AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

René R. Khawam (Éditeur scientifique)
EAN : 9782859405335
496 pages
Éditeur : Phébus (09/03/2000)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Avec cette anthologie de référence, le traducteur des Mille et une nuits nous livre le fruit d'un demi-siècle de travaux rigoureux et obstinés. Fabuleux coup de projecteur sur une poésie qui chante l'amour d'abord et avant tout : courtois dès le VIe siècle avec Imrou'l-Quays le prince errant, sentimental chez le "Fou de Layla" (tel Pétrarque et sa Laure), souriant chez Ali Rabî'a, insolent avec le grand Abou-Now... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bfauriaux
  23 décembre 2019
Un ouvrage incontournable pour les amateurs de poesie et les autres ce livre est un classique et vaut mille fois le detour un vrai bon recueil à devorer !
Commenter  J’apprécie          20
picaflor
  18 octobre 2011
Une anthologie assez éclectique, où l'on trouve quelques belles pages, certaines montrant d'ailleurs que la littérature arabe, notamment la poésie, a toujours été diverse, n'en déplaise aux censeurs d'hier et d'aujourd'hui !
Commenter  J’apprécie          10
MAB_Elhad
  31 mars 2016
Je l'ai lu, une anthologie, très riche, très profond dans la recherche, est une référence incontournable pour ceux qui veulent mieux comprendre la poésie arabe depuis l'origine des temps.
En le lisant on découvre que certain auteur arabe, on inspiré bon nombre d'auteur français, c'est le cas du passage dans le poème, ''mabanou madjnoun laila'' dont on retrouve un semblant d'inspiration dans le fou d'Elsa d'Aragon, ou encore certains poème qui me font croire que Baudelaire et tant d'autres poètes on côtoyé la poésie arabe . Qu'il m'en soit pardonné une telle vision.
Lien : http://mabelhad.iggybook.com
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   31 juillet 2019
Le voyage


Extrait 4

Et avant de nous mettre en route,
  nous immolerons des agneaux,
l’un pour ’Achtaroûte, l’autre pour Adonis,
  et le troisième
pour Baal. Puis nous larguerons les amarres
et le jeune vaisseau sur la calme mer
  commencera son voyage :
  Alléluia ! Alléluia !
et bientôt disparaîtront à nos yeux
  les montagnes et les ports,
notre protection, et les demeures
  aux mains pleines de fleurs :
  Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
Oui, que commence le voyage !


//Yousouf Al-Khal (1917- 1990)
//Traduit de l’arabe par René Rizqallah Khawam
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
coco4649coco4649   29 août 2019
La voix des collines s’enroue…


La voix des collines s’enroue
au fond de votre gorge : la nuit
doit avoir blessé
son écho.

Les champs piqués d’amandiers
sont devenus des sanglots
dont la tristesse vous paraît comme allégée
par l’habitude du malheur.

Les fiers épis du maïs brillent
dans vos yeux où s’irise une larme
vierge qui pleure sur l’oubli des jours.


//Mahmoud Darwich (1941 - 2008)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
coco4649coco4649   29 août 2019
Racontez-moi mon pays…


Racontez-moi mon pays,
ce pays qui semble un rêve
où se perd, où se noie
l’horizon de ma vie.

Parlez-moi des vignes accueillantes
sans fin offertes au regard,
de la terre généreuse fouaillée par les labours
et d’où le vert toujours ressurgira ...

Le soleil danse de joie quand vient
l’heure de s’étendre sur elle
et les oiseaux à sa vue
accordent soudain leur chant.

Parlez-moi des nids au creux humide
de l’arbre, malmenés par la saison qui souvent
les disperse aux quatre vents...

du bruissement des mûriers
dans la cour de la maison, du parfum enfin
des mille et un aromates, ornements
des hautes pentes de nos vivantes collines.

Racontez-moi ! Car mon cœur
est une aire vide. Ecoutez-le soupirer,
se languir de la caresse des épis !

Remplissez ce lieu absent d’histoires
de mon pays : de ces histoires qui recèlent
plus d’or encore que les chansons.

Réveillez mon souvenir ! Et sachez qu’après un siècle,
je ne me trouverai toujours pas rassasié
par les rappels instants de la mémoire.


//Mahmoud Darwich (1941 - 2008)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   31 juillet 2019
Le voyage


Extrait 3

C’est ici que nous embarquerons à bord de navires
portant cargaison de verre soufflé, de bois de pin,
  de tissus de soie,
lourds des vins de nos pays,
  de leurs fruits.
Nous crions : Ô navires, ô passerelle, larguez tout
après nous avoir accueillis et conduisez-nous
  à la rencontre de l’Autre !
de celui qui nous apportera ce qui plus que tout
  nous importe
et qui de nous pourra prendre
  mille douceurs...
Ô toi roulier, vois : nous sommes venus vers toi,
seuls, laissant derrière nous
nos compagnons, là-bas, dans les sables ;
  car ils ont préféré
la demeure, le repos sous la miséricorde
de la coutume, des provisions sagement amassées
mais sujettes à l’épuisement,
  de l’ennui...
alors que nous, nous avons choisi le voyage !
Les gardiens nous ont fait savoir
  dans nos montagnes
qu’il y a là-bas des îles que submerge la pluie,
que submergent les pâles nuées, dans une odeur
  d’ondée et de lavande,
des îles qui ne connaissent pas l’ennui !
C’est à elles, à un monde de couleurs inaperçues
  que rêvent
les grandes âmes au cours de leur jeune âge...


//Yousouf Al-Khal (1917- 1990)
//Traduit de l’arabe par René Rizqallah Khawam
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
picaflorpicaflor   18 octobre 2011
Celui qui a vécu sans ivresse
en ce monde,
certes, il n'a pas vécu !
Celui qui ne meurt pas
de cette ivresse
a manqué de courage
en ce monde où il a passé.
(Omar Ibn Al-Farid)
Commenter  J’apprécie          70

Video de René R. Khawam (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René R. Khawam
En 2018, Libretto fête ses 20 ans ! Une bonne occasion pour revenir avec son Directeur éditorial sur l'histoire de cette maison d'édition emblématique, et notamment sur l'un des domaines majeurs de son catalogue : la littérature orientale et arabo-musulmane.
0:45 Les Mille et Une Nuits (traduction de René Khawam) 1:27 Vingt-quatre heures de la vie d'une canaille, d'Abou-Moutahhar al-Azdî 2:45 Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja 3:43 le Jardin des roses et des fruits, de Saadi 4:44 Contes populaires de l'Egypte ancienne (réunis par Gaston Maspero)
Domaine oriental Libretto : http://www.editionslibretto.fr/catalogue-thematique?theme=l.irreverence.orientale
Site dédié pour les 20 ans de Libretto : https://libretto20ans.fr/
La page Babelio pour les 20 ans de Libretto : https://www.babelio.com/20-ans-libretto
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature arabeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures afro-asiatiques>Littérature arabe (151)
autres livres classés : poésie arabeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre