AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266252909
Éditeur : Pocket Jeunesse (04/09/2014)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 302 notes)
Résumé :
Mickey Bolitar et ses nouveaux amis, Emma l'intrépide et Spoon le déjanté, se retrouvent mêlés à une affaire de meurtre impliquant leur camarade Rachel. Mickey, qui cherche à comprendre les circonstances mystérieuses de la mort de son père et à découvrir l'identité du fameux boucher de Lodz, ne peut abandonner Rachel et décide de remonter également la piste de son agresseur. (Quatrième de couverture de l'éditeur Fleuve Noir)
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
Applejuiice
21 septembre 2014
Ce livre est resté longtemps sur mon étagère, attendant désespérément que je le lise. J'ai beaucoup aimé la plus part des romans de Harlan Coben, mais le dernier que j'ai lu, il y a un an à peu près, m'avait beaucoup déçue.
Mais j'ai essayé de me lancé dans cette histoire sans trop d'à priori, surtout qu'on me l'avait conseillé et qu'on m'en avait dit du bien.
On retrouve Mickey Bolitar, le neveu de Myron Bolitar. Ce tome fait donc partie d'une nouvelle série de l'auteur, il en est le deuxième opus.
Pour ceux qui ont aimé la série des Myron Bolitar, et aussi le tome précédent, vous retrouverez tous les ingrédients des autres romans. Il y a notamment le ton humoristique, voir un peu ironique parfois qu'utilise l'auteur. C'est vraiment une sorte de marque de fabrique des Bolitar. Personnellement, malgré que ça m'ait plu quand j'avais lu d'autres histoires de Myron Bolitar, je me suis un peu lassée et j'y ai vu un côté un peu répétitif. Cependant je dois reconnaître que c'est tout de même bien exécuté, il y a vraiment un ton particulier qui le distingue d'autres thrillers.
Le point fort du roman, à mon sens, est l'intrigue. On est vite pris dans l'action et on a envie de savoir comment va se dérouler cette enquête. Il y a beaucoup de suspense et les pages se tournent très vite. le lecteur suis plusieurs intrigues à la fois et avance petit à petit aux côtés de Mickey. J'ai été surprise du dénouement mais honnêtement pas autant que je l'ai été lors de lectures de précédents romans.
Les personnages son sympathiques. J'ai pas trop accroché avec Mickey mais Ema et Spoon m'ont beaucoup plus. Ils amènent leurs touches d'originalité, d'humour et un peu de mystère en ce qui concerne Ema. Ce sont des ados exclus en quelques sortes qui sont attendrissants.
Ce qui m'a un peu laissé sur ma faim, c'est que, contrairement aux autres romans d'Harlan Coben que je lisais dans le désordre en fonction de mes envies, les tomes de cette série se suivent et même si l'intrigue principale est résolue, plein de points restent en suspens. Je comprends ce qui disent qu'ils ont le sentiment de ne rien avoir appris dans ce tome. En effet, les questions restées sans réponses à la fin du premier livre le sont toujours pour la plupart à la fin de celui-ci. Aussi, il vaut mieux, je pense, avoir lu le premier volet de la saga avant d'entamer celui-ci car il le suit directement et fait très souvent référence à celui-ci.
En bref, une histoire rythmée qui se laisse lire et qui est fidèle aux fondamentaux de la série des Bolitar. Cependant, pour moi, ça a un peu perdu de son charme et ce n'est pas le meilleur roman de cet auteur à mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chevalierortega33
12 janvier 2014
Il s'agit là du second épisode des aventures de Mickey Bolitar, neveu deMyron, l'autre héros de Coben. Il faut absolument avoir lu le premier pour suivre le second et en fait on découvre peu de choses nouvelles dans ce volume. Quelques rebondissements qui ne suffisent pas à nous faire frémir. Autant dire que je suis déçue alors que le premier volet était tout ce qu'il y a de plus prometteur. Là je me suis ennuyée. Dommage, d'habitude j'aime les romans de Coben. Je pense que je vais poursuivre en abandonnant les séries et en me limitant aux one-shots.
Commenter  J’apprécie          120
Lagagne
05 février 2015
Une sympathique lecture ! j'ai été surprise par l'humour dans ce roman. Il y a de l'enquête, du mystère, des ados trop intelligents et débrouillard pour être vrais, et de l'humour. Un cocktail plutôt efficace faut dire.
Ce que j'ai moins aimé, c'est qu'il s'agit en fait d'une suite. Sauf que cela n'apparaissait nulle part sur la couverture de l'édition de poche que j'ai. Dommage. Cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture, mais il y a des choses qui m'ont échappé. Bon j'avoue tout de même que cela ne m'a pas emballé au point d'aller le chercher ce tome 1. C'était une lecture distrayante.
Commenter  J’apprécie          100
xnewlo
28 octobre 2013
Ceci est le deuxième opus des aventures de Mickey Bolitar. Je n'ai pas eu l'occasion de lire le premier numéro. Cela était un peu pénible au départ, mais les points essentiels sont rapidement résumés dans les premiers chapitres. Ce n'est pas grave, je me suis promis de lire un jour les premières aventures de Mickey.
Concernant les personnages, on peut en dénombrer quatre principaux: Mickey, Rachel, Spoon et Ema.
Mickey s'interroge sur le passé de ses parents et se donne l'obligation de secourir les autres, notamment Rachel, qui a été victime d'une fusillade. Courageux, loyal, c'est un personnage que j'ai vraiment apprécié.
Ema, mystérieuse gothique, ne dévoile rien de sa personne. Personne ne sait où elle habite, elle ne parle jamais de ses parents etc... Énigmatique, c'est une adolescente intéressante où il me tarde que ses secrets soient devoiles...
Spoon est un garçon dans son monde. Bien que dévoué et plein de ressources, il se révélera plus fragile que Mickey et totalement à côté de la plaque.
Enfin, Rachel, la plus belle fille du lycée a été victime d'une fusillade. Sa mère a trouvé la mort et elle a été blessée à la tête. Elle désire découvrir la vérité avec l'aide de ses amis.
L'histoire était intéressante et bien écrite. Les personnages sont attachants, et ce policier se lit très vite. Par contre, il est clairement destiné aux adolescents, et j'ai l'habitude de lire des policiers un peu plus ardus. Il n'en demeure pas moins que cette lecture a été divertissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
seriephile
21 septembre 2013
Avec A quelques secondes près nous revoici en compagnie de Mickey, neveu de Myron Bolitar, personnage récurrent des livres d'Harlan Coben.
C'est le deuxième volet des aventures de ce jeune homme de 16 ans, accompagné de quelques camarades de classe : la mystérieuse Ema, l'intelligent Spoon et la jolie Rachel. Cela peut paraître caricatural de les présenter de la sorte, mais finalement, si c'est ce qui peut être ressenti lorsqu'on commence ce livre, on comprend assez vite que les apparences sont parfois trompeuses. Et puis l'auteur semant çà et là quelques éléments auxquels il ne donne aucune réponse, on peut se douter qu'il prévoit d'écrire encore plusieurs tomes des aventures de Mickey et ses acolytes. Il est donc évident que les personnages vont s'étoffer. Et j'ai hâte, car j'ai apprécié cette lecture et je veux avoir les réponses aux questions que je me suis posée.
Concernant l'histoire, elle est réussie, les rebondissements ne manquent pas. L'auteur croise plusieurs intrigues, qui touchent plus ou moins personnellement notre jeune héros. Il cherche des réponses concernant la mort de son père, et essaye aussi de comprendre ce qui a pu se passer pour que son amie Rachel se retrouve à l'hôpital.
J'ai apprécié ce nouvel opus d'Harlan Coben. Même si je trouve que Myron, Win et Esperanza sont irremplaçables. J'ai passé un agréable moment en compagnie de ces ados (et de Myron, même s'il est en retrait), et je lirais sans aucun doute la suite. Je rajouterai aussi que je savoure toujours autant l'ironie dont est parfois teintée la plume de l'auteur. Il sait distiller quelques petites répliques « assasines » et avec moi, cela fait toujours son petit effet!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (1)
LesEchos14 octobre 2013
Coben trace avec brio le portrait d’adolescents attachants, tout autant qu’intrigants chacun semblant mener une double vie mystérieuse. La lecture, fluide, est pleine de rebondissements. Quand on referme ce polar juvénile, on a qu’une envie : lire la suite, qui ne manquera pas d’arriver.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations & extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
bgnbgn08 février 2015
J’étais coincé.
En quelques secondes, l’incendie allait m’avaler tout entier. J’aimerais pouvoir vous raconter ce que j’ai ressenti à cet instant, alors que la mort m’encerclait. Je ne crois pas que ma vie soit repassée en accéléré devant mes yeux. Je ne crois même pas avoir imaginé ma mère dans son centre de désintox ou revu mon père lors de l’accident, non. La terreur – la terreur pure – a annihilé toute pensée à l’exception d’une seule.
Je devais trouver un moyen de sortir d’ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
xnewloxnewlo28 octobre 2013
- Nases, a fait une voix dans mon dos.
Je me suis retourné, c'était Buck.
- Pardon ?
- Tes baskets. (Il les a pointées du doigt). Tu les as trouvé où ? Dans une benne à ordures ?
Reniflement. Ricanement. Reniflement.
- Ouais c'est ça, ai-je répondu.
Ma répartie n'était pas franchement percutante, mais Buck a paru tout déconcerté.
- Eh ben elles sont nulles.
- Merci. ( J'ai montré les siennes). Les tiennes sont très jolies.
Buck s'est penché vers moi. Sa bouche se trouvait à quelques centimètres de la mienne.
- Tu rendrais service à tout le monde en rentrant chez toi, a-t-il dit.
Je me suis écarté.
- Tu rendrais service à tout le monde en suçant des pastilles à la menthe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sevm57sevm5730 novembre 2014
J'avais toujours supposé qu'un jour, je vivrais un amour comme ça. Mais maintenant, je n'en veux plus. Ce n'est pas sain. Ca rend trop dépendant. On sourit quand l'autre sourit. On rit quand l'autre rit. Mais quand l'autre cesse de sourire, on ne sourit plus non plus.
Et le jour où l'autre meurt, une partie de soi meurt en même temps.
Commenter  J’apprécie          80
tonpdgtonpdg11 mai 2014
— Auschwitz était un camp de concentration nazi.
Elle a hoché la tête.
— La plupart des gens disent « camp de concentration ». Je préfère utiliser un terme plus précis : camp d’extermination. Plus d’un million de personnes y ont été assassinées, dont quatre-vingt-dix pour cent étaient des juifs. Le camp était dirigé par Rudolph Höss, mais le Boucher de Łódź était un de ses hommes de main les plus impitoyables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui06 septembre 2013
Nous sommes tous plus forts que nous le croyons.Et , quel que soit l’endroit où ça nous mène, nous devons toujours chercher la vérité.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Harlan Coben (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Harlan Coben
Traques, disparitions, vengeances implacables, assassinats sanglants... un suspense à vous couper le souffle, par Harlan Coben, le maître de vos nuits blanches. En savoir plus sur "Juste un regard" : http://bit.ly/2rgiCSF
Sur TF1 dès le 15 juin.
Site web de TF1 : https://www.tf1.fr/ Facebook de TF1 : https://www.facebook.com/TF1/ Twitter de TF1 : https://twitter.com/tf1?lang=fr Chaîne Youtube de TF1 : https://www.youtube.com/user/tf1
Site web des éditions Belfond : http://www.belfond.fr/ Facebook des éditions Belfond : https://www.facebook.com/belfond Twitter des éditions Belfond : https://twitter.com/Belfond Instagram des éditions Belfond : https://www.instagram.com/editionsbelfond/
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Harlan Coben, presque...

Ne le ... à personne ?

dis
donne

5 questions
269 lecteurs ont répondu
Thème : Harlan CobenCréer un quiz sur ce livre
. .