AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre-Emmanuel Dauzat (Traducteur)
ISBN : 2081211963
Éditeur : Flammarion (22/09/2008)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Événement majeur de notre siècle, le nazisme demeure également une énigme majeure posée aux historiens. Entre l'omnipotence diabolique de Hitler et la description de son pouvoir comme celui d'un « dictateur faible » face à un appareil d'État tout-puissant, Ian Kershaw risque une vision nouvelle. Ce qui devient objet d'histoire, ce n'est plus Hitler, mais sa position exceptionnelle qui excédait la mesure d'un individu sans qualité, tribun de brasserie, déclassé socia... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
justmickael
  13 novembre 2012
Enorme! THE référence ! Ian Kershaw propose un décryptage complet de la personnalité d'Adolf Hitler, les influences de la société sur son parcours intellectuel, et vice-versa, et aussi le climat intellectuel et social en Allemagne, terreau du national-socialisme. Les thèses sont largement appuyées par les chiffres et les faits, toujours recoupés dans un sérieux exemplaire. Certes, l'ouvrage est long et dense, mais l'écriture dynamique à l'anglo-saxonne typique des historiens britanniques permet de ne pas décrocher.
Si vous pensiez qu'Hitler était un fou dégénéré venu de nulle part qui a transformé les allemands en fous sanguinaires par la force de ses discours enflammés, vous êtes complètement à côté et ce livre est indispensable pour rectifier votre erreur. Un MUST !
Commenter  J’apprécie          90
Gaufredi
  29 décembre 2010
IanKershaw, en tant que spécialiste mondial de Hitler, prend le pari de nous faire comprendre la génèse d'un "monstre", sans tomber dans l'hyper spécialisation ou le pédantisme. Il cherche à dénouer les circonstances économiques, politiques, sociologiques qui ont permi à cet individu "raté"d'émerger dans une Allemagne traumatisée par la défaite de la 1ère Guerre Mondiale. En fait, hélas, Hitler était l'homme de la situation, sachant attiser les rancoeurs et les haines, soufflant sur les braises d'un antisémitisme latant en Allemagne à cette époque.
Cette biographie est intéressante car elle ne tombe pas dans le manichéisme ou la diabolisation à outrance : Ian Kershaw montre que Hitler était hélas, terriblement humain, même dans ses haines. Un ouvrage à méditer...
Commenter  J’apprécie          70
Zoreillivre
  01 octobre 2015
Passionnant opus, sobre et fluide à lire. Une référence en la matière et un intérêt particulier pour les premiers chapitres, la montée démocratique d'Hitler.
Commenter  J’apprécie          82
Frederic524
  30 août 2018
Ian Kershaw est un historien spécialiste du nazisme, auteur de livres qui font aujourd'hui office de référence dans ce domaine de recherche. Cette biographie d'Hitler est une synthèse (de 1200p. tout de même) d'un travail sur le chef du IIIème Reich de près de 2600p. sorti en deux tomes il y a quelques années de cela. Sa lecture y est à la fois passionnante et éprouvante tant notre sang se glace à l'idée que de telles horreurs aient pu être commises au nom d'un seul homme et de sa doctrine folle : le national socialisme. Si je n'ai pas vraiment appris grand-chose de neuf sur les années s'échelonnant de 1933 à 1945, il en va tout autrement de la lente maturation d'un tel projet politique dans la tête de cet esprit « désaxé » (selon les propres mots de Ian Kershaw). La genèse de son antisémitisme viscérale et pathologique est des plus intéressante à découvrir.
Lien : https://thedude524.com/2011/..
Commenter  J’apprécie          60
Gd3n
  05 décembre 2016
Il faut louer et féliciter le travail de l'auteur. Un ouvrage passionnant qui permet un éclairage complet sur cette période de l'histoire. Ma partie préférée est son escapade viennoise entre opéra et centre pour sans abris.
A lire absolument. N'hésitez pas le lire tranquillement, il est très dur psychologiquement, vous basculez complètement dans le personnage. Je me suis imposé une pause.
Je regrette simplement la traduction française.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   09 mai 2019
L'ampleur et la nature des actes de sauvagerie, et le désir affiché d'avilir et d'humilier le plus possible les victimes, montrèrent combien la propagande avait réussi à diaboliser la figure
du Juif et renforcèrent massivement le processus, engagé depuis la prise de pouvoir par Hitler,
de déshumanisation et d'exclusion des Juifs de la société allemande,
étape cruciale sur la voie du génocide
Commenter  J’apprécie          50
raynald66raynald66   11 mai 2019
Parmi les nazis de second rang impliqués dans les crimes les plus odieux
du régime, le grand organisateur de la "Solution Finale", Adolf Eichmann,
devait être spectaculairement enlevé en Argentine par des agents israéliens.
Jugé à Jérusalem, il fut pendu en 1962
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   09 mai 2019
Personnellement, je trouve Hitler détestable et méprise tout ce que son régime défendait.
Mais cette condamnation ne m'aide guère à comprendre pourquoi des millions de citoyens
allemands, qui étaient pour la plupart des êtres humains ordinaires, qui n'étaient pas intrinsèquement mauvais et se souciaient généralement de leur bien-être et de celui de leur familles et surtout qui n'étaient pas entièrement décervelés, ni hypnotisés par une propagande incantatoire, ni totalement terrorisés et soumis par une répression implacable, ont trouvé séduisant une bonne partie de ce que représentait Hitler ;
Pourquoi ils ont consenti jusqu'au bout à livrer une guerre civile contre la redoutable coalition des plus puissantes nations du monde alignées contre eux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   11 mai 2019
Eva Braun était affalée à la gauche de Hitler.
Une forte odeur d'amande amère, l'odeur caractéristique de l'acide prussique, se dégageait de son corps.
La tête de Hitler était affaissée, sans vie.
Le sang gouttait de sa tempe droite.
Son walther 7.65 mm gisait à ses pieds
Commenter  J’apprécie          10
raynald66raynald66   11 mai 2019
Le 26 janvier 1945, une unité SS fit sauter le dernier crématoire de Birkenau.
Le lendemain, les gardes SS battirent en retraite au terme de combats
intenses tandis que les troupes soviétiques libéraient les quelque 7000
prisonniers squelettiques et épuisés qu'ils découvrirent dans le complexe
d'Auchwitz
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ian Kershaw (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Kershaw
Entretien avec l'historien Ian Kershaw à la librairie Millepages le 12 octobre 2016.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre