AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782290378199
416 pages
J'ai lu (07/09/2022)
3.4/5   87 notes
Résumé :
Le pacte des filles du volcan ou Impasse des demoiselles

Dans la cité thermale de Chaudes-Aigues, les ruines de l'ancienne tannerie sont le terrain de jeux favori d'une petite bande d'adolescents, inséparables jusqu'au jour où la mort tragique d'Agnès met fin à leur amitié. Dix ans plus tard, Nine, partie à Paris après le drame, fait un retour triomphal chez sa soeur Sophie, restée au pays et mariée à Adam, le complice de son adolescence. Nine souhai... >Voir plus
Que lire après Le Pacte des filles du volcanVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,4

sur 87 notes
5
5 avis
4
8 avis
3
8 avis
2
3 avis
1
0 avis
Voici mon retour de lecture sur le pacte des filles du volcan de Sylvie Baron.
Dans la cité thermale de Chaudes-Aigues, les ruines de l'ancienne tannerie sont le terrain de jeux favori d'une petite bande d'adolescents, inséparables jusqu'au jour où la mort tragique d'Agnès met fin à leur amitié.
Dix ans plus tard, Nine, partie à Paris après le drame, fait un retour triomphal chez sa soeur Sophie, restée au pays et mariée à Adam, le complice de son adolescence.
Nine souhaite restaurer les ruines pour en faire des chambres d'hôtes spécialisées dans la détox végane..
Ce projet fantasque n'est pas le seul à perturber la quiétude du village : Agnès, qu'on croyait morte, refait surface !
Que s'est-il donc vraiment passé il y a dix ans ?
Le pacte des filles du volcan est un roman commencé là encore pendant ma pause repas au travail.
J'ai aimé cette histoire de pacte, de jeunes filles amatrices de skate et le pratiquant dans les ruines d'une ancienne tannerie.
Dix ans auparavant a eu lui le décès de l'une des jeunes filles : Agnès, et la disparition de sa soeur Elodie. Deux évènements tragiques qui a décimé la petite bande et les garçons qui étaient avec elles.
Parmi les personnes restées dans la ville : Sophie et son mari Adam. Ils ont maintenant des jumeaux et vivent près des ruines.
Léa, petite soeur de Sophie, vit avec eux et passe son temps dans les fameuses ruines, notamment en compagnie de chats errants. C'est une jeune fille très mystérieuse, une jeune adulte sensible, à fleur de peau. Depuis la mort de leurs parents, cela a empiré..
A moins que ce ne soit à cause de ce qui s'est déroulé dans les ruines dix ans auparavant..
Tout devient encore plus compliqué quand Nine, la soeur ainée des deux jeunes femmes, revient et décide de réhabiliter les ruines avec un projet surprenant pour la région.
Et puis, soudain, la ville apprend qu'Agnès serait en vie..
Des questions se posent, des révélations aussi..
Mais que s'est t'il donc passé lors de cette nuit tragique dix ans auparavant ?
J'ai apprécié ce roman, toutefois je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir.
Sylvie baron m'a moins captivée que d'habitude. Il m'a manque quelque chose pour apprécier totalement ma lecture.
J'ai eu un peu de mal avec Sophie, Nine et Léa ; à mon grand regret je n'ai pas réussi à m'attacher totalement à elles ou au moins à l'une des trois. J'ai suivi leurs aventures avec beaucoup de détachement.
J'ai eu un peu de mal à croire à certaines petites choses. Il y a quelques clichés, des dialogues un peu trop prévisibles.
Par contre, j'ai aimé découvrir l'Auvergne et l'ambiance est parfois angoissante comme j'aime.
Le pacte des filles du volcan est un roman intéressant dans l'ensemble même si je ne suis pas certaine d'en garder un immense souvenir à long terme.
Ma note : trois étoiles.
Commenter  J’apprécie          181
****

La vieille cité thermale de Chaudes Aigues se débat sans relâche pour garder ses touristes, ses professionnels et ses habitants. Sophie et Adam font partie de ceux qui calculent chaque mois, qui paient avec difficulté leurs factures, qui s'échinent chaque jour à la tâche. Mais rien ne les fera quitter leur ville de coeur. Elle a une histoire, elle les a vu grandir et surtout, elle garde tous les souvenirs de leur bande de skaters. Mais les ruines de l'ancienne tannerie cachent aussi bien des secrets... Et ce n'est pas Nine, qui revient après 10 ans de vie parisienne qui dira le contraire !

C'est toujours un réel plaisir de partir à la rencontre des personnages et des histoires de Sylvie Baron. Son dernier roman est tout aussi prenant et enthousiasmant que les précédents !

L'histoire de cette cité thermale tourne autour d'un mystère, celui des ruines au bout de l'impasse des Demoiselles.
Un groupe de jeunes y avait établi ses quartiers il y a plus de 10 ans, s'y retrouvait entre autre pour faire du skate. Garçons et filles avaient chacun leur personnalité, leur défaut, leur attirance. Entre rivalité et amitié, ils grandissaient ensemble jusqu'au petit matin où Agnès est retrouvée morte.

Une enquête à la Agatha Christie débute alors. Et c'est bien ce qui est le plus plaisant dans les romans de Sylvie Baron. Les indices sont distillés au compte goutte, il faut avoir l'oeil !
La psychologie des personnages est finement détaillée, les liens qui les unissent ou les désunissent sont pertinents et les paysages sont typiques. L'écriture, tout en étant rythmée, pose lentement le décors. C'est un vrai plaisir...

Je remercie chaleureusement l'auteur et les Editions de Borée pour leur confiance. Impasse des Demoiselles est un roman sur les mystères du passé, les secrets trop longtemps enfouis et les jalousies aux conséquences désastreuses...
Lien : https://lire-et-vous.fr/2020..
Commenter  J’apprécie          200
J'ai découvert l'autrice Sylvie Baron avec son précédent roman le parapluie de la discorde qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. J'avoue que le principal atout à mes yeux est le lieu où se déroulent les histoires de l'autrice, le Cantal, un département auquel je tiens beaucoup. J'ai profité de la dernière Masse Critique sur Babelio (merci à eux !) pour me lancer dans le pacte des filles du volcan.

Le pacte des Filles du volcan met en scène une bande d'amis adolescents passionnés de skate qui ont élu comme terrain de jeu les ruines d'une ancienne tannerie dans le village thermal de Chaudes-Aigues dans le Cantal. Nous les retrouvons dix ans après le drame, la mort de l'une d'entre eux, Agnès, suite à une mauvaise chute. La bande s'était alors dissolue, chacun menant sa vie en tentant d'oublier l'événement. Leur quotidien va alors être bousculé, je vous le donne en mille, par la réapparition d'Agnès.

L'histoire se centre autour de quelques personnages principaux de cette bande d'anciens amis. Sophie et Adam sont restés au village et se sont mariés. Je ne me suis pas particulièrement attaché à ces deux-là et leurs problèmes de couple. Ils hébergent la petite soeur de Sophie, Lou, mystérieuse et rêveuse. Enfin, Nine, la grande soeur de Sophie, vient faire souffler un vent de légèreté avec son dynamisme et son envie de faire bouger le couple. Les personnages sont assez inégaux, certains sont attachants et originaux, d'autres sont simplement ennuyeux.

L'autrice en profite pour traiter plusieurs sujets sociétaux, tels que l'opposition entre les mentalités urbaines et rurales, la question de la consommation de viande, les écarts de richesse, etc. Elle n'évite pas pour autant les clichés et des dialogues ne menant à rien entre deux personnages aux idées diamétralement opposées. L'intrigue est intéressante mais reste simple, et met du temps à décoller. Elle m'a par moment fait penser à celle de Hors-Piste d'Allie Reynolds : un drame dans le passé, une bande de jeunes, des personnages qui reviennent du passé, une histoire de vengeance.

Le pacte des filles du volcan est le genre de roman pour lequel j'ai du mal à rédiger une critique. J'ai apprécié l'ambiance du roman et le lieu où se déroule l'intrigue, j'ai très bien su m'y projeter. L'intrigue a su me tenir en haleine malgré sa simplicité et certains éléments de la fin qui m'ont déçu. Seulement, comme pour le parapluie de la discorde, il me manque quelque chose, un soupçon d'originalité, de dynamisme, un style plus accrocheur.
Commenter  J’apprécie          40
Après dix ans d'absence, Nine revient à Chaudes Aigues. Elle a acheté les ruines de l'ancienne tannerie, pour les transformer en chambres d'hôtes spécialisées dans la detox végan. Ce projet ravive des douleurs. Dans ce lieu, des adolescents se retrouvaient pour faire du skate. Jusqu'au drame, ils étaient inséparables : ce soir du 14 juillet, Agnès est décédée, dans un accident. Alors que tous ont tenté d'oublier, le passé ressurgit sous les traits de celle que l'on croyait morte et qui réclame justice.


L'arrivée de Nine perturbe la paix de la ville. Elle pose beaucoup de questions au sujet de la tragédie. Alors qu'elle n'a pas revu ses soeurs, depuis une décennie, elle s'installe dans la maison de leur enfance, dans laquelle vivent Sophie et son mari, Adam, ainsi que Lou. Son retour paraît tonitruant, tant les différences entre elles sont grandes. Nine a habité à Paris, elle a un niveau de vie aisé et a adopté le véganisme. Sophie, elle, est une femme de traditions. Elle a repris la boutique familiale, ce qui ne lui permet pas de vivre, mais refuse de sacrifier ce que ses parents ont bâti. La survie des éleveurs lui tient, également, à coeur. de plus, son mari a été obligé d'abandonner ses rêves pour prendre un emploi de plaquiste. Son budget est très serré, ne lui permettant aucun écart. Aussi, au départ, toutes les deux ont des difficultés de communication. Lou, quant à elle, s'inquiète pour ses protégés, qui vivent dans les ruines. Sauront-elles dépasser leurs oppositions au nom de la solidarité familiale ?


La psychologie des personnages est très poussée. Leurs personnalités ne sont pas lisses. Ils nous attendrissent et nous agacent en fonction des situations et de nos sensibilités. Mais ils mènent tous à la réflexion. En nous faisant entrevoir des opinions et des caractères différents, ils réveillent notre tolérance et l'acceptation des convictions de chacun. Il y a aussi beaucoup d'humour. J'ai, plusieurs fois, été amusée par certaines réflexions.


Dans tous les livres de Sylvie Baron […]


La suite sur mon blog...


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
Commenter  J’apprécie          90
Un livre superbement écrit dans une langue riche, précise et magnifiquement imagée. La psychologie des personnages et leur vie intérieure est admirablement décrite. On reconnaît aussi le talent de l'autrice pour décrire la nature hivernale de l'Auvergne (on s'y croirait et l'on retrouve sans difficulté les sensations de froid et de gel qui caractérisent le climat cantalien). L'intrigue est bien menée, l'autrice sème quelques pistes qu'elle déjoue ensuite pour mieux laisser le lecteur sur ses interrogations. Seul petit regret : le dénouement est un peu rapide par rapport à la montée du suspens. Ce "polar" qui me semble plutôt tenir du roman me fait penser au genre et au style des écrits de Pierre Magnan. Un pur régal littéraire !
Lien : https://www.babelio.com/list..
Commenter  J’apprécie          141

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
𝖫𝖾 𝖼𝗂𝖾𝗅 𝗈𝗋𝗀𝗎𝖾𝗂𝗅𝗅𝖾𝗎𝗑, 𝗈𝗎̀ 𝖽𝖾𝗌 𝖾́𝗍𝗈𝗂𝗅𝖾𝗌 𝗉𝗈𝗂𝗇𝗍𝗎𝖾𝗌 𝖿𝗈𝗋𝗆𝖺𝗂𝖾𝗇𝗍 𝗎𝗇𝖾 𝗋𝗂𝗏𝗂𝖾̀𝗋𝖾 𝖽𝖾 𝖽𝗂𝖺𝗆𝖺𝗇𝗍𝗌, 𝗉𝖺𝗅𝗉𝗂𝗍𝖺𝗂𝗍 𝖺𝗎 𝖽𝖾𝗌𝗌𝗎𝗌 𝖽𝖾𝗌 𝗍𝗈𝗂𝗍𝗌, 𝗅𝖺𝗂𝗌𝗌𝖺𝗇𝗍 𝖼𝗁𝗎𝖼𝗁𝗈𝗍𝖾𝗋 𝗅𝖾𝗌 𝗆𝖺𝗂𝗌𝗈𝗇𝗌 𝖾𝗍 𝗀𝗅𝖺𝗉𝗂𝗋 𝗅𝖾𝗌 𝖻𝖾̂𝗍𝖾𝗌. 𝖢’𝖾́𝗍𝖺𝗂𝗍 𝗎𝗇𝖾 𝗆𝖺𝗀𝗇𝗂𝖿𝗂𝗊𝗎𝖾 𝗇𝗎𝗂𝗍 𝖽’𝗁𝗂𝗏𝖾𝗋, 𝖽𝖾 𝖼𝖾𝗅𝗅𝖾𝗌 𝗊𝗎𝗂 𝗂𝗇𝗏𝗂𝗍𝖾𝗇𝗍 𝗅𝖾𝗌 𝗁𝗎𝗆𝖺𝗂𝗇𝗌 𝖺̀ 𝗌𝖾 𝗍𝖾𝗇𝗂𝗋 𝖺𝗎 𝖼𝗁𝖺𝗎𝖽 𝖺𝗎𝗉𝗋𝖾̀𝗌 𝖽𝗎 𝖿𝖾𝗎 𝖾𝗍 𝖺̀ 𝗋𝖺𝗇𝗀𝖾𝗋 𝗅𝖾𝗌 𝖺𝗋𝗆𝖾𝗌.
Commenter  J’apprécie          00
Pour avoir des droits, il faut être autonome. Tant que tu seras une charge, tu ne seras jamais entièrement libre, tu devras rendre des comptes. Ca fait peut-être "vieux con" de dire qu'à ton âge je travaillais tout en poursuivant des études, mais c'est la seule façon de t'en sortir.
Commenter  J’apprécie          60
Les agriculteurs sont au cœur des contradictions de la société, les gens veulent de la qualité mais surtout pas cher, un amour des bêtes mais uniquement si elles ne font ni bruits, ni odeurs, ni rots. Les paysans sont considérés comme des empoisonneurs et souffrent de cette image. Certains compensent par une haine incroyable envers les citadins.
Commenter  J’apprécie          10
C'était donc ça être pauvre!
Toujours compter, rogner sur tout.
Avoir l'impression permanente de ne pas s'en sortir.
Faire durer encore un peu les chaussures des gosses.
Se sentir perpétuellement coupable.
Avoir des retards de paiement.
Ne pas regarder certaines vitrines, s'interdire même de rentrer dans certains commerces.
Avoir peur de l'avenir.
Ne jamais pouvoir se faire plaisir, pas de vacances, pas de loisirs, pas d'extras pour les anniversaires et les fêtes.
Commenter  J’apprécie          00
Sophie était assise, seule. Elle épluchait des pommes de terre en souriant comme on sourit quand on pense solitairement à quelque chose de triste et de doux et qu'on sait que personne ne nous regarde.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sylvie Baron (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Baron
Découvrez le nouveau titre de Sylvie Baron, Deux justicières paru le 1er septembre 2022. Deux jeunes filles de 17 ans renversées par un chauffard qui prend la fuite. Et s'il ne s'agissait pas d'un accident mais bien d'un meurtre ?
autres livres classés : Aubrac (France)Voir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (217) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2855 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..