AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841148513
Éditeur : Ramsay (10/02/2007)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Succession de délicieuses chroniques dévoilant le rôle de la pluie dans l'érotisme, la création musicale ou encore la sacralisation du monde, ce petit traité est tout sauf un manuel de météorologie. Philosophique et poétique, il se veut une apologie de la pluie. Pour parvenir à ses fins, l'auteur n'hésite pas à utiliser les armes redoutables du romancier : l'imagination et la prestidigitation. Le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
moustafette
  10 septembre 2011
La pluie a aussi ses poètes. C'est le cas de Martin PAGE qui, avec un nom pareil, n'a pas pu s'empêcher d'en réunir quelques unes et d'y coucher un tas de mots charmants sur mam'zelle la pluie.
" La pluie est le mot de passe de ceux qui ont le goût pour une certaine suspension du monde. Dire que l'on aime la pluie, c'est affirmer sa différence"
Et moi, j'adore les points de suspension... J'adore aussi la pluie qui nous permet de rester au sec, sans mauvaise conscience, pour lire. La lecture n'est-elle pas une autre suspension du monde et du temps !
" La pluie tombe comme nous tombons amoureux: en déjouant les prévisions." C'est pas mignons ça !
La pluie nous ramène vers l'enfance. On saute dans les flaques, on s'éclabousse...et l'auteur est persuadé "qu'il existe des boutons secrets provoquant le tir des nuages: le coin d'une plaque d'égout, un bord de trottoir, l'intersection de deux pavés (...) Les nuages ont quelque chose des chiffons blancs des magiciens."
Les métaphores de la pluie sont nombreuses et Martin Page en tire de succulentes de son riche imaginaire. Un bien bel ouvrage que ce petit traité, avec sa couverture grise et brillante comme un ciel mouillé, et de ci de là, des petits dessins qui tombent comme des gouttes. Allez, encore une dernière citation et je m'arrête là, sinon je vais finir par recopier le livre entier !
" On dit: la pluie tombe. Et personne ne voit le drame derrière cette banale constatation. Est-ce un accident ou un suicide? On ne saura pas. En tout cas, la pluie ne se relèvera pas. "
Et croyez-le ou pas, le temps que j'écrive tout cela, eh bien... le soleil est revenu !
Sort en poche ces jours-ci.

Lien : http://moustafette.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
souliersdesaison
  03 octobre 2013
De la pluie est un traité plutôt original puisqu'il marie avec magie et brio philosophie ainsi que poésie.
Cet essai est un véritable hommage fait à la pluie ; en partant d'un élément naturel, Martin Page grâce à sa plume virtuose parvient à nous faire sentir les chaleurs d'un érotisme hésitant, les douceurs d'un "monstre bienveillant", les vertus d'une goutte... L'auteur exploite l'imagination du lecteur, et c'est un vrai régal.
Cette pluie que finalement il nous arrive de tant détester face au soleil, après coup il s'avère que oui, elle n'est pas si mal. Et puis non en fait, on l'apprécie même, quand elle se pointe et que l'atmosphère prend une couleur de vieux films, la pluie nous fait prendre du temps pour nous. C'est en tous cas, la thèse de l'auteur.
Vivre la pluie à travers les yeux de Martin Page est une aventure fantastique que je conseille absolument à tout le monde. C'est un regard qu'à proprement dit je n'avais même jamais envisagé.
J'ai apprécié les multiples références, qu'elles soient historiques, artistiques ou encore scientifiques. Je me suis laissé bercer par cette écriture bien menée. Bref, l'expérience est loin d'être météorologique, pour moi elle est bien plus poétique, elle est même plus que cela, elle interroge les sens et les dépasse. Je me plais à penser qu'il s'agit d'un instant d'intimité avec son imagination, c'était je pense l'un des objectifs de l'auteur et il réussit selon moi pleinement dans son entreprise.
Enfin, la postface de l'édition J'ai lu est appréciable, car l'auteur explique son projet, ainsi que les difficultés qu'il a pu rencontrer pour le mener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moertzombreur
  15 septembre 2014
Petit traité, en forme d'éloge, sur la pluie
J'ai découvert cet auteur avec Comment je suis devenu stupide, publié aux éditions du Dilettante ; depuis je le tiens à l'oeil. Quand ce petit bouquin iconoclaste est arrivé je me suis "précipité" dessus et j'ai adoré. L'auteur nous fait part de son amour, en racontant des anecdotes, l'aspect scientifique et météorologique est totalement ludique, et l'humour décalé. Les références littéraires et historiques sont aussi présentes. Les chapitres sont très court - parfois c'est un simple paragraphe-, il n'y a aucune contrainte, on peut les lire dans l'ordre, ou pas. Pour ce qui me concerne j'aime aussi la pluie (je déteste le vent), et comme l'auteur, "souvent j'ai marché dans les rues de Paris en espérant que la pression de mon talon déclencherait le mécanisme de la pluie". Un vrai petit bijou, plein de poésie et de sensualité, une délicatesse à offrir autour de vous.
Commenter  J’apprécie          40
letteratura
  01 novembre 2011
Vous aimez la pluie ? Alors, ce livre est à vous puisque dans une centaine de pages, l'auteur nous décrit sa pluie, ses effets, ses conséquences, mais il ne précise que le coté positif parce qu'il aime la pluie et il l'a assumé en écrivant un petit livre avec plein de petits écrits sur la pluie.
L'écriture est très amusante dans ce livre, puisque l'auteur a une écriture très douce, qui n'agresse personne, on voit bien qu'il veut simplement nous faire aimer la pluie : c'est un livre léger et gentil. Je ne me rappelle pas avoir vu de la grossièreté dans ce livre on ne peut plus sympathique, donc tout le monde peut le lire.L'auteur a ici décidé de ne pas faire un long texte qui pouvait être ennuyant, mais il a décidé d'écrire de petites chroniques sur la pluie, et en général sur la conséquence de cette pluie.
Donc, le thème est comme vous devez l'avoir compris : la pluie, mais ce n'est pas un livre de sciences, donc on a pas de détails scientifiques mais on a la vision de la pluie sous les yeux de l'auteur qui voit ça comme une bénédiction, il dit qu'elle permet beaucoup de choses avec lesquelles je suis d'accord, comme : pendant la pluie, la monde s'arrête en quelque sorte et la vie ne va plus aussi vite, les rencontres amoureuses sont davantage fréquentes pendant cette pluie qui permet la découverte de l'âme-soeur. Donc, l'auteur ne dit pas que n'importe quoi.
Voilà pour cette lecture que j'ai trouvé très divertissante, je vous le conseille absolument, il est tellement facile à lire qu'en même pas une heure, vous l'aurez englouti. Essayez, vous serez accro !!
Lien : http://litteraire-en-herbe.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
veronique55
  05 novembre 2011
Quand on aime la pluie on est différent dit Martin Page et bien tant mieux
J'adore relever les passages de livres où on parle de la pluie et je rêve
merci à tous ceux qui écrivent sur la pluie
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
veronique55veronique55   05 novembre 2011
Vin et pluie ne sont pas pour autant des psychotropes similaires. L’ébriété provoquée par le vin n’a pas besoin d’être apprise. L’ivresse offerte par la pluie peut ne pas s éprouver : elle est choisie….
Les agriculteurs se plaignent de la pluie, de son abondance ou de son absence, mais en apprécient l’importance . Elle œuvre pour la vigne, les vergers et les potagers. Bien sûr, la pluie est artiste, alors parfois elle disparaît pour chercher l’inspiration, puis revient travailler avec acharnement. Une goutte a la forme d’un spermatozoïde. Ce n’est pas un hasard : il y a de la conception dans la chute….
Le soleil, c’est la télévision . Envoûtés par les ondes, nous spectateurs de notre vie, des gens qui nous entourent et des nouvelles choses à acheter. Seule la pluie nous rend acteurs Le soleil nous emprisonne, ses rayons sont des barreaux ; esclaves d’un bien-être factice, nous ne bougeons plus….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GeraldineBGeraldineB   10 juillet 2017
La pluie nous tombe dans les bras, nous embrasse et nous quitte. Telle une maîtresse, intermittente par nature, elle vient quand on ne l'attend pas; elle abolit les heures tristes. La beauté de la pluie tient à son imprévisibilité. Chaque fois, son contact me surprend, ma peau se hérisse. Il n'y aura pas de divorce. Compagne fidèle, la pluie nous accompagne partout. A la fin de la vie, on la retrouve dans le goutte-à-goutte de l'hôpital.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
latracelatrace   01 août 2010
La pluie confirme mes sentiments. Certains amours ne lui ont pas résisté; leurs couleurs mal fixées ont été délavées. La pluie agit tel le révélateur du photographe qui, sous la lumière rouge, porte l'image à la vie. Elle achève la cristallisation.
Parfois la pluie me permet d'être amoureux sans objet. Un jour, le sang battant dans les tempes, le coeur tumescent, je révélai ma passion à un ami. Il me demanda l'identité de ma dulcinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MoanMoan   09 avril 2012
J'aime avoir les empreintes digitales de la pluie sur moi. Elles sont mes peintures de guerre; je les arbore sur le col de ma chemise comme d'autres des marques de rouge à lèvres ou des galons. Mes vêtements les retiennent prisonnières. Les gouttes sont comme des bijoux; je suis fier de ces pierres précieuses insaisissables posées sur moi quelques instants. Bientôt, elles rejoignent le ciel.
Commenter  J’apprécie          40
MoanMoan   09 avril 2012
La pluie est un voyage. La civilisation, les abris et les plafonds me quittent. La pluie entre en gare comme un train; je suis sur le quai, je l'ignorais mais je l'attendais; je l'accueille, et j'imagine qu'elle était au Brésil, dans le Yunnan et en Finlande. Je pense à mes frères et soeurs de pluie. L'eau qui tombe émane d'un lac africain, d'une bière belge, de la sueur d'un enfant soldat et des larmes d'une couturière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Martin Page (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Page
Martin Page, auteur du roman : "Le garçon de toutes les couleurs"
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : pluieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Plus tard, je serais moi

Qui est le personnage principal dans ce livre ?

Verane
Selena

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Plus tard, je serai moi de Martin PageCréer un quiz sur ce livre