparavant avec "L'étoile Vesper". le ton est toujours aussi léger, la langue toujours aussi belle, bravant la progression de l'invalidante arthrite qui la cloue sur un fauteuil dans son domicile parisien. Au passage, un beau portrait de Marguerite Moreno, qui fut son amie sa vie durant. Mais le plus intéressant, comme d'habitude chez Colette, est son évocation des animaux, des plantes, de la nature, même lorsqu'elle ne la voit plus que depuis sa fenêtre. Un bonheur…
Commenter  J’apprécie          20
moravia
  25 février 2013
Pour la critique voir : Paris à ma fenêtre.
Abandon
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RITABRITAB   30 novembre 2017
Les grandes porte rabattues, le Cru semblait retiré à même la grotte, et de son haut plafond il me jeta ensemble une chape glacée d'air immobile, la divine et boueuse odeur des raisins foulés, et le bourdonnement de leur ébullition. Cent mètres de voûtes s'étoilaient de lampes ; les cuves rejetaient par-dessus leurs bords la bave rose en longs festons ; un attelage de chevaux pommelés, bleuâtres dans la pénombre, mâchait nonchalamment des grappes tombées ; l'âme du vin nouveau, lourde, à peine née, impure, se mariait à la vapeur des chevaux mouillés.
Une main d'homme brandit vers moi, au bout de son bras invisible, la tasse d'argent qui berçait, sur les stries et les bosses de la ciselure, une étincelle rouge ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RITABRITAB   30 novembre 2017
je suis peut -être la seule à savoir son nom : pentstémon. Ce nom étrange communiqué à une autre citoyenne du Palais Royal, me valut un haussement d'épaules et cette réplique : " Vous me faites rire. Un nom pareil... ça se saurait." J'eus envie de lui répondre "Vous n'en voulez pas ? Rendez le moi. Je ne le partagerai qu'avec Monsieur Henri, le jardinier amoureux de ses parterres." Et l'ayant classé parmi les objets de ma possession idéale, avec mes pouliches, mes nouveaux-nés frais pondus, mes merveilles nourries de fantasmagorie modeste, j'en userai avec le pentstémon comme Théophile Gautier avec la fleur imaginaire de l'angsoka.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadyStardustLadyStardust   07 juillet 2015
Chaque fois le danger, avec l'animal, se fait le même pour nous. Choisir, être choisi, aimer: tout de suite après viennent le souci, le péril de perdre, la crainte de semer le regret.De si grands mots au sujet d'un passereau? Oui, d'un passereau. Il n'est pas, en amour, de petit objet.
Commenter  J’apprécie          30
sabine59sabine59   09 décembre 2016

Au lieu d'aborder des îles, je vogue donc vers ce large où ne parvient que le bruit solitaire du coeur, pareil à celui d'un ressac.
Commenter  J’apprécie          70
RITABRITAB   30 novembre 2017
... l'honneur. Naturellement j'en ai un aussi, comme vous, comme tout le monde, mais si je ne le disais pas, personne n'en saurait rien, tant je l'emploie discrètement.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Sidonie-Gabrielle Colette (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sidonie-Gabrielle Colette
Pour fêter dignement l'arrivée du printemps, la librairie Point Virgule vous propose une sélection d'ouvrages consacrés aux fleurs et aux jardins.
- Pour un herbier, Colette, illustré par les aquarelles de Raoul Dufy, Citadelles & Mazenod, 65€ - Les jardins de Weleda, Rouergue, 35€ - Le livre des fleurs, Pierre-Joseph Redouté, Taschen, 50€ - En fleur - Design floral contemporain, Phaidon, 39,95€ - Monet - Coffret l'essentiel, Anne Sefrioui, Hazan, 29,95€
La présentation de Pour un herbier est disponible sur la chaîne de Citadelles & Mazenod : https://www.youtube.com/watch?v=MN8I8...​
Celle de Les jardins de Weleda sur la chaine des éditions du Rouergue : https://www.youtube.com/watch?v=Lv0w6...​
Musique du générique d'intro par Anna Sentina.
+ Lire la suite
autres livres classés : autonomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sidonie gabrielle Colette

Le père de Colette est

Facteur
Ecrivain
Capitaine
Journaliste

13 questions
117 lecteurs ont répondu
Thème : Sidonie-Gabrielle ColetteCréer un quiz sur ce livre