AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782738115249
355 pages
Odile Jacob (15/09/2004)
3.53/5   58 notes
Résumé :
Qu'est-ce que le bonheur? Peut-on apprendre à être heureux?

Quels sont les rapports entre bonheur et malheur?

Certaines personnes sont-elles plus aptes au bonheur que d'autres?

Et vous, où en êtes-vous avec le bonheur?

Parce que nous cherchons tous à être heureux et qu'il n'existe pas un mais des bonheurs, voici un livre concret qui offre les clés pour se bâtir peu à peu une vie plus heureuse!

... >Voir plus
Que lire après Vivre heureux : Psychologie du bonheurVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 58 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
Ceci n'est pas un livre de recettes ! Christophe André nous fait réfléchir, nous oriente, donne des exemples, le tout avec de nombreuses références à de grands écrivains ou philosophes, ce qui pour moi a beaucoup compté dans ma lecture.
On peut retenir de ce livre quelques points :
1/ s'occuper de son bonheur, c'est le construire soi-même,
2/ éviter de penser "grand bonheur" , profiter des petits bonheurs,
3/ affronter les difficultés, ne pas ruminer ou ressasser ses malheurs.
Le bonheur, c'est avoir conscience des instants de bien-être.
En bref, une lecture agréable, mais pas le meilleur livre de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          91
Ce que j'aime dans les livres de psychologie, c'est que même s'ils font partie des livres en développement personnel, ils ne sont pas des recettes miracle toutes prêtes à suivre absolument à la lettre, si on veux atteindre un quelconque but.

Ils sont utiles pour une meilleure compréhension à nos états ou ressenti, en se basant sur des test psychologique, sociologique et scientifique. Ils vont plus ou moins nous aider à faire germer en nous une idée, en théorie intelligente et va faire résonner en nous une meilleure connaissance de nos comportements.

Je trouve que ce genre de livre n'est pas forcément à portée de main pour tout le monde, parce qu'en général, ils sont parfois un peu lourd à lire, un peu barbant, il va y avoir des passages un peu technique avec des mots scientifique, un peu prise de tête si on cherche une solution rapide.

Ici, on ne va pas sortir de ce livre en sachant exactement comment s'y prendre pour être heureux sur le long terme, mais il va nous questionner sur : qu'est ce que le bonheur. Comment se voit-on ? Si je suis plutôt heureuse, ou pas vraiment malheureuse, pas vraiment heureuse ou plutôt malheureuse... Et comprendre si les pensées que nous avons sont : positive, optimiste ou pessimiste.

Il nous dira vaguement à quel niveau on se trouve dans notre bonheur : a-t-on des désirs et des souhaits, et s'ils sont réalisés, sont-ils une réussite par rapport à nos convictions ou notre culture, a-t-on nos besoins fondamentaux accomplis, et si l'accomplissement de soi va de pair ?

On va pouvoir voir quel sont les types de bonheur éprouvé, face aux idéaux de notre vie, dans une dimension socialement acceptable, pour pouvoir donner sens à sa vie en quelque sorte, tout en cherchant notre propre vérité.
Commenter  J’apprécie          20
C'est toujours un plaisir de lire un livre du psychiatre Christophe André. le style est concis, le texte clair et le discours ponctué de nombreux témoignages de patients. Il nous amène à réfléchir sur ce qui peut entraver, dans notre état d'esprit et nos attitudes, au sentiment d'être heureux (ou pas). Il fait réaliser que le bonheur peut prendre différentes formes, que tous ces moments, petits comme grands, sont bons à prendre. Des tests en fin d'ouvrage aident à cerner les activités qui nous en apportent, nous encouragent à en augmenter la fréquence. Il s'agit aussi d'agir pour diminuer les contrariétés, faire face aux problèmes, trouver des solutions plutôt que ruminer. Toutes ces choses dont on est plus ou moins conscient mais que l'on oublie trop souvent de mettre en pratique. Ces propos bienveillants font du bien, ouvrent de nouvelles perspectives, donnent confiance en l'avenir.
Oui, c'est toujours un plaisir de lire un livre de Christophe André.
Commenter  J’apprécie          40
Pas le plus intéressant des livres de Christophe André selon moi.
Je trouve qu'au final ce livre est assez déprimant. Il incite à faire des efforts salutaires, et en donne quelques clés (pas tant que ça, d'ailleurs !). Et il reste diablement attristant pour les personnes à tendance mélancolique ou dépressive. Il convient et insiste sur le fait que malgré les progrès, on revient quand même assez nécessairement à une ligne d'humeur de base, qui est comme elle est, point.
Les études scientifiques parlent de toute façon toujours de moyennes ou de médianes, elles ne parlent pas d'exceptions. Or, statistiquement on a toujours la possibilité d'être des exceptions ! Et j'ajoute qu'il existe certainement des techniques thérapeutiques bien plus puissantes que ce qui est proposé. L'effet placebo est certainement encore à stimuler et prometteur...
Et puis merde quoi, la science progresse, non ? On peut imaginer des progrès phénoménaux, non ? Ce livre ne semble pas en tenir compte.
Pourtant il se targue d'être de la psychologie positive. Soit.
Bon, ne jetez pas ce livre non plus, il a ses mérites. Christophe André, s'il a lu toutes les personnes qu'il cite (je ne crois pas, malheureusement) est d'une belle érudition et est loin d'être un con !
Les questionnaires à la fin sont un peu légers, mais bon.
Bref, faites-vous votre idée. Mais quoi qu'il en soit, ce livre ne changera probablement pas votre vie.
Commenter  J’apprécie          12
Christophe André est psychiatre et connaît parfaitement son sujet. Si bien que ce qu'il raconte est accessible vraiment à tous. Il illustre par des exemples issus de sa pratique professionnelle et de la littérature.
J'ai pris des notes, des photos de certaines "citations"... Mais je n'exclus pas d'acheter ce livre emprunté à la bibliothèque parce que, à mon sens, c'est un livre à lire et à relire... à chaque fois que l'on a perdu le chemin de son bonheur et qu'on se dit qu'il faut se mettre en chemin pour le retrouver !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
Lorsque je travaille avec mes patients sur le bonheur, nous y réfléchissons au moyen de quatre verbes : être, avoir, faire, appartenir. Nos bonheurs quotidiens se répartissent presque tous dans l'une ou l'autre de ces catégories. (...)
Quatre familles de bonheur tellement simples et élémentaires qu'on les oublie vite. L'exercice consiste justement à ouvrir régulièrement les yeux sur eux, à les savourer, les préserver, les faire vivre et revivre, en étendre le nombre. La langue anglaise utilise pour nommer cet exercice une très belle expression : Count your blessings, " compte tes chances", savoure les bienfaits que la vie t'offre.
Commenter  J’apprécie          71
Selon le bouddhisme aucun objet ne vaut qu'on le désire, la souffrance provient du désir, et c'est l'abolition du désir, et non sa réalisation, qui entraîne l'arrêt de la souffrance.
Commenter  J’apprécie          140
J'ai souvent rencontré des patient(e)s qui souffraient d'une véritable "habitude du malheur", d'une complicité triste avec ce dernier. Ils se reconnaissaient davantage dans les moments malheureux que dans les instants de bonheur ; l'un d'entre eux parlait même du "cocon délicieux de la tristesse" (qui ne reste délicieux qu'à condition de ne pas s'y éterniser). Le poète américain Thoreau utilisait l'expression : "existences du calme désespoir".
Ce phénomène a été particulièrement étudié chez les personnes à basse estime de soi. Elles ont parfois le sentiment que la vérité de leur être se situe davantage dans la souffrance que dans la jouissance. Cette familiarité avec le sentiment de malheur n'a pas été choisie mais imposé par défaut. Comme la vie ne leur a pas appris le maniement du bonheur, ces personnes se sentent alors plus proches de ce à quoi elles ont été habituées : la tristesse.
Commenter  J’apprécie          10
Une des questions le plus souvent posée aux thérapeutes est celle du tempérament (tendance à ressentir plus facilement telle ou telle humeur) : "Si j'ai un tempérament mélancolique, alors il n'y a pas grand-chose à faire." Effectivement, nous en avons parlé, il existe une certaine stabilité de l'humeur chez une personne donnée (le set point) : après les oscillations vers le haut ou vers le bas, dues aux événements de vie favorables ou défavorables, s'effectue en général un retour à la moyenne. Et en l'absence d'efforts personnels, ce phénomène tendra à être stable sur des années.
Cependant, il est toujours possible de le modifier sur le long terme : efforts, développement personnel, psychothérapies... L'objectif de ce travail sur soi n'est bien sûr pas de supprimer les problèmes de "mauvais moral", mais de savoir y faire face.
Commenter  J’apprécie          10
... l'évolution semble avoir favorisé chez nous l'existence d'émotions négatives en grand nombre, dont la fonction est d'augmenter les chances de survie de l'espèce. Ainsi, l'anxiété rend plus vigilant aux problèmes, la peur favorise la fuite ou le combat, la colère intimide les adversaires ou rivaux, la tristesse attire la compassion et solidarise le groupe, etc.
Cependant, la nature, si elle a eu le souci de notre survie, n'a guère eu celui de notre qualité de vie. Le spectre de nos émotions et humeurs positives est beaucoup plus restreint, plus labile, d'accès plus coûteux. Se sentir bien est en quelque sorte un luxe que l'évolution, qui ne se soucie que de la survie des espèces et non du confort des individus, n'avait prévu pour nous.
C'est pourquoi il faut souvent "travailler" à être heureux...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christophe André (135) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe André
Christophe André - Consolations
Dans la catégorie : Emotions et sentimentsVoir plus
>Psychologie>Perception sensorielle, mouvements, émotions>Emotions et sentiments (161)
autres livres classés : bonheurVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus



Lecteurs (248) Voir plus



Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Christophe André ?

Quelle profession exerce Christophe André ?

neurologue
pédiatre
psychiatre

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Christophe AndréCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..