AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749932548
Éditeur : Michel Lafon (12/10/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
isabelleisapure
  15 septembre 2017
Je suis totalement sous le charme de ce trop court roman. J'y ai trouvé tout ce que j'aime, une écriture somptueuse, des personnages attachants, une nature grandiose que l'auteur réussit à décrire avec une précision quasi cinématographique, le tout au service d'une histoire captivante que j'ai lue d'une traite de peur de rompre l'envoûtement qui peu à peu s'est emparé de moi.
Maxence Fermine nous présente Richard Adam fils d'une indienne et d'un homme blanc, il exerce le métier de charpentier du ciel. Insensible au vertige, comme prétendument beaucoup d'homme de sa race, il évolue tout en haut des gratte-ciel.
Lorsqu'il perd sa mère et se retrouve seul, sans femme et sans enfant, il songe qu'il suffirait d'un pas pour que tout se termine, mais il a une promesse à tenir.
Il doit disperser les cendres de la défunte sur la terre de ses ancêtres.
Et il part, pour ce qu'il pense être une formalité mais qui va profondément bouleverser sa vie.
En découvrant la vie de misère de la réserve indienne de Pine Ridge, Richard se prend peu à peu d'affection pour cette population dont la majorité est au chômage.
Il découvre au fil des jours des êtres qui vivent en harmonie avec la nature.
L'auteur m'a semblé en totale empathie avec son personnage, lui donnant sous des allures bougonnes, un coeur énorme.
Les personnages secondaires sont décrits avec minutie et humanité.
Cette écriture poétique, imagée, olfactive presque, m'a entraînée à la suite de Richard, j'ai tremblé en même temps que lui, j'ai eu peur avec lui et pour lui. J'ai découvert de superbes paysages enveloppés d'un lourd manteau neigeux.
J'ai savouré la fin de l'histoire empreinte de nostalgie et de surnaturel.
Un texte magique entre rêve et réalité qui me convainc de l'immense talent de conteur de Maxence Fermine.
Merci à NetGalley et aux Editions Michel Lafon pour cette magnifique découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          337
stokely
  10 octobre 2017
Je découvre la plume de Maxence Fermine avec ce livre, j'ai beaucoup aimé ce récit court mais qui m'a touché par son thème principal.
Nous suivons Richard Adam sur les traces de ses origines, en effet celui-ci va se rendre dans une réserve indienne afin de rendre un dernier hommage a sa mère décédée.
Entre quête d'identité, voyage initiatique, limite conte philosophique je me suis laissée complétement embarquée par cette lecture, par les personnages, par la contradiction évoquée entre les terres indiennes ancestrales et la perversion de celles-ci par les substances plus actuelles (alcool, drogue etc....)
Un petit bémol sur la fin et j'aurais tellement aimé que ce livre soit plus long pour continuer cette jolie découverte.
Commenter  J’apprécie          280
sylvaine
  13 octobre 2017
Tel un O.V.N.I ... Chaman de Maxence Fermine m'a laissée pantoise. J'ai retrouvé avec infiniment de plaisir son univers poétique , rêve ou réalité, homme ou loup qu'importe après tout je me suis laissée portée par les mots, par l'histoire de Richard Adam . Comment cet homme, ce taiseux, fils d'un homme blanc et d'une lakota décide d'exaucer la promesse faite à sa mère mourante, aller répandre ses cendres à Pine Ridge , la réserve indienne où elle est née . Richard s'y rend et découvre un univers qui lui convient à la perfection. Une révolution intime, personnelle qui le laisse au début de sa route . Il prend
conscience de ses dons de chaman ...
Très court, trop court mais tout est dit . je ne peux que vous prescrire, toutes affaires cessantes, la découverte de ce petit bijou . Bonne lecture .
un grand merci aux éditions Michel Lafon et à NetGalley pour ce partage
Commenter  J’apprécie          150
Ptitelfe
  12 octobre 2017
Je suis joie! Lorsque j'ai vu que Maxence Fermine sortait un nouveau roman chez Albin Michel le 12/10 et qu'il était proposé sur NetGalley, j'ai immédiatement fait ma demande auprès de ces deux partenaires, et je les remercie de m'avoir fait confiance!
Tout autour de lui était désespérément blanc. La ramure des arbres se confondait avec le sol, le sol, avec l'horizon, l'horizon, avec le ciel. Et le silence qui lui servait de linceul faisait comme un grand manteau de glace et de givre dont il ressentait le poids sur ses épaules.
J'ai découvert Maxence Fermine en 2012 avec son roman poétique Neige, dans lequel il nous emmenait au japon à travers un jeune homme qui écrivait des Haiku.
Depuis, j'ai lu de lui Les papillons de Siam, où il nous raconte la découverte de la cité d'Angkor, et aussi le palais des ombres, qui nous embarque dans la France des années 60 avec la quête initiatique d'un homme.
Avec Chaman, je suis servie!! Non seulement cela faisait plusieurs mois que je cherchais des romans sur ce thème, mais une fois de plus, l'auteur a tapé en plein dans le 1000 faisant de ce roman une histoire qui restera en mémoire!
On y découvre l'histoire de Richard Adam, un homme métisse, de père blanc et de mère amérindienne. Lors du décès de cette dernière, il va exaucer son dernier voeu : répandre ses cendre à Sioux Fall, sa ville natale. C'est alors que Richard va vivre une incroyable histoire le menant dans une quête initiatique, un retour aux sources, et évidemment, une découverte de qui il est réellement et profondément.
Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester.
La plume de Maxence Fermine est poétique, elle embarque le lecteur dès les premières lignes. de plus, le thème du chaman, et des indiens, nous permet de nous sentir plus proche de la Terre, de la Nature. Grace à de nombreuses citations en début de chapitres, on découvre la mentalité des tribus, leur façon de voir la vie, leur philosophie, leur respect de ce que la Nature nous a offert et c'était tellement beau, tellement réel! Ca m'a énormément touché et j'ai encore plus envie de lire des romans sur ces thèmes.
D'accord, mais il te faudra quand même la présence d'un chaman.
L'homme tiqua. Il n'y avait pas pensé.
- Tu es certaine?
- Oui. C'est la tradition lakota, c'est obligatoire si tu veux que ta mère demeur en paix pour l'éternité.


Il n'aurait su le dire. Pour l'avoir lu dans le journaux, il savait que près de 80% des habitants de la réserve étaient au chômage, et, par conséquent, victimes de l'alcoolisme et de la consommation de drogues. Mais ce qu'il ignorait, c'est que les ravages de tels fléaux se déroulaient au grand jour.
Cependant, tout n'est pas beau dans cette histoire. En effet, on découvre que Sioux Fall est une ville très pauvre, isolée, où les habitants sont en majorité alcoolique ou sous l'emprise de la drogue. La vie n'est pas simple, on est projeté dans leur pauvreté, et pourtant on découvre des âmes incroyables, au grand coeur, qui savent partager des valeurs de la vie bien plus importante que la société capitaliste.
Egalement, les rencontres de Richard vont l'emmener visiter certains endroits très connus comme le Mont Rushmore (ou Crasy Horse) et on découvre alors la triste vérité sur ces superbes sculptures. On en apprend plus sur les batailles qui ont opposé les amérindiens aux blancs colonisateurs, au terrible massacre qui a eu lieu en 1890, et cela fait que j'ai ressenti encore plus d'attachement pour ces ethnies.
Il parle aussi d'actualité avec le barrage de Standing Rock, qui a été installé pendant les 100 premiers jours de gouvernement de Trump, en dépit des fortes ripostes des habitants...
Il y a donc une forte critique de ce que les "Blancs" sont, comment ils agissent, de ce manque de respect pour autrui, pour la nature, au profit du capitalisme et du fameux Money Money Money.
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière, empoisonnée, le dernier poisson, capturé, alors le visage pâle s'apercevra que l'argent ne se mange pas.
C'est un récit incroyable, qui allie poésie, Histoire, réalisme, nature... Tout cela nuancé par la plume talentueuse de Maxence Fermine!

Je pense que vous le sentez venir, mais à mon avis, Chaman va être l'un de mes coups de coeur de l'année 2017 !
Je vous encourage vivement à le découvrir à votre tour, c'est un roman court (et ce serait le seul reproche à lui faire) et terriblement touchant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
saphoo
  02 octobre 2017
De l'auteure, j'ai lu comme beaucoup, Neige, depuis je n'ai pas croisé son chemin et l'opportunité de découvrir Chaman fut une occasion de renouer avec sa plume si délicate.
Petit roman qui donne ce côté charmant à une lecture rapide, mais à l'opposé, à la fin du livre, il y a comme un manque. de profondeur, de matière.
J'aurai aimé découvrir encore plus, sur ce peuple, le personnage principal en tant que chaman.
Une autre chose m'a aussi laissée perplexe, sur les dons soudain découverts (je ne peux révéler ici surtout les fameux papillons), pas convaincue à 100%. Certes, je suis ouverte à bien des croyances, des phénomènes, mais le texte par lui-même ne m'a pas emportée dans ce « conte », car oui, ça y ressemble.
Malgré tout, j'ai beaucoup aimé, ce personnage qui rend hommage à sa mère et respecte ses dernières volontés et renoue avec sa famille.
J'ai également apprécié découvrir encore un peu plus sur les indiens, le chamanisme, etc…
Un bon roman, vite lu, agréable car l'auteure a une plume sensible, et donne offre des personnages intéressants. Il nous ouvre une fenêtre sur un petit bout de l'histoire des indiens, bien que ça reste superficiel.
Je conseille, ce roman pour le plaisir de lire tout simplement, car on passe un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
sylvainesylvaine   13 octobre 2017
La route est longue qui mène aux origines de toute chose, et chaque être qui ose se retourner sur lui-même est en proie au poison de la nostalgie.C'est aussi le moyen de faire table rase du passé, et de prendre du recul.
Même un type aussi taiseux que lui n'échappait pas à la règle. Il revenait aux sources. Comme si, de nouveau, il se trouvait dans le ventre de sa mère. p 39
Commenter  J’apprécie          50
calypsocalypso   14 octobre 2017
Il n’avait aucune envie de retourner sur les chantiers de construction des grandes villes. Depuis qu’il l’avait rencontrée, elle, son ciel était ailleurs. Dans la profondeur de ses yeux. Dans l’immensité du ciel au-dessus de la réserve. Dans l’espace qui l’entourait, et qui l’attirait comme un aimant.
Commenter  J’apprécie          00
coquinnette1974coquinnette1974   11 octobre 2017
Les vivants ne pardonnent jamais aux autres vivants leurs erreurs. Seule la mort leur offre la rédemption.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Maxence Fermine (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxence Fermine
Neige de Maxence Fermine par la compagnie ecl'adam adapté mis en scène et interprété par marie-joséphine Susini
autres livres classés : quête initiatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
575 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre
. .