AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2869598289
Éditeur : Arléa (02/10/2008)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
"Longtemps, je me suis pris pour un traqueur d"écrivains. Je croyais naïvement qu'ils se réfugiaient tous dans les salons de thé. Car quoi de plus délicieux, de plus reposant, de plus inspiré pour un romancier ou un poète qu'un tel lieu ? Je les imaginais sans peine, perdre une heure ou deux devant une tasse de thé, loin du bruit de la rue et des flippers des cafés, assis sur une banquette de velours ou une chaise ancien régime, à l'abri des opportuns, un livre à la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Demoiselle-Coquelicote
  08 octobre 2014
On m'a gentiment offert le Thé dans l'Encrier de Gilles Brochard. À ce que j'ai compris, c'est une réédition en poche et réactualisée d'un livre déjà paru.

Dans ce petit bouquin, Gilles Brochard nous communique sa passion du thé, et son plaisir à traquer ces écrivains qui ont un rapport particulier avec cette boisson, et les références au breuvage dans les textes littéraires.

J'ai beaucoup aimé le Thé dans l'Encrier. J'avais peur que ce soit un peu ennuyeux, mais pas du tout. Personnellement j'adore le bon thé, même si je fais des incartades en achetant de temps à autre du thé en sachet Lipton ou du Kusmi Tea. D'ailleurs, je dois toujours faire un article pour vous montrer mon « matériel » et ma collection de thés, souvent changeante mais toujours bien garnie depuis quelques années.

Ce qui m'a plu dans ce petit livre, c'est qu'outre découvrir le rapport au thé de Gilles Brochard et des auteurs dont il a disséqué les habitudes et/ou les oeuvres, c'est qu'il donne envie d'aller boire tel thé avec telle friandise à tel endroit, dans tel état d'esprit ; et de lire ces auteurs, dont certains m'étaient connus, d'autres seulement de nom, d'autres encore pas du tout. Il y a vingt-six chapitres, tous courts, plus l'introduction, si bien qu'on ne se lasse pas, on déguste petit à petit. Je ne conseillerai pas de lire ce livre d'une traite ; au contraire, savourez-le sur plusieurs jours. Pour vous donner quelques noms : Proust (évidemment, la madeleine trempée dans le thé), George Brummell (le dandy britannique), Katherine Mansfield (que je ne connais pas mais qui me tente beaucoup à présent), James Joyce, Alexandra David-Néel… Selon l'auteur qui fait l'objet du chapitre, on aura une défense ou une attaque, une anecdote, une analyse de texte, le récit d'une rencontre, un souvenir…

Hormis deux ou trois chapitres moins sympathiques, j'ai passé un excellent moment. Beaucoup de citations reprises par Gilles Brochard m'ont plu, malheureusement je ne les ai pas notées…J'ai aussi apprécié le dernier chapitre, où l'auteur réfléchit au thé qu'il proposerait à des écrivains contemporains, comme Jean des Cars, Philippe Delerm ou Amélie Nothomb. de ce que je sais de ces personnes, Gilles Brochard me semble taper juste ! Mais les goûts des uns et des autres pourraient surprendre je pense.

À mon avis, c'est un bouquin à lire au moins une fois si vous êtes amateur de thé. Je remettrai sûrement mon nez dedans un jour !
Lien : http://sans-grand-interet.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Eric01
  11 décembre 2015
Le Thé de Gilles Brochard est celui des salons de thé et de la conversation. Dans son opuscule, on ne trouve donc peu les vrais amoureux, ceux qui boivent le précieux breuvage dans le silence de leur solitude ou des amitiés. C'est vraiment dommage car l'idée d'associer l'écriture et le thé, même si elle n'est pas nouvelle, aurait pu se révéler une mine de plaisirs. D'ailleurs, la voie était presque tracée avec la présence remarquée de François Augiéras parmi les invités de cette fête lumière.
Commenter  J’apprécie          50
moustafette
  11 mars 2011
L'auteur, théinomane avéré, nous fait partager sa passion pour le sublime breuvage et ses différents rituels.
"Je serais prêt à faire de nombreux sacrifices pour cette boisson, maîtresse lascive qui s'offre, complaisante et finalement ensorcelante. Elle est toukours là, généreuse, parfois rebelle; jamais elle ne déçoit. S'il y a mésentente entre elle et nous, l'erreur nous en revient toujours. Il faut savoir la choisir, la mettre en condition, l'installer, la protéger, la flatter, ne jamais être trop pressé, impatient, trouver la manière, connaître sa personnalité et son tempérament, deviner sa magie, redouter ses effets, ménager ses pouvoirs, goûter ses audaces."
Passion que l'auteur s'amuse aussi à traquer au fil des pages d'écrivains célèbres.
On retrouve entre autres, Proust, Nietzsche, Joyce, Genet, Neruda, Musset et George Sand, La comtesse de Ségur, Anaïs Nin, Alexandra David Neel ...
Et pour le plus grand plaisir des yeux, l'ouvrage s'enrichit des aquarelles de RUBEN ALTERIO aux couleurs chaudes comme une bonne tasse de thé.
Un beau voyage.

Lien : http://moustafette.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VanessaV
  15 octobre 2008
« le thé dans l'encrier » de Gilles BROCHARD, illustré par Ruben ALTERIO, m'a apporté de beaux moments de lecture. Je suis tout de même restée sur ma réserve. Cette ouverture sur les écrits d'auteurs divers, en nous livrant leur passion pour la boisson est une belle proposition. de PROUST, à SAND, en passant par JOYCE, MORAND, GENET et j'en passe. Peut-être parce que je n'avais lu aucun des écrivains cités, parce que le choix d'un style mêlant des souvenirs de rencontre, inventée ou réelle, à des extraits de leurs bibliographies m'a laissé dans un vague sentiment d'inachevé. Ou peut-être parce que le salon de thé, particulier ou public, n'est pas forcément le lieu où je préfère le thé.
Il est très souvent question de classe social, de vie intime, de snobisme. J'ai pourtant aimé la sensation que le thé apporte à ces écrivains : une pointe de liberté, de sensualité, de séduction, d'oubli, de voyage etc…je crois qu'il me faut aller plus loin dans les univers littéraires de chacun pour savourer à sa juste valeur ce livre.
(...)
Lien : http://iam-like-iam.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VanessaVVanessaV   15 octobre 2008
Les « théiomanes » ne sont pas des gens comme tout le monde. Ils sont différents. De leur breuvage favori leur viennent l’inspiration, une certaine inclinaison pour la quiétude et la sagesse qui remonte aux Chinois, aux Japonais et un sentiment proche de la mélancolie qui donne cette grâce indéfinissable dont le secret qu’ils ont de le boire et de le célébrer. "Le goût du thé possède un charme subtil qui le rend irrésistible et particulièrement susceptible d’idéalisation", remarque Okakura Kakuzo dans son Livre du Thé(…). Le thé n’a pas l’arrogance du vin, l’individualisme conscient du café, l’innocence souriante du cacao.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : thésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Auteurs français de policiers historiques

Ce(tte) prolifique auteur(e) est spécialisé(e) dans les pyramides et autres joyeusetés égyptiennes. Une de ses séries historiques : le Juge d'Egypte situé vers -1200/-1300

Anne de Leseleuc
Christian Jacq
Marc Paillet
Viviane Moore

16 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : historique , policier historique , policier françaisCréer un quiz sur ce livre