AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258137667
Éditeur : Les Presses De La Cite (17/01/2019)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 63 notes)
Résumé :
" Comment te sens-tu ? " Elle voudrait répondre " terrifiée ". À la place, elle dit, avec un faible sourire : " Heureuse d'être à la maison. "

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d'avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s'est volatilisée. Alors qu'il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d'un grave accid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
Antyryia
  02 février 2019

Mardi 29 janvier 2019, 14h35
Commissariat d'Arras, Pas-de-Calais
Interrogatoire de Shari Lapena par l'inspecteur Rasbach
- Madame Lapena, vous savez pourquoi je vous ai fait venir ici j'imagine ?
- Inspecteur Rasbach ? Qu'est-ce que vous faîtes là ? Normalement vous êtes juste un personnage de fiction issu de mon imagination.
- Vous n'avez pas lu "La fille de papier" de Guillaume Musso ? Ou la nouvelle "La locomotive" de Jacques Saussey ? Ce sont des choses qui arrivent plus souvent qu'on ne pense. Les personnages de fiction peuvent parfois prendre forme humaine.
- Et dîtes moi inspecteur, de quel crime suis-je accusée exactement ?
- Eh bien, nous avons reçu une lettre anonyme vous accusant de plagiat. Et nous prenons l'affaire avec le plus grand sérieux.
- Anonyme ? Et vous y prêtez une quelconque attention ? C'est ridicule. Je ne vous ai pourtant pas conçu comme ça.
- Et pourtant cette dénonciation a suscité tout mon intérêt. Votre premier roman, le couple d'à côté, même s'il a eu un succès phénoménal, avait pour point de départ l'enlèvement d'un bébé. Alors ne venez pas me dire que c'est le sujet le plus original qui soit.
- Je vous en prie, avec ce livre j'ai été immédiatement propulsée dans la sphère des auteurs de thriller incontournables.
- Certes, mais avouez qu'on est en droit de se poser la question. Vous vous rendez compte que cette thématique a déjà été surexploitée ? Vous vous êtes inspirée d'un épisode de FBI, portés disparus ? de Sans elle d'Amélie Antoine ? D'Evie de K.L. Slater ? de Sous nos yeux de Cara Hunter ? de la disparition de Georges Perec ?
- Si je peux me permettre, c'est la lettre E qui a disparu du roman de monsieur Perec, pas une petite fille. Quant à m'accuser de copier mes collègues, c'est injuste. Je vous accorde que le thème est récurrent mais j'ai brodé ma propre histoire, et j'y ai mis tellement de suspense que la majorité de mes lecteurs n'ont pas pu lâcher mon livre avant d'avoir la solution de l'énigme.
- Je vous accorde qu'il s'agissait d'un roman passionnant, aux multiples rebondissements. Cependant, depuis, de nouveaux éléments sont apparus dans l'enquête.
- Dites moi inspecteur, pourquoi vous occupez vous d'une simple histoire de plagiat ? Vous devriez être affecté à la criminelle. Et je suis bien placée pour le savoir.
- Oh, c'est une longue histoire. Vous savez, les fonctionnaires sont de plus en plus rares de nos jours et pour compenser la pénurie, je suis devenu plus polyvalent : Circulation, vol, meurtre, drogue, proxénétisme, violences conjugales. En en fin de semaine je suis professeur d'anglais le jeudi, infirmier le vendredi et standardiste au centre impôt service le samedi matin.
- Vous disiez avoir de nouveaux éléments en votre possession ?
- Oui, comme je vous le disais, un Babeliote anonyme nous a écrit que, même s'il avouait ne pas avoir pu se retenir de tourner les pages de votre second livre, il trouvait de nouveau que vous n'aviez pas été chercher vos idées très loin. Ma question est simple, Madame Lapena : Avez-vous oui ou non osé construire L'étranger dans la maison autour d'une héroïne amnésique ?
- J'exige d'avoir un avocat !
Rasbach appelle l'un des cuisiniers de la cantine, qui arrive quelques minutes plus tard avec une bouteille d'eau et un demi-avocat, rempli de sauce vinaigrette et de petites crevettes grises.
- Saviez vous, madame Lapena, que le noyau à l'intérieur des avocats était en réalité un pépin ?
- On s'éloigne du sujet inspecteur. Bon écoutez, effectivement, je dois bien avouer que mon héroïne Karen Krupp souffre d'amnésie. En apparence tout au moins. Mon second roman commence d'ailleurs avec son grave accident de voiture, alors qu'elle est en train de fuir pour une mystérieuse raison. Elle est immédiatement hospitalisée et est incapable de se souvenir des circonstances de la collision. le médecin explique à Tom, son époux : "Après un traumatisme crânien, ou même un choc psychologique, il arrive que l'on perde temporairement le souvenir de ce qui s'est produit juste avant."
- Vous vous rendez compte à quel point ce type d'intrigue est éculé ? La mémoire fantôme de Franck Thilliez, L'oubli d'Emma Healey, Ne fais confiance à personne de Paul Cleave, Si tu t'en vas de Carolyn Jess-Cooke, Avant d'aller dormir de SJ Watson, J'ai oublié les paroles de Nagui. Vous voulez que j'en ajoute encore ? Parce que j'ai des dizaines d'autres exemples …
- Mais inspecteur, ce qui fait toute la différence c'est que le lecteur ignore si Karen est réellement amnésique. Quand vous avez fait le lien avec entre l'accident et la découverte d'un cadavre non identifié à proximité, avouez que vous avez trouvé particulièrement pratique que Karen ne se souvienne de rien. Est-ce réellement le cas ? Même son conjoint, pourtant particulièrement amoureux, va en douter et la croire impliquée dans ce meurtre. Et quand les premiers souvenirs vont soit disant remonter à la surface, seront-ils réels ou inventés de toutes pièces ? Vous voyez inspecteur, je ne me suis pas contentée de broder un thriller autour d'un vulgaire Alzheimer : le lecteur est en droit de tout envisager y compris le mensonge ou la manipulation.
- Vous venez de parler rapidement du couple apparemment très heureux, mais on comprend rapidement que chacun a ses petits secrets. Que leurs sentiments sont fragiles et que si on tire un peu trop fort sur le fil de leurs dissimulations respectives, tout leur mariage pourrait bien s'écrouler. A nouveau, je suis obligé de vous poser la question : Ne vous êtes vous pas, même inconsciemment, inspirée de B.A. Paris, S K Tremayne, Gillian Flynn ou de la série Un gars, une fille, alias Chouchou et Loulou, avec Audrey Lamy et Jean Dujardin ?
- Pas du tout ! Dans tous les thrillers psychologiques il faut bien créer des doutes, des tensions ! Franchement, qu'est ce que vous auriez voulu que je fasse avec un couple sans histoires ? Le lecteur se serait ennuyé comme un rat mort. Donc oui, j'avoue, Karen et Tom Krupp vivent un conte de fées jusqu'à ce qu'un gros grain de sable vienne enrayer leur agréable quotidien, et que les soupçons menacent de faire exploser leur mariage. Notamment parce que même si Karen affirme le contraire, incapable de se voir commettre un acte aussi épouvantable, son mari ne voit cependant aucune autre explication logique que le meurtre prémédité. Et si le couple a décidé de s'épauler face à l'adversité ( journalistes, police, système judiciaire ), se regarder droit dans les yeux sans qu'un climat de méfiance ne soit instauré est tout simplement devenu impossible. Ces deux extraits le montrent très bien :
"Disparu, l'homme qu'elle a épousé. Celui qui était prompt à rire, à l'embrasser, à la serrer dans ses bras."
"C'est fou comme leur couple s'est détérioré en une semaine à peine, songe-t-il."
- Admettons que vous ayez raison. Maintenant je suis curieux de savoir ce que vous pouvez me dire sur Birgid, la voisine curieuse pour ne pas dire foldingue ? Parce que les voisins un peu inquiétants et pas tout seuls dans leur tête, c'est pas vraiment inédit non plus. Vous même vous en êtes déjà inspirée dans le couple d'à côté, même si je ne peux pas vous condamner pour auto-plagiat ( sinon les trois quart des auteurs seraient incarcérés ). Mais avouez que cette idée n'est pas tombée toute seule de votre chapeau. Vous avez pris une pincée de Linwood Barclay, un zest de Nos chers voisins, une touche d'Anne Rivers Siddons, vous avez mélangé un peu tout ça et l'affaire était dans le sac !
- Enfin inspecteur, à vous écouter on dirait que tout le monde copie tout le monde. Oui, c'est vrai, j'ai choisi le personnage de la voisine un peu originale pour compléter le tableau des principaux protagonistes parce que ça me paraissait plus cohérent que de prendre une dermatologue, une astronaute, un maréchal-ferrant ou un petit lutin. Birgid est une femme seule, malheureuse, sans enfants, mariée à un croque-mort qu'elle n'aime plus et qui la regarde à peine. Elle est également la meilleure amie de Karen. Quant à ses passe-temps favoris : tenir à jour son blog de tricot et espionner ses voisins ( "Elle nous épie à longueur de journée, planquée derrière sa fenêtre" ) … J'avais tout simplement besoin d'elle pour étoffer un peu mon intrigue, vous comprenez ?
- Madame Lapena, on va en rester là pour aujourd'hui. Je vais lire votre second livre et décider ensuite si'il y a lieu d'engager ou non des poursuites. Je vous souhaite une agréable journée.
-------------------------------------------------------------------------------------------
Mercredi 30 janvier 2019, 4h53 du matin
Rapport de l'inspecteur Rasbach sur l'affaire Shari Lapena
Whaou. Je viens de passer une nuit blanche à lire le roman de l'accusée. Comment dire ? .
Je dois bien avouer que L'étranger dans la maison n'est pas l'oeuvre la plus enrichissante ou la plus originale que j'ai jamais lue. Et effectivement, on retrouve au centre les thèmes les plus récurrents dans les thrillers psychologiques : Amnésie, secrets, dégradation du couple, maltraitance, disparition, voisins mystérieux et même des objets qui se déplacent mystérieusement ( un plagiat de Poltergeist ? ) jusqu'à ce que sa propriétaire ait l'impression de devenir folle. Oui, tout y passe.
Et pourtant, dès le prologue, j'ai été piégé.
"Où commencent les mensonges et quand s'arrêteront-ils ?"
Impossible de m'arrêter. On prend l'histoire en cours de route avec le terrible accident de Karen et son réveil à l'hôpital, et immédiatement notre curiosité est attisée : Que faisait-elle dans ce quartier malfamé ? Pourquoi s'y est-elle rendue sans prendre le temps de refermer la porte de chez elle ni de se munir de son téléphone portable ?
Shari Lapena a un don pour absorber totalement son lecteur, en lui donnant assez d'indices pour qu'il ait toujours l'impression de pouvoir facilement tout reconstituer, le poussant à tourner les pages encore et encore jusqu'au dénouement final … inattendu. Parce qu'elle a toujours une longueur d'avance tout en donnant l'impression du contraire.
Peut-être légèrement moins bon que le couple d'à côté, L'étranger dans la maison reste construit de façon similaire et force m'est de constater que le suspense fonctionne toujours aussi bien.
Aux deux tiers thriller domestique, au tiers restant roman policier, quel plaisir de me retrouver dans ce livre en compagnie de mon acolyte l'inspecteur Jennings en train de mener l'enquête et de déceler les mensonges de tout ce petit monde qui cherche à me cacher des indices pour remonter la piste de l'assassin.
Et c'est volontiers que je pardonne les quelques petites invraisemblances.
Je ne suis pas juge mais je me fais toutefois un plaisir de déclarer l'accusée non coupable.
Les sujets ne sont pas originaux ? Attendez de voir le résultat une fois qu'ils sont mixés. Ne dit on pas que ce sont dans les vieilles soupes que l'on fait les meilleures grimaces ?
Par conséquent, aucune poursuite ne sera engagée contre Madame Shari Lapena, dont j'attends désormais avec impatience les deux prochains romans ( An unwanted guest & Someone we know )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3713
Eve-Yeshe
  14 février 2019
Un quartier sympathique, plutôt du genre huppé, belles maisons, belles voitures, couple uni…
Un jour Tom en rentrant chez lui s'aperçoit que Karen, sa femme, a disparu. Il reçoit la visite de la police qui lui apprend qu'elle a eu un grave accident dans un endroit mal famé de la ville et qu'elle a perdu la mémoire. Que faisait-elle dans ce lieu sordide ?
Quelques heures plus tard on apprend qu'un meurtre a été commis tout près de l'endroit de l'accident. Alors coupable ou pas ? Amnésie ou simulation ?
Le récit démarre tranquillement et peu à peu s'accélère, se corse car Karen n'est pas aussi lisse qu'il ne paraît au premier abord ; en creusant un peu, on s'aperçoit que son passé est obscur, comme si elle n'avait pas eu de vie auparavant. D'autre part, les objets changent de place en son absence, sans explication ; est-ce elle qui les changent, ou une personne entre-t-elle chez elle ?
J'ai lu beaucoup d'éloges sur « le couple d'à côté » donc j'ai eu envie de tester et je remercie NetGalley et les Presses de la Cité qui m'ont permis de découvrir l'auteure. Je lirai sûrement son premier roman.
Un polar sympathique, avec une voisine hyper-collante, du genre toxique qui espionne derrière sa fenêtre… il se lit facilement, on se laisse emporter par l'histoire et on passe un bon moment, ce qui fait du bien, surtout que ces derniers temps, j'ai fait une consommation importante de thrillers plutôt « hard » en enchaînant les romans de Thilliez (ce sont des pavés, alors quand on est au repos forcé, cela permet de mieux passer le temps) …
#Sharilapena #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
frconstant
  09 février 2019
Shari Lapena, autrice canadienne, signe, ici, son deuxième roman policier. Après "Le couple d'à côté", ce nouvel opus exploitera la veine de la méfiance, de la surveillance et de l'invention de mondes qu'un voisinage est capable d'inventer pour tuer le temps, se faire peur ou tout simplement se venger de la vie. Est-ce que cela suffira à lui octroyer le badge de thriller ? Pas sûr !
Sous des apparences d'un polar de facture classique, aux thèmes exploités par bien d'autres auteurs qui l'ont précédée, Shari Lapena joue de la lenteur de son écriture pour opposer la méthodologie bardée de prises de recul des enquêteurs à l'explosion des questions, doutes et sentiments contradictoires qui fulgurent dans la tête et le coeur des personnages. A qui faire confiance ? le lecteur, mené par une maître-chanteuse de la distillation des informations, ne peut que suivre, toujours un coup en retard, et se laisser surprendre par la réalité qui se cache et se joue du verni prêt à craqueler de ces petites vies de ces petites gens.
La lecture de "L'étranger dans la maison" est courte, facile, addictive mais peu surprenante. Toujours, le lecteur grand défendeur des vies brisées aura envie de soutenir la victime... le problème étant que la casaque de victime change régulièrement d'épaules.
Bien tournée, cette histoire sera une vraie bonne détente pour les amateurs du genre qui ne manqueront tout de même pas, lors de chaque retour à la maison, de vérifier si rien n'a bougé chez eux alors qu'ils étaient dehors !
Merci à NetGalley, France et Aux Presses de la Cité de m'avoir donné de découvrir cette autrice. Je ne manquerai pas de mettre son premier policier sur ma pile à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Labibliothequedemarjorie
  30 janvier 2019
Banlieue new-yorkaise, de nos jours.
Tom et Karen sont mariés depuis deux ans. Ils s'aiment et sont heureux. Un soir, comme habituellement, Tom rentre du travail. Mais, Karen n'est pas là. La porte est ouverte. Elle n'a pris ni son sac à main, ni son téléphone portable. Elle semble être partie précipitamment. Tom s'inquiète. Au bout de quelques minutes, la panique l'envahit. Il appelle le 911.
Au même moment, on sonne à la porte. C'est la police. Karen a eu un accident dans un quartier malfamé de la ville et elle a été transportée à l'hôpital.
Elle a eu beaucoup de chance et s'en sort avec quelques ecchymoses. Elle a cependant une amnésie partielle due au coup qu'elle a reçu à la tête, elle ne se souvient pas du moment précis de l'accident.
Elle était en excès de vitesse et doit répondre de ses actes devant la justice. Elle est alors obligée de prendre un avocat pour la défendre.
Quelques jours plus tard, le cadavre d'un homme est découvert à quelques mètres du lieu de l'accident. L'heure du crime correspond. La police fait le lien avec Karen. L'enquête commence.
En parallèle, Karen constate depuis quelques temps que des objets sont déplacés dans la maison. Y aurait-il quelqu'un qui s'introduit chez elle lorsqu'elle n'est pas là et que Tom est au travail ? Elle en est de plus en plus persuadée.
Je remercie les éditions Presses de la Cité et Babelio pour cette lecture.
J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller psychologique. Tout démarre avec l'accident de voiture et la survenance de l'amnésie. L'intrigue est posée. Des indices sont dévoilés à chaque page.
Karen vit dans un quartier bourgeois très calme et sans histoire. Elle mène sa vie de femme au foyer discrètement. Elle n'a jamais commis d'infraction. Elle a une vie stable et sans histoire. Mais sa personnalité devient troublante dès son retour de l'hôpital. Finalement, personne ne connaît son passé, ni Tom, ni son amie et voisine, Brigid. Elle n'a aucune famille.
A-t-elle des choses à cacher ? C'est ce que tentera de découvrir la police.
Tom est un homme adorable. C'est un mari doux et aimant. Son seul souci est le bien-être de sa jeune épouse. Il tentera de la soutenir et de la protéger malgré ses doutes et ses craintes.
Par contre, la personne de Brigid m'a un peu déstabilisé. Je l'ai trouvé douteuse, envieuse et malsaine. Elle a des difficultés dans son couple depuis qu'elle ne peut pas avoir d'enfant. Elle passe ses journées assise dans son fauteuil, devant sa fenêtre, à épier ses voisins et à surveiller le quartier. Elle inspire de l'antipathie. C'est le genre de personne que l'on a envie d'éviter. Cependant, c'est l'amie et la confidente de Karen.
L'enquête de police est scrupuleusement bien menée par deux agents qui ont les bons indices. Ils suivront les bonnes pistes et poursuivront leurs investigations avec brio. Un excès de vitesse et un accident de voiture, le soir du meurtre, dans le même quartier, ne serait-ce pas une drôle de coïncidence ?
Le déroulement de l'enquête est rondement bien mené. J'ai été incroyablement embarquée dans ce thriller passionnant. Il n'y a aucun temps mort, ni de longueur. L'intrigue avance un peu plus à chaque page. J'ai vraiment eu la nette impression d'être allongée dans mon canapé devant un bon film américain. L'histoire est bien construite, tout s'enchaîne et se rejoint. le suspense est au maximum. La fin est parfaite.
J'ai passé un excellent moment de lecture.
Une auteure à suivre.
Une lecture que je recommande vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
totopinette
  27 janvier 2019
Un grand merci aux équipes de Babelio et à celles de Presse de la cité qui m'ont permis de participer à cette Masse critique. En voyant le nom de l'auteur, je n'ai pu résister. Il faut dire que ça fait un petit moment que je veux lire "Le couple d'à côté" sans que jamais mon système de tirage au sort ne l'élise. Alors avoir la chance de lire "L'étranger dans ma maison" … je m'en faisais une joie.
Avec ce roman, Shari Lapena persiste et signe dans le genre thriller domestique. Si le prologue m'a tenu en haleine et a attisé ma curiosité et mon intérêt, je ne peux malheureusement pas en dire autant du reste de l'ouvrage. Bien qu'il soit loin d'être désagréable à lire, il n'a rien du chef d'oeuvre auquel je m'attendais. Pourquoi ? Tout d'abord, parce que concevoir un thriller domestique pose des limites … et dans ces limites, tout a déjà été fait ! C'est donc clairement du déjà-vu. Ensuite, le style d'écriture m'a semblé légèrement juvénile. J'ai parfois eu l'impression que l'auteur prenait son public pour des lapins de trois jours. Pourquoi le narrateur nous révèle-t-il tant de choses ? Shari Lapena a-t-elle si peur que ses lecteurs ne comprennent pas son histoire ? le problème que ce choix pose est réel : il tue toute forme de suspens. Et du suspens, il y en a peu … très peu ! La preuve : dès la couverture, on nous révèle qui est ce fameux étranger dans la maison. Malheureusement, tout se sait rapidement dans ce roman. Même le twist de fin n'en est pas un. C'était, me semble-t-il, une évidence compte tenu des indices.
Un autre petit point qui m'a dérangé, c'est cette façon d'insinuer que les hommes n'étaient jamais victimes de leurs femmes. Or, on le sait, les cas de maltraitance chez les hommes sont loin d'être rares. Malheureusement, on en parle beaucoup moins parce que ces hommes, eux-mêmes, en font un tabou. Il n'y a pas que des femmes formidables et des "mâles lamentables" : il y a de tout ! Et chacun des deux sexes méritent qu'on les défendent.
Au niveau des personnages, ni on ne s'attache ni on reste détaché. On est vraiment mitigé. On ne fait absolument pas confiance à Karen, donc on ne s'y attache pas mais on s'y intéresse. On a pitié de Tom et de sa grande naïveté. Là encore, ce n'est pas de l'attachement. Quant à Brigid, elle aurait pu être le personnage le plus intéressant de l'histoire. Mais, l'intrigue qui l'entourait été trop mal menée pour confirmer ses larges possibilités. Dommage !
Comme je le disais, l'oeuvre n'est pas désagréable mais ce n'est pas un coup de coeur pour moi. En plus des raisons citées préalablement, cela s'explique par la fin qui n'en est pas vraiment une. Une espèce de facilité … comme si l'auteur en avait eu assez de sa propre histoire. Assez de se documenter sur les procès … du coup, quoi de plus simple ? Elle laisse visiblement une porte ouverte à une suite. Mais très honnêtement, je n'en verrais pas l'intérêt. Si suite il devait y avoir, il aurait fallut l'intégrer à ce roman pour l'achever. Un ou deux chapitres supplémentaires auraient largement suffit. Donc pour résumer, ne vous attendez pas à un thriller original qui vous fera frissonner (non, parce que le sentiment de panique et d'oppression des thrillers n'existe pas dans celui-ci). Dîtes-vous simplement que c'est un roman qui se voudrait un thriller domestique, qui se lit vite et bien … et qui s'oublie … tout aussi vite ! Un bon page-turner, en somme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          239
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
KhiadKhiad   19 février 2019
C’est presque comme avant. Sauf que ce n’est pas du tout comme avant.
Commenter  J’apprécie          00
Eve-YesheEve-Yeshe   14 février 2019
Une autre idée le trouble : est-il possible qu’elle ne se rappelle vraiment pas le fameux soir ? Ou lui cache-t-elle qu’elle s’en souvient ?

C’est insidieux, le soupçon. Les doutes sont arrivés sur la pointe des pieds, des choses qu’il avait toujours réussi à chasser de ses pensées jusqu’à présent.
Commenter  J’apprécie          90
callyssecallysse   10 février 2019
Est-ce que c’est ça, « sentir son monde s’écrouler »? Quelques instants plus tard, il relève les yeux. Il ignore totalement ce qui va lui tomber dessus, il sait juste que le coup sera terrible.
Commenter  J’apprécie          10
callyssecallysse   10 février 2019
Pendant que le jour se lève, une brume légère monte du jardin. Elle reste longtemps derrière la porte-fenêtre à essayer de se rappeler. Il lui semble que sa vie entière en dépend.
Commenter  J’apprécie          00
missmolko1missmolko1   02 février 2018
Earlier today Brigid visited her favorite shop, Knit One Purl Too. She was running out of the fabulous purple Shibui yarn she’d bought last time. The minute she walked in the door and saw all the colorful skeins of yarn bundled along the walls, almost up to the ceiling, she felt her spirits lift. So much color, so much texture—such unlimited possibilities!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Shari Lapena (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shari Lapena
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 14 septembre 2018 :
Miss Jane: roman traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marc Amfreville de Brad Watson aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/123047-divers-litterature-miss-jane.html
Coups de gueule
Jacques à la guerre de Philippe Torreton et Lizzie aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/121479-divers-litterature-jacques-a-la-guerre.html
Nous qui sommes devenus le mauvais temps de Philippe Torreton aux éditions
Mémé de Philippe Torreton aux éditions J?ai Lu https://www.lagriffenoire.com/70392-romans-meme.html
Les idéaux de Aurélie Filippetti aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/121750-divers-litterature-les-ideaux.html
Coups de coeur
Un tournant de la vie de Christine Angot aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/122095-divers-litterature-litterature-francaise---un-tournant-de-la-vie.html
Le Couple d'à côté le Couple d'à côté de Shari Lapena et Valérie le Plouhinec aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=113956&id_rubrique=363
Chanson douce - Prix Goncourt 2016 de Leïla Slimani aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=114079&id_rubrique=338
Ne fais confiance à personnede Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=116455&id_rubrique=359
Un employé modèle Paul Cleave aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15128-romans-un-employe-modele.html
Mille jours à Venise Mille jours à Venise de Marlena de Blasi et Marie-Pierre Bay aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=123385&id_rubrique=397
La dynastie des Forsyte 1: le propriétaire de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124451-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-1---le-proprietaire.html
La dynastie des Forsyte 2: Aux aguets Poche de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-2---aux-aguets.html
La dynastie des Forsyte 3: A louer John Galsworthy https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-3---a-louer.html
Il faut que je vous parle de J
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'étranger dans la maison" de Shari Lapena.

Comment s'appelle la voisine et amie de Karen ?

Brigit
Brigid
Brigig

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'étranger dans la maison de Shari LapenaCréer un quiz sur ce livre
.. ..