AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246650593
Éditeur : Grasset (23/04/2003)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Le 31 janvier 2002, le journaliste correspondant du Wall Street Journal en Asie, Daniel Pearl, était sauvagement décapité à Karachi au Pakistan par des fanatiques musulmans. La scène, tournée en vidéo et envoyée dans les rédactions du monde entier, avait été reçue avec effroi et avait soulevé l'indignation. Afin de rendre hommage à ce journaliste, "cet homme ordinaire et exemplaire", qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  24 avril 2014
Au Pakistan , le pays des purs en Ourdou .
Le 21 Février 2002 , une vidéo intitulé « L'abattage du journaliste espion , le Juif Daniel Pearl » est sur le marché du film d'action Djihadiste .
La vidéo montre le corps mutilé de Daniel Pearl , sa durée est de trois minutes et trente-six secondes , les dernières et probablement les plus longues , trois minutes et trente-six secondes , de toute la vie de Daniel Pearl , « le juif » décapité en « life « et en vidéo .
Au fil de la vidéo, Pearl déclare :
Mon nom est Daniel Pearl . Je suis un juif américain de Encino , Californie , USA . « Je viens de , euh, du côté de mon père, la famille est sioniste . Juif, juif de par ma mère , je lle suis de par mon père aussi . Ma famille pratique le judaïsme . Nous avons fait de nombreuses visites à notre famille en Israël . »
Le 16 Avril 2007, le nom et l'âme de Daniel Pearl a été ajouté au monument commémoratif de la Shoah situé sur Miami Beach . Il y figure en tant que première victime assassinée du fait de son identité juive , et évidement non pas en tant que victime de l'holocauste .
Son père a donné personnellement son accord pour cette ajout de Daniel , à la liste de ceux qui par millions avant lui sont mort d'avoir été juif .
Que son nom soit une bénédiction et que sa mémoire soit fameuse .
Ce livre à le mérite d'être le seul en français à rendre hommage à Daniel Pearl , et nous pouvons à ce titre en être reconnaissant à l'auteur .
C'est de la littérature de voyage plus que un manuel géopolitique ou même qu' une biographie partielle
Quatre étoiles , comme mémorial ainsi que comme voyage « sur les pas de Daniel Pearl «
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Erveine
  02 février 2014
J'ai lu ce livre en hommage à Daniel Pearl, reporter du Wall Street exécuté en direct pour ainsi dire et devant nos caméras, par des terroristes. Mais autant le dire tout de suite, je n'apprécie guère Bernard-Henri Lévy d'une façon générale certes, mais là encore moins quand il traite ce livre comme un roman. En effet, nous le voyons déambuler, qui du Pakistan, d'Afghanistan où dans les ruelles de Karachi, mais en globetrotter uniquement. Il nous brosse des commentaires qui ne nous éclairent en rien sur cette disparition sinon qu'à illustrer sa personne. Voilà bien une construction romanesque qui ne sied en rien à la situation.
Commenter  J’apprécie          341
lecassin
  28 novembre 2011
Ceux qui ne connaissent pas le Pakistan en général et Karachi en particulier seront impressionnés... Pas moi qui y ai passé trois ans... La question des liens entre l'ISI et Al-Qaeda est trop sérieuse pour mériter un tel traitement par un tel philosophe autoproclamé. Cet ouvrage est une insulte à l'intelligence, mais aussi à la mémoire de Daniel Pearl, journaliste brillant mais assez naïf pour se rendre seul à un rendez-vous nocturne en "banlieue" de Karachi. Deux antidotes pour ce tissu d'inventions : la critique récente de cet ouvrage dans la New-York Review of Books, et l'ouvrage de Marianne Pearl, elle même.
Commenter  J’apprécie          70
DanielGauthier
  10 mars 2010
Très bien écrit, très bien documenté, mais... la conclusion du livre est que, plutôt que s'en prendre à l'Afghanistan et à l'Irak, les Etats-Unis auraient dû "attaquer" le Pakistan (j'exagère à peine).
On est passionné de bout en bout par ce "romanquête" qui nous mène de Londres au Pakistan en passant par l'Inde, l'Afghanistan... à la découverte de la nébuleuse terroriste.
BHL a beaucoup lu, beaucoup enquêté, beaucoup voyagé pour écrire son livre.
Il démontre les liens entre certains éléments des services secrets pakistanais et les milieux islamistes (ce qui est démontré aujourd'hui mais était déjà connu à l'époque).
Pour finir par remettre en cause l'ensemble de la politique américaine sans véritable argumentation, laissant le lecteur sur sa faim.
Commenter  J’apprécie          40
Hindy
  27 décembre 2010
Très bonne enquête de BHL.
Que l'on aime ou pas l'homme il faut reconnaître que ce livre enquête est passionnant et effrayant..
Quand on assassine la presse c'est notre liberté qui est tué....
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Bernard-Henri Lévy (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard-Henri Lévy
À trois mois de l?élection européenne, à laquelle 55% des Français comptent s?abstenir selon un récent sondage de l?Ifop, un intellectuel clame encore son amour pour une Europe unie, et sur scène, c?est Bernard-Henri Lévy. Il est à notre micro pour en parler.
Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/bhl-le-dernier-europeen
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
>Généralités>Journalisme, édition. Journaux>Journalisme, édition. Journaux (146)
autres livres classés : pakistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
731 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre