AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Antoine Cottin (Traducteur)
EAN : 9782742767274
422 pages
Éditeur : Actes Sud (02/04/2007)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 53 notes)
Résumé :
L'impasse du Mortier, où l'on écrasait graines et plantes pour les pharmaciens et les fumeurs, brilla un jour dans le ciel du Caire comme un astre.
De quel Caire s'agissait-il ? De la ville fatimide ? De celle des sultans ou des mamelouks ? C'est maintenant un passage, tout un monde en vérité, orné d'un café aux arabesques multicolores. Personnages de Bruegel, de Courteline et de Zola, ses habitants vivent le Moyen Age à l'heure de la Seconde Guerre mondiale ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
oiseaulire
  08 juillet 2019
Nous sommes en 1943. Dans une rue autrefois huppée du Caire, l'impasse du Mortier, considérablement appauvrie, mais point miséreuse, toute une humanité se côtoie, se frotte, s'exaspère autour de son centre, le café, où se réunissent tous les hommes du quartier, tandis que les femmes, depuis leurs maisons, règlent les transactions de la vie quotidienne, telles que mariages et perceptions de loyers, tout en surveillant depuis leurs fenêtres leurs dignes ou indignes époux.
Des drames secouent ce "passage des miracles" : certains mourront d'amour, des hommes d'affaires s'aigriront, des pilleurs de tombes connaîtront la prison, des jeunes hommes s'engageront en renfort des troupes anglaises tandis que de jeunes ambitieuses, trop orgueilleuses et sûres d'elles, tomberont entre les mains de proxénètes. On y croisera aussi un authentique sage, un cabaretier amateur de jeunes garçons, des maris battus, un dentiste autodidacte et même un roi des mendiants.
Ce livre m'a beaucoup fait penser au film Fellini Roma : il s'en dégage la même vitalité d'une humanité joyeuse, souffrante et indulgente aux vices d'autrui.
Pourtant, même si je reconnais toutes les qualités du roman, (Naguib Mahfouz a une plume magnifique et le livre est rudement bien ficelé), quelque chose retient mon adhésion, la même chose qu'avec Fellini Roma : trop d'exubérance, de pittoresque, d'agitation. Trop haut en couleur.
Toute cette chaleur humaine me laisse dubitative : le dessein de l'auteur de nous abreuver du lait de la tendresse humaine est trop visible. Et je récalcitre. Et je tire sur le licou comme une ânesse qui refuse d'avancer sur le sentier balisé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Arthur409
  12 novembre 2018
J'avais fait connaissance il y a déjà des années avec Naguib Mahfouz, en lisant son roman "Impasse des deux palais", qui m'avait enthousiasmé.
J'ai retrouvé avec Passage des Miracles cette magnifique description du petit peuple du Caire, dans les années 1940. L'auteur place son lecteur comme un observateur, dans l'impasse du Mortier, en plein coeur de la ville, et nous suivons quelques jours de la vie de gens ordinaires. Il y a là le cafetier Karcha, le coiffeur al Hélou, la marieuse Oumm Hamida et sa fille Hamida, le riche commerçant Sélim Alwane, la propriétaire Saniyyeh Afifi, et d'autres encore.
Tous ont une vie prédéterminée par leur condition sociale, et pour ceux qui sont nés au bas de l'échelle, il y a peu de chances de s'élever… sauf peut-être en faisant un riche mariage si l'on est une femme, ou en allant travailler pour les Anglais si l'on est un homme.
Les acteurs sont donc pour la plupart résignés à leur sort, et trouvent sinon une consolation, du moins une ligne de conduite dans un islam doux et résigné. Leur vie est empreinte de religion, mais sans jamais tomber dans le fanatisme ni dans le zèle excessif.
Seule Hamida, bien décidée à devenir riche par tous les moyens, essaie de forcer le destin en jouant de sa beauté, provoquant l'indignation de l'impasse du Mortier, cependant que dans le lointain se déroule le théâtre de la guerre, lequel n'est que peu de choses à côté des péripéties de ce petit monde.
Le ton du récit peut être triste, mais jamais tragique, et souvent enjoué et drôle. On sent que Naguib Mahfouz aime sincèrement le monde qu'il décrit, lequel sera bientôt balayé par la vie moderne de l'après-guerre.
Je ne peux que recommander cette lecture, c'est comme une bouffée d'air frais que je compte bien renouveler par d'autres écrits de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
JCLDLGR
  20 juillet 2018
Chaque livre s'adresse à certains de nos sens, celui là c'est l'odorat. Je me rappelle l'odeur poussiéreuse du passage, de chaque boutique, de chaque appartement, voire même des personnages.
Chaque acteur du film est attachant, on a le sentiment de le connaître, de l'avoir rencontré. On tombe amoureux de la belle...
C'est une tranche de vie du Caire, dans ce microcosme minuscule dont on ne sort que très peu, comme si on y habitait.
C'est vraiment un beau livre.
Commenter  J’apprécie          110
SophiePatchouli
  21 mars 2015
J'ai lu ce livre en contexte, alors que je voyageais en Égypte, et quel livre de route ! Il m'a permis de sonder l'envers des fenêtres et les drames ou comédies qui s'y jouaient.
Naguib mafhouz est un poète, un révélateur de son peuple, il nous raconte ce qui se trame derrière l'exotique, le folklorique, il fait éclore la vérité intime des habitants d'Égypte.
saba al khair (Matin de rose, joli bonjour égyptien)
Commenter  J’apprécie          90
Bunee
  30 mai 2008
Naguib Mahfouz nous conte ici le quotidien d'une impasse dans un quartier populaire du Caire des années 40. Guerre vaguement lointaine, pauvreté nonchalante.
L'impasse du mortier était autrefois une rue riche et connue. de sa grandeur passée ne subsistent que le souvenir et quelques échoppes, dont un café où se réunissent les hommes du quartier à l'occasion de veillées.
Une multitude de personnages sont mis en scène: une marieuse rusée et sa fille rêvant d'épouser un homme riche -- et qui finira sous la coupe d'un souteneur; un patron de cafetier amateur d'herbe et de jeunes hommes délaissant sa femme fulminante; un faiseur d'infirmité et un dentiste pilleurs de tombes, le garçon coiffeur éperdument amoureux, etc
(...)
http://lelabo.blogspot.com/2007/07/naguib-mahfouz-passage-des-miracles.html
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ConstanceKConstanceK   29 juillet 2017
Quand il se mettait à l'ouvrage et forgeait, de ses mains expertes, une infirmité sur le corps d'un de ses clients, il usait d'une cruauté calculée, se dérobant derrière le secret professionnel. Si des gémissements échappaient à sa victime, ses yeux terrifiants brillaient d'une flamme démente et malgré tout cela, les mendiants étaient encore, de toutes les créatures, les plus chères à son cœur et il aurait souhaité que la majorité des habitants de la terre fussent des gueux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ConstanceKConstanceK   29 juillet 2017
Il rasait les murs, malgré l'obscurité profonde -il y avait encore des restrictions sur l'éclairage-, et les passants qui le croisaient se trouvaient brusquement face à face avec des yeux qui luisaient dans les ténèbres comme la boucle métallique d'un ceinturon de policier.
Commenter  J’apprécie          30
May_H10May_H10   15 mai 2020
Jusque dans les bras de cet homme auquel elle s'était donnée d'un amour sincère, elle recherchait la trace de de l'amour à travers les coups et les gifles. Elle était devenue consciente de cette anomalie de ses sentiments, ou de cette déficience de sa nature, et c'était là l'une des causes de son insouciance, mais c'était aussi l'une des raisons de son attachement à son amant.
Commenter  J’apprécie          00
May_H10May_H10   15 mai 2020
dans la vie de l'être humain, il faut bien quelque chose autour de quoi puisse s'accrocher l'espoir, quelque chose qui donne à la vie du prix, une valeur, fût-elle illusoire et dérisoire
Commenter  J’apprécie          10
ConstanceKConstanceK   11 juillet 2017
Mais quel changement apporterait la mort, alors que sa vie était déjà un sommeil perpétuel?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Naguib Mahfouz (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naguib Mahfouz
Rencontre avec Naguib Mahfouz.
Dans la catégorie : Littérature arabeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures afro-asiatiques>Littérature arabe (151)
autres livres classés : littérature egyptienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1282 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre