AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246853879
304 pages
Éditeur : Grasset (10/09/2014)
3.17/5   21 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition Source : Grasset - 09/2014)
ISBN : 9782246853879


Février 1938, II rue de l'Assomption, Paris : devant la grille d'une maison cachée dans un jardin, un homme vieillissant s'apprête à rendre les armes. A soixante-six ans, écrivain et poète légendaire, professeur au Collège de France, père de famille et mari aimant, il est le grand personnage de la Troisième République. Pourtant, c'est un homme sans défen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Puszi
  02 février 2015
J'ai choisi de lire ce livre dans le cadre de notre rencontre sur les femmes célèbres. J'ai porté mon choix sur le grand amour de Paul Valéry à savoir Jeanne Voilier car j'avais envie de découvrir une femme qui a marqué son époque tout en étant pas aussi connue que Camille Claudel, Mère Térésa, Soeur Emmanuelle, Simone Veil...
Je me suis plongée dans le milieu littéraire parisien d'avant et pendant la seconde guerre mondiale avec beaucoup de plaisir. J'ai en effet beaucoup apprécié le style de Dominique Bona qui distille tout au long des 285 pages que compte son texte des citations de certains poèmes, pièces ou livres de Paul Valéry.
J'ai découvert un homme âgé de 66 ans en proie à un amour passionné pour Jeanne Voilier de plus de 30 ans plus jeune que lui. L'époque est traversée par des auteurs célèbres : Mauriac, Giraudoux... On assiste à la naissance des éditions Robert Denoël, à la manière dont certains éditeurs vivront l'occupation et la libération. "C'est l'histoire d'un amour brûlant que nous raconte Dominique Bona. Biographie d'un couple hors du commun, talentueux, tendre, cruel, traversé par la littérature et par la grande histoire."
Cela me donne envie de me plonger dans d'autres biographies écrites par Dominique Bona et notamment celle de Berthe Morisot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
antibouille
  02 février 2015
Dominique Bona n'a pas son pareil pour rendre intéressante et passionnante la vie de ceux dont elle a choisi d'écrire la biographie. Elle y parvient encore une fois avec ce dernier livre qui nous dévoile l'existence de Jeanne Voilier, avocate, éditrice, libre de moeurs et courtisée par les plus grands et dont Paul Valéry tombe éperdument amoureux à soixante-six ans. Cette biographie d'un "couple" hors du commun est un formidable révélateur du milieu littéraire de cette époque avec en toile de fond la vie amoureuse de cette femme grande dévoreuse d'hommes et de femmes aussi. Avec la vie de cette grande amoureuse on découvre aussi avec intérêt le milieu littéraire de la France après 1940 et, en particulier, les affaires d'épuration de l'après guerre des écrivains et des maisons d'édition. Encore une belle réussite de Dominique Bona.
Commenter  J’apprécie          50
AlainVera
  07 mai 2015
Dominique BONA a merveilleusement exprimé par ses mots comment la passion pour Jeanne VOILIER a inspiré , exalté, enflammé... et détruit lentement le Grand, le Fort , le Fin Paul VALERY.....
Elle écrit :
" Avec son sourire de grand sceptique et cet humour très fin qui accompagne tout ce qu'il dit,tout ce qu'il fait.....En homme libre passé maitre dans l'art de penser,il applique à la lettre la consigne qu'il s'est donnée de ne jamais s'abandonner à ses émotions sans tenter de le comprendre et de les clarifier,jusque dans ce domaine irrationnel et diabolique : la pulsion érotique.......Il a de la prestance, de la vivacité, beaucoup d'entrain,du bagou et l'optimisme chevillé au corps .......Il est joyeux, dynamique,à la foi malin et naïf...Il a dix idées à la minute,qu'il cherche aussitôt à appliquer, souvent avec succès....... Les obstacles ne lui font pas peur....Il aime les défis : impossible ne fait pas partie de son vocabulaire.....Toujours sur la brèche et enclin à prendre des risques.....
Il en vient a rêver son Amour à défaut de le Vivre....
L'humour et en particulier l'humour sur soi est une autre caractéristique de cet esprit,des plus juvéniles au fond et qui aime rire de tout....Savoir se moquer de soi-même est une leçon à donner..... "
Un livre passionnant.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livretoi
  11 novembre 2020
Biographie de Paul Valéry (1871-1945), de 1938 à sa mort en 1945, pour évoquer sa passion amoureuse à 66 ans pour Jeanne Loviton (nom d'auteur Jean Voilier), 35 ans avocate, éditrice, divorcée libre de moeurs, courtisée, volage.
Jamais Paul Valéry il n'a laissé l'amour briser la forteresse de son esprit ou nuire à sa famille et à son écriture. Mais cette femme aura raison de lui. Lecture passionnante. Elle fut son plus grand amour, son dernier amour, sa tragédie, son ultime souffrance, mais beaucoup à 66 ans aimeraient vivre une telle passion, quitte à en souffrir. Cette femme lui a inspiré ses plus belles pages d'écriture amoureuse.
J'ai adoré cette biographie. J'ai aimé les personnages, le scénario de cet homme droit, attaché viscéralement à sa famille, travailleur infatigable et besogneux , qui, déjà, de 1920 à 1928 avait connu un amour passionnel avec Catherine Pozzi, amour brutalement stoppé lorsque celle-ci était allé se dénoncer auprès de l'épouse, et qui, vingt ans plus tard, à 66 ans s'abandonne à l'amour fou comme un adolescent.
Jeanne Loviton (1903-1996), de 30 ans plus jeune que lui, a été flattée de subjuguer l'artiste. Mais cette croqueuse d'hommes ne pouvait se satisfaire sensuellement et durablement d'un "vieux" de 66 ans. Elle l'a abandonné pour poursuivre sa quête amoureuse . Les autres hommes notoires de Jeanne Loviton ont été son mari Pierre Frondaie, écrivain mort en 1948, Paul Valéry écrivain mort en 1945, ; Jean Giraudoux, écrivain mort en 1944, Robert Denoël, éditeur mort assassiné en 1945.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vielivre
  06 novembre 2017
Une fois de plus, Dominique Bona, écrivain, académicienne, nous gratifie d'une biographie documentée, agréable et toujours dans un style rempli de douceur. Elle nous dresse le portrait de Paul Valéry, l'écrivain, le poète, l'analyste de lui-même, le philosophe, l'Académicien, l'homme de coeur.
Marié, père de trois enfants, vivant dans le XVIème, rue Villejust, aujourd'hui baptisée Rue Paul Valéry, dans un immeuble hérité par la cousine de sa femme, Julie Manet, Paul Valéry n'est pas l'homme rangé que sa situation matrimoniale le prétend. Ce statut lui permet surtout la sagesse de ses vieux démons. Paul Valéry a choisi la droiture, la gestion permanente de ses émotions, de ses sentiments pour cacher son hypersensibilité et pour se protéger de sa fragilité et de sa faiblesse. Paul est très sensible au charme féminin.
A l'aube de la vieillesse, l'homme succombera à la passion.
Dominique Bona nous décrit avec finesse, les bonheurs et les évolutions de cette relation avec Jeanne Voilier, cette femme indépendante, divorcée qui aime les hommes cultivés.
Et leur histoire nous permet d'entrer dans l'époque des Morisot, Manet, Mallarmé, Giraudoux, Denoêl…qui a tant marqué notre histoire.
Un bel hommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Gribouille_idfGribouille_idf   13 mai 2015
En honnête homme, Valéry a une phrase pour elles. Cette phrase, il l'a servie à Jeanne, dès les premiers jours, comme toutes les autres. C'est son arme fatale: en quelques mots, pudiques et élégants, mais parfaitement clairs, il résume la situation et s'en dédouane. Qu'elles n'aillent pas trop rêver ... Il est marié, en charge d'une famille, il tient à le rester.
L'amour, il le conjugue au présent, dans l'instant. Il ne veut ouvrir aucun champ libre à un amour qui ne serait pas de l'ordre du vagabondage. A Jeanne, 6 avril 1938: "Tu ne peux pas penser que je n'aie un besoin infini de tendresse. Et tu ne peux pas penser que je n'aie entièrement conscience, et douloureuse conscience, de ce que je ne puis te donner, et de ce dont tu te prives pour l'amour de moi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LivretoiLivretoi   11 novembre 2020
La principale cible de Catherine Pozzi, c’est Jeannie Valéry. De fait, cette épouse officielle, si douce et effacée, est l’insurmontable obstacle à son bonheur. En vain, Catherine, enragée se cogne la tête et se broie le cœur contre cette pierre d’achoppement. Elle ne parviendra pas à forcer ce passage. Elle voudrait l’arracher à ce foyer où il s’enracine.
Quelle que soit la force de son amour pour elle, jamais son amant ne quittera Jeannie. Valéry souffre aussi, mais cela se voit moins, s’entend moins. Seuls ses Cahiers donnent la résonance de cet amour gâché par les circonstances. Quand elle n’est pas là, elle lui manque. Il reste éperdument épris de cette insatisfaite.

Un jour que sa jalousie la torture, Catherine décide mettre fin à ce qu’elle appelle une équation à trois. Lors d’une visite à Longchamp, Madame Paul Valéry, animée des meilleures intentions, prend des nouvelles de la santé de Catherine qui vient d’être malade et lui exprime sa « sympathie ».
Pozzi, cinglante : « Je suis la dernière, Madame, pour laquelle vous devriez vous servir de ce mot. »
Jeannie comprend. Rentrée chez elle, humiliée, elle décide de pardonner. Mais Catherine revient à la charge en envoyant une lettre pour confirmer à Mme Paul Valéry qu’elle est la maîtresse de son mari.

Valéry ne lui pardonnera jamais ni l’offense faite à son épouse ni la menace qu’elle fait peser sur sa famille : ce qu’il a de plus cher. Elle aura, par ce dernier comportement, gâché définitivement leur belle histoire. Ces huit ans de liaison passionnée et chaotique ont marqué Valéry au fer rouge. Il a le sentiment d’être passé à côté d’un rendez-vous essentiel. Il en reste meurtri. De 1928 à 1934, quand meurt Catherine, ils ne se revoient plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LivretoiLivretoi   11 novembre 2020
Paul Valéry est un grand brûlé de l’amour. Toute sa vie il a lutté contre ses possibles ravages. A vingt ans, il connut une passion à sens unique, douloureuse et platonique, dont son inspiratrice, madame de Rovira méconnut les abîmes. Il avait été son propre martyr. Car il eut à souffrir mille morts avant de pouvoir se libérer de son emprise et, comme on porte le deuil, de se jurer de ne plus jamais succomber à quelque passion que ce soit. Il avait opté pour la maîtrise et le sang froid.
Son hyper-sensibilité, connue de ses amis, de sa famille et de ses maîtresses, poussa Paul Valéry à se protéger contre ses propres démons : sa fragilité et sa faiblesse. Il a construit autour de lui au fil des années un système de défense qui lui a permis de tenir bon devant les séductrices les plus expertes et les plus douées pour l’amour. Il a aimé bien sûr, par la suite, pleinement, voluptueusement, mais sans plus jamais perdre la tête pour quelque enchanteresse que ce soit. Il se surveille. Il monte la garde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   13 mai 2015
Jeanne est sa drogue. Une drogue encore légère, mais à laquelle il voit bien qu'il s'accoutume. Quand il est loin d'elle, il ressent un manque cruel, comme un vide physique. Ou métaphysique. Le besoin qu'il a de la retrouver ne lui laisse aucun répit.

Il a soif d'elle. Faim d'elle.
Toutes ses pensées vont vers elle.
Il est possédé.
Commenter  J’apprécie          10
pasphilpasphil   05 mars 2019
La nature - un autre - une autre - la paix : quatre raisons majeures de s'esquiver.

La nature : elle les a faits, elle trop jeune et lui, trop vieux;

P.V. : est élu à l'Académie française en 1926, au fauteuil d'Anatole France
P.V. : son fils spirituel : André Breton 1896-1966
P.V. : est le fils spirituel de Stéphane Mallarmé 1842-1898
Château de Béduer à Figeac
P.V. classe les femmes en 3 catégories : les emmerdantes, les emmerdeuses et les emmerderesses

Là, le lit défait se refroidit... Cadavre de ma nuit.

P.V. est enterré à Sète au Cimetière Marin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Dominique Bona (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Bona
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Divine Jacqueline de Dominique Bona aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1077991-romans-divine-jacqueline.html • Dictionnaire amoureux du festival de Cannes de Gilles Jacob aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1080815-article_recherche-dictionnaire-amoureux-du-festival-de-cannes.html • L'échelle des Jacob de Gilles Jacob aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1066068&id_rubrique=12 • le voyage de monsieur Raminet de Daniel Rocher aux éditions du Net https://www.lagriffenoire.com/1072154-poche-le-voyage-de-monsieur-raminet.html • Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html • La reine se confine ! - Au service secret de Marie-Antoinette de Frederic Lenormand aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1077413-polar-historique-la-reine-se-confine----au-service-secret-de-marie-antoinette.html • La Maison aux miroirs de Cristina Caboni et Marie Causse aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1077795-romans-la-maison-aux-miroirs.html • Grand café Martinique de Raphaël Confiant aux éditions Mercure de France https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1029530&id_rubrique=12 • Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=143497&id_rubrique=12 • Et la vie reprit son cours de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1076145-romans-et-la-vie-reprit-son-cours.html • Un invincible été de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/1078183-romans-un-invincible-ete.html • L'Américaine de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1042263&id_rubrique=12 • • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimard #editionsplon #editionsgrasset #editionsdunet #editionslivredepoche #editionsdelamartiniere #editionspressesdelacite #editionsmercuredefrance #editionspocket #editionslesescales #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1189 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre