AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Arson (Traducteur)
ISBN : 2266131354
Éditeur : Pocket (09/10/2003)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 270 notes)
Résumé :

Aux abords de Brockwell Park, quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de neuf ans est enlevé à son domicile, en présence de ses parents, retrouvés ligotés et complètement déshydratés après trois jours de séquestration. La police pense aussitôt à un acte pédophile, d'autant plus que les enfants du voisinage évoquent un mystérieux "Troll" qui viendrait pendant leur sommeil. C'est à l'inspecteur Jack Caffery que revient la pénible tâche d'enquête... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
KrisPy
12 juin 2014
Mo Hayder est un démon avec un visage d'ange. Cette superbe blonde à l'allure éthérée écrit des polars ténébreux comme d'autres feraient de la pâtisserie...
L'histoire : le lieutenant de police Jack Caffery est un homme torturé. Dans son enfance, son petit frère a disparu sous ses yeux, et il soupçonne son voisin, un pédophile notoire. Mais rien n'a jamais pu être prouvé contre ce dernier qui se fait un malin plaisir à persécuter Jack, en lui envoyant des lettres horribles.
Un soir, une atroce scène de crime est découverte : dans une des maisons qui bordent un immense parc, on retrouve une femme attachée et enfermée dans un placard, son mari attaché au radiateur de la cuisine, l'intérieur de la maison est saccagée et taguée avec ce qui semble être du sang et de l'urine, d'une mystérieuse inscription : toxines féminines. Et le petit garçon de la famille manque à l'appel. le crime vient d'être commis. le coupable s'est enfuie avec l'enfant dans le parc.
Pendant 48heures, toutes les équipes de police, hélicoptères, chiens, tous recherchent l'enfant ainsi que l'homme qui a commis cette horreur. Sans succès.
Caffery refuse de lâcher. Il continue à chercher, et trouve... dans un arbre, le corps ligoté et sans vie du petit garçon, mort de soif quelques heures plus tôt.
Voilà, et ce n'est que le début de l'histoire...
La suite sera du même acabit, âmes sensibles s'abstenir, car Mo Hayder n'y va pas quatre chemins. Son écriture est tranchante comme la lame d'un scalpel d'autopsie, et son histoire est précise comme une incision chirurgicale. Mais attention, Mo Hayder opère sans anesthésie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
nounours36
22 janvier 2015
Deuxième opus de la série Jack Cafferey, attention âmes sensibles, passez votre chemin …. c'est particulièrement glauque ici.
Aux abords de Brockwell Park, un quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de neuf ans est enlevé à son domicile, ses parents sont retrouvés : sa mère attachée et enfermée dans un placard, son père est retrouvé ligoté au radiateur de la cuisine. Ils sont complètement déshydratés après plusieurs jours de séquestration, la maison est toute saccagée, taguée avec des inscriptions, le sol et les murs sont couverts de sang et d'urine. le coupable s'est enfui avec l'enfant dans le parc. Une chasse à l'homme s'en suit.

Il y a des liaisons avec Birdman, le premier volume de la série de Jack Caffery. Rebecca son amie du moment, est une des rescapés du psycho-killer de Birdman. En avançant dans l'enquête l'atmosphère donne une impression de basculer dans le fantastique plein d'irréalité , de troll, de gnomes.
Cette enquête va relancer les démons de Jack, son frère Ewan victime d'un pédophile, il y a de cela 25 ans. Y aurait-il un lien avec un réseau pédophile ? Jack va essayé de s'approcher de la vérité. Son comportement est toujours aussi trouble dans les relations qu'il a avec les femmes, Rebecca la rescapé de Birdman et ses angoisses. Elle va essayer de l'éloigner de ses obsessions. Elle démasquera le secret de la mort de Birdman.
« Seigneur, fit-elle en levant les yeux vers le ciel étoile. Tu ne comprends donc pas ce qui se passe ? Penderecki te fait tellement bien marcher que tu trimballes ça partout avec toi, et plus il te harcèle, plus tu t'enfonces. Tu te laisses bouffer vivant par ça, par Ewan, par ce… (du menton elle désigna la maison voisine)… par ce pervers. »
Question whisky, Jack change de marque « il entreprit de se saouler méthodiquement au Laphroaig » :-)
Il me semble que le titre original « The treatment » aurait mieux convenu que « l'homme du soir ». En effet, nous n'abordons très faiblement les motivations du kidnappeur, qui sont énigmatiques : il suit un traitement ( son propre traitement) rédigé sur un carnet ?
Un thriller noir, sordide même. Thriller qui nous fait plonger dans les troubles obsessionnels les plus sombres. Après les psycho killer, nous sommes face des pédophiles particulièrement abject. La cruauté des scènes est décrite sans retenue ou pudeur. Mo Hayder nous tient en haleine tout au long de cette enquête des plus sombres et des plus oppressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fleurdusoleil
06 février 2011
Ce thriller de Mo Hayder m'a déçue. Je n'ai pas été jusqu'au bout. le thème de la pédophilie est délicat certes, mais ce n'est pas ce qui dessert l'histoire.
On découvre le personnage de Caffery dans Birdman,et on connait donc le fardeau qui lui pèse depuis l'enfance. La disparition de son frère Ewan et le fait que son voisin est un pédophile recensé par la police.
On comprend donc que cette nouvelle enquête va être difficile pour lui et va faire remonter ses anciens démons.
Je pense que ce n'est pas ses démons mais tout l'enfer qui est remonté dans cet épisode. le lecteur est plongé dans la noirceur dès les premiers mots, et malheureusement n'en sort jamais. Toute cette oppression finit, je pense, par avoir raison des nerfs de l'amateur de thriller. Il est important qu'il y ait dans une histoire si dure, des échappatoires, des paliers où l'on puisse reprendre son souffle.
Je ne les ai pas trouvés et j'ai fini par être asphyxiée.
Dommage.
Commenter  J’apprécie          110
linagalatee
04 novembre 2014
Le petit Rory Peach, 8 ans a disparu de chez lui. Il a été enlevé par un homme qui les a séquestrés lui et ses parents dans leur maison. Alek, le père a été grièvement blessé à la nuque et Carmel, la mère a simplement été enfermée dans un placard, d'où elle n'a rien vu ni entendu.
L'inspecteur Principal de la police de Londres, John Caffery vit une histoire tumultueuse avec Rebecca depuis qu'il l'a sauvée des griffes d'un violeur. Chacun a une histoire compliquée, Rebecca parce qu'elle ne se souvient plus de ce qui lui est arrivé et John parce qu'il n'a jamais pu se résoudre à la disparition de son frère Ewan 25 ans auparavant. 25 ans qu'il cherche à trouver des indices pouvant le conduire au meurtrier de son frère dont le corps n'a jamais été découvert.
Bénédicte, Hal et Josh Church viennent d'emménager près du parc dans lequel Rory a disparu. Ils ont été entendus par la police. Josh, comme beaucoup d'autres enfants parlent du Troll qui mange les enfants. Des histoires certes d'enfants, mais la vérité ne sort-elle parfois de leur bouche ?
Encore un petit bijou du genre, Mo Hayder nous gâte une fois de plus avec ses histoires horribles à peine imaginables. Caffery déjà héros central d'autres romans nous devient de plus en plus familier, on partage sa douleur relative à la disparition de son frère et toutes les nouvelles affaires ayant en toile de fond des disparitions d'enfant le rendent de plus en plus imprévisible, s'impliquant au-delà de la normale.
Les motivations du kidnappeur sont très survolées et très obscures, mais parfois il suffit de dire de quelqu'un qu'il est complètement malade pour comprendre tout l'étendue de la signification de ce mot.
Une fois encore, Mo Hayder décrit sans aucune retenue, pudeur ou délicatesse la cruauté des scènes qu'elle nous distille et c'est donc une lecture destinée à un lectorat ayant un goût prononcé pour ce type de lecture, et le coeur bien accroché. Les mots sont crus, les situations aussi, l'horreur est à votre porte. A vous de la laisser entrer ou pas. le troll n'est pas qu'une histoire inventée par les enfants pour se faire peur, c'est aussi une histoire inventée par un malade mental déséquilibré bon pour l'enfermement à vie.
Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
marlene76
12 août 2008
Résumé
Dans un quartier résidentiel de Londres, l'inspecteur Jack Caffery est chargé d'une bien sinistre affaire : un petit garçon de neuf ans a été enlevé à son domicile, en présence de ses parents qui affirment être incapable d'identifier le kidnappeur. Cet enlèvement va plonger Caffery dans l'enfer des réseaux pédophiles et de son propre passé : son frère a disparu à l'âge de neuf ans et l'affaire n'a jamais été élucidée.

Mon avis
Je suis incapable de noter ce livre qui m'a beaucoup choquée. C'est un excellent thriller, qu'on ne peut lâcher avant la dernière page. le suspens est très bien dosé. Dès le début, on est aspiré par ce tourbillon d'horreur et le seul moyen de s'en libérer est d'aller au bout du livre...
Mais j'ai été révulsée par cette histoire et tous ces personnages à vif : Caffery, obsédé par la disparition de son frère ; sa compagne Rebecca, violée et torturée l'année précédent l'affaire... On comprend vite que la famille du petit garçon qui a disparu cache un indicible secret. Cette révélation dépassera en horreur tout ce qu'on peut imaginer... Aucune concession n'est faite au lecteur, c'est un livre vraiment noir, pessimiste jusqu'au dernier mot. Les familles volent en éclats, les couples se déchirent, les enfants souffrent, les policiers n'arrivent jamais à temps pour les sauver... Ceci ajouté aux descriptions détaillées de vidéos et photos... Ce roman m'a écoeurée, révulsée.
Mo Hayder est connu pour ses livres glauques et dérangeants, et celui-ci de déroge pas à la règle. Mon conseil : passez votre chemin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
nina2loinnina2loin02 mars 2014
Pourquoi ? Parce que Ewan se superposait déjà obstinément à l'image de Rory Peach : Tu l'as sentie, Becky, je sais que tu as déjà senti la similitude des deux cas et, si nous commençons, si je te laisse m'enferrer dans cette discussion, nous parlerons d'Ewan avant que je puisse tout arrêter, et alors l'ambiance changera et je dirai quelque chose sur toi, peut-être, et Bliss, et...
Commenter  J’apprécie          10
HildebaldHildebald09 janvier 2013
Il sentit ce qui se trouvait dans la salle de bains, cette puanteur de viscères humains répandus, l'odeur des morts s'asseyant dans leur tombe et soufflant dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          30
nounours36nounours3612 janvier 2015
— Le seul troll que je connaisse est un terme d'argot de San Francisco, et il désigne un vieil homosexuel qui aime ses petits poulets. Ses bébés. Un vieux gay très dégueulasse qui ne veut de rapports sexuels qu'avec de très jeunes garçons. Le méchant corbeau pervers, dans l'arbre, qui guette les poussins au sol,
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mo Hayder (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mo Hayder
"The Beast" (De Behandeling), un thriller belge réalisé par Hans Herbots adapté du roman "The Treatment" (L'Homme du soir) de Mo Hayder et sorti en 2014. Bande-Annonce.
autres livres classés : pédophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1154 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .