AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253259985
Éditeur : Le Livre de Poche (06/03/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 253 notes)
Résumé :
LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (141) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  05 avril 2018
Ça démarre comme un roman à suspens psychologique et puis ça bascule dans autre chose avec une fin éblouissante et glaçante.
Un trio :
Louise , jeune maman qui a du mal à trouver un équilibre après un divorce qu'elle n'a pas vu venir...David, qu'elle embrasse dans un bar sans savoir , un , qu'il est marié et deux, que c'est son nouveau patron...
Et Adèle, la sublime épouse qui devient l'amie de Louise ...
Vous êtes d'accord, ça ne peut pas fonctionner harmonieusement ?
C'est ce qui m'a gênée, le comportement de Louise qui accepte cette situation, tout en voulant y mettre un terme , tout en voulant la changer . Ce personnage est un peu trop naïf... . Vous et moi, on a compris qu'il ne sortirait rien de bon de cette situation ...
L'histoire se met en place très lentement (ça peut agacer ...). Et on adhère ou pas pour la suite car elle est surprenante si vous n'avez pas été spoilé...
C'est la fin qui fait tout le succès de ce roman , le style étant assez simple, un peu trop....
Sur la même trame de départ, j'aurais préféré l'écriture nerveuse du couple Nicci-French...
Je ne peux pas dire que je sois séduite , le" virage" n'étant pas à mon goût, ne correspondant pas à mes attentes, me sortant de" ma zone de confort" littéraire , mais ce roman mérite le détour, car des lecteurs plus "souples" adoreront .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          646
Annette55
  19 mars 2019
Tout a été dit déjà, peu importe :
Voici un thriller psychologique épatant, troublant, redoutable d'ambiguïtés, un récit à trois voix tissé de nombreux retours en arrière : après—-avant——maintenant.——
L'intrigue est complexe entre flashbacks et narration et le lecteur attentif se pose des questions : à qui faire confiance , entre mensonges, montages et semi- vérités .
Qui est le malade ?
Qui est la victime ?
Qui est le meneur ?
Qui est fou?
Une histoire à dormir debout qui exaspère et intrigue.
Nous , lecteurs , nous laissons balader avec étonnement, plaisir et énervement .
On veut savoir ...
On navigue constamment entre mensonges et semi- vérités , faux - semblants et mise en scène soigneuse, léchée , la tension augmente sans cesse , les mystères aussi ...
Machiavélique !
A qui faire confiance ?
A Louise, mère célibataire , adepte du vin( toutes les cinq pages , elle boit) , à la vie bien réglée et qui s'ennuie , à Adèle, une épouse psychorigide à la beauté froide, manipulatrice , à David , médecin psychiatre avec qui couche Louise , l'amie d'Adèle ?
Des individus dotés de lourdes failles....
Soupçons, nervosité , suspense , vérités à demi - cachées, refoulement , colère, emportements, manigances , machiavélisme, manipulation glaçante, et surtout une fin parfaitement maîtrisée qui bluffe le lecteur , une fin de folie , surnaturelle , fantastique ?
Bizarre ?

Au final, un livre irritant , exaspérant mais agréable à lire malgré tout.
Merci à Marylin, mon amie de la médiathèque qui l'a choisi pour moi !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          546
sabine59
  15 mars 2019
Un livre déconcertant, à la fois irritant et addictif! En tout cas, il ne laisse pas indifférent!
On passe par toutes les étapes: au départ, une banale histoire d'adultère entre David, le si charismatique psychiatre qui semble malheureux dans son mariage et Louise, divorcée. Bref, embarquerait-on dans une histoire guimauve? Où cela semble un peu tordu déjà , c'est quand Louise devient comme par hasard amie avec la femme de David, la magnifique Adèle...
Surtout que cette dernière , bien énigmatique, semble mener un double jeu. On entre alors dans le domaine du thriller. Entre vérité et mensonges de chacun, qui croire? Qui est fou? Qui est victime? Qui est un danger ou en danger? La confusion du lecteur est encore accrue par les trois niveaux temporels qui alternent : avant, maintenant, après... L'aspect psychologique est en tout cas prenant.
Cependant, certaines remarques me faisaient tiquer, je ne comprenais pas où l'auteure voulait m'emmener, je ne vais évidemment rien en dire, mais sachez que la fin de ce roman est complètement inattendue, bien loin des codes habituels du genre policier!
Et en raison de cet épilogue si hallucinant, je reste mitigée : j'ai eu l'impression, après lecture, d'avoir été flouée, car ce livre n'est pas ce qu'il parait être, à savoir un thriller, il est tout autre chose. En même temps, tromper son lecteur est aussi très malin et c'est toujours excitant d'aller vers l'inconnu.... A lire, pour cet aspect déroutant, machiavélique...


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          408
Saiwhisper
  29 mars 2018
Voici un thriller psychologique qui aura réussi à m'exaspérer ET à me captiver ! En effet, même si je ressors globalement satisfaite, je sais que j'aurais abandonné cette lecture si je n'avais pas eu à lire ce roman dans le cadre du club des lecteurs. le début a vraiment été classique et long à se mettre en place… Pendant un moment, je me suis réellement demandé en quoi cet ouvrage était classé thriller ! En effet, durant les premiers chapitres, on a l'impression que l'on est face à un énième triangle amoureux digne d'une comédie romantique bateau. Par un système de narration alternée, on va suivre Louise, une jolie femme divorcée, qui vit avec son fils Adam. Un soir, elle va embrasser David, son patron lui-même marié, puis va entretenir une relation extraconjugale avec lui. de son côté, David ne peut freiner ses pulsions et son attirance pour son employée. Et, paradoxalement, Adèle, la femme de David, va tisser une relation amicale avec Louise… L'ambiance est déjà bien étrange et malsaine, mais ce n'est pas le pire ! Très vite, on sent qu'Adèle, cette épouse parfaite mais que le mari n'aime plus, semble cacher quelque chose. Elle n'est pas aussi innocente et déboussolée qu'elle ne veut le faire croire, puisque l'on se rend compte qu'elle a bel et bien conscience que son amie Louise est la maîtresse de son mari ! L'ambiance est donc hyper dérangeante, car elle repose sur des secrets, des non-dits et des mensonges… Au fil de la lecture, on ne peut que se sentir mal à l'aise… D'ailleurs, je n'ai eu aucun attachement pour les trois personnages principaux ! Chacun semblait mériter son sort… Louise et Adèle ne semblent pas valoir l'une que l'autre : ce sont deux belles femmes solitaires, au mariage raté qui sont menteuses et manipulatrices ! Quant à David, il était hors de question que je m'attache ou prenne en pitié cet homme qui couche ailleurs !
Alors qu'est-ce qui m'a fait aimer ce livre ? Les cent dernières pages et la fin. Certes, la mise en place de l'intrigue est longue, la sauce a du mal à prendre et on a l'impression que tout est cousu de fil blanc… jusqu'à ce que l'on arrive à la moitié du livre. Là, tout bascule ! Des éléments dérangeants viennent s'ajouter progressivement, la etnsion monte crescendo et Sarah Pinborough passe à un genre littéraire insoupçonné ! Avec moi, l'idée a bien fonctionné cependant, je sais que des proches, qui sont des lecteurs plus terre-à-terre, n'aimeront pas ce changement brutal. Quoi qu'il en soit, une fois que l'on arrive dans le dernier tiers, on se rend compte à quel point l'auteure a bien travaillé la psychologie de ses personnages et à quel point elle a su faire durer le suspense jusqu'au bout. Et, bon sang, quelle fin ! Je ne pense pas qu'on puisse l'anticiper !!! C'est vraiment elle qui fait la force de ce thriller ! C'est bien trouvé… Lorsque j'ai lu les derniers chapitres, je me suis dit que j'avais vraiment bien fait de persévérer jusqu'au bout. Alors si, comme moi, vous peinez à rentrer dans le récit, n'hésitez pas à vous accrocher, quitte à lire certains passages en diagonale ! Cela vaut le coup… On prend finalement plaisir à découvrir qui ment et pourquoi… Dans ce bal des mensonges, on attend avec impatience que les masques tombent enfin…
Ce fut une bonne découverte néanmoins, étant donné que le début a été très pénible au point que j'ai failli abandonner, je ressors mitigée. J'ignore si cette intrigue sera au goût de tous. En tout cas, ce qu'il se passe dans ce récit ne laissera personne indifférent ! Je suis vraiment curieuse de découvrir les avis des membres du club des lecteurs…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          287
Sourisetdeslivres
  11 septembre 2017
Je suis une grande amatrice de thriller et encore plus quand ils sont psychologiques, je pense que c'est un des thrillers psychologiques qui m'a le plus étonnée pour le final, l'hashtag #findedingue utilisée sur les réseaux par la maison d'édition et par nous, lecteurs, est vraiment l'hashtag parfait. J'en suis encore sans voix.
C'est un gros coup de coeur et un livre que je recommande à tous même aux personnes qui ne lisent pas beaucoup de thriller, car l'auteure écrit finement son intrigue.
Le sujet principal : l'adultère et tout ce que l'on est prêt à réaliser pour l'être aimé, ici bien sûr c'est poussé à son paroxysme.
3 personnages dans ce huit clos vont vous rendre fou : David, Adèle et Louise.
Louise est secrétaire dans un bureau médicale, divorcée, amère envers la gent masculine depuis que son mari l'a quittée pour une autre femme.
Elle décide un soir où elle n'a pas son fils de s'amuser ; elle d'habitude si réservée va passer la soirée avec un inconnu rencontré dans un bar.
Quelle n'est pas sa surprise le lendemain quand elle se rend compte que cet inconnu n'est autre que son nouveau patron, David, le nouveau psychiatre du cabinet.
Quelques jours plus tard, elle emmène Adam son fils à l'école avant le travail et bouscule une femme, le sort s'acharne, car cette femme n'est autre que l'épouse de David, Louise finit par se lier d'amitié avec elle. Adèle est si seule et vulnérable depuis son déménagement, elle n'a aucun ami, famille ou connaissance. Les deux femmes se voient de plus en plus souvent, Louise s'inquiète pour Adèle qui semble être très soumise à David. Pourquoi doit-il lui téléphoner tous les jours à heure fixe pourquoi ne peut-elle pas dire qu'elle a une amie ?
Les trois principaux protagonistes sont extrêmement bien fouillés, trois personnages aux caractères complètement différents.
David semble avoir des colères noires très soudaines, Louise en a fait les frais au bureau, il boit beaucoup, est sur la défensive, il a tout du mari jaloux et violent.
Il n'arrive pas à se détourner de Louise, mais ne quitte pas sa femme, il ne peut pas. Pourquoi ses patients et les gens tombent-ils si vite sous son charme, oui il est charismatique et beau, mais n'y a-t-il pas autre chose là-dessous ?
Adèle est étrange, on sent qu'elle ne dit pas tout, qu'elle se joue de Louise, elle paraît très gentille, elle est très attachante et serviable envers Louise, elle cherche à lui redonner confiance en elle, elles font du sport, elles se parlent beaucoup, toutes deux ayant des terreurs nocturnes, Adèle a réussi à s'en débarrasser à l'aide d'une méthode simple et non médicamenteuse qu'elle enseigne à Louise. Une chose de certaine c'est que Adèle est le personnage le plus complexe du roman, on a à la fois de l'empathie pour elle, après tout elle est trompée par son mari, Louise, son amie, continue à le voir et ne lui avoue pas et à la fois on ne s'explique pas certaines de ses réactions autant avec Louise qu'avec David.
Louise, au début du roman n'a plus aucune confiance en elle, elle n'a que Sophie comme amie, sa vie se résume au travail au bureau, à s'occuper de Adam son petit garçon et à boire et se morfondre quand Ian son ex-mari prend son fils le week-end.
Puis il y a ces terreurs nocturnes, ce somnambulisme qui l'épuise.
Peu à peu, grâce à Adèle, elle reprend confiance en elle, dort mieux grâce à la méthode de son amie. On craint pour elle, car elle est dans une relation toxique, elle ne se rend compte de rien au début, c'est finement écrit, car le lecteur lui sait au fur et à mesure et comprend l'ampleur du désastre qui se profile.
Je ne peux que vous dire qu'elle se retrouve au milieu des deux sans vraiment l'avoir désiré. Ne se jouent-ils pas d'elle tous les deux ?
Sarah Pinborough explore l'âme humaine à travers ses trois personnages.
Elle vous montre le mal que peut faire l'infidélité dans un couple, mais jamais vous ne serez préparé à la fin, c'est impossible.
On peut douter de tout, s'interroger et s'inquiéter pour certains des protagonistes, mais on ne s'imagine pas le degré de perversion de l'auteure. J'ai été retournée comme une crêpe. Elle m'a retourné le cerveau.
Une fin hallucinante, tout un roman très addictif grâce à son écriture simple, fluide et ses alternances de personnages.
Vous lisez tour à tour des chapitres sur Louise et Adèle. Vous vous glissez dans leur peau, car tout est écrit à la première personne.
Il n'y a aucun temps mort ou monotonie, des chapitres sur le passé vous font comprendre toute la complexité de certains personnages.
Une alternance de temps qui peut déstabiliser, mais qui est nécessaire, cela ne m'a pas dérangé, car ce n'est pas omniprésent.
J'ai été ébranlée devant les personnages, on comprend qu'il y a un jeu de manipulation, mais qui manipule qui et surtout pourquoi ? J'ai été surprise par plusieurs rebondissements et révélations au cours de la lecture, j'ai aussi grandement apprécié cette histoire de rêve qui apporte une dimension fantastique. (Il faut quand même le préciser pour les personnes qui n'aiment pas cela dans les thrillers)
Sarah Pinborough va jouer avec vos nerfs, vous n'allez plus savoir qui fait quoi, non pas que les réponses n'arrivent pas, mais parce que le roman et les personnages se densifient, elle n'a rien laissé au hasard.
Au départ une trame classique, des personnes que l'on pourrait rencontrer dans la vie de tous les jours pour finir par des personnages complexes, étranges et intrigants.
Un véritable page turner qui démarre très fort et finit en apothéose.
J'ai encore la chaire de poule a l'idée de ces derniers passages, j'ai été bernée en pensant que c'était fini eh bien non, Sarah Pinborough m'a envoyé une vague que je me suis prise en plein visage et j'ai été retournée par une lame de fond que je n'avais pas vue.
Je finis de cette lecture essorée, laminée.
J'ai vu ensuite le roman, tout le roman, sous un autre regard, c'est original, bien amené, vraiment je vous le recommande. #FindeDingue
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse   19 avril 2019
Je n'avais pas l'intention de la revoir ou quoi que ce soit, mais ensuite elle m'a envoyé un texto et je n'ai pas su pas quoi faire !
p244
Commenter  J’apprécie          162
ninosairosseninosairosse   15 avril 2019
J'ai toujours voulu qu'il travaille dans le privé. Un milieu sophistiqué que je trouve apaisant, à l'écart de la crasse et de la saleté.
P57
Commenter  J’apprécie          170
verobleueverobleue   05 septembre 2018
- Pourquoi le trompes-tu?
[... ]
- Mes besoins sexuels sont plus importants que les siens, finit-elle par dire. Et, de toute manière, le mariage n'a rien à voir avec le sexe. Le mariage, c'est vivre avec son meilleur ami. Jay est mon meilleur ami. Cela dit, ça fait quinze ans. Le désir ne peut pas perdurer. Je veux dire, on le fait encore, de temps en temps, mais c'est plus ce que c'était. Et un enfant, ça change la donne. On passe tant d'années à se voir l'un l'autre comme des parents et plus comme des amants que c'est dur de retrouver la passion.
- Je trouve ça un peu triste.
Et ça l'est.
- Parce que tu crois au véritable amour et au bonheur perpétuel comme dans les contes de fées. La vie n'est pas comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
verobleueverobleue   06 septembre 2018
Le problème avec les couples, c'est que, même s'ils ne sont pas aussi imbus d'eux-mêmes que ne le pensent les célibataires, ils finissent toujours par ne fréquenter que d'autres couples. Personne ne veut d'une roue de secours dans son salon, d'une âme en peine et solitaire qui brise cette belle harmonie des nombres pairs. [...] Et plus on vieillit, plus tout le monde est marié.
Commenter  J’apprécie          90
coquinnette1974coquinnette1974   09 juillet 2017
L'amour, le vrai, n'est pas un long fleuve tranquille. Je le sais mieux que personne. Pourtant, je continue à y croire, envers et contre tout. Parfois, le véritable amour a besoin d'un petit coup de pouce. Et j'ai toujours eu la main secourable.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Sarah Pinborough (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Pinborough
Extrait de "Mon amie Adèle" de Sarah Pinborough lu par Françoise Cadol, Benjamin Jungers et Audrey Sourdive. Editions Audiolib. Parution le 13 mars 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/mon-amie-adele-9782367627465
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..