AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Susanne Juul (Traducteur)Bernard Saint-Bonnet (Traducteur)
ISBN : 2847200126
Éditeur : Gaïa (05/11/2002)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 41 notes)
Résumé :

Islande, vers l'an mil. Leiv, un jeune Viking dont le père a été assassiné, est farouchement déterminé à laver ce meurtre dans le sang. Il embarque clandestinement à bord d'un drakkar en partance pour le Groenland. Mais un tel voyage est périlleux, et semé d'imprévus. C'est dès lors un destin inattendu qui attend Leiv, avec la découverte d'un autre peuple, les Inuit, et l'apprentissage de la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cicou45
  28 août 2014
Eh oui, la trilogie s'achève mais je suis bien décidée, moi qui ne connaissait l'auteur que de nom et n'avais jamais rien lu de lui jusqu'à présent, à aller fouiner un peu vers ses autres écrits.
Dans ce dernier tome, un nouveau visage fait son apparition, une jeune islandaise, tout comme Leiv, du nom de Solvi. Cependant, à la différence de ce dernier, elle est une esclave et appartient à Thorstein et bien que ce dernier l'ait toujours traité avec respect puisqu'elle avait pou mission d'aider sa femme à s'occuper de leur petite fille, Solvi n'est cependant pas une jeune femme libre. Cependant, le jour où la ferme de Thorstein est brûlée et tous ses habitants exécutés alors que Thorstein a mystérieusement disparu depuis quelque temps, Solvi résussi à s'enfuir et à se cacher avec la jeune fillette, Frida.
Lorsque Leiv et ses amis, Apuluk et Narua les découvrent, ils décident de confier Frida, qui est encore bien trop jeune pour voyager, au clan. Bien que le vieux chaman, qui s'attache de jour en jour à cette dernière, aurait bien envie de l'adopter, Lei, lui, est d'abord bien décidé à tout mettre en oeuvre pour retrouver le véritable père de la fillette, à savoir Thortsein. Accompagné de Narua, Apuluk et désormais celle qui ne les quittera plus, Solvi, il s'aventure sur des terres périlleuses et s'engage dans une aventure qui ne sera pas sans dangers.
Bien que le peuple inuit soit pacifiste, il a cependant une règle d'or : tuer, lorsque cela s'avère nécessaire, les êtres mauvais afin que les mauvais esprits qui les possèdent puissent s'échapper. Un dernier livre qui n'est donc pas dépourvu de scènes sanglantes mais qui est aussi rempli de sentiments très fort tels que l'entraide, le soutien, l'amitié et...pourquoi pas l'amour aussi !
Une trilogie vraiment très bien écrite dans un langage simple (à prendre comme un compliment), avec des chapitres courts et qui se lit donc très vite.
Un petit plus pour ce dernier tome mais si vous voulez savoir pourquoi, je vous conseille de vous plonger dans cette lecture sans plus tarder. Un petit indice si vous voulez savoir pourquoi j'ai ma préférence pour ce dernier tome : eh bien, moi qui suis un peu "fleur-bleue", cela ne devrait pas être trop difficile à deviner ! A découvrir et à faire découvrir. Une trilogie qui s'adresse autant aux jeunes qu'aux moins jeunes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
ManouB
  17 mai 2018
Nous avions laissé nos trois amis alors qu'ils venaient de réussir à vaincre les deux frères sanguinaires...
Le groupe de Shili décide de se diriger vers le nord pour passer l'hiver et éviter ainsi de croiser d'autres islandais pas forcément paisibles eux non plus.
Pendant ce temps, Leiv et Apuluk se dirigent vers le sud, espérant rencontrer un groupe aussi paisible que celui de Thorstein qui puisse prendre en charge les femmes et les enfants laissés en vie dans la ferme de Grimur.
Ils ne sont pas responsables de la cruauté des deux frères et ont bien assez soufferts comme ça.
Ils rencontrent ainsi les gens de Vestribyggd qui acceptent d'aller chercher les rescapés et de s'en occuper.
Leur route ne croise pas celle de Thorstein, mais ils apprennent qu'un bateau pirate anglais fait des ravages sur la côte, incendiant des villages, kidnappant femmes et enfants pour les revendre comme esclaves...
Les deux garçons se décident à rejoindre leur groupe pour l'hiver. le vieux Shili voudrait adopter Frida, la fille de Thorstein mais pour Leiv c'est impossible de le faire sans savoir ce qu'il est advenu de son vieil ami disparu. Ils décident de partir à sa recherche...
Les deux jeunes gens se mettent en route, accompagnés de Narua et de Solvi, la petite esclave chargée de s'occuper de Frida qui s'émerveille de tout ce qu'elle voit...et qui aimerait tant être aussi libre que ses nouveaux amis.
Les deux équipages et leurs traîneaux se dirigent vers le nord, bravent la tempête, doivent défier les ours...
Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise quand ils vont tomber dans un piège beaucoup plus machiavélique : le bateau de pirate anglais est dans les parages.
Pris par les glaces, l'équipage encore en vie est bien décidé à profiter de l'aubaine...en voyant deux garçons solides et tout en muscles qui peuvent les aider à le dégager !
A 16 ans, ils sont prêts à tout pour survivre et ce sont les filles qui cette fois, vont les sortir de ce très mauvais pas.
Dans la cale, d'autres prisonniers attendent leur délivrance et parmi eux...
Thorstein !
Cette trilogie est une belle approche de la différence entre les peuples, une leçon de tolérance, un bel exemple d'amitié et de partage, une initiation aux traditions et aux coutumes de ce peuple magnifique que sont les Inuits...
Il ravira aussi ceux qui sont passionnés par les Vikings !

Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sharon
  17 février 2012
Leiv, Narua, Apuluk grandissent, s'aguérissent avec les épreuves. Ils repartent pour retrouver Thorstein, à qui ils vont devoir annoncer le massacre des siens. Soli, l'esclave de Thorstein, se joint à eux. La présence des esclaves est connue dès le second volume, mais c'est la première fois qu'une réflexion est menée sur l'existence de cette pratique qui choque Narua et Apuluk. Pour eux, un être humain est libre et n'est en aucune manière une marchandise.Pourtant, en écoutant le récit de Solvi, ils sont obligés de se confronter à cet état - se confronter ne signifiant pas l'accepter, mais chercher des moyens d'y mettre fin.

J'avais qualifié le premier tome de "voyage initiatique", je persiste avec ce troisième volume qui nous fait explorer de nouveaux territoires. La grande différence entre les contes européens et ce récit scandinave est que le voyage (et, par conséquent l'apprentissage) n'est jamais terminé, quel que soit l'âge ou l'autorité du voyageur. Leiv n'a pas fini de découvrir le Groenland, sa faune, ses coutumes - et il a encore beaucoup à apprendre sur le courage des siens.
Je vous ai dit aussi qu'ils grandissaient. D'un côté, nous avons Leiv, que Narua n'a jamais laissé indifférent. de l'autre, nous avons Apuluk, qui ne rêve que de libérer Solvi de son esclavage. Que pourra-t-il bien se passer entre ses très grands adolescents ?
La fin n'est que le début.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VanessaV
  07 septembre 2012
- le voyage -
Un semblant de paix règne au Groenland entre Islandais et Inuits pourtant le voyage engagé par Leiv, Apuluk, Narua et Solvi, esclave islandaise tirée des griffes des frères Vikings, les poussera à se confronter à d'autres marins redoutables, les trafiquants d'esclaves Anglais.
Ces albums illustrés offrent là un pont d'or entre l'album pou enfant et le roman pour adolescent. (j'en parle plus sur le premier volet
http://www.babelio.com/livres/Riel-Le-garcon-qui-voulait-devenir-un-etre-humain-tome-/51533
ou sur mon blog

Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ManouBManouB   17 mai 2018
Pour Solvi, l'expédition vers ces contrées inconnues était une véritable aventure. A seize ans, elle n'avait jamais fait de voyage en traîneau, et elle était bouche bée d'admiration devant la force des chiens d'Apuluk et son habileté à les diriger.
-Il faudra que tu descendes du traîneau de temps en temps, lui cria Leiv. Sinon tu auras froid...
Solvi avait appris beaucoup de choses cet hiver-là parmi les Inuits. Et pendant qu'elle courait, elle repensait à tout ce qui lui était arrivé au cours de l'année passée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   28 août 2014
"Un ours suit son instinct, dit-il, et il n'y peut rien. Pas plus que nous-mêmes ne pouvons faire autrement qu'agir comme des êtres humains."
Commenter  J’apprécie          130
sylviannsylviann   06 février 2015
..Chez nous on ne réveille jamais quelqu'un qui dort... Pourquoi pas?...Apuluk se leva et avanca la main pour prendre sa fourrure en duvet d'oiseau qui était suspendue au séchoir sous le plafond....Parce que dit il en enfilant l'anorak par dessus sa tète quand nous dormons nous mourons un petit peu.Quand tu dors ton àme part en voyage et si on réveille ton corps au mauvais moment il n'est pas sur que ton àme puisse retrouver son chemin... p.198
..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManouBManouB   17 mai 2018
A plat ventre sous une peau d'ours, Narua et Solvi rampaient, avec une infinie lenteur, vers le bateau pirate. Bien que ce soit la pleine nuit, une lumière plate, presque inanimée, donnait l'impression que tout sur la glace se confondait. Narua murmurait des formules magiques censées leur apporter l'aide des esprits. Elle tirait un gros sac avec de l'huile de baleine, du suif et sa lourde lampe en stéatite, tandis que Solvi poussait devant elle un petit récipient avec de l'huile en feu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   01 juin 2013
Je n'arrive pas à comprendre, dit-il, mais sans doute suis-je un peu bête. Comment quelqu'un peut-il posséder quelqu'un d'autre ?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jorn Riel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jorn Riel
Jorn Riel était présent aux "Rencontres à lire" de Dax en 2015. Cette vidéo présente succinctement son parcours et la maison d'édition Gaïa.
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature norvégienne (218)
autres livres classés : groenlandVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
98 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre