AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Martin (Éditeur scientifique)
ISBN : 2221065670
Éditeur : Robert Laffont (01/01/1984)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Contient :

L'île de Pâques (1872)
Une relâche de trois heures (Singapour 1883)
Mahé des Indes (1886)
Obock (Somalis 1884)
Japoneries d'automne (1885)
Au Maroc (1889)
Constantinople en 1890
Le désert (Traversée du Sinaï 1894)
Jérusalem (1894)
La Galilée (1894)
L'Inde (sans les Anglais (1899-1900)
Les pagodes d'or (Rangoon 1900)
En passant à Mascate (Arabie 1900)
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
JMLire17
  03 juillet 2017
C'est le livre qui m'a fait découvrir Pierre Loti. le livre débute par un tableau chronologique très complet sur la vie de l'homme, l'oeuvre de l'écrivain et sur les affectations du marin. Il est replacé dans son époque, car le tableau comprend une colonne sur la politique et la société, une sur les arts et lettres et sciences en France et une autre pour les arts dans le monde. L'officier de marine Julien Viaud allias Pierre Loti parcourt le monde au gré de ses affectations, il en ramène des récits d'une grande beauté, qui sont regroupés dans ce gros " Bouquins de 1550 pages. Jeune aspirant sur la Flore il visite l'île de Pâques, publie alors les plus complètes descriptions pour l'époque, de la " mystérieuse île ", de ses habitants, des statues dont il en rapporte à la demande de ses supérieurs une tête. Ensuite, à bord de " la Corréze " il transite par Mahé en indes. de son séjour au japon il rapportera la matière pour écrire un roman " Madame Chrysanthème ", mais également les récits " Japoneries d'automne " qui décrivent admirablement la vie dans le Japon du 19 ème, les divinités des temples shintoïstes, les geishas. Avec " Au Maroc ", c'est l'écrivain qui accompagne Jules Patrenôtre, le nouvel ambassadeur, à Fez. C'est donc en grand équipage, qu'il arrive à Tanger et se rend à Fez, il s'habille des costumes locaux, assiste puis participe à des fantasias, avec lui nous assistons à des noces, nous cheminons dans les ruelles étroites, il nous montre le faste des palais, des réceptions, entre vizir et sultan. Les rapports de Loti avec la Turquie, sont connus, au cours de plusieurs séjours, il aura vécu presque 3 années à Constantinople, c'est certainement dans ces récits que l'on trouve le sommet de son art, mais également son aveuglement sur le génocide arménien; Dans les textes le " Désert, Jérusalem, la Galilée ", protestant devenu agnostique, il recherche la confirmation de l'existence du Christ, mais c'est également dans ces textes qu'apparaît, malheureusement, son antisémitisme. La beauté des paysages, le faste des palais, des maharadjahs, des temples brahmanes de l'Inde explose dans " L'Inde (sans les anglais) ", ces textes sont foisonnant de parfums, de couleurs, de sonorités. Dans " Vers Ispahan " il nous transporte dans le royaume de Perse. Avec " Les derniers jours de Pékin " ce sont des trajets en jonques, la visite de la citée Impériales, de progression dans la chine profonde, et toujours de sublimes descriptions de pagodes, de vieilles villes chinoises. Suivent ensuite les récits sur Angkor, sur l'Egypte, avec " la mort de Philaé ", la visite nocturne du musée des momies du Caire est à la fois lugubre et extraordinaire. Avec " Suprêmes visions d'Orient " c'est le dernier voyage qu'il fait à Istamboul. Une profusion de notes et des cartes complètent la compréhension des textes. Comme à son habitude, il se met en scène, il nous montre que ses hôtes lui rendent les honneurs, mais il n'a pas son pareil pour montrer le monde du 19 ème siècle. Aucun film à grand spectacle n'égalera des textes comme " Chez le maharadjah de Travangore " ou " La belle ville de camaïeu rose ", ou encore " Les Pagodes d'or ". C'est un extraordinaire voyage dans l'espace et dans le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
charlottelit
  13 février 2015
intéressant malgré certains traits colonialistes de l'époque. Loti nous fait voyager. Cela fait penser au café sur la colline d'Istambul où il aimait rêver ...café où l'on peut se rendre.
Commenter  J’apprécie          60
Taneda
  30 juillet 2013
Pierre Loti dans un pays à l'heure de la "révolution" Meiji
A travers un regard d'occidental, un peu méprisant, empreint de toute l'idéologie européenne impérialiste de l'époque, Pierre Loti décrit le Japon de l'ère Meiji : Alors que l'effervescence de la modernisation bat son plein à Yokohama, le reste du pays reste plongé dans les moeurs de l'époque d'Edo. Si le ton peut agacer, les descriptions valent bien cette lecture.
Commenter  J’apprécie          20
miriam
  27 mars 2011
du Maroc au Cambodge, de Philae à Istanbul j'ai toujours Loti pour livre de chevet. Voyageur privilégié qui a découvert les monuments sans les hordes touristiques qu'il abhorrait (oh les cooks et les cookesses!) et surtout qui savait les décrire avec poésie
Lien : http://miriampanigel.blog.le..
Commenter  J’apprécie          54
Videos de Pierre Loti (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Loti
Pour elle, la campagne a été une chance. La dessinatrice Catherine Meurisse livre, avec sa bande dessinée « Les grands espaces », aux éditions Dargaud, le récit de son enfance passée au plus près de la nature : découverte des plantes, des arbres, mais aussi des ravages de l?agriculture intensive et du remembrement. le tout sous l?égide des écrivains, comme Pierre Loti et Marcel Proust, et des peintres, qu?elle découvre et qui feront d?elle la dessinatrice que nous connaissons aujourd?hui.
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
393 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre