AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253056030
Éditeur : Le Livre de Poche (13/03/1991)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 117 notes)
Résumé :
Un chimpanzé peut-il apprendre un langage et communiquer? Oui, répondent Edmund Dale et sa femme, qui tentent l'expérience avec Chloé, une petite chimpanzée adoptée à sa naissance. Et Chloé va s'humaniser à mesure qu'elle s'exprime, révélant même une vie affective riche et nuancée.

Jusqu'au jour où, prenant conscience de l'hostilité des humains et de sa "différence", elle va sombrer dans un mal de vivre qui la rendra dangereuse.

A parti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  24 août 2016
Un anthropologue récemment remarié cherche un sujet de livre. Toute la famille recomposée vit au Etats-Unis.
Au cours d'un diner, son voisin vétérinaire lui propose d'adopter une petite chimpanzée qui va bientôt naître. Elle sera, à la naissance séparée de sa mère, celle-ci tuant systématiquement ses bébés.
Edmund Dale tient le sujet pour son prochain livre et accompagné de sa femme Suzy et de leurs trois enfants vont accueillir ce petit chimpanzé. Ce sera une fille qui sera prénommée Chloé.
Emma, qui est muette, sera engagée pour apprendre à la famille Dale, l'Ameslan, langage des signes en vigueur en Amérique du nord, et eux se chargeront de l'inculquer à Chloé.
En parallèle, la nièce de la cuisinière des Dale vient d'accoucher d'une petite Maria et fait de fréquentes visites. Chloé et Maria ont donc le même âge, ce qui permettra de comparer leur évolution respective.
Chloé est élevée comme une petite humaine n'ayant aucun repaire avec ses congénères, Les progrès sont rapides avec la langue des signes. Les deux petites s'adorent mais un jour un miroir lui fera découvrir sa différence.
C'est un roman passionnant rendant le personnage de Chloé attachant. Grâce à Robert Merle on y apprend qu'un animal est doué de raison et de réflexion. le reste de la famille est un peu caricaturale mais les situations décrites font de ce livre un récit hyper réaliste. Ce n'est pas qu'un roman car la réflexion sur le sujet se poursuit bien après le mot fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
PrettyYoungCat
  21 mars 2017
Un couple de scientifiques qui décident d'adopter une petite chimpanzée qu'il élèveront tout en l'étudiant.
On lui apprend la langue des signes et Chloé fait preuve d'une remarquable capacité non seulement à se servir des mots mais aussi à associer des idées pour créer de nouveaux mots. Chloé est attachante car si peu nous sépare d'elle. Chloé est bouleversante quand elle compare son image dans le miroir à celle de la petite fille du couple. La fin est triste aussi... Etant sensible au sujet des animaux je sais que je suis sortie très remuée de cette lecture et que je l'évoque comme un lointain souvenir car ce qui me touche trop dans un livre je n'ai parfois pas le courage de le réaffronter une seconde fois. Ce que je peux dire c'est que Robert Merle narre cette histoire avec sensibilité et intelligence, qu'il s'appuie sur des données scientifiques pour nous parler des réactions de la petite Chloée et que si elle parait si "humaine" ce n'est pas par le fruit de son imagination. Il donne donc à réfléchir sur ce qui nous différencie des animaux et par là sur la manière dont nous les considérons. A propos des grands primates, je pense que c'est Nicolas Hulot qui a dit "un jour nous aurons honte d'avoir osé les enfermer et de les avoir traités de cette façon". Indéniablement cette histoire ne peut que nous mettre d'accord avec cette affirmation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gill
  27 avril 2012
A partir de faits scientifiquement établis, l'auteur de "Malevil" et de "Week end à Zuydcoote" nous offre un nouvel excellent roman d'anticipation.
Chloé, jeune chimpanzée, au contact du couple Dale et du fait d'une expérience basée sur son humanisation, va devenir dangereuse.
Robert Merle ne nous livre pas ici sa meilleure oeuvre mais un bon roman qui est assez passionnant et destiné aux amateurs de bonne anticipation française.
Commenter  J’apprécie          110
Lutopie
  11 février 2019
L'apprentissage de l'ameslan, un langage gestuel, humain, par un singe, fait de ce roman une bonne introduction à la linguistique. Ce qui m'amuse le plus, c'est qu'on apprend à un singe le langage des signes alors que 'signe" est justement un anagramme de "singe". On suit le processus du langage, la compréhension des mots, des concepts, la manière dont ils s'agencent pour former une phrase et on découvre avec Chloé comment forger de nouveaux mots, parce que oui, elle est créative et ne se contente pas toujours du vocabulaire qu'on lui enseigne. Chloé, ce petit singe adorable, me donne bien envie de l'imiter et d'apprendre à mon tour l'ameslan parce que je découvre là un langage profondément humain, et les signes sont parlants, évocateurs, notamment celui qui veut dire " bébé" et qui consiste à faire le geste de bercer un enfant imaginaire.
Chloé fait d'amères expériences en étant élevée comme une petite fille, puisqu'elle en vient à constater sa différence, étant éduquée en bas âge avec une autre enfant, humaine. L'humanisation est adorable par moments, cruelle la plupart du temps. C'est la petite dernière de la famille, à qui on cède le moindre caprice. C'est le nouveau concept de l'enfant-singe-roi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
jcnb68
  04 août 2011
Je ne sais toujours pas comment ce livre m'a atterri dans les mains. le plus étonnant est que j'ai eu à faire à lui au moment où j'écrivais moi même un livre intitulé Des Chimpanzés Et Des Chats. Ce récit n'a fait que confirmer les conclusions auxquelles j'étais en train d'arriver : L'homme est un chimpanzé tartufe, et dans cette histoire, roman inspiré d'évènements réels, Merle nous le démontre magistralement.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gillgill   27 avril 2012
Mon affection pour les animaux et mon intérêt pour le problème qu'il nous posent : la communication de leur espèce avec la nôtre - ne datent pas d'hier. Je vis à la campagne, et nous y avons eu comme amis des chevaux, des chiens et des chats, qui, de leur côté, ont bien voulu considérer que nous étions les leurs. Leur faible longévité nous a toujours attristés. Il nous reste au pré une jument nonchalante dont le poil blanchit sur le chanfrein, et dans la maison, un chat majestueux dont nous sommes les dévoués serviteurs.
"Le propre de l'homme" n'est pas le premier livre que je consacre à un animal. Il y a vingt-deux ans, j'ai publié chez "Gallimard" un roman qui mettait en scène un couple de dauphins à qui un chercheur américain avait réussi à apprendre l'anglais...
(extrait de la préface de l'auteur insérée en début du volume de poche paru en 1995)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
issablagaissablaga   28 mai 2014
Le propre de l'homme, est-ce le rire ? Mais les chimpanzés rient aussi. Le propre de l'homme est-ce la raison ? Mais comment la refuser aux dauphins et aux primates, à qui l'on voit faire tant de choses étonnantes qui ne relèvent pas d'un simple dressage ? Le propre de l'homme, enfin, est-ce le langage ? Mais peut-on le dire encore quand on voit un chimpanzé s'exprimer avec ses mains comme un sourd et muet ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
domisylzendomisylzen   24 août 2016
Paris est probablement la capitale du monde où le patrimoine architectural est le mieux groupé. Et c'est la ville où il est le plus pénible d'être sans femme, quand on les aime.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Robert Merle (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Merle
https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=64092
Pour que la chirurgie orthopédique ait pu atteindre son degré actuel de fiabilité, il a fallu une organisation hospitalière nouvelle, la création de la spécialité, son enseignement à grande échelle, la pratique d'une délibération collective rigoureuse et honnête de chaque indication opératoire, y associer médecins experts et anesthésistes, exiger une pratique opératoire efficace et applicable par tous, publier les résultats sans masquer les échecs. Tout cela, nous le devons à un assembleur. Robert Merle d'Aubigné est celui auquel les chirurgiens orthopédistes français actuels doivent de pratiquer aujourd'hui.
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous les romans de Robert Merle ?

Roman historique lauréat du prix Goncourt publié en 1949 racontant la retraite d'un groupe de soldats français lors de la défaite franco-britannique lors de la seconde guerre mondiale. Mon titre est "week-end

chez ma mère'
à Deauville'
à Zuydcoote'
en amoureux

8 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Robert MerleCréer un quiz sur ce livre