AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709607988
Éditeur : J.-C. Lattès (18/10/1989)
3.8/5   10 notes
Résumé :
La biographie des trois filles du poète J. M. de Heredia est un tableau des mœurs artistiques et littéraires de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe. C'est aussi un authentique roman d'amour.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nadejda
  18 juillet 2012
«Rue de l'Odéon, chez un marchand de livres anciens, je trouvai un jour, par hasard, perdue au milieu des romans et des recueils de poèmes, une petite boîte noire, qui portait ce titre : Collection secrète d'un auteur célèbre.»
Cette boîte contient des photos de femmes nues. Toutes sans exception sont brunes, dans des poses provocantes. L'une de ces jeunes femmes détonne au milieu de toutes les autres : " le visage de l'inconnue, avec un regard à la fois tendre et malin, et un sourire de connivence qu'elle échangeait avec le photographe, tranchait avec l'air bestial ou simplet des autres. Elle n'en était pas moins impudique, mais se prêtait au vice de l'objectif avec une tranquille ingénuité."
Le libraire révèle à Dominique Bona que ces photos appartenaient à l'écrivain Pierre Louÿs et que la photo qui la retient est celle de Marie, l'une des trois filles de José Maria de Heredia.
A travers le destin des trois soeurs, Hélène, Marie et Louise c'est toute la vie littéraire, artistique et libertine de la Belle Epoque que va nous faire traverser Dominique Bona. 
J'ai songé en découvrant ces trois femmes, dont la plus voluptueuse et attirante reste quand même Marie, au beau poème de Baudelaire «A une dame créole» :

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse

A dans le cou des airs noblement maniérés ;

Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,

Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.
Marie se mariera avec Henri de Régnier et deviendra la maîtresse de Pierre Louÿs auquel l'unira une brûlante passion. Elle aura aussi pour amant Jean de Tinan, Henry Bernstein «le roi, ou l'empereur du théâtre de boulevard», Gabriele d'Annunzio. 
Elle favorisera le mariage de Louise sa soeur cadette, qui ignore leur liaison, avec Pierre Louÿs. Il continuera bien sûr à être son amant.

Elle sera elle-même poète et publiera sous le pseudonyme de Gérard d'Houville.
«Autour de Marie de Régnier, hors ses soeurs, toutes les femmes écrivent. Paul Léautaud finit par s'en plaindre : «Toutes les femmes écrivent aujourd'hui au point qu'on ne peut plus trouver de femme de ménage.»
Au fil des pages on découvre tous les liens qui unissent de nombreux écrivains de cette époque et cela donne envie d'en savoir plus et de lire ou relire leurs textes sous ce nouvel éclairage.

Marie est une amie très proche de Catherine Pozzi qui deviendra la maîtresse de Paul Valéry poète et ami de Pierre Louÿs. 

Anna de Noailles fait aussi partie de ses amies et lui écrit : «Nul ne pourra vous admirer plus que moi. Les êtres sont rares qui, par leur rayonnement et leur rêve, apportent à la solitude une espérance.»
L'on croise, au fil des pages, Oscar Wilde, Proust, Colette, Nathalie Clifford Barney qui recevra pendant 60 ans dans son salon de la rue Jacob et Liane de Pougy.
Tout est passionnant dans ce livre qui, s'il est traversé de rencontres exceptionnelles, nous fait aussi partager la vie somme toute assez bourgeoise et calme de la famille Heredia qui reste très unie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Herve-Lionel
  27 juillet 2015
N°941– Juillet 2015
LES YEUX NOIRSDominique BONA – JC Lattès.
Tout commence par la découverte fortuite par l'auteure de photographies pornographiques du début du XX° siècle dont l'une d'elles représente l'épouse d'Henri de Régnier, une des filles du poète José-Maria de Heredia. Découverte déconcertante et inattendue donc mais peut-être pas tant que cela.
L'auteur des « Trophées » avait trois filles, Hélène, Marie et Louise qui ne se ressemblaient pas mais dont la « grande affaire » de leur vie fut l'amour ; elles choisirent exclusivement des poètes. Elles ont exercé leur passion avec liberté mais derrière la paravent des convenances de leur temps. Devaient-elles cela à leurs origines cubaines ou à la couleur envoûtante de leurs yeux ? Elles ont en tout cas fait rêver nombre d'hommes célèbres mais si chez les Heredia, c'est luxe, calme et volupté mais c'est aussi un peu l'ennui pour elles et la ruine qui les menace tous fait qu'elles ne pourront pas avoir de dot, ce qui compromet leur mariage. Leur beauté en tiendra lieu cependant. Les trois soeurs vivent dans cette ambiance mondaine, parisienne, virevoltante du début du XX° siècle, une vie frivole, passionnée, amoureuse. Devant la déconfiture financière, Mme de Heredia pousse au mariage de ses filles mais ces unions plus marquées par l'intérêt que par l'amour seront cahoteuses, ce qui est un paradoxe pour ces jeunes filles rêveuses et sensuelles. Elles combleront ce vide en ayant des amants que parfois elles se disputèrent ou se partagèrent, c'est mieux que le suicide ou la folie et surtout moins définitif. Qu'importe Marie épousera Henri de Régnier, un beau parti qui ne lui donnera cependant ni bonheur ni plaisir, Pierre Louÿs sera son amant préféré, toléré par le mari (il ne sera pas le seul, loin s'en faut) mais épousera Louise et Maurice Maindron un riche intellectuel-aventurier épousera Hélène.
Le modèle nu des photos c'est Marie et le photographe passionné, c'est Pierre qui est aussi à l'occasion un auteur de romans pornographiques que lui inspire sa propre vie. Marie renoue avec un talent de son enfance, la poésie mais, fille et femme de poète elle veut être connue pour elle-même et prend un nom d'homme qui a appartenu à un de ses ancêtres : Gérard d'Houville. Elle ajoutera à la poésie une oeuvre romanesque qui se nourrit de sa propre vie. Quand Marie prendra pour amant Henry Bernstein elle fera scandale en s'affichant avec un juif (on est foncièrement antisémite dans sa famille) mais il est aussi un homme de théâtre. Louise délaissée par son mari en pleine déconfiture financière et créatrice vivote et Hélène devient rapidement veuve, elle se remariera avec un homme de lettres ; elle sera sûrement la plus sage et la plus rangée des trois soeurs. de cette fratrie Marie est la plus mutine, la plus amoureuse, la plus scandaleuse aussi. Elle tombe facilement amoureuse et ses amants nombreux ont parfois des noms célèbres mais son mari, éperdument amoureux d'elle, ferme les yeux. Des trois elle vivra le plus longtemps, survivant à son époux, à son fils Pierre de Régnier, à ses amants. C'est pourtant Louise qui divorcera, procédure rarissime pour l'époque ; ce sera pour les deux époux une délivrance. Elle se remariera mais on murmure que les filles Heredia ne portent pas bonheur aux hommes ... la maladie, la solitude et la mort s'abattront sur elles et sur leur entourage. Ces trois soeurs ont vécu dans l'ombre d'hommes célèbres, père, maris, amants mais ont cherché leur épanouissement personnel dans un société austère. Leur vie a assurément été un authentique roman d'amour.
Dominique Bona excelle encore une fois dans cette évocation avec, comme d'habitude, une prédilection pour les portraits qu'elle brosse avec un grand souci du détail. Son écriture est toujours aussi belle et fluide et je reste admiratif, à chaque fois que je lis une biographie écrite par elle devant son méticuleux et cultivé travail d'archiviste. le texte qui en résulte et qui fourmille de précisions est toujours passionnant. Elle avait déjà enthousiasmé ses lecteurs avec notamment des biographies de femmes célèbres (Berthe Morissot, Camille Claudel, Clara Malraux ...) Elle renoue ici avec cet exercice et reste à mes yeux un ardent défenseur de la langue et de la culture françaises, ce qui n'est pas anormal pour une académicienne !
Hervé GAUTIER – Juillet 2015 - http://hervegautier.e-monsite.com
Lien : http://hervegautier.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SophiePatchouliSophiePatchouli   27 août 2014
Rue de l'Odéon, chez un marchand de livres anciens, je trouvai un jour, par hasard, perdue au milieu des romans et des recueils de poèmes, une petite boîte noire, qui portait ce titre : collection secrète d'un auteur célèbre.
Je l'ouvris. Elle contenait une vingtaine de photographies en noir et blanc, d'un format de carte postale : des femmes nues. Toutes nues. Exposées sans mystère, dans un but évident de pornographie. C'étaient des corps 1900...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Herve-LionelHerve-Lionel   27 juillet 2015
Le bonheur se mange le plus souvent dans un plat ébréché.
Commenter  J’apprécie          61
Herve-LionelHerve-Lionel   26 juillet 2015
" On ne connaît la femme qu'on aime que lorsqu' on ne l'aime plus et on ne l'aimerait plus si on la connaissait."
Commenter  J’apprécie          20
Herve-LionelHerve-Lionel   26 juillet 2015
"Une femme aime ses enfants plus que son amant, son amant plus que son mari, et le tout moins qu'elle-même peut-être" écrit-il déjà en 1888.
Commenter  J’apprécie          10
Herve-LionelHerve-Lionel   27 juillet 2015
L'absence n'existe pas; elle n'est qu'une présence silencieuse.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Dominique Bona (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Bona
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Divine Jacqueline de Dominique Bona aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1077991-romans-divine-jacqueline.html • Dictionnaire amoureux du festival de Cannes de Gilles Jacob aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1080815-article_recherche-dictionnaire-amoureux-du-festival-de-cannes.html • L'échelle des Jacob de Gilles Jacob aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1066068&id_rubrique=12 • le voyage de monsieur Raminet de Daniel Rocher aux éditions du Net https://www.lagriffenoire.com/1072154-poche-le-voyage-de-monsieur-raminet.html • Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html • La reine se confine ! - Au service secret de Marie-Antoinette de Frederic Lenormand aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1077413-polar-historique-la-reine-se-confine----au-service-secret-de-marie-antoinette.html • La Maison aux miroirs de Cristina Caboni et Marie Causse aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1077795-romans-la-maison-aux-miroirs.html • Grand café Martinique de Raphaël Confiant aux éditions Mercure de France https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1029530&id_rubrique=12 • Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=143497&id_rubrique=12 • Et la vie reprit son cours de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1076145-romans-et-la-vie-reprit-son-cours.html • Un invincible été de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/1078183-romans-un-invincible-ete.html • L'Américaine de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1042263&id_rubrique=12 • • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimard #editionsplon #editionsgrasset #editionsdunet #editionslivredepoche #editionsdelamartiniere #editionspressesdelacite #editionsmercuredefrance #editionspocket #editionslesescales #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1190 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre