AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 223401865X
Éditeur : Stock (30/11/1997)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Voici le livre le plus significatif de Krishnamurti à ce jour : une somme pour tous ceux qui, de plus en plus nombreux, l'écoutent.
Il s'agit d'une mise en ordre de l'enseignement de Krishnamurti au cours de ces sept dernières années : aucun des ouvrages de l'auteur n'a jusqu'ici abordé et traité tant de sujets différents, le registre de ses interlocuteurs allant de l'auditeur anonyme au physicien célèbre et du grand védantiste au jeune étudiant.
Krish... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  16 novembre 2018
Trop de Krishnamurti, à l'instar du chocolat noir aux noisettes de chez Côte d'Or, peut vous rendre malaucoeureux.
C'est un pavé de 630 pages, une version audio d'un peu plus de neuf heures est disponible sur You Tube. Mais il ne faut pas, comme j'ai essayé de le faire, se l'envoyer d'une traite. Pourtant je le savais mais comment résister au chocolat comme à cet auteur.
Toutes ses paroles sont des bases de réflexions efficaces et je sais bien qu'au fond il a entièrement raison mais que c'est dur à mettre en oeuvre au quotidien. Il ne s'agit de discipline puisqu'il était contre ça, le plus dur je crois c'est se débarrassé de tous nos concepts, de tout ce qui fait l'être particulier que nous sommes et de n'appartenir à aucun groupe, qu'il soit religieux, politique, nationaliste ... n'importe lequel soit-il.
J'y ai appris que la méditation ne se pratique pas une ou deux fois par jour mais en continuité au fil de la journée. C'est un peu comme les fidèles qui suivent leurs offices religieux pleins de bons sentiments et qui s'empressent de déblatérer sur tout le monde dès que celui-ci est terminé.
La base de ces réflexions c'est : apprends par toi-même. Krishnamurti nous montre la porte mais ne la franchit pas avec nous. C'est à chacun de trouver en soi le pays de la vérité mais comme il aime à le rappeler aucun chemin n'y mène.
C'est à la moitié du livre que, saoulé que j'étais, j'ai décidé de faire un break et de passer à des lectures plus légères, histoire de remettre d'équerre mon cerveau de poule.
C'est un livre très étrange fait de textes et d'entretiens qui m'ont parfois enthousiasmé et parfois profondément ennuyé. Pourtant j'écris ces dernières phrases bien longtemps après l'avoir refermé et je sens encore en moi nombres de ces pistes qui jalonnent le parcours dans lequel je me suis engagé et ou tout doucement j'ai basculé, certains qu'au-delà de cet univers (unis vers) qui m'entoure il y a autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          627
aleatoire
  25 septembre 2015
Lu avec opiniâtreté, en élève besogneux qui ne désespère pas.
Commenter  J’apprécie          153
Alkekange
  28 novembre 2011

D'après la citation, "L'éveil de l'intelligence est un livre indispensable pour tous ceux qui désirent connaître mieux l'enseignement de Krishnamurti... etc."
Mais non, voyons !!! Il est - peut-être - indispensable pour tous ceux qui voudraient voir le monde tel qu'il est. Et soi-même tel qu'on est : cette attitude claire nous permet de ne pas nous laisser abuser par quelque gourou que ce soit - y compris Krishnamurti en tant que "gourou"... : Il ne l'aurait pas voulu !!!
Lien : http://le-sceau-et-les-signe..
Commenter  J’apprécie          90
AveRell
  17 avril 2019
Six mois, c'est le temps qu'il m'aura fallu pour lire cet ouvrage. Et du temps, il en faut tellement chaque conversation transcrite y est riche.
Jiddu Krishnamurti nous donne des clés de raisonnement et ouvre les portes vers l'éveil. Ce ne sera pas simple, mais "mourir chaque soir" , "voir l'arbre" ou encore la gestion du conflit seront mes exercices quotidiens (malgré l'ambiguïté de suivre une méthode et donc son expérience). Un livre marquant, à lire absolument.
Commenter  J’apprécie          20
PaulPujol
  04 novembre 2011
Livre trés complet sur l'oeuvre de Jiddu Krishnmurti.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   02 mars 2016
Auditeur : Mais peut-on se rendre compte de ce fait quand on est encore prisonnier de ses peurs et de ses désirs ?

Krishnamurti : Vous ne le pouvez pas. Vous vous efforcez de surmonter un fragment qui est la peur, par un autre fragment. En vous y prenant de cette façon-là, vous ne pouvez pas vous en débarrasser ; il faut donc qu’il y ait une autre façon de vous y prendre avec ce fragment auquel vous donnez le nom de peur.

Et la façon de vous y prendre, la voici : il ne faut absolument rien faire. En êtes-vous capable ?

Je ne peux absolument rien faire au bruit que fait ce train en passant, par conséquent j’écoute. Je ne peux absolument rien faire au grondement de ce train et, par conséquent, je n’y résiste pas. J’écoute. Il y a un bruit, mais ce bruit n’agit pas sur moi. Et, de la même façon, quand je me rends compte que je suis névrosé, que je me cramponne à une croyance particulière, à une façon d’agir particulière, que je suis homosexuel, ou toute autre chose, que j’ai des préjugés insensés, j’écoute d’une façon totale. Je ne résiste pas. Mais j’écoute totalement, avec tout mon cœur.

Nous avons commencé en demandant si je suis capable de contempler tout le mouvement de la vie comme étant un processus unitaire. Les meurtres, les réfugiés, la guerre au Moyen-Orient, les catholiques, les protestants, les savants, les artistes, les hommes d’affaires, la vie privée, la vie publique, votre famille, ma famille - il y a d’innombrables divisions. Ces divisions ont été cause d’un tel désordre dans le monde et en moi !

Suis-je capable de regarder tout cela comme faisant partie d’un unique mouvement étonnant et merveilleux ? Je ne le peux pas, c’est un fait. Je ne le peux pas parce que je suis moi-même fragmenté. En moi-même je suis conditionné.

Donc, désormais, mon souci sera non pas de chercher à vivre une vie unitaire et globale, mais de chercher si la fragmentation ne peut pas prendre fin. Et cette fragmentation peut cesser si je vois clairement que toute ma conscience est elle-même constituée par ces fragments.
C’est ma conscience qui est la fragmentation.

Et quand je dis : « Il faut qu’il y ait intégration, il faut que tout ceci soit harmonisé », cela fait encore partie des illusions que je m’oppose à moi-même, et cela je m’en rends compte. Je m’en rends compte comme étant une vérité, comme je suis sûr que le feu brûle, vous ne pouvez pas me tromper, c’est un fait et je demeure devant ce fait, et il me faut découvrir comment ce fait agira dans ma vie quotidienne - le découvrir et ne pas deviner, m’amuser, faire des théories.

Mais parce que j’ai vu la vérité de la question, cette vérité est agissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
domisylzendomisylzen   16 novembre 2018
Quand vous vous efforcez de changer quelque chose à "ce qui est", alors seulement il y a désordre, parce que votre désir est de changer les choses confomément à votre savoir acquis
Commenter  J’apprécie          370
domisylzendomisylzen   29 septembre 2018
Les gens sur lesquels nous nous sommes appuyés, les religions, les Eglises, l'éducation tout cela nous a plongés dans cet épouvantable pétrin. Nous ne sommes pas libéré de notre douleur, de notre animalité, de notre laideur, de notre vanité.
Commenter  J’apprécie          180
JacopoJacopo   10 novembre 2017
Quand vous suivez un système, que devient votre esprit? Qu'impliquent ce système et cette méthode - un gourou? Je ne sais pas pourquoi ces gens s'appellent des gourous - je ne peux pas trouver un mot assez énergique pour rejeter complètement cet univers de gourous, leur autorité venant de ce qu'ils se figurent savoir. Tout homme qui dit : « Je sais », cet homme-là ne sait pas. Ou si un homme vient nous dire: « J'ai fait l'expérience de la vérité », méfiez-vous de lui complètement. Ce sont ces gens-là qui nous offrent des systèmes. Un système entraîne des exercices, un état d'obéissance, de répétition, l'effort pour changer « ce qui est » et, par conséquent d'augmenter vos conflits. Les systèmes font de l'esprit une mécanique, ils ne vous procurent aucune liberté ; ils peuvent vous promettre un état de liberté à la fin de vos efforts, mais la vraie liberté est au commencement et pas à la fin. Si vous recherchez la vérité grâce à un système, si vous n'êtes pas libre au début de votre recherche, vous finirez forcément par adopter un système et, par conséquent, par vous retrouver avec un esprit incapable de toute subtilité, de toute délicatesse, de toute sensitivité. On peut donc rejeter complètement tous les systèmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JacopoJacopo   10 novembre 2017
L'esprit peut-il devenir silencieux? Je ne sais pas ce que vous allez faire quand vous verrez clairement le problème, quand vous verrez la nécessité d'avoir un esprit subtil et délicat qui soit complètement tranquille. Comment cela peut-il se produire? C'est là le problème de la méditation, parce que seul un tel esprit est un esprit religieux. Seul un tel esprit est capable de voir la vie tout entière comme une unité, un mouvement unitaire, non fragmenté. Et ainsi un tel esprit agit d'une façon totale, non fragmentaire, parce que mon action part d'un complet silence.

La base de tout cela, c'est une vie où les relations sont complètes, une vie qui est ordonnée et par conséquent vertueuse, extraordinairement simple intérieurement, et totalement austère. Cette austérité qui accompagne la plus profonde simplicité implique que l'esprit ne soit pas en conflit. Quand vous avez posé cette hase, avec aisance, sans effort - parce que dès l'instant où vous introduisez un effort, il y a conflit - vous voyez la vérité de la chose. Et c'est par conséquent la perception directe de « ce qui est » qui entraîne un changement radical.

Seul un esprit silencieux peut comprendre qu'il existe en lui un mouvement totalement différent, d'une autre dimension, d'une autre qualité. Ce sont des choses que l'on ne peut pas exprimer en paroles, parce qu'elles sont indescriptibles. Mais ce qu'on peut décrire, c'est le chemin parcouru jusqu'à ce point, le point où vous avez posé la base et vu la nécessité, la vérité et la beauté d'un esprit silencieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jiddu Krishnamurti (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jiddu Krishnamurti

Isabelle Clerc présente "L’esprit de création" de Jiddu Krishnamurti
Ce que nous sommes compose la société. Techniquement, nous sommes prodigieusement avancés, mais moralement, spirituellement, nous sommes très en retard. le progrès technique extraordinaire ...
Dans la catégorie : IndeVoir plus
>Philosophie antique, médiévale, orientale>Philosophie de l'Orient (sans distinction d'époque)>Inde (53)
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre