AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253115632
160 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (10/10/2007)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Quand Dieu eut fini le monde, il se recula pour l'observer. Et il dit : " Cela est bon. Peut-être trop bon pour eux... " Dieu loge maintenant avec saint Pierre au dernier étage d'une grande tour. Dieu s'ennuie. Les hommes s'amusent. Dieu est jaloux. " Vous avez réussi le paradis, il n'y a pas de raison que vous loupiez l'enfer ", lui dit saint Pierre. Encouragé, Dieu invente dans la foulée : la famine qui décime, la culpabilité pour tout gâter, la rentabilité pour t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
TerrainsVagues
  16 septembre 2015
GRRRRRRRRRRRR !!!!!!!!! ARRRRRRRRRRGGHHHHH !!!!!!
J'avais tout fait en direct et punition divine, mauvaise manip, tout effacé!!!!!!!
Satané Dieu, c'est Canada Dry. Ça ressemble à du bon mécréant, ça à la couleur du blasphème et ça fait... pshiiiiiiiiiiiiit.
Dieu c'est bien connu est un sacré déconneur (dépassé depuis longtemps par ses VRP) et pour me pourrir une heure (oui une heure suffit pour venir à bout de cette "escroquerie") m'a fait lire ce livre. Objectif atteint, j'ai perdu une heure.
Amateurs d'humour noir, d'ironie, de second degré (pas de risque de brulure au troisième degré dans cet enfer), passez votre chemin.
C'est trop propre, trop attendu, trop lisse. Pas de quoi affoler la première grenouille de bénitier qui passe.
Une petite prière à Saint Nectaire et au lit.
Commenter  J’apprécie          399
Apikrus
  11 mars 2019
Dieu vit avec Saint Pierre au dernier étage d'une grande tour.
Il y épie leurs voisins du 'dessous' : les Hommes.
Le bonheur des humains est insupportable à Dieu ; il invente donc divers désagréments et catastrophes pour eux. Les hommes l'aident souvent dans ce travail de sape du bonheur sur Terre, tant ils sont maîtres dans l'art de gâcher la vie de leurs semblables, et même leur propre existence.
J'ai souvent entendu : 'Si Dieu existait, il ne permettrait pas ces malheurs.'
C'est ce questionnement que suggère Jean-Louis Fournier dans ce court récit. Partir d'une hypothèse aussi improbable que l'existence d'un Dieu créateur comme base d'une réflexion sur le sujet, cela m'a d'abord semblé placer le débat sur de mauvais rails. Fournier l'admet puisqu'il fait dire à son Dieu, à propos de l'une de ses créations maléfiques risquant de paraître suspectes aux Hommes : 'Je dirai que c'est le diable'. Pour les apologistes de la religion, le tour est joué, même s'il leur a fallu inventer un diable en plus d'un dieu. Mais quelles inventions ! Ce formidable binôme permet de légitimer l'injustifiable : des massacres d'innocents (Saint Barthélémy, colonisations, attentats islamistes…), aux défilés dans une capitale pour défendre la candidature d'un ministre pourri à une élection présidentielle, en passant par des menaces de mort contre des médecins pratiquant l'avortement.
En se moquant de ce Dieu imaginaire, Jean-Louis Fournier caricature finalement ceux qui vénèrent cette image.
Le Dieu de Jean-Louis Fournier est en effet bien proche de celui de la Bible, par son orgueil, sa jalousie et sa mesquinerie…
L'avantage avec les personnages de fiction c'est que l'on peut en faire ce que l'on veut. le Dieu de Fournier est en outre légèrement vicelard. Ici-bas, quelques-uns de ceux qui prétendent le représenter le sont encore plus (et de la pire manière, avec des enfants !).
L'auteur profite également de son histoire pour dénoncer quelques fléaux que l'homme a su inventer seul : McDo, TF1, la circulation automobile, la soif d'argent…
En conclusion, on peut le dire : l'Homme a créé Dieu à son image, même s'il l'a un peu embelli au passage.
Et l'on peut aussi féliciter l'auteur pour cette fiction : son raisonnement par l'absurde s'avère efficace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
Pachy
  24 novembre 2014
« Allo docteur, la Noiraude à l'appareil... »
Ou encore
« Étonnant, non ! »
Habituellement, la coutume veut que l'on commence par parler du bouquin que l'on veut critiquer. Pour Jean-Louis Fournie, je fais l'inverse.
Cet homme est un puits d'humour sans fond. Pouvoir inscrire sur sa carte de visite « Ami de Desproges » n'est pas rien mais l'inverse est aussi vrai. Personne qui les ont connus, n'ont oublié « La Noiraude » et « La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède » mais savaient-ils tous, qu'ils étaient signés Jean-Louis Fournier.
Je crois bien qu'une citation irait parfaitement à cet homme « Quand la vie fait mal, il reste la dérision ». C'est aussi pour cela que l'on se doit d'aimer et respecter cet homme.
Passons au livre.
Il y a quelques années (une bonne trentaine), nous avions eu droit, par la voix de Romain Bouteille, à une semaine d'inventions créées par Dieu lui-même. L'ensemble était fort drôle.
Cette fois, c'est par la plume de Monsieur Fournier.
L'exercice n'est pas différent dans sa nature mais l'est complètement dans sa mise en scène. Non limité dans un planning de sept jours mais complètement intemporel. Tellement intemporel qu'il en est anachronique à souhait et vitriolé au possible.
Pour résumer : Dieu n'aime pas ses voisins du dessous , les hommes. Toutes les vacheries de la vie, rougeole, divorce, raz-de-marée, l'orage, la mort, il les inventera dans ce seul but. le trou dans la porte, il l'a appelé « un juda » parce qu'à traver Juda, il voit les hommes.
Recommandations de base : Primo : A ne pas lire d'une traite. Les paragraphes perdent leur saveur et pourraient vite faire rengaine. Deuxio : Soyons indulgents à l'égard des personnes qui ont la foi (nous leur demandons la même chose en retour). Ne leur prêtez pas ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yuukikoala
  29 avril 2014
Jean-Louis Fournier fait partie de mes auteurs préféré pour une bonne raison : C'est son écriture. Et là encore, son écriture était présente. Cette écriture rapide, hachée pleine de jeux de mots subtils et bien trouvés, de cynisme un peu aussi (surtout dans celui là) et ces façon de sauter tout le temps des lignes. Donc ici il nous fournit une histoire avec Dieu et Saint Pierre qui au fil du temps discute du bonheur "des voisins d'en dessous" en voulant se venger et leur faire du mal. Etant croyante (un petit peu quand même), ça m'a pas trop fait plaisir de voir Dieu devenir le diable, mais j'ai quand même essayé de lire ça objectivement, et je dois dire que j'ai adoré un peu. Parce qu'il y a beaucoup d'inventions qui sont bien trouvés, parce que c'est un peu vrai ce qui est écrit, parce que comment trouver pourquoi Dieu a inventé ça c'était rigolo. Parce qu'il faut lire ce livre pour ce détendre qui dénonce d'une certaine façon les malheurs du monde. Les pigeons, l'asthme, et tout. Ca se lit super vite, c'est plein de dialogues, et même si j'ai trouvé qu'il manquait certaines choses, ça se suffit pour rire un peu pendant un petit moment ! Et j'ai pas vraiment grand chose à dire. Parce que c'est court et qu'il faut le lire si on veut se détendre et rire un peu. Je dois quand même avouer qu'il y a certains passages que je n'ai pas compris, mais bon tant pis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
feanora
  12 juillet 2014
Un humour décapant, un petit livre impertinent mais tellement distrayant!
Toutefois , il est à éviter, pour toute personne, qui n'apprécierait pas qu'un auteur puisse faire de l'ironie au sujet de Dieu.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
TerrainsVaguesTerrainsVagues   16 septembre 2015
Avec les mangeurs d'endives et buveurs d'eau, Dieu va être encore plus cruel.
Il va les laisser vivre très longtemps.
Commenter  J’apprécie          162
kpotrapelioukkpotrapeliouk   21 juin 2016
Dieu se sent seul.
- J'ai envie d'inventer d'autres dieux. (...) Ça va faire de l'animation, du ramdam. Les croyants des nouveaux dieux penseront être les seuls à honorer le vrai Dieu. Ils iront prêcher la bonne parole aux croyants des autres dieux. Ils iront les évangéliser. Avec des bonnes paroles et des fusils. Au nom de leur dieu ils s'entre-tueront. On appellera ça les guerres de religion.
- Qu'est-ce que vous ferez pendant ce temps-là ?
- Je leur vendrai des fusils.
- Qui va gagner ?
- Personne. Tout le monde va perdre, sauf moi.
- Vous pensez que ça va durer longtemps ?
- Avec un peu de chance, ça peut durer des siècles et des siècles.
- Il va falloir changer votre campagne publicitaire. Je pense au slogan "Aimez-vous les uns les autres".
- J'avais prévu, il suffit de changer une lettre.
- Laquelle ? demande Saint Pierre.
- Le i de aimer. Mettez un r à la place. Essayez. Qu'est-ce que ça donne ?
- Armez-vous les uns les autres. Bravo, dit Saint Pierre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
calypsocalypso   23 juillet 2017
La vengeance viendra du ciel, a dit Dieu en se levant de fort méchante humeur.
Il a mal dormi, les hommes ont fait la fête toute la nuit.
- Je vais leur chier sur la tête, annonce-t-il à saint Pierre.
- Pardonnez-leur.
- Parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ? Non merci, on m’a déjà fait le coup, je connais la chanson. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas le faire moi-même. Je vais déléguer. Je vais charger quelqu’un de la besogne.
- Quelle besogne ?
- Déféquer tout la journée.
- Où ça ?
- Partout. Je veux salit leurs belles autos, leurs belles maisons et toute la terre.
- Même vos églises ?
Dieu venait d’inventer le pigeon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissFlofloHMissFlofloH   17 novembre 2012
"Dieu se frotte les mains. Sa dernière invention, l'argent, fait un malheur.
-Le monde en veut, le monde en redemande.Pour en avoir, les voisins du dessous sont prêts à tout.Tout le monde veut devenir riche.
-Même les ouvriers? demande saint Pierre.
-Même les ouvriers. Je les ai fait briefer par mes prêtes-ouvriers. Maintenant, ils arrêtent le travail pour un oui pou un non.
(..)
La dernière fois que Dieu a posé son petit tapis pour écouter les voisins du dessous il a eu un large sourire.
Les hommes étaient en train de se battre.
Pour des questions d'argent."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
claraetlesmotsclaraetlesmots   30 mai 2010
Dieu se frotte les mains. Sa dernière invention, l'argent, fait un malheur.
-Le monde en veut, le monde en redemande.Pour en avoir, les voisins du dessous sont prêts à tout.Tout le monde veut devenir riche.
-Même les ouvriers? demande saint Pierre.
-Même les ouvriers. Je les ai fait briefer par mes prêtes-ouvriers. Maintenant, ils arrêtent le travail pour un oui pou un non.
(..)
La dernière fois que Dieu a posé son petit tapis pour écouter les voisins du dessous il a eu un large sourire.
Les hommes étaient en train de se battre.
Pour des questions d'argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-Louis Fournier (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Fournier
Quels sont les livres incontournables de l'année 2019 à poser au pied du sapin ? Les éditeurs et éditrices de nos maisons vous conseillent leurs coups de coeur :
- L'édition collector du "Parfum" de Patrick Süskind chez Fayard https://www.hachette.fr/livre/le-parfum-edition-collector-9782213712451
- le coffret collector Boris Vian au Livre de Poche https://www.hachette.fr/livre/coffret-anniversaire-9782253934547
- "Je ne suis pas seul à être seul" de Jean-Louis Fournier chez JC Lattès https://www.hachette.fr/livre/je-ne-suis-pas-seul-etre-seul-9782709662482
- le beau livre "France" du Routard https://www.hachette.fr/livre/guide-du-routard-voyages-france-9782017100737
- "L'Arrache-mots" de Judith Bouilloc chez Hachette Romans https://www.hachette.fr/livre/larrache-mots-9782016270080
- La Tentation de Luc Lang chez Stock https://www.hachette.fr/livre/la-tentation-9782234087385
- "Pourquoi les spaghetti bolognese n'existent pas" d'Arthur le Caisne chez Marabout https://www.hachette.fr/livre/pourquoi-les-spaghetti-bolognese-nexistent-pas-9782501136556
- "Nopi" de Yotam Ottolenghi chez Hachette Pratique https://www.hachette.fr/livre/nopi-9782019451653
- "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange chez Audiolib https://www.audiolib.fr/livre-audio/ici-nest-plus-ici-9791035401344
- "Desserts addict" de Valentin Néraudeau chez Larousse https://www.hachette.fr/livre/desserts-addict-9782035973740
- "Hitchcock la totale" chez E/P/A https://www.hachette.fr/livre/hitchcock-la-totale-9782376710301
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : dieuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Huit titres de Jean-Louis Fournier.

Il a jamais tué personne, ...

mon tonton
mon pépé
mon frangin
mon papa

8 questions
121 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Louis FournierCréer un quiz sur ce livre
.. ..