AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081240920
Éditeur : Flammarion (13/09/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Lorsque Jay Mendelsohn, âgé de 81 ans, décide de suivre le séminaire que son fils Daniel consacre à l’Odyssée d’Homère, père et fils commencent un périple intellectuel et émotionnel de grande ampleur. Croisant les thèmes de l’enfance et de la mort, de l’amour et du voyage, de la filiation et de la transmission, ce livre est le récit poignant de la redécouverte mutuelle d’un fils et d’un père.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
22 septembre 2017
Malgré les remerciements finaux que l'auteur, francophile et amateur de Proust, adresse à ses traducteurs, j'ai parfois trouvé le texte français de ce livre lourd, maladroit, embarrassé à certains endroits. Ce sera la seule réserve que j'émettrai dans cette critique, car Babelio, avec son défi à la rentrée littéraire, m'a fourni l'occasion d'une excellente lecture et de la découverte d'un écrivain américain intéressant.
Ce livre est visiblement un récit autobiographique à la première personne, mais construit et conçu d'une manière très originale : la vie du narrateur s'efface devant la biographie de son père, laquelle est réorganisée en fonction des grandes parties de l'Odyssée d'Homère. Le narrateur, professeur d'université, dirige un groupe d'études sur ce poème grec avec ses étudiants, et son père âgé vient assister aux discussions et y participer. Ses remarques sur le texte et le héros Ulysse sont des tremplins pour la mémoire du fils professeur, qui revoit son père en diverses occasions de son enfance et de son adolescence. Les étudiants ont aussi leur mot à dire dans cet échange : après tout, ils sont les principaux interlocuteurs du cours. Le livre combine donc trois dimensions : l'enseignement du fils-narrateur sur l'Odyssée, avec les réactions des étudiants, les fragments de la vie du père racontés par ce même fils, et les souvenirs d'enfance du fils. Vers la fin, il mène une enquête pour mieux connaître l'enfance et le jeune âge de son père.
Tout le talent de Mendelsohn consiste donc à coudre ensemble ces récits et témoignages disparates, et à créer entre eux de profonds effets de résonance, d'émotion et d'échos. Le lecteur a le plaisir de juger des coutures, des transitions, de voir l'habileté de l'écrivain à passer d'un plan à l'autre ; de relire l'Odyssée par le filtre d'une lecture universitaire et de jeunes étudiants américains auxquels un vieil homme s'est joint ; de découvrir les heurs et malheurs d'une relation d'un père et de son fils, plus la chronique familiale et privée de l'auteur. Ce triple plaisir, littéraire, culturel et émotionnel, naît d'un livre à la trame riche et complexe (mais les coutures sont visibles et l'on n'est jamais perdu) qui nourrit son homme sans jamais l'épuiser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur22 septembre 2017
Jenny tenait son ADN intellectuel, cette propension à la rigueur, de son père qui avait été son professeur, un certain Strauss, spécialiste de lettres classiques et de philosophie politique qui avait grandi en Allemagne et était le produit de la formation classique particulièrement intransigeante qui faisait la réputation de ce pays ; elle le tenait aussi du professeur de Strauss et de son maître avant lui, et ainsi de suite jusqu'à remonter à Friedrich August Wolf en personne, le fondateur allemand de la philologie classique. Ces chaînes de filiation entre les étudiants et leur professeurs - les Allemands, avec leur mélange unique de sentimentalisme et de respect pour l'autorité intellectuelle appellent fort justement ces mentors intellectuels "Doktorväter", des "docteurs pères" - remontent dans le temps aussi sûrement que les rameaux effilés d'un arbre généalogique, formant une lignée d'études et d'érudition, de goûts et de particularismes intellectuels, qui s'exprime, comme les vrais liens du sang, dans des ressemblances qui persistent d'une génération à l'autre.

p. 126
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur22 septembre 2017
Dans l'Iliade, qui est un poème sur la guerre, des héros meurent tout le temps, mais ils y sont prêts pourvu que leur héroïsme sur le champ de bataille leur apporte une renommée glorieuse ... Alors que l'Odyssée, poursuivis-je, est un poème sur un monde de l'après-guerre. Il se déroule au lendemain d'un conflit, et ce qu'il explore, entre autres, c'est ce à quoi pourrait ressembler un héros une fois qu'il n'y a plus de combat à livrer. Ulysse, bien qu'étant un guerrier respecté, est surtout connu pour ses stratagèmes, son génie intellectuel. Achille meurt, mais Ulysse survit. Une des questions que pose l'Odyssée est de savoir à quoi pourrait ressembler l'héroïsme de la survie.

p. 176
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Daniel Adam Mendelsohn (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Adam Mendelsohn
Pour feuilleter «Feuilleton» .Au sommaire du premier numéro de la revue "Feuilleton" (en librairie le 22 septembre 2011), on trouve Franzen, Orwell ou encore Daniel Mendelsohn. Une vidéo promotionnelle permet de le feuilleter.
autres livres classés : épopéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle






Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
419 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre