AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290313173
Éditeur : J'ai Lu (31/01/2002)

Note moyenne : 3.03/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Marie et Vincent sont deux marginaux qui ont brûlé par tous les bouts nombre de leurs trente premières années. Zonant entre Pigalle et Stalingrad, ces deux désaxés se rencontrent et se lancent corps et âme sur la route de la déperdition et de la rédemption, suivant un chemin de croix qu'eux seuls, magnifiques paumés habités d'une pureté infinie et d'une foi désespérée, pouvaient d&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Atamia
  06 avril 2019
Je tends l'autre veine !

C'est sans aucune prétention que je dis avoir lu une quantité incroyable de livres tout au long de ma vie.
Au final, peuvent être classés parmi plusieurs catégories.
Il y a ceux qui sont tombés dans l'oubli, reste le titre pour certains d'entre eux, voire un vague souvenir du sujet abordé, mais rien de plus.
Il y ceux dont on se souvient mieux, des pages qui collent à la mémoire et qui tiendront sans doute jusqu'au bout de la route, mais on ne les relira pas pour autant.
Il y en a d'autre qui vous ont marqué, sans doute avez-vous comme moi suivi certains auteurs grâce à un ouvrage. On retiendra parfois plusieurs titres, d'autres fois un seul ("Hygiène de l'Assassin", d'Amélie Nothomb, par exemple pourrait à mon sens définir à lui seul la carrière de l'auteure, avec "Les Catilinaires" tout de même, mais le reste est transparent.
Et puis il a les déferlantes, les oeuvres qui restent gravées dans la tête, dont on parle, que l'on connaît presque par coeur à force de relectures fragmentaires ou totales, compulsives. On aime les offrir, juste pour partager ce qu'on y a trouvé. A chaque fois qu'on replonge dedans, on y trouve de nouvelles choses, le recul offre parfois des visions prophétique. On passe du rire au larme, de l'émotion à la terreur. Une fois qu'on en sort, on ne sait plus quoi lire d'autre, on a un moment de vide total.
Ces livres sont rares, des perles, des joyaux : "Ce Siècle aura ta peau" fait indéniablement partie de cette catégorie. Il est à classer avec "Flash ou le grand Voyage" de Charles Duchaussois, "Drugstore Cowboy" de James Fogle, "Tideland" de Mitch Cullin, "Confessions d'un mangeur d'opium" de Nick Toshes, "Le Festin nu" de William Burroughs, "Jours tranquilles à Clichy" d'Henry Miller, "Dynamique du Chaos" de Ghislain Gilberti, "La Faux soyeuse" d'Eric Maravellias, la trilogie "Vernon Subutex" de Virginie Despentes, L'Extension du domaine de la Lutte" de Michel Houellebeq...
Je pourrais en citer bien d'autre mais l'essentiel est dit : "Ce Siècle aura ta peau" de Patrick Eudeline, édité par Florent Massot en 1997 (quelle putain de belle époque !) trouve sa place en tête de liste parmi ces livres dont on parlera encore dans cent ans.
Parce que les écrivains actuels oublient une chose lorsqu'ils pensent graver leur nom dans le marbre de l'immortalité, même si leurs bouquins sont distrayant, voir très bon, on les oubliera. Ceux d'Eudeline, et celui-ci tout particulièrement, est un monument inébranlable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GB
  12 août 2019
Étant québécoise le langage employé par l'auteur m,est difficilement compréhensible. de l'argot?? Mais j,ai quand même saisi le sens profond du texte. Ce roman décrit très bien l'échec de notre société et le mur vers lequel certains individus se dirigent Gros problèmes de société.
Commenter  J’apprécie          10
Bibliochat
  15 mai 2019
Beaucoup de choses relatives à notre société moderne font sens dans ce livre. No Future pour ceux que l'on nomme les losers et les laissés pour compte, comme oubliés sur le bas côté de la vie. Une fin choquante, oui mais dont il faut comprendre la double signification, le tout relativement bien écrit par l'Auteur
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GBGB   12 août 2019
Son corps était une mémoire vivante de la vie qu'elle avait choisie. (p.34)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Eudeline (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Eudeline
Isabelle Duquesnoy, "L'Embaumeur". Patrick Eudeline, "Les panthères grises". Pascale Lécosse, "Mademoiselle, à la folie !".
Une rentrée littéraire sous habits rouges...
Retrouvez-nous sur www.editionsdelamartiniere.fr
autres livres classés : drogueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2087 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre