AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070426076
Éditeur : Gallimard (30/09/2004)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 112 notes)
Résumé :
Sherlock Holmes existe bel et bien ! Simplement il se trouve avec le professeur Watson sur une Terre parallèle ayant jadis reçu la visite des Worsh, des extraterrestres désormais parfaitement intégrés à la communauté humaine, qui bénéficie de leur technologie avancée ; et notre Conan Doyle, capable de se rendre sur cette autre Terre grâce à une invention de Watson, se contente dans notre monde de raconter les vraies aventures du célèbre détective - très édulcorées, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  13 janvier 2019
J'ai adoré !
Au-delà des côtés gore et déjanté, ce roman est d'une richesse inouïe. C'est merveilleusement bien écrit, les éclats de rire et/ou les sourires sont nombreux, malgré le contexte de fond, qui est plutôt lourd (non je ne spoilerai pas, le 4ème de couverture s'en charge déjà bien assez !).
L'imaginaire de Thomas/Gilles est vraiment très riche, souvent à contre-pied de ce à quoi l'on s'attend plus ou moins dès lors qu'on entend "Sherlock Holmes". J'ai découvert l'auteur avec Dragon, et poursuivi avec "Women in chains", qui sont des bouquins dont on ne sort pas indemne, beaucoup plus pesants et oppressants que celui-ci.
C'est un vrai plaisir de le lire dans un "nouveau" genre, qui n'est pas vraiment du pastiche, tellement c'est intelligent et bien fait. Bien sûr il y a quelques situations grand-guignolesques, mais pas trop, et elles apportent une bouffée de légèreté bienvenue.
Les références sont légions, je suis sûre que j'en ai loupé, sauf les plus évidentes (et celles que je connais, je ne connais pas tout, très loin de là !), comme les worshs qui ressemblent singulièrement aux ewoks ! (L'Arche est sans doute un vaisseau ewok égaré ! Mdr !). Les personnages connus mais utilisés d'une façon totalement originale (gardez l'esprit ouvert, lol !) sont légions également... Quelle maîtrise, quel talent !
C'est rocambolesque, débridé, lourd mais aussi délirant, c'est un mélange inclassable et génial !
Auteur formidable que voilà, il me faut ses autres bouquins absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          238
Davalian
  17 janvier 2017
Nombreux sont les écrits se voulant apocryphes, prenant le risque de rajouter une pièce au canon holmésien. Trop souvent le résultat est contrasté. Il arrive parfois que tel ou tel auteur parvienne à réaliser un coup de maître. L'instinct de l'équarrisseur appartient à une catégorie à part : assurément pas dans la première catégorie, ni vraiment dans la seconde.

Thomas Day nous livre un roman dense qui témoigne d'une imagination fertile. Il est difficile de lui donner une place particulière dans une bibliothèque. La couverture et l'éditeur nous donnent des indices : il s'agirait de science fiction. Certes, il est question de voyages entre plusieurs dimensions, d'extra-terrestres, de technologie avancée, de réalités parallèles. Mais est ce que tout cela suffit à faire de la science fiction ?

Cette orientation se fait d'abord sentir en début d'ouvrage puis vers le dénouement. Les plus réfractaires au genre auront donc de quoi être rassurés, même s'ils risquent d'être indisposés par un dénouement particulièrement original et inventif. Il est ici davantage question de littérature de l'imaginaire au sens le plus étendu.

La richesse du scénario (mêlant la traque de deux Jack l'éventreur, la présentation de deux Holmes et accessoirement de deux univers avec leurs règles et intervenants propres, la confrontation entre Holmes et Moriarty, l'introduction d'une forme de mythologie…) est déconcertante. Il est donc difficile de s'ennuyer, d'autant que des personnalités participent directement à l'histoire : Arthur Conan Doyle, Oscar Wilde, Jack London. D'autres doivent se contenter de certaines apparitions (Stocker, Freud, Einstein, Tesla, Edison…).

L'histoire est originale et demandera une bonne dose d'acceptation de la part des adeptes du grand détective. Les lecteurs qui apprécient la fantasy ou la science fiction devront également faire preuve d'une certaine adaptation. Et pourtant, tout cela vaut le coup : voici une belle oeuvre de fiction, un manifeste en faveur d'une imagination délurée, s'inspirant tout à la fois des romans policiers classiques, des polars glauques (rappelons que Sherlock Holmes est l'Assassin royal – à ne pas confondre avec Fitz Chevalerie Loinvoyant), des écrits d'anticipation, sans oublier certains films franchisés (Jurassic Par et Indiana Jones).

La liste des personnages conçus pour les besoins de l'intrigue est d'autant plus intéressante que Thomas Day propose une lecture nouvelle de têtes connues. A certains moments il faudra toutefois faire preuve d'une grande ouverture d'esprit et accepter d'importantes contradictions avec le canon. S'agirait-il donc d'un pastiche ? Oui et non car ce terme est beaucoup trop réducteur et connoté trop négativement.

S'il est a priori difficile de recommander L'instinct de l'équarrisseur à un public novice dans le genre des pastiches, de la science-fiction ou de l'imaginaire, il se révèle être le fruit d'un mélange des genres franchement original et osé. Il tort le coup à toutes les règles et à tout cadre imposé. Sa lecture est pourtant des plus amusantes et des plus distrayantes (les éclats de rire spontanés seront nombreux, vous voilà prévenus).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          226
alberthenri
  20 mars 2016
Je fus bien surpris d'apprendre que derrière le pseudo de Thomas Day, se "cache" Gilles Dumay.
J'ai lu pour la première fois sa prose quand il débutait dans des fanzines (encore sur papier dites donc !) dans les années 1990 sous le pseudo de "Flesh".
Je constate qu'il a réussi à percer, ce qui prouve que la "small press", peut bel et bien servir de tremplin..
Pour en venir au roman dont il est question ici, il s'agit d'une uchronie mettant en scène l'auteur , et ses personnages.
C'est à dire Sir Arthur Conan Doyle, Holmes et Watson.
Holmes ici a des méthodes quelque peu différentes de celles de ses habituelles enquêtes, disons un peu plus extrêmes et radicales...
Flesh, pardon, Day, nous prouve cependant qu'il connait son sujet, en instillant dans ce récit bien frappé d'authentiques éléments biographiques sur Conan Doyle, dont les soucis que lui causent la santé de son épouse.
Un roman atypique à découvrir...
Quant à moi, maintenant que je connais la véritable identité de l'auteur, je vais essayé de découvrir d'autres de ses oeuvres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
boudicca
  24 octobre 2012
Déjanté. Voilà le premier mot qui me vient à l'esprit pour définir cet ovnis qu'est le roman de Thomas Day. « L'instinct de l'équarrisseur » nous embarque dans une aventure rocambolesque aux côtés du célèbre écrivain Arthur Conan Doyle et de ses deux personnages les plus emblématiques : S. Holmes et J. H. Watson. Car oui, Sherlock et son acolyte ne sont pas ici de simples fictions sorties tout droit de l'imagination de leur créateur mais des êtres bel et bien réels, vivant dans un monde parallèle, similaire au nôtre sur bien des points mais plus avancé technologiquement grâce à la présence d'une race extraterrestre, les Worsh. On est d'accord, cela fait beaucoup à digérer mais T. Day s'en tire, comme toujours, avec un talent et un culot admirables. de l'action de l'humour, des complots, des mystères... le moins que l'on puisse dire c'est qu'on ne s'ennuie pas, d'autant plus que l'auteur nous offre une intrigue qui tient la route, nous entraînant des ruelles mal famées de Londres au Machu Pichu en passant par York, San Francisco...
Les personnages constituent cela dit le plus gros point fort de ce roman qui nous présente un Sherlock Holmes en fou sanguinaire, cocaïnoman de génie et assassin personnel de la reine, un Watson inventeur à la pointe de la technologie, très brillant mais aussi brouillon et envahissant, un Moriarty psychopathe tueur d'enfants et en quête du secret de la vie éternelle... Ajoutez à cela certaines des plus grandes figures du début du XXe siècle, de Richard Burton reconverti en libraire à S. Freud en passant par O. Wilde ou encore Jack l'Éventreur et vous obtenez un mélange détonnant. Difficile de se retenir de sourire à chaque référence historique brillamment exploitée ou à chaque retournement de situation plus rocambolesque les uns que les autres (le piratage de l'aérostat et la reconversion momentanée de Holmes en commandant de bord vaut à lui seul le détours!).
T. Day nous prouve à nouveau avec « L'instinct de l'équarrisseur » toute l'étendue de son talent et nous offre un roman totalement décalé mais parfaitement maîtrisé et qui se lit avec un très grand plaisir. Alors n'hésitez-pas une seconde et tenter l'aventure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
mauriceandre
  14 janvier 2019
Salut les Babelionautes
Ce roman de Thomas Day est un pastiche déjanté des enquêtes de Sherlock Holmes ou Sir Arthur Conan Doyle est emmené dans une dimension parallèle par le Docteur Watson.
Dans cette autre dimension nous allons rencontré plein de personnages célèbres du début du XX éme Siècle, Oscar Wilde, Jack London, Freud, Einstein, Tesla, Edison.
Mais la ou Thomas Day ma bluffé c'est avec les worshs, des E. T. qui ont fait naufrage sur la Terre mais dans l'univers parallèle ou se déroule le récit.
Difficile de coller des étiquettes a ce roman, Science fiction, Steampunk , fantasy, il y a de tout.
La confrontation finale entre Sherlock Holmes et Moriarty, son adversaire dans une partie d'échecs visant a détruire l'autre, est Dantesque.
Et sans oublier la compagne de Moriarty, Elizabeth ‘‘Shiva'' Worrington, dont le dernier acte aura une porté extrême dans l'affrontement.
Commenter  J’apprécie          91
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
jamiKjamiK   15 janvier 2019
Elizabeth but une nouvelle gorgée de rhum, espérant qu’il ne s’agissait pas de l’un de ces faux chasseurs de primes qui n’ont tué que des moustiques tout au long de leur existence, ou pire d’un de ces universitaires américains déguisés en aventurier, comme celui du matin ― qu’elle avait sorti de l’auberge à coups de bottes dans le séant en lui disant : « Si tu veux dompter une tigresse sauvage, verge molle, il te faudra plus que ton fouet ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ludi33ludi33   14 janvier 2019
Tout compte fait, le plus choquant dans cette aventure était bel et bien la tentative de tunnel sous la Manche. Réussie, une telle abomination pourrait permettre aux Français d'envahir l'Angleterre, de s'y promener en masse et de dévergonder bien des jeunes filles grâce à leur charme délétère.
Commenter  J’apprécie          10
TatooaTatooa   12 janvier 2019
- Il est mort, Holmes ! D'ailleurs, voici votre première leçon de médecine appliquée : quand la tête d'un homme ne tient sur ses épaules que grâce à un tiers de son cou, il est inutile d'appeler un médecin, à moins que sa spécialité ne soit la médecine dite légale. (A. Conan Doyle)
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   12 janvier 2019
Nemo me impune lacessit. (Nul ne me provoque impunément)
Devise de Sherlock Holmes
(Ndr : Mais également irl de l'ordre du Chardon et plusieurs régiments écossais de l'armée britannique).
Commenter  J’apprécie          70
TatooaTatooa   06 janvier 2019
- Laissez-nous, Henry. Laissez-nous tels des flocons dans la tempête. Je crois que cela vaudra mieux pour tout le monde. Allez dormir avec la très haute estime que vous avez de vous-même, cette compagne semble vous avoir toujours réussi et ne vous dira jamais non. Si vous y tenez, vous pouvez faire porter nos affaires à l'hôtel le plus proche.
(Elizabeth "Shiva" Worrington à Lord Henry Wembley)
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Thomas Day (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Day
A l'occasion des Utopiales de Nantes 2018, rencontre avec Gilles Dumay autour d'Albin Michel Imaginaire.
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/Recherche/Editeur/0-71760/albin-michel
Note de Musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2591 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..