AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266182966
416 pages
Pocket (30/11/-1)
3.41/5   63 notes
Résumé :


Carla Montalban, chef de groupe de la Brigade criminelle de Lyon, enquête sur des meurtres qui semblent impliquer sa propre famille, liée à l'Opus Dei. Ses investigations vont la conduire au cœur de l'affaire Matesa, le scandale politico-financier espagnol qui éclaboussa les Giscard d'Estaing dans les années 70, au temps des Républicains Indépendants et de l'assassinat du député Jean de Broglie.

De Lyon à l'Irlande en passant par l'Ar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,41

sur 63 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
1 avis

ladesiderienne
  11 novembre 2016
J'ai découvert Catherine Fradier récemment avec « La colère des enfants déchus » un roman très noir sur fond de pédophilie. J'avais beaucoup apprécié son style que j'ai retrouvé avec plaisir dans « Camino 999 ». Je trouve que c'est une auteure de polars qui mérite d'être connue et je suis étonnée du peu de critiques que ses livres suscitent sur Babelio car elle a quand même eu plusieurs prix littéraires.
Dans « Camino 999 », Prix du Polar SNCF 2008, le lecteur fait la connaissance de Carla Montalban, qui, pour s'émanciper de sa pesante famille de riches industriels, a choisi de devenir commandant de police. Orpheline de mère depuis toute petite, elle trouve sa raison d'exister dans l'estime que lui portent les membres de l'équipe qu'elle dirige à la Brigade Criminelle de Lyon et l'adrénaline ressentie lors de la résolution des diverses enquêtes qui lui sont confiées. Depuis quelques temps, plusieurs meurtres apparemment liés à des trafics financiers de sociétés lyonnaises donnent, par manque de preuves tangibles, du fil à retordre à la perspicacité de l'équipe. Quand le propre cousin de Carla est retrouvé assassiné dans les mêmes circonstances, la jeune femme prend conscience que sa famille est peut-être liée à cette macabre série.
Voilà un polar très dense basé sur un fait réel (le scandale politico-financier Matesa de 1969) et dont l'intrigue est menée à vive allure pendant près de 400 pages. J'ai beaucoup aimé le personnage de Carla qui tente de prendre son destin en main et de s'affirmer sans l'aide de sa famille. Je trouve l'écriture de Catherine percutante et efficace. Elle joue de l'humour avec brio à travers les dialogues des membres de la brigade, humour qu‘ils utilisent comme une véritable soupape pour faire face aux horreurs de leur quotidien de flics.
Attirée par le résumé qui parlait de l'Opus Dei, j'espérais en apprendre davantage sur cette organisation mêlée à divers scandales politico-financiers. J'ai découvert que cette dernière avait d'ailleurs tenté un procès (dont elle a été déboutée) contre l'auteure et l'éditeur du roman alors qu'elle avait uniquement chercher à redorer son blason par la voix journalistique lors de la parution en 2003 du « Da Vinci Code » de Dan Brown qui mettait aussi l'organisation en doute (susceptible, l'Opus Dei ?). Si je suis fan des magouilles (et le mot est faible !) qui concernent l'Église, je reste imperméable aux divers trafics financiers auxquels peuvent se livrer les entreprises. Les 2 étant très mêlés dans ce livre, j'ai parfois perdu le fil d'autant plus qu'avant que les divers éléments ne se recoupent, l'intrigue part un peu dans tous les sens.
Je ne boude cependant pas mon plaisir d'avoir parcouru les traboules lyonnaises avec Catherine Fradier que je souhaite continuer à découvrir. Pour ce roman, j'accorde un 13/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
christinebeausson
  26 mai 2021
Pourquoi un livre se retrouve t il en dessous de notre pile à lire ?
Depuis plus de dix ans, il traînait à porter de mains, toujours enfoui sous un autre, puis un autre ...
le jour est arrivé ... où j'ai enfin retourner la pile !
Bienvenue à Lyon pour la découverte d'une journée ordinaire (?) d'une équipe d'enquêteurs plutôt sympathiques avec des caractères bien trempés.
Des faits divers se ramassent à la pelle, plus ou moins graves, plus ou moins glauques, plus ou moins saignants, nous n'aurons pas la solution et les explications de chacun, ils ne sont là que pour nous distraire peut être ?
Seul l'histoire de famille importe et l'implication de l'opus dei (1) dans ce mic mac , cet imbroglio financier, mafieux et toujours malfaisant, laissant apparaître des personnalités connues (2), et révélant des scandales dont on retrouve des traces dans l'actualité (3).
Toutefois il faut reconnaître que ce livre met en cause un certain nombre de pratiques de l'opus dei ce qui vaudra à l'éditeur et à l'auteur un procès (4).
J'avoue pour ma part, même si j'ai apprécié cette ballade dans Lyon, je me suis petit à petit lassée des péripéties de la bande plutôt sympathique du commissariat, et je n'ai fini ce livre que par curiosité mais vraiment trop c'est trop !
(1)
L'Opus Dei (« Oeuvre de Dieu » en latin), également appelé Prélature de la Sainte Croix et Opus Dei, est une institution de l'église catholique romaine fondée en 1928. Elle a d'abord été une pieuse union, puis un institut séculier et elle est une prélature personnelle (circonscription ecclésiastique de l'organisation pastorale de l'Eglise catholique) depuis 1982. En 2010, elle compte 89 560 membres dont 87 564 membres laïcs et 1 996 prêtres. Elle promeut notamment la sainteté au milieu du monde, aussi bien pour les laïcs que pour les prêtres séculiers. le principal message de l'organisation est que chacun peut transformer son travail, ses loisirs et sa vie de famille en des moments de rencontre avec Dieu.
Cette organisation a fait l'objet de différentes controverses, notamment en ce qui concerne son aspect secret et son influence politique, ainsi que l'étendue réelle de ses moyens financiers.
(2)
Liste, non exhaustive de quelques membres ou sympathisants importants de l'Opus Dei dont l'affiliation et/ou le soutien à l'Oeuvre sont publics et relatés dans divers documents :
Ruth Kelly, Secrétaire aux Transports du gouvernement britannique. Membre du parti travailliste,
Guillermo Lasso, Président de l'Équateur depuis 2021,
Adolf Suárez, Chef du Gouvernement espagnol de 1978 à 1982,
Claude Bébéar, Président du conseil de surveillance d'Axa,
Juan Antonio Samaranch-Torello, ancien ministre de Franco, ancien président du Comité international olympique, ...
Des sympathisants :
Salvador Dali, artiste espagnol,
Jean-Claude Gaudin, homme politique français,
Charles Beigbeder, homme d'affaires français.
(3)
Plusieurs scandales politico-financiers ont éclaboussé l'Oeuvre, soit par l'appartenance des personnes impliquées à l'organisation, soit par les rivalités de pouvoir des différents courants au sein de l'Église :
* 1969, le scandale Matesa en Espagne ;
* 1975, la création de la société nationale d'agriculture par l'Opus Dei au Chili pour contrer le gouvernement chilien du président Frei ;
* 1983, en Espagne, le scandale Rumasa.
On trouve aussi des liens avec des régimes dictatoriaux :
soutien du régime du général Franco et d'Augusto Pinochet au Chili.
(4)
Le 18 mars 2007, Camino 999 , roman de Catherine Fradier, publié dans la collection de polars « Lunes Blafardes » sort en librairies. C'est une fiction.
Le 31 mai 2007, représentée par son avocat Alexandre Varaut (candidat de la Majorité présidentielle en Vendée, et fils de Me VARAUT, grand défenseur notamment de Monsieur PAPON), l'Opus Dei intente un procès à  l'éditeur du livre, Jean-Jacques Reboux, en qualité d'auteur principal, et son auteur, Catherine Fradier, en qualité de complice, pour diffamation à  l'encontre de l'Opus Dei, et réclame 30.000 € de dommages et intérêts, 5.000 € au titre de l'article 700 du Nouveau Code Pénal, ainsi que la publication à  ses frais d'un communiqué, dans un journal choisi par le plaignant, dans la limite de 15.000 €.
Les dirigeants de l'Opus Dei lui reproche de faire référence dans le titre, Camino 999 , à  l'oeuvre de José-Maria Escriva El Camino, composée de 999 maximes spirituelles. On lui reproche de porter atteinte à  l'honneur et à  la considération de la Prélature de l'Opus Dei.
On lui reproche également de mêler étroitement la fiction et la réalité, le vrai et le faux, sans avertir le lecteur sur la distance qu'il conviendrait de prendre quant aux faits énoncés et sans jamais l'inviter à  faire la différence entre fiction et réalité.
Dans son assignation, l'avocat de l'Opus Dei cite un arrêt de la Cour de Cassation du 27 novembre 2001 considérant comme diffamatoire un roman de Mathieu Lindon présentant Jean-Marie le Pen comme le chef d'une bande de tueurs, alors qu'il est clairement énoncé dans Camino 999 (ainsi que le relève d'ailleurs l'assignation) que le personnage principal du roman, instigateur de meurtres, est un personnage de fiction.
Avec ce type d'assignation, c'est la liberté d'expression et de création
littéraire qui est mise en danger. Cette menace pourrait concerner demain, si elle faisait jurisprudence, tous les écrivains.
Dans un second lieu, c'est l'existence même d'une maison d'édition qui est menacée, car si elle pense avoir de bonnes chances de gagner son procès, il lui faut engager des frais d'avocat pour assurer convenablement sa défense.
Face à  une organisation puissante et argentée, une petite maison d'édition victime d'une censure économique lutte pour sa survie.
(« Après la Lune » a d'ailleurs décidé de faire appel à  la solidarité de tous en lançant une souscription nationale de soutien qui circule déjà  sur de nombreux réseaux, libraires, bibliothèques, Internet, etc, sans laquelle les éditions « Après la Lune » seraient vouées à  une disparition certaine.)
Résultats
Les magistrats de la 17e chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris ont tranché :
L'assignation a été déclarée nulle par le tribunal. L'Opus Dei a donc été déboutée de sa plainte et condamnée à verser 2000€ de dommages et intérêts aux Editions Après La Lune, au titre de l'article 700 du Nouveau code de procédure civile (il s'agit du remboursement total des frais de justice d'Après la Lune). Comme l'avait demandé Me Pierrat lors de l'audience du 7 novembre, l'affaire ne sera pas jugée sur le fond, puisque, pour commencer, la forme a été déclarée non recevable. Par ailleurs, l'Opus Dei s'est aussi vue condamnée aux dépens (règlement des frais de justice globaux).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bill
  04 février 2011
Lauréat du Prix SNCF du polar français de l'année dernière, ce livre attendait donc depuis plus d'un an dans une Billy ...
Et, après sa lecture, je me demande pourquoi j'ai tant attendu avant de m'y plonger, le week end dernier !
Carla Montalban, chef de groupe de la Brigade criminelle de Lyon mène l'enquête sur des assassinats qui la touchent de près.
A la tête d'une équipe de choc, réunissant expertises informatiques officieuses, et sources issues de son passé ou de sa famille , elle mettra au jour les instigateurs de crimes impunis depuis des décennies.
Cette enquête est passionnante ; elle nous entraîne au coeur de l'Espagne franquiste, dans les scandales politico-financiers français des années 70 et les finances ocultes du Vatican et de l'Oeuvre de Dieu ...
De vieilles affaires ayant défrayé la chronique refont surface !
Un bon moyen de réviser les années 70 ...
Et un roman qu'on ne pose ... que quand on a tourné sa dernière page !
Bonne lecture ... moi, je vais chercher les autres productions de Catherine Fradier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RatonLaveur
  15 janvier 2009
Catherine Fradier a fait toutes sortes de métier; elle a même été agent de la paix.
Auteure française.
Présentement, elle est poursuivie par l'Opus Dei qui lui reproche certaines accusations dans ce livre. Cette histoire fait beaucoup jaser en Europe : la grosse machine vaticane contre une petite maison d'édition française.
Camino 999 est un excellent roman.
Bâti à partir d'un fait divers politique, ce roman mêle le connu, le réel et l'inventé. de là, tout le plaisir … et la poursuite.
Roman haletant, intrigues familiales, écriture directe et efficace, un style accrocheur.
Un personnage récurrent : Carla Montalban (en hommage à vous savez qui …)
Commenter  J’apprécie          60
linagalatee
  02 avril 2010
Quel suspense ! des disparus qui reviennent ou pas, ? Des membres d'une famille qui disparaissent sur fond d'Opus Dei, c'est d'autant plus inquétant qu'il s'agit de la famille du policier qui enquête. Complot, machination ? A lire absolument
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   09 novembre 2016
- C'est quoi exactement, l'Opus Dei ?
- L'Oeuvre de Dieu pour tous. Sinon, l’Église dans l’Église, la garde blanche, Santa Mafia, ou bien le bras armé du Vatican pour d'autres. Une organisation patriarcale, quasi militaire, élitiste et autoritaire, cultivant le goût du secret et qui est destinée à sauver l’Église catholique. C'est la plus forte concentration de pouvoir intégriste dans l’Église. Elle travaille dans l'ombre, s’intéresse à la noblesse, à l'intelligentsia et a une grande influence dans les sphères politiques, économiques et culturelles. L'Oeuvre dispose d'un solide capital pour financer ses activités et le gère à travers des fondations disséminées sur tous les continents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ladesiderienneladesiderienne   05 novembre 2016
De l'autre coté de l'avenue, un jeune vêtu d'un salopette en jean quatre fois trop grande, les cheveux en bataille, photographiait un énorme graf sur le mur blanc d'une entreprise de construction récente dont les abords étaient à peine achevés. Le jeune prenait les photos avec application.
- Pourquoi il prend des photos ? demanda Carla.
Benoit se tourna vers elle, affichant une mine ahurie.
- Notre œuvre est éphémère, alors on l'immortalise.
- Pourquoi ne pas le faire sur des supports définitifs et autorisés ?
- C'est plus du graf, mais de la peinture ! répliqua Benoit, définitivement incompris.
- Quelle bande de petits branleurs !
- Les choses ont changé, m'sieur Félix. De vot' temps, vous jetiez des cailloux contre les vitres et vous sonniez aux portes. Nous, aujourd'hui, on fait de l'art.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ladesiderienneladesiderienne   04 novembre 2016
Elle l'aperçut, assis à une table un peu à l'écart de celle des autres. Les cheveux blancs, grand, mince, distingué, Michel Montalban avait de la classe.
Elle se pencha et lui embrassa la joue.
- Bonsoir papa.
Un tête à tête dont elle ne se lassait pas. Avec le temps, ce moment d'intimité était devenu indispensable, le sentiment qu'un décompte à rebours, insidieux, gravait dans le marbre chacune de leurs rencontres. Un jour, elle serait seule au monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienneladesiderienne   07 novembre 2016
- Ne me mens jamais, Vincent, parce que je ne te le pardonnerai pas.
Il hésita avant de répondre.
- Aime la vérité mais pardonne à l'erreur.
Elle aurait un jour à méditer cette citation.
Commenter  J’apprécie          120
BobDarwinBobDarwin   07 février 2013
Gabriel était un psychopathe, trempant dans un bénitier de dogmes où la compassion et la culpabilité étaient exclues. Tant de religions qui asservissaient les hommes, qui mettaient le monde à feu et à sang au nom de croyances qui servaient d'alibi à des manipulateurs et des assassins.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Catherine Fradier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Fradier
[Rentrée littéraire de printemps 2021] Catherine Fradier
Dans le cadre de la rentrée littéraire de printemps, Occitanie Livre & Lecture reçoit des auteurs et autrices pour présenter leur récente parution. C'est au tour de Catherine Fradier de présenter son dernier roman "Et nous aurons l'éternité", paru aux éditions Au diable vauvert. Modération Hélène Duffau, Occitanie Livre & Lecture Merci à la librairie Sauramps pour son accueil.
autres livres classés : opus deiVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Une petite chose sans importance

De quelle maladie est atteint Sacha ?

Asperge
Asperger
Gastro
Cancer

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Une petite chose sans importance de Catherine FradierCréer un quiz sur ce livre

.. ..