AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755505801
112 pages
1001 Nuits (29/09/2010)
4.21/5   14 notes
Résumé :

« Mon métier consiste à descendre du haut de la montagne jusqu’en bas. À descendre le plus vite possible. C’est un métier d’homme. »Ainsi commence l’« Autoportrait du descendeur », de Paul Fournel. Riche de situation, ingénieuse et surprenante, cette courte nouvelle est une puissante matrice textuelle. Il suffit de la bouger pour qu’elle raconte tout à fait autre chose.C&... >Voir plus
Que lire après C'est un métier d'homme : Autoportraits d'hommes et de femmes au reposVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
La trame et les mots. Si la trame est la ligne , les mots font paysage et certainement pas tapisserie.
L'exercice est excellent. Partant d'une même trame voilà donc l'Oulipo qui habille et déshabille une galerie de femmes et d'hommes qui font toutes et tous un même métier celui de vivre. Même élan, même parcours, mais...alors...même chute ? Un pur bonheur de lecture. On se croit bien confortablement installé dans le wagon du récit. Certain.es du début comme de la fin. Et puis par inattention, il y a l'erreur du lecteur. le regard quitte la ligne de mire, voir même celle de front, et puis voilà il y a les mots, ces paysages qui font creux et volumes, courbes et ombres. Voilà que peu importe l'histoire pourvu qu'il y ait le mot. Les autres suivront.

Astrid Shriqui Garain
Commenter  J’apprécie          70
Comme on le comprend à la lecture de la quatrième de couverture, le jeu oulipien de ce recueil consistait en la reprise d'une trame générale pour créer une nouvelle, dont les contraintes étaient de décrire quelque chose/quelqu'un à travers son métier/son art (écrivain, fonctionnaire, tueur à gages, toupie, fourmi...) et de respecter le choix de certaines phrases ou tournures utilisées dans le premier autoportrait de Paul Fournel.

Il est assez difficile de parler d'un projet de la sorte, car il faut vraiment le lire pour en comprendre tout son intérêt et apprécier le travail réalisé au fil des nouvelles : je me suis en tout cas vraiment amusée pendant cette lecture, autant pour les choix d'autoportraits incongrus que pour les autoportraits eux-mêmes, et j'ai accroché sur cette approche collective de la littérature que je n'avais qu'encore très peu touchée du doigt jusqu'à présent. Je retenterai rapidement l'expérience en tout cas !
Commenter  J’apprécie          40
La bande de l'Ouvroir de littérature potentielle frappe encore. Avec ces Autoportraits d'hommes et de femmes au repos, l'Oulipo publie un ensemble de variations sur une même structure de texte. Paul Fournel avait publié, il y a quelques années, le texte source de ces variations, l'Autoportrait du descendeur. Il a, de ce fait, fournit un cadre, un châssis, une armature, pour une série de textes que des oulipiens, Hervé le Tellier le premier, auront façonné.

Cela donne l'Autoportrait du séducteur:
«Mon art consiste à séduire les femmes au cours d'une soirée. À séduire le plus vite possible. C'est un art d'homme.»

Et ces autoportraits iront du fonctionnaire au tyran, du psychanalyste à l'écrivain, de la racine de 2 (!) au tueur à gages... À chaque fois, on se surprend du nouveau sens que prend la structure déduite du texte de Fournel.

L'Oulipo a maintenant plus de cinquante ans, il crée encore, il joue encore, à la plus grande joie de celles et ceux qui aiment s'amuser de la langue et de la littérature. Longue vie à l'Ouvroir.

Lien : http://rivesderives.blogspot..
Commenter  J’apprécie          30
Une curiosité littéraire avec des courtes nouvelles toutes basées sur la même forme, ce qui donne un exercice de style amusant et créatif! Avec des autoportraits aussi variés que celui du président, du psychanalyste, du buveur, mais aussi de la toupie ou de la racine de 2!
Commenter  J’apprécie          10
Génial et exaltant !
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Oulipo (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Oulipo
Rencontre avec Frédéric Forte autour de Transformation de la condition humaine dans toutes les branches de l'activité paru aux éditions P.O.L.
Frédéric Forte est né à Toulouse en 1973. Depuis 2005, il est membre de l'Oulipo. Il co-dirige actuellement le Master de création littéraire duHavre. Il a publié entre autres chez P.O.L: Nous allons perdre deux minutes de lumière (2021), Dire ouf (2016), et aux éditions de L'Attente: Discographie (2002), Banzuke (2002).
--
15/02/2024 - Réalisation et mise en ondes Radio Radio, RR+, Radio TER
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : oulipoVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz Sur Le Royaume de Kensuké

A quelle personne le livre est-il écrit ?

1ere personne
3eme personne

13 questions
1312 lecteurs ont répondu
Thème : Le royaume de Kensuké de Michael MorpurgoCréer un quiz sur ce livre

{* *}