AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2872656189
Éditeur : Joker éditions (25/06/2014)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Tout le monde a lu dans sa vie au moins un texte de Victor Hugo. Ecrivain prolifique, grande personnalité de son époque, amant passionné... Qui était l'homme ? C'est ce que vous découvrirez en lisant cet album.

De sa petite enfance à sa mort, les différentes étapes de sa vie sont ici décrites le plus fidèlement possible par rapport à l'Histoire. Un cahier de 12 pages agrémente la biographie en 82 pages de ce grand homme. Cet album se veut LA biographi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Under_the_Moon
  01 août 2014
Victor Hugo est un nom qui évoque tant de choses qu'il est difficile de savoir par quoi commencer..
On dit du français que c'est la langue de Molière, mais pourquoi ne serai-ce pas la langue d'Hugo ? Surtout lorsqu'on connaît le succès des Misérables qui dépasse largement nos frontières. (bien plus que les pièces de Molière ne l'ont fait, à ma connaissance)
Pour les aficionados du 19ème siècle, la vie de l'écrivain a de quoi faire pâlir car il a côtoyé les plus grands noms de la seconde moitié de ce siècle, que ce soit dans la sphère littéraire ou dans la sphère politique. En dépit de cette notoriété flamboyante, Hugo se préoccupe de ceux qui sont au plus bas de l'échelle. Bernard Swysen met d'ailleurs en scène quelques évènements qui auront marqué Victor Hugo au point de les retranscrire dans ces romans - parmi ces scènes, l'agression de la "future" Fantine dans les Misérables.
La vie de Victor Hugo lorsqu'il n'est pas écrivain est aussi très … foisonnante. Hugo est un boulimique de la vie, avec un appétit difficile à satisfaire, et encore plus difficile à subir pour son entourage. Comme son compère Balzac, Hugo écrit sans arrêt, et il aime les femmes et ne peut satisfaire de la/ des mêmes sans cesse, au grand désespoir de Juliette Drouet , sa maîtresse "officielle" qui le suivra partout dans ses exils jusqu'à ce que la mort l'emporte. Victor Hugo s'oppose aussi, et il n'a honte de le dire publiquement, malgré son besoin maladif d'être admiré et flatté.
Mais sa vie est aussi ponctuée par la mort, à commencer par ses enfants...
Voilà un bref rappel pour ceux qui ne serait pas des familiers de ce grand homme de la vie publique.
Cette bande dessinée permettra à ceux qui ne le connaissent pas de découvrir, ce n'était pas mon cas mais j'ai apprécié les pages sur son enfance qui mettent le rôle de sa mère en valeur, à l'inverse de beaucoup de biographies.
Je tiens donc à remercier Babelio et les éditions Joker pour ce partenariat Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
LiliGalipette
  15 août 2014
Le 27 février 1802, Victor-Marie Hugo voit le jour à Besançon. de son enfance ballotée entre Marseille, la Corse, Paris et l'Italie, tiraillé entre ses deux parents pareillement adultères, Victor Hugo garde une peine secrète, celle de ne pouvoir accommoder toutes les personnes qu'il aime. Il en ira de même avec les femmes de sa vie, Adèle Foucher et Juliette Drouet, l'épouse et l'amante. Dans la sphère publique, Victor Hugo est d'abord un royaliste conservateur avant de devenir farouchement bonapartiste, mais anti Napoléon III : du lys à l'aigle, l'auteur célèbre ses idéaux politiques à grand renfort d'odes et de poésies. « La poésie, c'est l'expression de la vertu ; une belle âme et un beau talent poétique sont presque toujours inséparables. Les vers seuls ne sont pas la poésie. La poésie est dans les idées et les idées viennent de l'âme. Les vers ne sont qu'un revêtement élégant sur un beau corps. » (p. 30) Très tôt écoeuré et engagé contre la peine de mort, il prône l'éducation au lieu de la répression. Exilé par l'empereur, mais adoré par le peuple, lui, le chef de file des romantiques et le défenseur des libertés, devient légendaire de son vivant.
Cet ouvrage est très complet, très dense, à tel point que certaines planches sont sensiblement indigestes. Bernard Swysen a voulu tout représenter de l'homme, de l'auteur et du politicien. Aussi passionné dans ses affaires privées que sur la place publique, Victor Hugo n'est pas un personnage que l'on traite en quelques pages et il me semble que cette biographie dessinée aurait gagné à être présentée au moins en deux volumes. le dessin est très classique et permet une reconnaissance aisée des personnages : qu'il s'agisse de la famille Hugo ou des personnalités qui ont partagé la vie de l'écrivain, les visages sont nets, mais je déplore des expressions parfois juste ébauchées ou au contraire presque caricaturales. le livre s'achève sur un livret biographique,bibliographique, iconographique et historique tout à fait intéressant et bien plus digeste que certaines pages. Cette oeuvre reste un bel ouvrage, mais je la déconseille aux lecteurs qui voudraient découvrir Victor Hugo : il faut déjà connaître l'auteur et ses engagements pour ne pas se perdre au milieu des planches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Borntobealivre
  06 octobre 2014
On pourrait penser que retracer la vie de l''illustre Victor Hugo en quelques pages et quelques phylactères relève quasiment de l'impossible. On peut maintenant dire qu'impossible n'est pas Bernard Swysen.
A travers une petite centaine de très belles pages, Bernard Swysen parvient à nous dépeindre sans fards l'Homme qu'était Hugo à travers ses joies, ses douleurs, son caractère parfois emporté, son comportement volage... Nous découvrons un homme dans toute son humilité, sa sensibilité, sa profondeur et sommes touchés par le malheur qui semble s'être installé dans son existence, prêt à frapper à tout moment, pour ne plus en ressortir.
Représentées avec finesse par le trait vif du dessinateur, les personnes - devenues ici des personnages de papier - sont aisément identifiables, de leur naissance, à leur mort.
Pourtant, si le dessinateur et scénariste réussit avec un grand sens de la concision à résumer les moments fondateurs de la vie de Victor Hugo - la découverte enfant, de sa passion pour l'écriture, sa rencontre avec la petite Adèle Foucher qui deviendra sa femme, ses rencontres avec des personnalités qui ont marqué son siècle comme Chateaubriand et Sainte Beuve, ces périodes troubles de l'histoire, telle que la Commune, qui lui ont inspirés plusieurs de ses ouvrages, la perte de sa Léopoldine ou de sa mère Adèle, ses idylles enflammées avec Juliette Drouet et Blanche Lanvin -, nous ne pouvons nous empêcher de ressentir une petite déception en refermant le volume.
La vie de Victor Hugo est extrêmement riche et nous avons souvent l'impression que certaines étapes clé de son existence sont "survolées", qu'elles auraient mérité une attention plus soutenue. Je pense notamment à sa carrière d'homme de lettres : certaines de ses oeuvres phares ne sont pas même mentionnées.
J'ai aussi eu l'impression qu'au lieu de nous dépeindre à la fois l'homme, le père, l'homme politique et l'écrivain qu'était Victor Hugo, Bernard Swysen traitait séparément ces ciments qui constituaient la vie de l'homme de lettre, à savoir la famille, l'amour, l'écriture, la politique.
Dans la mesure où le challenge était de taille pour le dessinateur, je ne saurais m'arrêter sur cette impression. J'ai passé un très agréable moment de lecture. le format bande-dessinée est excellent pour découvrir la vie d'un auteur et aura certainement plus de succès auprès d'une jeune public qu'une biographie classique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Mimimelie
  10 décembre 2015
Je n'aurais sans doute pas songé à lire cette BD si l'idée ne m'était pas venue d'en faire cadeau à mon gendre, passionné de Victor Hugo, petit clin d'oeil pour Noël. Je m'en félicite doublement car j'ai passé un excellent moment à cette lecture.
Bravo à l'auteur déjà d'avoir osé et réussi à relever ce qui au départ pouvait apparaître comme un sacré défi, de raconter en à peine une centaine de pages la vie de ce géant, et quelle vie ! Quel bonhomme !
Tout est beau dans cet album et tout est intéressant, bien sûr la vie trépidante, épique et contrastée de Victor Hugo, mais aussi de beaux extraits de ses oeuvres ou de ses déclarations, les événements, les décors, les ambiances, les costumes, les monuments dont certains ont parfois disparu… tout suggère un travail consciencieux, contrôlé, minutieux. Tout y est peint ensemble, magistralement, l'histoire, l'oeuvre et l'homme.
L'album se complète de huit pages illustrées, de généalogie, résumé politique du siècle, bibliographie, lieux (nombreux) où il a séjourné, sans oublier ses talents artistiques.
Pour faire bon poids, je complétais ce cadeau par le « Victor Hugo de Alain Decaux », biographie qui je n'en doute pas sera certainement très intéressante aussi (mais avec près de 1000 pages, je doute avoir le temps de le lire aussi avant de l'enrubanner), donc pour faire bon poids disais-je, mais c'était avant de connaître cette magnifique BD qui, en densité et en qualité, je vous l'assure fait bon poids.
Au final je vais être très fière de faire ce cadeau et je ne peux que vous encourager à faire de même si vous en avez l'occasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Helene1960
  14 août 2019
La vie du grand écrivain français du 19ème siècle est passionnante du point de vue littéraire, politique et privé.
Victor Hugo ne fut pas seulement un grand écrivain et poète, mais aussi un homme politique engagé pour les droits de l'homme, contre la peine de mort et il prit également la défense des plus pauvres. Ses idées politiques lui valurent de longues années d'exil en Belgique et dans les îles anglo-normandes.
Sa vie privée fut également mouvementée. Il partagea sa vie sentimentale entre son épouse légitime Adèle et ses maîtresses Juliette et Léonie. Il eut le chagrin de perdre son fils aîné Léopold peu après sa naissance, sa fille adorée Léopoldine alors qu'elle avait seulement 20 ans, et son fils Charles en 1871. de plus sa fille cadette, Adèle, fut internée de longues années dans un hôpital psychiatrique.
Cette belle bande dessinée m'a donné l'envie de relire les écrits de cet écrivain prolifique, entre autres les poèmes du recueil des CONTEMPLATIONS.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
ActuaBD   29 août 2014
En dépit d’une couverture austère, cette biographie renferme un rare témoignage de l’humanité et de la passion d’un auteur-phare de la littérature française. Une prouesse signée Swysen !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Under_the_MoonUnder_the_Moon   30 juillet 2014
La poésie, (…), c'est l'expression de la vertu ; une belle âme et un beau talent poétique sont presque toujours inséparables.
Les vers seuls ne sont pas de la poésie. La poésie est dans les idées et les idées viennent de l'âme. Les vers ne sont qu'un revêtement élégant sur un beau corps.
Commenter  J’apprécie          110
LiliGalipetteLiliGalipette   15 août 2014
« La poésie, c’est l’expression de la vertu ; une belle âme et un beau talent poétique sont presque toujours inséparables. Les vers seuls ne sont pas la poésie. La poésie est dans les idées et les idées viennent de l’âme. Les vers ne sont qu’un revêtement élégant sur un beau corps. » (p. 30)
Commenter  J’apprécie          90
Under_the_MoonUnder_the_Moon   31 juillet 2014
Et toi tu la contemplais n'osant approcher d'elle,
car le baril de poudre a peur de l'étincelle.
Commenter  J’apprécie          130
MimimelieMimimelie   10 décembre 2015
Cette tête de l'homme du peuple, cultivez-la, défrichez-la, arrosez-la, fécondez-la, éclairez-la, moralisez-la, vous n'aurez pas besoin de la couper !
Commenter  J’apprécie          50
Under_the_MoonUnder_the_Moon   30 juillet 2014
Ces effusions… Les français n'ont vraiment aucune pudeur !
Commenter  J’apprécie          110
Lire un extrait
Video de Bernard Swysen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Swysen
Bernard Swysen
autres livres classés : écrivainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre