AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean-Noël Mouret (Éditeur scientifique)
EAN : 9782715223486
144 pages
Le Mercure de France (02/01/2003)
2.33/5   3 notes
Résumé :

Plus on tente d'approcher Bruxelles, et plus elle semble s'éloigner, jouer à cache-cache avec le visiteur, faisant surgir comme un mirage une cathédrale gothique entre deux immeubles de verre et d'acier ou un palais-musée en pleine forêt. Et l'on ne sait plus très bien si l'on contemple un tableau de Magritte, de Delvaux - ou si l'on fait partie intégrante du tableau. C'est à la découverte de cette cité in... >Voir plus
Que lire après Le goût de BruxellesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Un petit recueil littéraire et guide de voyage comme la collection sait en produire.
Les auteurs français et belges sont de diverses époques, aux 19e et 20e siècles. Et les indications du guide sont déjà datées: elles remontent à 2003. Une ville change beaucoup en moins de 20 ans.
Ce qui change moins, et qui est lassant, ce sont les clichés attachés à Bruxelles: insaisissable, surréaliste; c'est ce qu'on dit quand on ne sait pas quoi dire.
La juxtaposition des textes est parfois cruelle. Leur qualité est inégale. Cela tient aussi à la nature des écrits: on n'écrit pas de la même façon dans un journal ou un roman.
On y glane quelques découvertes. On est est étonné de voir figurer Chateaubriand, il est vrai que c'est pour parler de Waterloo. Sinon, je retiens deux auteurs belges qu'il m'intéressera de découvrir davantage: Neel Doff et William Cliff. Et aussi les écrits autobiographique de Marguerite Yourcenar. C'est la vertu de ces recueils: amener à la découverte des lieux et des textes. Alors prenons-les pour ce qu'ils sont sans leur demander davantage.
Commenter  J’apprécie          192
Né et ayant grandi à Bruxelles, je cherchais en achetant ce livre un regard extérieur sur ma ville de coeur. Les textes réunis ne sont cependant pas toujours très pertinents, et les commentaires, malgré leur qualité, comportent parfois des erreurs. Ainsi, le mot ring (périphérique belge) ne vient pas de l'anglais, mais du néerlandais (een ring : une bague, un anneau, ringlaan : avenue circulaire), la gare centrale n'est pas mal placée (à 500m de la Grand-Place, qui dit mieux ?), et je ne la trouve personnellement pas sinistre, mais d'une grande qualité architecturale (même style que le Palais des Beaux-Arts voisin et que la Galerie Ravenstein), le Cimetière d'Ixelles n'est pas le seul quartier ayant une vie nocturne, et l'enseignement libre ne désigne pas l'enseignement laïque, mais l'enseignement non-organisé par les pouvoirs publics : l'enseignement libre est d'ailleurs souvent religieux.
Au final, comme on dit ici, quand on sait pas, on cause pas !
Commenter  J’apprécie          32
Des textes bien trop énumératif set qui manque cruellement de texture et de qualité littéraire. On ne sent pas vraiment de spécificité à la ville, juste l'ennuie et la médiocrité urbaine et littéraire. Un volume à éviter je le crains dans cette collection habituellement réussie.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Jean-Noël Mouret (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Noël Mouret : Les outils de nos ancêtres
Olivier BARROT feuillette les pages du livre consacré aux "Outils de nos ancêtres" paru chez Hatier. Certains anciens outils sont exposés en plateau.
>Littérature : généralités>Rethorique>recueils de textes appartenant à plus d'une littérature nationale (353)
autres livres classés : bruxellesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Le jeu des titres

Quel animal est élégant pour Muriel Barbery ?

Le chat
Le hérisson
La taupe
L'écureuil

12 questions
9660 lecteurs ont répondu
Thèmes : littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}