AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070324347
192 pages
Éditeur : Gallimard (03/11/1987)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Une étude des bases biologiques actuelles du comportement humain montre pourquoi et comment celui-ci est entièrement dominé par les jugements de valeur et une sémantique inadaptée. Henri Laborit tente, à partir des connaissances biologiques contemporaines, de dégager une méthodologie pouvant servir de cadre à une science de l'action. Tout étant lié, de la physique moléculaire à la sociologie et à l'économie politique, le rôle de l'Homme serait d'abord la recherche d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   21 mars 2015
Notre devoir d'hommes est, partout et en tous lieux, de lutter contre l'entropie, contre la douleur et la mort, en sachant bien que s'attacher à des structures existantes, à un ordre existant, c'est justement faire le jeu de la douleur et de la mort. Notre devoir d'homme est simple au fond, il consiste à oublier notre force, pour utiliser notre imagination.
Commenter  J’apprécie          60
aschrodaschrod   26 juillet 2020
...alors que les morales enferment l'action dans un dogme, un règlement de manœuvre, sans évolution possible, faisant le plus souvent appel à des réflexes conditionnés puisqu'au départ elles renferment des lois qu'il suffit de respecter, l'esthétique, envisagée comme science des structures, est un système ouvert, en perpétuelle évolution et qui repose entièrement entre nos mains, puisque nous sommes seuls responsables de l'enrichissement de nos structures. Avec elle, l'homme possède non seulement une méthode pour agir, mais aussi un objet de recherche et de perfectionnement, un but jamais atteint à offrir à son comportement. Les morales sont des aide-mémoire à base de préjugés utilitaires. L'esthétique est une création néocorticale débouchant sur l'infini des structures universelles. Il y a entre elles la différence existant entre l'Ancien et le Nouveau Testament. Qu'on ne voie d'ailleurs, dans cette dernière expression, aucun jugement de valeur concernant l'un et l'autre, l'un ayant d'ailleurs été nécessaire vraisemblablement à l'autre, mais simplement la constatation d'une évolution dont on peut affirmer la réalité par le fait que le second englobe dans sa structure les éléments du premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Henri Laborit (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Laborit
Henri Laborit était l'invité d'Edmond Blattchen dans l'émission Noms de dieux du 11 mars 1993. Noms de dieux était une émission de télévision produite et diffusée par la télévision belge francophone de service public.
>Sciences de la vie, biologie (249)
autres livres classés : biologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
329 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre