AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253107883
Éditeur : Préludes (27/09/2017)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 77 notes)
Résumé :
LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
Sourisetdeslivres
  11 septembre 2017
Je suis une grande amatrice de thriller et encore plus quand ils sont psychologiques, je pense que c'est un des thrillers psychologiques qui m'a le plus étonnée pour le final, l'hashtag #findedingue utilisée sur les réseaux par la maison d'édition et par nous, lecteurs, est vraiment l'hashtag parfait. J'en suis encore sans voix.
C'est un gros coup de coeur et un livre que je recommande à tous même aux personnes qui ne lisent pas beaucoup de thriller, car l'auteure écrit finement son intrigue.
Le sujet principal : l'adultère et tout ce que l'on est prêt à réaliser pour l'être aimé, ici bien sûr c'est poussé à son paroxysme.
3 personnages dans ce huit clos vont vous rendre fou : David, Adèle et Louise.
Louise est secrétaire dans un bureau médicale, divorcée, amère envers la gent masculine depuis que son mari l'a quittée pour une autre femme.
Elle décide un soir où elle n'a pas son fils de s'amuser ; elle d'habitude si réservée va passer la soirée avec un inconnu rencontré dans un bar.
Quelle n'est pas sa surprise le lendemain quand elle se rend compte que cet inconnu n'est autre que son nouveau patron, David, le nouveau psychiatre du cabinet.
Quelques jours plus tard, elle emmène Adam son fils à l'école avant le travail et bouscule une femme, le sort s'acharne, car cette femme n'est autre que l'épouse de David, Louise finit par se lier d'amitié avec elle. Adèle est si seule et vulnérable depuis son déménagement, elle n'a aucun ami, famille ou connaissance. Les deux femmes se voient de plus en plus souvent, Louise s'inquiète pour Adèle qui semble être très soumise à David. Pourquoi doit-il lui téléphoner tous les jours à heure fixe pourquoi ne peut-elle pas dire qu'elle a une amie ?
Les trois principaux protagonistes sont extrêmement bien fouillés, trois personnages aux caractères complètement différents.
David semble avoir des colères noires très soudaines, Louise en a fait les frais au bureau, il boit beaucoup, est sur la défensive, il a tout du mari jaloux et violent.
Il n'arrive pas à se détourner de Louise, mais ne quitte pas sa femme, il ne peut pas. Pourquoi ses patients et les gens tombent-ils si vite sous son charme, oui il est charismatique et beau, mais n'y a-t-il pas autre chose là-dessous ?
Adèle est étrange, on sent qu'elle ne dit pas tout, qu'elle se joue de Louise, elle paraît très gentille, elle est très attachante et serviable envers Louise, elle cherche à lui redonner confiance en elle, elles font du sport, elles se parlent beaucoup, toutes deux ayant des terreurs nocturnes, Adèle a réussi à s'en débarrasser à l'aide d'une méthode simple et non médicamenteuse qu'elle enseigne à Louise. Une chose de certaine c'est que Adèle est le personnage le plus complexe du roman, on a à la fois de l'empathie pour elle, après tout elle est trompée par son mari, Louise, son amie, continue à le voir et ne lui avoue pas et à la fois on ne s'explique pas certaines de ses réactions autant avec Louise qu'avec David.
Louise, au début du roman n'a plus aucune confiance en elle, elle n'a que Sophie comme amie, sa vie se résume au travail au bureau, à s'occuper de Adam son petit garçon et à boire et se morfondre quand Ian son ex-mari prend son fils le week-end.
Puis il y a ces terreurs nocturnes, ce somnambulisme qui l'épuise.
Peu à peu, grâce à Adèle, elle reprend confiance en elle, dort mieux grâce à la méthode de son amie. On craint pour elle, car elle est dans une relation toxique, elle ne se rend compte de rien au début, c'est finement écrit, car le lecteur lui sait au fur et à mesure et comprend l'ampleur du désastre qui se profile.
Je ne peux que vous dire qu'elle se retrouve au milieu des deux sans vraiment l'avoir désiré. Ne se jouent-ils pas d'elle tous les deux ?
Sarah Pinborough explore l'âme humaine à travers ses trois personnages.
Elle vous montre le mal que peut faire l'infidélité dans un couple, mais jamais vous ne serez préparé à la fin, c'est impossible.
On peut douter de tout, s'interroger et s'inquiéter pour certains des protagonistes, mais on ne s'imagine pas le degré de perversion de l'auteure. J'ai été retournée comme une crêpe. Elle m'a retourné le cerveau.
Une fin hallucinante, tout un roman très addictif grâce à son écriture simple, fluide et ses alternances de personnages.
Vous lisez tour à tour des chapitres sur Louise et Adèle. Vous vous glissez dans leur peau, car tout est écrit à la première personne.
Il n'y a aucun temps mort ou monotonie, des chapitres sur le passé vous font comprendre toute la complexité de certains personnages.
Une alternance de temps qui peut déstabiliser, mais qui est nécessaire, cela ne m'a pas dérangé, car ce n'est pas omniprésent.
J'ai été ébranlée devant les personnages, on comprend qu'il y a un jeu de manipulation, mais qui manipule qui et surtout pourquoi ? J'ai été surprise par plusieurs rebondissements et révélations au cours de la lecture, j'ai aussi grandement apprécié cette histoire de rêve qui apporte une dimension fantastique. (Il faut quand même le préciser pour les personnes qui n'aiment pas cela dans les thrillers)
Sarah Pinborough va jouer avec vos nerfs, vous n'allez plus savoir qui fait quoi, non pas que les réponses n'arrivent pas, mais parce que le roman et les personnages se densifient, elle n'a rien laissé au hasard.
Au départ une trame classique, des personnes que l'on pourrait rencontrer dans la vie de tous les jours pour finir par des personnages complexes, étranges et intrigants.
Un véritable page turner qui démarre très fort et finit en apothéose.
J'ai encore la chaire de poule a l'idée de ces derniers passages, j'ai été bernée en pensant que c'était fini eh bien non, Sarah Pinborough m'a envoyé une vague que je me suis prise en plein visage et j'ai été retournée par une lame de fond que je n'avais pas vue.
Je finis de cette lecture essorée, laminée.
J'ai vu ensuite le roman, tout le roman, sous un autre regard, c'est original, bien amené, vraiment je vous le recommande. #FindeDingue
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Marlene_lmedml
  10 octobre 2017
J'ai terminé le roman il y a quelques heures, et je suis complètement abasourdie. C'est extrêmement difficile d'écrire mon avis, car ce roman doit se découvrir page après page, s'en rien savoir de la teneur du récit. le résumé est assez révélateur, suffisamment explicite pour susciter l'intérêt du lecteur.
[Mon amie Adèle] est un véritable page turner, je ne suis pas une adepte des thrillers, j'en lis occasionnellement, et cela faisait quelques temps que je n'avais pas lu un thriller psychologique… Ce roman m'a totalement retourné la tête, j'ai été prise dans la toile de l'auteure me débattant pour comprendre ce qu'il m'arrivait.
L'auteure entre dans le vif du sujet dès les premières pages, j'ai dû rapidement m'habituer au style narratif de Sarah Pinborough pour ne pas perdre d'indices quant à l'intrigue. L'ambiance de ce roman est indescriptible, il y a une tension permanente, on sent que l'étau se reserre sur nous, j'ai ressenti toute l'anxiété de nos personnages. J'ai plongé tête la première dans ce récit hors du commun.
Nos trois personnages principaux portent cette histoire à bout de bras. Louise, mère célibataire surmenée a totalement oublié ce que c'était que d'être une femme, un soir, elle rencontre un inconnu dans un bar et l'embrasse… pour s'apercevoir plus tard que c'est son nouveau patron… David, ce psychiatre bien sous tout rapport qui se dévoue entière à sa femme mais qui ne peut s'empêcher de tomber amoureux de sa secrétaire. Quant à Adèle… Et bien Adèle va tout mettre en oeuvre pour devenir l'amie de Louise. Rapidement Louise se retrouve au milieu de ce couple à l'apparence parfaite, piégée par sa fascination pour sa meilleure amie et son amant. Mais que cachent-ils ? Sont-ils aussi parfaits qu'ils veulent bien le faire croire ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l'un à l'autre ?
Ce thriller psychologique est tout simplement excellent. La plume de l'auteure est efficace, tranchante, perturbante et addictive. Si j'ai eu un peu de mal à me faire à la narration au début, je me suis vite retrouvée piégée par l'intrigue, cherchant continuellement à vouloir découvrir le pot aux roses… Je peux vous dire que j'ai totalement et lamentablement échoué ! Si j'ai deviné certains aspects du dénouement je suis totalement restée coite en arrivant à cette #findedingue ! J'applaudis vraiment le talent de l'auteure, elle malmène ses personnages autant que ses lecteurs, et j'ai été une de ses victimes. J'ai moi-même été fascinée par les personnages et par le dénouement de l'histoire, l'ambiance du récit est pesante, lourde de sens, l'auteure joue avec nos nerfs, elle nous embrouille, nous pousse à réfléchir en nous livrant des bribes de vérité, qui s'assemblent grâce aux chapitres « avant » qui nous narrent l'histoire d'Adèle. L'auteure nous manipule avec brio, créant en nous de la confusion, nous faisant relire certains passages pour être sûrs de suivre correctement l'histoire.
J'ai été captivée par les thèmes abordés. Ce roman met en lumière une dynamique intéressante autour de l'infidélité. La façon dont la trompée et la maîtresse vivent la situation. J'ai trouvé cela très intéressant de voir naître les sentiments de Louise et Adèle. de prendre conscience de l'obsession naissante chez les protagonistes. On comprend tout à fait leurs émotions, et on a qu'une envie, c'est de savoir qui manipule qui et pourquoi. Mes sentiments vis à vis des personnages ont été fluctuants. Il n'y a que pour Louise que je suis restée sur mes positions, c'est mon personnage préféré, j'ai aimé son caractère malgré sa naïveté, j'ai aimé la voir se débattre avec son quotidien morne et sans saveur. C'est une femme entière qui accorde sa confiance un peu trop rapidement. Son évolution est fascinante car elle est entièrement lié à son amitié avec Adèle. David est un héros séduisant, dans les premiers temps, je ne l'ai pas détesté, malgré le fait qu'il soit infidèle, son attitude nous montre qu'il n'est pas un homme parfait, mais que son dévouement vis à vis d'Adèle est quelque chose de lourd à porter pour lui. Et puis, évidemment je me suis mise à douter de lui, à le « voir » d'une autre façon… Je ne savais tout simplement plus quoi penser de lui. Nous n'avons pas son point de vue, donc je me suis imaginé plein de choses. Adèle, la pièce maîtresse de ce trio m'a fasciné, oui son personnage est complexe, et pourtant je ne l'ai pas aimé, Adèle est changeante, dérangée et totalement imprévisible, elle m'a fait sortir de mes gonds à plusieurs reprises. Adèle est un mystère, on ne sait pas où on va avec elle c'est absolument dingue.
Les personnages secondaires sont de véritables pantins qu'Adèle utilise à sa guise ! J'ai adoré ça ! Même si le récit s'apparente à un huis clos psychologique, les personnages sont très bien mis en scène pour les besoins de l'histoire qui pousse le récit vers l'excellence. Je ne peux pas vous parler de tous les protagonistes, de peur de vous spoiler, mais sachez que je ne vous ai pas tout dit, que ces pages renferment bien des secrets.
L'intrigue est vraiment intense, perturbante, elle m'a donné le vertige, m'a fait douter de tout et de tout le monde. Plus j'avançais dans le récit et plus je me disais que j'étais à côté de la plaque. L'auteure m'a retourné le cerveau, jusqu'à la révélation finale qui m'a laissé sans voix… L'auteure a vraiment exploité tous les thèmes à fond. L'infidélité, le deuil, les troubles mentaux mais aussi l'amitié et l'amour en passant par les troubles du sommeil. le puzzle s'assemble, je ne sais pas si l'on peut parler de cohérence, car il n'y a qu'à la fin que l'on peut comprendre certains détails qui nous laisse dans le flou une bonne partie de l'histoire, mais c'est diablement bien joué de la part de l'auteure.
En bref, [Mon amie Adèle] est un véritable page turner. Un thriller psychologique qui prendra totalement possession de votre esprit vous faisant sans cesse douter de votre santé mentale. Pour les amateurs de thriller et les cartésiens pures souches, la fin pourrait peut être vous laisser un goût amer, en ce qui me concerne cette #findedingue m'a tout simplement fait exulter, totalement abasourdie et un peu sonnée par le choc que cette fin a provoqué ! Ce thriller ne vous laissera pas indemne, l'auteure a tisser son scénario intelligemment pour semer le trouble dans votre esprit, certains aspects de l'histoire vont vous embrouiller comme jamais, pour vous conduire vers la révélation finale qui assénera le coup de grâce ! Je ne suis pas une spécialiste des thrillers, mais je peux vous dire que celui-ci a fait son effet, et j'en reste encore sans voix ! La fin ouverte m'a totalement chamboulée, et je suis encore en train de m'imaginer ce qu'il pourrait advenir suite à ce final !
Je ne peux que vous conseiller [Mon amie Adèle], attention ce thriller hautement psychologique et addictif risquerait bien de venir vous hanter jusque dans vos rêves !
Lien : https://lmedml.com/2017/10/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
coquinnette1974
  09 juillet 2017
Waouh ! La vache !
Je viens juste de finir ce roman, obtenu grâce à Net Galley et les éditions Prélude.
Je m'attendait à tout sauf à ça.
C'est un excellent thriller psychologique, incroyablement bien ficelé et avec une fin ! Mais quelle fin !
J'ai été réellement scotchée et pourtant il devient difficile de me surprendre avec un thriller psychologique mais là, impossible de deviner vu la succession de rebondissements.
Les personnages sont forts, on a deux narratrices : Adèle, la femme ; Louise, la maîtresse. Et David, que nous découvrons au milieu de tout ça.
Je suis vraiment ravie d'avoir pu lire ce roman en avant première, et c'est avec un immense plaisir que je mets 5 étoiles.
Commenter  J’apprécie          180
sonfiljuliesuit
  16 novembre 2017
Un excellent page-turner qui ne laissera aucun lecteur indifférent… Un thriller-psycho-fantastique qui accroche le lecteur, tant par sa construction narrative que par son intrigue atypique.
Le tout commence comme un thriller psychologique classique, peu à peu l'auteur tisse les liens entre les personnages… Ces liens sont étranges, ce huis clos complètement atypique, va se fondre dans un thriller machiavélique, avec un triangle amoureux qui laisse entrevoir des relations bien tordues…
Tordues… J'aime ces relations qui reflètent ce qu'un être humain peut être amené à faire par amour… Par peur de perdre l'être aimé… Faire de son ennemie sa meilleure amie… Quelle drôle d'idée… Et pourtant l'auteur réussi le pari d'embrouiller le lecteur, au point parfois qu'il se demandera s'il ne s'est pas perdu dans les méandres de la folie… Mai qui est le plus fou des trois…
L'auteur sème le doute, en nous entrainant dans la tête des personnages, avec des chapitres courts qui sont tour à tour l'esprit de Louise et celui d'Adèle…
Adèle est LE personnage le plus intéressant, le plus abouti, dont la création a certainement demandé un travail important. J'ai adoré plongé dans son esprit et les chapitres la concernant sont des bijoux tellement la psychologie et la manipulation sont abordées avec finesse.
L'auteur, nous embraque dans une excellente intrigue, dans laquelle le lecteur pense tout comprendre, pense enfin avoir les réponses à ses questions que l'on n'ose poser de peur d'avoir compris trop tôt… Mais c'est sans compter sur le talent de l'auteur qui nous retourne complètement le cerveau, en nous entrainant sur une autre piste…
Au-delà du thriller et du côté fantastique que l'auteur arrive à donner, c'est une lecture qui fait écho à l'infidélité, qui montre l'obsession qu'elle peut entrainer lorsque l'on vit l'infidélité… C'est la marque au fer rouge qu'elle entraine, c'est la folie dans laquelle on peut facilement basculer, c'est toutes ces questions que l'on va se poser sur le pourquoi, le comment au point que la folie pointe le bout de son nez… Qui n'a pas été trompé et ne s'est pas posé ces questions ?
Je remercie les éditions Préludes pour leur confiance et NetGalley, grâce à qui j'ai pu découvrir ce livre atypique et addictif.
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Sami33
  27 septembre 2017

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre est un gros coup de coeur pour moi ! Je ne peux que vous recommander la lecture de ce dernier mais parlons-en un peu en détails !

Louise est secrétaire médicale, divorcée, et déteste les hommes depuis que son mari l'a quitté pour une autre... Un soir où elle est libre, sans son fils, elle si réservée décide de passer la soirée avec un inconnu rencontré dans un bar...

Au petit matin qu'elle ne fut pas sa stupeur lorsqu'elle a compris qu'elle s'est envoyée en l'air avec un nouveau médecin du cabinet où elle travaille ! David est son nouveau patron et a pour spécialité la psychiatrie...

Quelques jours plus tard, elle emmène son fils, Adam à l'école avant le travail et bouscule malencontreusement une femme qui je vous le donne dans le mille n'est autre que l'épouse de David, le nouveau médecin du cabinet où elle travaille et accessoirement, son coup d'un soir... Décidément, elle n'a vraiment pas de chance mais au comble de l'ironie, ces deux femmes vont devenir amies !

Adèle se sent terriblement seule depuis leur déménagement. Elle n'a ni ami ni famille ni connaissance alors quand le destin lui place Louise sur son chemin, elle va tout faire pour la garder auprès d'elle. Elles vont se voir régulièrement, de fil en aiguilles, Louise va s'inquiéter de la condition d'épouse d'Adèle qui semble enfermer dans une relation de soumise avec son mari. On se demande pourquoi est-ce qu'il l'appelle tous les jours, à heure fixe (un toc ?) ? Pourquoi n'ose-t-elle pas dire à David qu'elle s'est faite une nouvelle amie ?

David semble avoir des colères noires très soudaines, à en faire pâlir plus d'un ! Il boit beaucoup, j'aurais tendance à dire que c'est un alcoolique. Il est violent, jaloux, en permanence sur le qui-vive ! Louise a déjà subi sa fureur au travail... Quand on pense que des personnes viennent le consulter pour aller mieux, c'est le monde à l'envers !

Le problème de notre cher docteur est qu'il est attiré par Louise comme un aimant au frigo mais il se refuse à se séparer de son épouse, il ne peut pas. Avec sa tête d'ange, on prendrait le bon Dieu sans confession ! Il est beau, séduisant, charmant, charismatique mais cela n'explique pas pourquoi tout le monde succombe à son charme [irrésistible]... Quel est le secret de David ?

Adèle est the personnage. Elle est très spéciale, très intrigante, très étrange. On la sent fragile et manipulatrice à la fois. On sent qu'il y a anguille sous roche, qu'elle ne nous a pas tout dit et qu'elle est pleine de surprise ! Elle est gentille, attachante, serviable auprès de Louise mais dans quel but ? On sent qu'elle se joue d'elle. Elles vont passer beaucoup de temps ensembles, elles vont faire du sport, elles vont se parler, se confier, au point même de confier leur plus grande peur... Adèle a réussi à se débarrasser de ses peurs grâce à une technique simple et efficace mais surtout sans aucun médicaments ! Elle va l'apprendre à Louise, pour l'aider... Ou pour la piéger ?

Adèle est le personnage le plus complexe du roman. L'auteur a su nous créer un personnage à la fois doux, gentil, naïf parce que son mari l'a trompe avec sa nouvelle meilleure amie. Louise ne semble pas avoir de remords à coucher avec le mari d'une autre ! Mais dans le même temps, elle a des réactions quelques peux étranges qui nous amène à nous demander si elle n'est pas au courant de l'infidélité de ses proches...

Louise a évolué en cours de route. Au début, c'était une femme qui n'avait plus aucune confiance en la gent masculine. Elle avait perdu toute confiance en elle. Elle n'avait plus que son fils, Adam et Sophie, son amie. Sa vie était réglée comme du papier à musique : boulot, maison, broyer du noir quand son fils était chez son ex-mari (Ian), dodo. Enfin, dodo c'est quand elle n'était pas frappée par ces crises d'angoisses et de somnambulismes qui, à la longue devenait épuisant pour cette mère célibattante.

Grâce à Adèle, elle reprend peu à peu confiance en elle, ces nuits sont plus longues grâce à son amie. On a peur pour Louise. Elle s'est enfermée dans une relation toxique. Malheureusement, elle ne le voit pas. Mais, nous, lecteur, on le voit, on le vit, on le ressent, on veut l'aider à se sortir de cette relation avant qu'elle n'atteigne le point de non retour mais on ne peut pas. On assiste, impuissant à ce qu'il va se passer, au fil des pages, on s'aperçoit que ce que l'on avait imaginé n'était rien en comparé de ce que l'auteur lui réserve en réalité...

Je vous disais au début que David avait des secrets. Je vous disais également qu'Adèle était étrange. Mais est-ce que finalement les deux ne se sont pas joués de cette pauvre Louise ? N'ont-ils pas vu en elle une proie facile ? Qui sont en réalité Adèle et David ? Pourquoi Louise ? Pourquoi cette femme qui n'a rien demandé ?
Sarah Pinborough va pousser son histoire le plus loin possible, elle va aller au fin fond des choses. Elle va explorer l'âme humaine à travers ses personnages. Elle va nous montrer quel dégât peut causer l'infidélité dans un couple. Tout du long de ma lecture, je me suis demandée où l'auteur voulait nous amener, où on allait s'arrêter. Elle nous pousse jusqu'au dernier retranchement. L'auteur a une mécanique bien huilée, Sarah Pinborough sait ce qu'elle fait, elle le fait avec brio et nous on finit par être d'accord avec ce qu'elle nous impose comme une évidence. Ne partez pas confiant dans votre lecture, vous pourriez vite être étonné(e) !

La fin est totalement improbable, je ne m'attendais pas à ça mais en même temps j'aurai dû ! Il faut dire que l'auteur sait jouer avec son lectorat et autant vous prévenir, jusqu'au bout !

La plume de l'auteur est très addictive, on se laisse vite happer par les lignes de son roman où elle n'y met pas de fioriture, c'est simple, fluide, sans chichi et cerise sur le gâteau, la narration est alternée entre ses personnages. Il n'y a pas de temps-mort, les chapitres sont courts et je ne me suis pas perdue dans le temps lorsque l'auteur faisait des retours en arrière, bien au contraire, cela m'a permis de mieux comprendre certains personnages.

Moi qui aime lire les romans psychologiques, j'ai été gâté avec celui-ci ! La manipulation est tout un art qu'il faut savoir manier pour ne pas se faire prendre, c'est ce que l'auteur nous montre, nous enseigne. On se demande qui manipule qui dans toute cette histoire ? Mais surtout dans quel but ? "Pourquoi ?" est la question qui revient souvent, vous verrez ! J'ai été surprise par certains rebondissements, par quelques révélations, je ne m'y attendais pas.

Ayez les nerfs solidement accrochés, l'auteur prend un malin plaisir à jouer avec eux. Vous ne serez plus où donner de la tête tant les informations fusent et envoient des signaux contradictoires. Ne prenez rien pour acquis parce que l'auteur n'a pas finit de vous étonner, et ce, jusqu'à la fin de son roman !

Vous l'aurez compris, j'ai passé un très très bon moment livresque, ce livre est magnifique, dans toute sa splendeur ! Je ne peux que vous recommander chaudement la lecture de ce dernier 💖 !
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
arcade_darcade_d   10 novembre 2017
"Adèle a retrouvé le sommeil. Tous les soignants de Westlands nous adorent... comme s'ils y étaient pour quelque chose, comme s'ils nous avaient guéris - on est leurs patients les plus bandants."

page 220
Commenter  J’apprécie          30
coquinnette1974coquinnette1974   09 juillet 2017
L'amour, le vrai, n'est pas un long fleuve tranquille. Je le sais mieux que personne. Pourtant, je continue à y croire, envers et contre tout. Parfois, le véritable amour a besoin d'un petit coup de pouce. Et j'ai toujours eu la main secourable.
Commenter  J’apprécie          80
CceliaCcelia   11 octobre 2017
Dire ne suffit jamais. J'ai dit à Louise ce que je crois que David a fait, hélas ! les mots n'ont guère de poids. Des sons éphémères qui n'ont aucune substance. Les mots écrits, un peu plus peut-être, toutefois, là encore, ce n'est pas assez pour éliminer tous les doutes. Les gens n'ont jamais une très haute opinion d'autrui.
Commenter  J’apprécie          50
LuxiLuxi   14 septembre 2017
Partager un secret, ça paraît toujours génial sur le moment, ensuite ça devient un poids. Cette morsure au creux du ventre de savoir que quelque chose a été lâché et que vous ne pouvez plus le récupérer, que c’est quelqu’un d’autre désormais qui détient un pouvoir sur votre avenir. Voilà pourquoi j’ai toujours détesté les secrets. Ils sont impossibles à garder.
Commenter  J’apprécie          30
Sophie_BazarSophie_Bazar   06 septembre 2017
Le passé est aussi éphémère que le futur – il n’est que perspective, fumée et miroir. Comment pourrait-on s’y fier ? Disons que deux personnes expérimentent exactement la même situation, demandez-leur après de la raconter. Leurs versions seront bien sûr similaires, mais toujours avec des différences. Il y a autant de vérités qu’il y a de gens sur terre.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sarah Pinborough (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Pinborough
Livres mentionnés dans la vidéo :
- Autant en emporte le vent (Margaret Mitchell) - Charlotte (David Foenkinos) - Miss Peregrine's home for peculiar children (Ransom Riggs) - Poison (Sarah Pinborough) - le Deuxième Sexe, tome I (Simone de Beauvoir) - le Viking qui voulait épouser la fille de soie (Katarina Mazetti)
Où me trouver :
Blog : http://tetedelitote.canalblog.com Facebook : https://www.facebook.com/TetedeLitote Twitter : https://twitter.com/Cyri_F Instagram : http://instagram.com/cyri.f Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tetedelitote/
Intro : John Williams - Star Wars Theme
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1202 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre