AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253117056
Éditeur : Le Livre de Poche (05/04/2006)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 32 notes)
Résumé :
9 novembre 1938. Après l'assassinat à Paris du conseiller d'ambassade von Rath, Goebbels déclenche dans toute l'Allemagne, à titre de "représailles", la tristement célèbre nuit de Cristal : incendie des synagogues, pillage des maisons juives...
Quelques mois plus tard, en réponse aux protestations qui s'élèvent du monde entier, mais surtout pour des raisons de propagande extérieure, Adolf Hitler autorise les Juifs qui le souhaitent à quitter l'Allemagne.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lolols28
  08 juin 2019
J'ai acheté ce livre sans lire la 4e couv' et en étant sure que c'etait sur l'Exodus...bref, quelle bonne surprise, un épisode des années 30 dont on parle peu, Gilbert Sinoué sait toujours saisir le moment qui va captiver. Il a su être un romancier formidable car on aime ses personnages ( réels ), on se met à leur place, on s'inquiète et en même temps l'auteur est un historien incroyable qui ne néglige aucun détail, quel travail!! quel livre!!
Commenter  J’apprécie          300
Apoapo
  31 octobre 2016
Une conférence intergouvernementale à huis clos tenue à Évian les 8-16 juillet 1938, afin de « faciliter l'émigration des réfugiés politiques en provenance d'Autriche et d'Allemagne », confère à la problématique de la tentative d'exode des Juifs fuyant les persécutions nazies sa première dimension officielle internationale. Il convient d'en rappeler in extenso les résultats, afin de se remémorer le Zeitgest de la fin des années 30 vis-à-vis de la question des réfugiés (et le comparer, n'en déplaise à Monsieur Finkielkraut, à celui d'aujourd'hui...) :
la France déclara être « au point extrême de saturation, si elle ne l'a pas dépassé » ;
la Grande Bretagne laissa espérer l'installation de « quelques centaines de familles de colons » en Nouvelle-Calédonie et de « quelques milliers » à Madagascar, mais surtout pas en Palestine ;
les États-Unis, où en sus du visa d'entrée était déjà en vigueur le système des quotas d'immigration par pays, ne jugèrent pas opportun de modifier leurs quotas d'immigration d'Allemagne et d'Autriche ;
l'Italie déclina l'invitation à participer à la Conférence, que la Suisse refusa même d'héberger, alors que l'Afrique du Sud n'y envoya qu'un observateur ;
les pays d'Amérique latine, à l'exception de la République dominicaine, proclamèrent leur incapacité à accueillir des réfugiés ;
l'Australie affirma que, « n'ayant point de problème racial réel, elle juge[ait] inutile d'en créer un ».
À l'issue de la Conférence, Goebbels exulta et fit paraître un article de presse intitulé : « PERSONNE N'EN VEUT ! » ; quelque temps plus tard, dans un célèbre discours prononcé à Nuremberg, Hitler eut beau jeu de clamer :
« L'Allemagne n'a cessé, des dizaines d'années durant, d'accueillir des centaines de milliers de ces Juifs. Mais aujourd'hui que le mécontentement populaire s'amplifie […] on gémit à l'étranger. Oui, on gémit. Mais cela ne veut pas dire que ces pays [les démocraties] aient l'intention de résoudre par une action efficace le problème qu'ils posent avec hypocrisie. Bien au contraire, ils affirment le plus froidement du monde qu'il n'y a pas de place chez eux. » [cf. pp. 31-33]
Tout cela sert d'introduction à l'épisode historique relaté dans ce récit. Fort de cette situation, et à l'évidence en guise de coup d'éclat médiatique, Hitler autorise les Juifs à quitter l'Allemagne : le 13 mai 1939 le navire de ligne allemand Saint-Louis quitte le port de Hambourg à destination de la Havane, avec à son bord près de mille réfugiés juifs, majoritairement des femmes et des enfants, tous munis de visa d'entrée pour les États-Unis ainsi que d'un visa cubain qui s'avérera avoir été délivré frauduleusement. Cuba n'accueillera pas les passagers, pas même contre un supplément fort en numéraire à extorquer aux différents organismes israélites d'aide, notamment américains. Durant un peu plus d'un mois, les passagers seront confrontés à un cycle alternant espoir et désespoir d'être autorisés à débarquer, espérance et désespérance de survie.
Je suis très surpris pas la tiédeur de certaines notes de lecture face à ce livre qui, pour ma part, m'a véritablement enchanté. Outre que m'apprendre un épisode que j'ignorais, un contexte historique auquel l'on n'a pas l'habitude ni l'envie de penser – car il est particulièrement honteux ex post – et de révéler les drames de conscience individuels – en particulier la splendide personnalité du capitaine Schröder, qui, inculpé après la guerre par les Alliés, fut d'abord disculpé par les témoignages des survivants du Saint-Louis, puis honoré post mortem du titre de « Juste des Nations » –, j'ai particulièrement apprécié en cet ouvrage la dose minime et pourtant indispensable de romanesque, comparée à l'amplitude des citations documentaires, qui se glissent si habilement dans la narration que l'on n'en ressent jamais de pesanteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Librincanto
  15 septembre 2019
Passionnant et plus que jamais d'actualité...
Mai 1939. Un bateau envoyé depuis l'Allemagne, avec à son bord près de 1 000 Juifs, direction La Havane à Cuba.
Un "geste" d'Hitler pour apaiser les tensions après la Nuit de cristal.
Mais, à quelques instants de l'arrivée, le Commandant reçoit un télégramme lui interdisant d'accoster et de rentrer en Allemagne. Il s'y refuse, sachant le sort que subiront ses passagers.
Débute alors une terrible odyssée en pleine mer, avec les problématiques que cela engendre à bord pour la vie quotidienne.
Le Commandant sollicite tous les Etats neutres, aucun n'accepte d'accueillir les passagers.

Gilbert Sinoué s'appuie sur des témoignages pour retranscrire les faits et c'est réussi.
L'ambiance est lourde, prégnante et insoutenable.
J'ai plusieurs fois ressenti un malaise à la lecture de docu-fiction tant la situation dépeinte paraissait réelle, avec une description des faits très précise et heure par heure.
Surprise du faible nombre de lecteurs et de critiques.
Encore un live avec un épisode relatant les faits sur le nazisme et sa politique d'extermination, on a fait le tour sur le sujet, me direz-vous ?
Oui, on est encore dans le sujet. Mais pas tout à fait finalement, et surtout, cet épisode oublié et dramatique vaut le détour (si j'ose dire). Une lecture qui invite à la réflexion sur le sort des immigrés.
Surprise du faible nombre de lecteurs et de critiques, je conseille vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GB
  12 novembre 2012
Très bon livre mais beaucoup de détails concernant les tractations entre les pays pour finir par comprendre que Cuba n,a jamais voulu que ces passagers débarquent chez lui. Tout le monde s'en lave les mains et personne se sent concerné par la vie de ces 900 passagers juifs, venus d'Allemagne. Heureusement certains pays d'Europe vont se rétracter et les accueuillir. Mais la guerre arrive et plusieurs mourront quand même dans les camps de la mort en Allemagne. Triste fin!
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
GBGB   12 novembre 2012
Tout ce que Vera savait, c'est que désormais leur bonheur à tous ne serait jamais que du malheur supporté.
Commenter  J’apprécie          10
cvd64cvd64   02 février 2018
Tout ce que Vera savait, c'est que désormais leur bonheur à tous ne serait jamais que du malheur supporté.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Gilbert Sinoué (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Sinoué
Le libraire Gérard Collard recevait sur la scène de la Griffe Noire l'auteur Gilbert Sinoué lors de la dixième éditions du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Inch' Allah : Intégrale : le souffle du jasmin ; le cri des pierres de Gilbert Sinoué aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/3148-romans-inch-allah-le-souffle-du-jasmin-le-cri-des-pierres.html
Averroès ou le secrétaire du diable de Gilbert Sinoué aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/96650-romans-averroes-ou-le-secretaire-du-diable.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
>Histoire : généralités>Histoire générale du monde>Histoire des groupes raciaux, ethniques, nationaux : ajouter à 909.04 (29)
autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gandhi en Afrique du Sud : La Nuit de Maritzburg de Gilbert Sinoué

En quelle année Mohandas Karamchand est-il venu en Afrique du Sud pour défendre les intérêts d'une entreprise indienne ?

1885
1893
1896
1914

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit de Maritzburg de Gilbert SinouéCréer un quiz sur ce livre