AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266229486
Éditeur : Pocket (17/01/2013)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 184 notes)
Résumé :
Le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice : cinq blessures fondamentales à l'origine de nos maux qu'ils soient physiques, émotionnels ou mentaux.

Lise Bourbeau, grâce à une description très détaillée de ces blessures, nous mène vers la voie de la guérison. Car de la compréhension de ces mécanismes dépend le véritable épanouissement, celui qui nous conduit à être enfin nous-même.

Un guide simple et pratique pour tra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
Marple
  04 février 2018
Lise Bourbeau, l'auteure de ces Cinq blessures qui empêchent d'être soi-même, a des convictions polémiques, notamment celles sur la réincarnation des âmes ou les maladies causées par les blessures mentales. En outre, son écriture m'a semblé par moments pesante et poussive...
Pourtant, son livre m'a appris et apporté beaucoup de choses, et même aidée à mieux comprendre certains de mes fonctionnements. le propos en est très simple; il existe cinq blessures fondamentales dont nous souffrons : le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice. Ce n'est pas la réalité des faits qui définit la blessure ressentie, mais plus notre construction mentale : ainsi, une personne souffrant d'humiliation se sentira humiliée si son partenaire l'abandonne ou si son patron lui fait subir une injustice...
Pour éviter de souffrir, nous nous construisons des masques, un pour chacune des blessures : le fuyant, le dépendant, le masochiste, le contrôlant, le rigide. Nous les portons plus ou moins souvent, en fonction de la gravité de nos blessures, mais dans tous les cas notre corps et notre comportement en sont marqués. Schématiquement, la personne souffrant d'humiliation, qui porte le masque de masochiste, aura tendance à s'habiller de vêtements qui ne l'avantagent pas et à se tacher en mangeant...
La solution selon Lise Bourbeau, c'est de comprendre quelles sont nos blessures, de pardonner à ceux qui nous ont blessés, mais aussi à nous-mêmes de leur en avoir voulu... et d'apprendre à s'aimer, à retirer ses masques pour devenir soi-même. Pas sûr que ce livre y suffise, mais il peut peut-être y contribuer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          417
DocteurVeggie
  14 juillet 2012
Il existe deux blessures supplémentaires qui ont été ajoutées.
LA NON-RECONNAISSANCE :
L'enfant a besoin d'exprimer ses talents, ce qu'il est et ce qu'il aime... S'il n'est pas reconnu, l'enfant ne va plus s'écouter, mais au contraire va dévier ses goûts, ses envies et va s'adapter à ce que le parent veut qu'il soit. Généralement, cela est sur-adapté. Les passions sont occultées et l'enfant devient ce qu'on veut qu'il soit, ce qu'on veut de lui. L'enfant n'en fait jamais assez.
LA MALTRAITANCE :
D'ordre généralement physique, mais aussi psychique. La maltraitance, c'est manquer d'identité envers l'enfant. Adulte, il ne supportera pas la violence de tout ordre et recherchera un climat de paix et d'harmonie, il s'isolera. A l'opposé, l'on peut avoir un adulte qui fera du mal aux autres consciemment, ce sont des gestes reflexes qu'il reproduit.
On trouve aussi ces 7 blessures combinées, donnant d'autres blessures comme la jalousie maladive, la colère...
C'est en travaillant sur nous, en enlevant petit à petit ces pelures d'oignons, en creusant sur ce que l'on ressent, pour chercher toujours plus loin, toujours plus intensément et profondément que d'une blessure présente, envahissante et journalière, on découvre une des 7 blessures. Il ne nous reste plus qu'à les comprendre et les guérir avec tout l'amour possible, celui que l'on a au fond de notre coeur et de notre âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
thegoodgirl
  23 août 2016
Alors, je suis un peu embarrassée par ce livre dont je ne sais plus trop quoi penser.
Il m'a été conseillé et j'en ai beaucoup apprécié la lecture. Il est facile à lire et très court. Lise Bourbeau aborde simplement les concepts, explique clairement son objectif et les différentes blessures de l'âme.
Elle s'adresse directement au lecteur d'une manière un peu simpliste parfois et j'avoue que cela m'a agacé à la longue, sans remettre en cause la qualité de son propos.
La curiosité concernant les différents types de blessures et de corps pousse à tourner les pages et à en apprendre sur soi et les autres. C'est un peu plus subtil lorsqu'une personne peut avoir plusieurs blessures et porter différents "masques".
Mais je reste sur ma fin car après avoir cherché à reconnaître mes blessures et mon type de "masque" et de corps, je ne suis pas très avancée, je ne ressors pas de cette lecture avec la clé, la solution. La transformation inconsciemment attendue n'a pas eu lieu :)
J'ai même plus de questions qu'avant sa lecture!!!
Point positif: la découverte de Lise Bourbeau et de sa théorie sur l'écoute du corps, de son école de développement personnel au Québec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          247
Tinuviel33
  17 janvier 2019
Ce ne sont pas : 5 blessures qui empêchent d'être soi-même ; c'est ce type de lectures empreint de méconnaissance et de condescendance qui empêche d'être soi-même.
Un superbe « livre de développement personnel », qui promet une thérapie miracle aux gens en 30 pages en les enfermant dans des cages euh des cases…
Ce livre m'a mise profondément en colère et encore heureux car sinon c'est que j'aurai perdu tout libre arbitre.
Que je vous explique le contenu de ‘'cet ouvrage " avant que vous n'y laissiez votre santé mentale. Car oui, c'est un livre que je trouve profondément dangereux ! Il s'est vendu à 3 millions d'exemplaires, c'est dire…
Dans un premier temps, notre pseudo gourou du développement personnel nous explique que ses ‘'recherches " se bases en partie sur les travaux de Freud ; puis elle nous explique qu'elle ne prétend pas connaître La Vérité mais que quand même elle a faite de nombreuses recherches et qu'on a le droit de ne pas être d'accord avec elle. On pourrait voir cela comme honorable, mais en vérité c'est une technique vieille comme le monde pour endormir les foules : citer le nom d'un type très connu ; dire qu'on a fait des recherches (dont elle ne nous présente absolument aucune trace durant tout le livre) ; et expliquer qu'on a le droit de ne pas être d'accord avec elle pour s'auto-coller une étiquette de personne tolérante et en plus pouvoir s'occire du jugement de vrais professionnels. Car quoi de plus simple que de dire : tu as ta vérité, j'ai ma vérité et je suis libre de faire croire mes sornettes à qui veut l'entendre. En mesure de manipulation, notre cher gourou excelle !
Madame va par la suite nous enfermer dans une ou deux cases qui correspondent le mieux à nos névroses et à nos mécanismes de défense. Donc sois-tu souffre de l'abandon, soit de rejet, bref, assez classique de nos ‘'tests de magazines de psychologies ". En soi, rien de très grave a ça, on a tous des blessures et des mécanismes de défense spécifiques. Et oui, en être conscient c'est bien pour travailler dessus. le problème, c'est qu'elle enferme le lecteur dedans et c'est très grave. Elle tutoie le lecteur (afin de créer une relation d'affect, le mettre en confiance, l'infantiliser).
Et elle lui explique comment il est psychologiquement et même physiquement (vision très dangereuse qui limite l'individu à son corps qu'il n'a pas choisi). Encore pire peut-être, en fonction de ses maux, elle explique au lecteur les problèmes de santé qu'il risque de développer s'il ne se soigne pas avec ses méthodes de développement personnel (bonne idée pour vendre des livres). Savez-vous que dans ces maladies, elle cite entre autres le cancer ! (Comment peut-on oser dire ça ? Vous imaginez la culpabilisation des personnes qui souffrent ? Imaginez-vous la personne qui croit à cela et fait culpabiliser son entourage ?)
Un livre sans aucun apport théorique, aucun, pas une note de bas de page indiquant des études fiables et quantifiables, des noms de professionnels reconnus de la santé, rien. Juste et c'est bien pire, des personnes qu'elle a rencontrées et qui on réagit en faveur de ce qu'elle tente de démontrer. Pure désinformation donc. Car rien de plus efficace de mélanger un peu de vrai avec du faux ou dû à peu près pour garder de la crédibilité.
Un livre donc, encourageant fortement la perte d'estime de soi, des stéréotypes très dangereux et de la désinformation de masse. Un écrit avec une absence totale de bienveillance et d'éthique du soin. Si vous lisez ce livre que je ne vous conseille pas, faite attention à ce que votre affect n'altère pas votre jugement ! Non vous n'êtes pas parfait, mais vous ne vous limitez pas à vos blessures, l'Homme est plus complexe que ça. Si vous avez besoin d'aide pour aller mieux (ce qui arrive à tous) entourez-vous de vos proches qui vous aiment et de professionnels de santé agréée. Faites attention à vous et au pseudo gourous quels qu'il soit. Éloignez-vous des jugements de valeurs, vous seul êtes apte à vous définir. Vous êtes seul porteur de votre résilience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GaelM
  19 avril 2014
Un livre assez léger, que j'ai eu du plaisir à lire (3 jours). J'étais plutôt sceptique au départ, mais j'y ai trouvé pas mal d'informations intéressantes sur lesquelles méditer. J'ai le sentiment d'avoir touché à quelque chose de très « aidant » pour mieux me comprendre, mais en même temps, au niveau des « solutions », pas de déclic majeur. Peut-être parce qu'il s'agit d'un processus long, peut-être parce que je suis déjà avancé sur l'amour de soi ? le leitmotiv, c'est : ce que tu reproches aux autres, c'est ce que tu fais toi-même, envers les autres et envers toi-même. Fais la paix avec toi-même si tu veux pouvoir entamer un processus de guérison.
Commenter  J’apprécie          200
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Vivi81Vivi81   18 janvier 2019
" Nous voulons tous être aimés,
à défaut, être admirés,
à défaut, être redoutés,
à défaut, être haïs et méprisés.
Nous voulons éveiller une émotion
chez autrui quelle qu'elle soit.
L'âme frissonne devant le vide et recherche le contact à n'importe quel prix."
Commenter  J’apprécie          10
sophroniesophronie   18 janvier 2019
Plus tu souffres à travers une situation ou avec une personne spécifique, plus le problème vient de loin.
Commenter  J’apprécie          40
sophroniesophronie   18 janvier 2019
L'humain alimente son corps physique de la même façon que ses corps émotionnel et mental.
Commenter  J’apprécie          00
legraindeblelegraindeble   06 mai 2012
Nous avons tous la même mission en venant sur cette planète : celle de vivre des expériences jusqu'à ce que nous arrivions à les accepter et à nous aimer à travers elles.
Tant qu'une expérience est vécue dans la non acceptation, c'est à dire dans le jugement, dans la culpabilité, la peur, le rejet ou tout autre forme de non acceptation, l'humain s'attire les circonstances et les personnes qui lui font revivre cette expérience. - 13 -
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Under_The_MoonUnder_The_Moon   08 juillet 2017
La blessure intérieure peut être comparée à une blessure physique que tu as sur la main depuis longtemps, que tu ignores et que tu as négligé de soigner. Tu as plutôt préféré porter un gant pour ne pas la voir. Ce gant équivaut au masque. Tu as cru qu'ainsi tu pourrais prétendre ne pas être blessé.
Commenter  J’apprécie          240
Videos de Lise Bourbeau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lise Bourbeau
Philosophie d'Écoute ton corps
>Psychologie>Psychologie appliquée>Developpement, amélioration de la personnalité (187)
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre
.. ..