AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266083449
Éditeur : Pocket (30/11/-1)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Quel miracle arrachera Hélène à cette solitude qui l'étouffe dans la grande demeure de pierre où elle vit en compagnie de son père veuf ? Pris entre ses affaires et sa maîtresse, René Noris n'a guère de temps à lui consacrer. La ville jase de sa liaison avec Tamara Soulerr, mais les 15 ans d'Hélène ne s'en choquent pas. Au contraire, ce nom de Tamara l'intrigue, l'attire, lui donne à rêver.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
  02 juillet 2013
« L'éducation sentimentale ». Tel aurait pu être le titre de ce roman de Françoise Mallet-Joris. Education, amour, et… désillusion…
A Gers, en Belgique, Hélène est quelque peu délaissée par son père veuf, pris qu'il est entre ses affaires et sa maitresse…Hélène n'aura de cesse que de rencontrer celle-ci, Tamara Soulerr qui s'avèrera une femme dure et possessive ; une attitude qui n'empêchera pas que naisse entre les deux femmes une relation complexe et ambigüe.
Mais le livre s'appelle « le rempart des Béguines » et c'est le premier roman (sulfureux pour l'époque dans la mesure où il traite de l'homosexualité féminine) de l'écrivain Françoise Lilar (père ministre belge, mère écrivain…) qui ne put le publier à 19 ans que sous le pseudonyme Françoise Mallet-Joris.
On est à l'époque de « Un barrage contre le Pacifique » de Duras et de « Bonjour tristesse » de Sagan qui viendra quelques années plus tard, mais « le rempart des Béguines » n'aura pas le retentissement de ces deux best-sellers… Peut être la dérive (pesante à mon avis) vers le sadomasochisme peut-elle expliquer, même partiellement, ce relatif oubli dans lequel semble tombé ce brûlot des années 50 ?
Sans doute…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
majero
  12 février 2019
Initiation saphique d'Hélène 15 ans par la maîtresse de son père veuf depuis 8 ans, Tamara profitant parfois cruellement de la candeur d'une Hélène en mal de tendresse. Personnage intéressant, cette russe Tamara, 35 ans, une vie d'aventurière, souvenirs d'amours déçues, folie sous-jacente...
J'ai bien aimé l'ambiance 'belle société années 50', aussi fouillée et peut-être plus crédible que le très beau 'Bonjour tristesse' de Sagan.
Commenter  J’apprécie          320
sylvie2
  10 mars 2019
Hélène, 16 ans, s'ennuie dans la vie. Sa rencontre avec Tamara, la maîtresse de son père, va changer sa vie et lui faire découvrir la sensualité...
Dans "lire les écrivains belges" de Anne-Marie Beckers, ce livre est conseillé aux étudiants à partir du 2nd degré (15-16 ans). Peut-être suis-je "vieux jeu", mais je ne crois pas que je l'aurais volontairement mis dans les mains de ma filles de 15 ans.
Et pourtant, ce livre est très bien écrit et aborde pas mal de tabous de notre société. Ce livre a été écrit en 1951 et est toujours d'actualité.
Commenter  J’apprécie          120
rulhe
  07 avril 2017
Helene 15 ans vit seule avec son père dans une grande maison.mais celui ci ma pas le temps de s,occuper d,elle.un jour son père va lui dire qu'il est retenue en ville et qu'il faut qu'elle téléphone a tamara,pour lui dire qu'il sera en retard.sauf que la
jeune fille va décidée de faire la commission de vive
voix.et de se rendre au
rempart des béguines.
elle va tombée sous la
fascination de tamara.
qui va lui faire découvrir les amours lesbien.
le rempart des béguines,
est un classique qui révéla
l,immense talent de Françoise mallet joris.
et qui sera porté à l,écran
avec Nicole courcel dans le
rôle de tamara et Anicet alvina dans le rôle d,Helene.
Commenter  J’apprécie          91
EveToulouse
  19 août 2016
A l'occasion de la mort de Françoise Mallet-Joris, relire ce roman découvert il y a 20 ans, et y prendre le même plaisir.
Beaucoup d'émotions en relisant l'histoire d'Hélène, presque 16 ans, qui découvre la passion auprès de Tamara, la maîtresse de son père.
Un très beau roman.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   02 juillet 2013
Il y avait quelque chose d’effrayant dans mon attirance pour Tamara, quelque chose de semblable à mon désir de vide en me penchant par la fenêtre, ou à celui de rencontrer en nageant dans le lac le tourbillon dangereux, « pour voir »…
Commenter  J’apprécie          160
EveToulouseEveToulouse   19 août 2016
Je la regardais avec écœurement. Sur ce visage que j'avais aimé, que j'avais admiré si éperdument, qui avait été mon soleil, mon horizon, l'incarnation même de la beauté, de la cruauté, d'une volupté et d'une souffrance également délicieuses, venaient de se peindre cette humilité odieuse des mendiants et des femmes battues, cette lâcheté des êtres irresponsables, cette même faiblesse que j'avais haïe en moi, et qu'elle m'avait appris à haïr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   29 août 2010
J'ai toujours eu beaucoup de difficulté à m'exprimer parce que je sens les choses d'une façon embrouillée et souvent de deux façons à la fois, totalement contradictoires. (p.24)
Commenter  J’apprécie          40
EveToulouseEveToulouse   19 août 2016
Je me croyais vraiment consolée, je me disais même avec cynisme qu'il était regrettable que l'intérêt de Mme Lucette portât surtout sur mon ignorance, car sa beauté crémeuse, lisse, comestible, m'eût agréablement distraite du corps musclé de Tamara.
Commenter  J’apprécie          20
rulherulhe   09 avril 2017
gourmandise,paresse,
luxure,ce sont les trois
vertus cardinale de la fête.
le paradis sur terre.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Françoise Mallet-Joris (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Mallet-Joris

La chronique de Gérard Collard - Prix Goncourt
Pour cette rentrée littéraire, notre chroniqueur-libraire Gérard Collard réagit à l'annonce de la première sélection de livres susceptibles de remporter le Prix Goncourt 2011. Pour information le jury de l'académie Goncourt est composé d'Edmonde Charles-Roux, Jorge Semprun, Régis Debray, Françoise Mallet-Joris, Robert Sabatier, Patrick Rambaud, Bernard Pivot, Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun, Didier Decoin. Voici leur sélection : rom@ de Stéphane Audeguy aux éditions Gallimard Limonov d'Emmanuel Carrère aux éditions POL Retour à Killybegs de Sorj Chalandon aux éditions Grasset Dans un avion pour Caracas de Charles Dantzig aux éditions Grasset Les Souvenirs de David Foenkinos aux éditions Gallimard L'Art français de la guerre d'Alexis Jenni aux éditions Gallimard Jayne Mansfield 1967 de Simon Libérati aux éditions Grasset Un sujet français d'Ali Magoudi aux éditions Albin Michel Du Domaine des Murmures de Carole Martinez aux éditions Gallimard Des vies d'oiseaux de Véronique Ovaldé aux éditions L'Olivier Le système Victoria d'Eric Reinhardt aux éditions Stock Monsieur le commandant de Romain Slocombe aux éditions Nil Tout, Tout de Suite de Morgan Sportès aux éditions Fayard La belle amour humaine de Lyonel Trouillot aux éditions Actes Sud Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan aux éditions JC Lattès
+ Lire la suite
autres livres classés : saphismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature belge

Quel roman Nicolas Ancion n'a-t-il pas écrit?

Les ours n'ont pas de problèmes de parking
Nous sommes tous des playmobiles
Les Ménapiens dévalent la pente
Quatrième étage

15 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre