AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Denyse Clairouin (Traducteur)
ISBN : 2264037954
Éditeur : 10-18 (03/11/2005)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Des êtres réunis par le hasard du voyage, des destinées qui se nouent, des solitudes qui se cherchent, la richesse et la pauvreté, le conformisme et la révolte...
Dans ce huis clos en mouvement qui réunit, le temps d'un bref voyage, des vies que tout sépare, Graham Greene fait se croiser, s'aimer, se trahir ou s'affronter des hommes et des femmes ancrés dans leur temps comme sur des rails.
Celui qui a traversé le XXe siècle, dont il fut l'un des peintr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bellonzo
  28 décembre 2013
Greene je l'ai beaucoup lu.On l'a beaucoup lu,ceux de ma génération plus vraiment quinquagénaire.Cet homme a beaucoup compté ne serait-ce que par le cinéma,Vienne,Le troisième homme,Welles,Cotten,Carol Reed,la cithare d'Anton et la grande roue du Prater.Pour ce film Greene n'a d'ailleurs écrit qu'une nouvelle.Mais Graham Greene comme Somerset Maugham son contemporain fait partie de ces auteurs en plein purgatoire.J'ai voulu lire Orient-Express que je ne connaissais pas et qui,s'il a été adapté au cinéma, le fut pour un obscur film anglais inconnu en 1934,peu après sa publication.J'ai voulu le lire pour le site Lecture/Ecriture et parce que ce livre appartenait à mon père,en Livre de Poche,cette si belle idée qui m'a jeté sur les routes de la littérature.
Bien des romans de Graham Greene sont plus intéressants.Citons le ministère de la peur, La puissance et la gloire, Notre agent à La Havane, le fond du problème.Mais cet ouvrage n'est pas à dédaigner.Ecrit vers 1930 Orient-Express s'appela d'abord en Angleterre Stamboul train.Greene lui-même classait ce roman dans les distractions par opposition à ses "grands" romans davantage tournés vers la foi ou la philosophie, déjà cités.Néanmoins apparaissent dans ce livre les thèmes très "lourds" de l'engagement politique,de l'antisémitisme,de la culpabilité,particulièrement greenienne.
Ostende, Cologne, Vienne, Subotica et Istambul,cinq étapes sur la route de l'Orient-Express.Pas à proprement parler un huis-clos mais le cadre majeur qui réunit quelques personnages à la vie un peu compliquée qui vont se croiser,se découvrir,s'aimer,se haïr en un condensé de cette Europe entre deux guerres, véritable soufrière qui en à peine vingt ans allait replonger dans l'horreur. Après des années d'exil Richard Czinner,médecin,leader socialiste en exil à Londres retourne à Belgrade.Joseph Grünlich,voleur et meurtrier,fuit Vienne.Carleton Myatt,négociant juif anglais se pose des questions sur son identité et son pouvoir de séduction. Coral Musker,danseuse de music-hall,et Mabel Warren,journaliste lesbienne,sont les éléments féminins de ce quintette qui va jouer une partition serrée,tendue,souvent d'une grande sécheresse.Pas d'envolées lyriques sur le socialisme bonheur.Pas de grandes phrases sur le féminisme.Et pourtant tout est là dans cette Europe en miniature et en pullmans mal chauffés.
Les sympathies de Graham Greene ne sont pas si évidentes car l'auteur est malin bien que jeune encore quand il publie Orient-Express.Peintre des ambiguités du coeur comme politiques c'est un écrivain de grande classe qu'il conviendrait de dépoussièrer un peu de ce qui s'appelle la rançon du succès.10/18 s'y emploie,par exemple avec notamment les oeuvres suivantes dont la dernière,Travels with my aunt,emprunte 40 ans après ce même Orient-Express.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm
  13 juin 2019
J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre, vieux bouquin trouvé dans une boite à livres... Ecrit en petit et l'encre trop éclairci. de là à dire que ça a influencé mon objectivité. Oui.
Tant pis.
Je n'ai pas bien compris l'intérêt de ce livre, qu'apporte-t-il... Je n'ai rien ressenti de fort pour les personnages. On passe de l'un à l'autre sans presque coup férir et la compréhension se complique un peu. Et on n'en a pas besoin. Tout ça est fort banal. Rien de mal fait, mais à mes yeux, rien de bim bam boum ou ooooh ou oh nooooooon.
Clap (comme disait l'Aautre.)
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   18 novembre 2015
- Oui, c'est vrai, répondit l'autre avec empressement, mais comment avez-vous su que j'étais Anglais?
- Je m'efforce toujours de penser du bien des gens, fit M. Opine avec un sourire.
Commenter  J’apprécie          230
jujusorel75jujusorel75   26 octobre 2015
Je ne suis pas un poète, les poètes sont individualistes. Un poète s'habille comme il veut, il ne dépend que de soi-même. Un romancier dépend des autres; c'est un homme moyen, un homme type doué de la faculté de s'exprimer. C'est un espion, ajouta M. Savory. Il doit tout voir et passer inaperçu. Si les gens le reconnaissaient, ils se tairaient, ils poseraient devant lui et lui ne pourrait plus rien découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bruno_CmBruno_Cm   13 juin 2019
Myatt avait peur, dans l'attitude des soldats. Il avait aperçu cet état d'esprit qui rend possible les pogroms.
Commenter  J’apprécie          00
Bruno_CmBruno_Cm   13 juin 2019
Je ne suis pas énervée, je suis simplement heureuse
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Graham Greene (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graham Greene
Our Man in Havana - Original Trailer (1959) Notre Agent à La Havane (Our Man in Havana) est un film britannique réalisé par Carol Reed, avec Alec Guinness, Burl Ives et Maureen O'Hara. Scénario de Graham Greene, d'après son roman d'espionnage (1950).
autres livres classés : belgradeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Graham Greene, in english in the text !

Orient Express ?

Orient Express Train
Stamboul Train

5 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Graham GreeneCréer un quiz sur ce livre