AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253127485
Éditeur : Le Livre de Poche (18/02/2009)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Un vieux monsieur très riche, arrogant et irascible. Son aide médicale, entièrement dévouée... Une grande maison dans la Drôme et les vautours qui rôdent. Aux côtés de Thérèse, Edouard Lavenant retrouve le goût de vivre. Alors qu'il perd un peu la tête, il dérape hors de la réalité, et développe de nouveaux instincts... plutôt meurtriers. Un magnifique roman noir. Par l'auteur de l'A26.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
koalas
  18 juin 2016
Quel peau de vache...
ce Lavenant qui marmonne à longueur de journée. Faut dire qu'il s'emmerde royalement dans la Drôme provençale avec sa grosse retraite et sa petite attaque. L'arrivée de Thérèse une aide médicale plus très jeune mais entièrement dévouée à ses petits soins va lui redonner du poil de la bête, l'envie de croquer la vie à plein dentier et de prendre la tangente ...Mais la route est glissante , le duo de choc à la colle dérape un peu et perd un peu la boule...
A travers le personnage de Lavenant, Pascal Garnier met en lumière les oubliés du troisième âge, ceux qui sont toujours de mauvais poil, les insatisfaits perpétuels, les arrogants, les agités du bocal, ronchons, soupes au lait, qui comptent encore en faire baver à leur entourage et profiter à fond de leur part de bonheur qui leur reste à vivre quitte à supprimer les empêcheurs de tourner en rond et à prendre leur place....Sa nouvelle infirmière à domicile une alsacienne gironde de bonne composition qu'il zieute d'abord d'un mauvais œil va l'accompagner dans sa quête d'aventure improvisée. Notre vieux héros ragaillardi pas prêt d'assumer un rôle de père à son âge canonique se laisse glisser comme un petit suisse dans un chalet helvétique entre de vieilles connaissances olé olé qu'il finit par voir en double et puis plus du tout....peut être bien à à cause des doubles foyers ...mais c'est pas dit !
Davantage que l'histoire, l'engrenage infernal et les pertes collatérales, c'est l'humour décapant, les portraits brossés dans le sens du mauvais poil et les dialogues incisifs de l'auteur qui font mouche.
L'air de rien, il se penche et s'épanche sans tabous sur les troubles de la sexualité , les pertes du bocal du troisième âge, la solitude, les dérapages sanglants, les vols de vautours et les dingos suisses ...Tout un programme.
Les hauts du bas, un roman noir à rebrousse poil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          473
cathe
  08 février 2017
Edouard est un chef d'entreprise vieillissant et irascible qui ne supporte pas d'être dépendant d'une aide médicale. Pourtant celle-ci est dévouée et patiente. Peu à peu il se laisse un peu apprivoiser, surtout quand un jeune homme qui se présente comme son fils arrive. L'atmosphère s'adoucit et on leur souhaite une vie de famille paisible. Mais on connait Pascal Garnier et on sait que tout peut partir en vrille très vite….
C'est ce qui arrive pour notre plus grand bonheur ! Mais, malgré l'humour très noir habituel à cet auteur, une tendresse certaine se dégage pour ce héros certes « border line », mais aussi poète à ses heures de folie… Amateurs de happy end s'abstenir ;-)
Commenter  J’apprécie          100
Henri-l-oiseleur
  17 juillet 2017
Histoire acidulée d'un vieux monsieur, riche et acariâtre, et de sa gouvernante - en quelque sorte sa dernière compagnie féminine, qui le supporte avec patience et humour. Les péripéties de l'histoire sont aussi surprenantes que drôles, mais on n'ira pas crier au chef-d'oeuvre, même si les meurtres et accidents sont amusants. Dans l'humour noir, on a connu mieux, mais l'auteur écrit sans fautes de langue ni fausses élégances, ça nous change. A lire si l'on n'a rien de mieux à faire.
Commenter  J’apprécie          70
patrick75
  10 juillet 2013
Surprenante histoire que celle écrite par pascal Garnier. Difficile d'émettre un avis. L'auteur n'approfondie ni n'explique véritablement les événements. L'on pourrait en déduire que son récit est superficiel. D'un autre côté, l'humour noire et le cynisme affiché par le personnage principal, ne peuvent que faire réagir les lecteurs.
Commenter  J’apprécie          80
MurielT
  26 juin 2017
Les Hauts du Bas - Pascal Garnier
Avec ce roman Pascal Garnier, nous entraîne comme à son habitude dans la noirceur de l'âme humaine.
Un homme rendu dépendant après un problème de santé, vit avec son aide médicale dans un endroit reculé de la Provence. Il est un peu acariâtre, un peu méchant mais Thérèse en vu d'autres et la vie suit son cours...
Ce pourrait être une histoire banale entre un homme et une femme qui apprennent à se connaître et s'apprivoisent.
Et bien non, c'est du Pascal Garnier, donc rien ne se passera comme cela aurait du et tout ira de travers ou pas...
Mais c'est pour notre plus grand plaisir, du bon Pascal Garnier
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
koalaskoalas   12 juin 2016
Il saisit la télécommande et se mit à jouer sur les touches comme d'autres à la roulette russe. Sauf que là, il y avait une balle dans chaque alvéole du barillet. Toutes les publicités qui défilaient sous ses yeux semblaient lui être diaboliquement destinées : Norwich Union, assurance décès, ascenseur d'appartement, colle dentaire, et joués par des acteurs qu'il avait connus jeunes et célèbres.
Commenter  J’apprécie          160
koalaskoalas   19 avril 2016
- Comme votre vision du monde est noire...
- Si vous croyez que le blanc est préférable, allez donc vivre sur la banquise, tout est blanc, là-bas, les igloos, les ours, les nuits polaires !...Il n'y a plus personne, même les esquimaux ont foutu le camp.
Commenter  J’apprécie          210
patrick75patrick75   09 juillet 2013
-Un jour, je devais avoir dix-huit ans, mon père m'a demandé:" Que vas-tu faire de ta vie ?" Je n'avais pas de réponse. Aujourd'hui si je me pose la question de savoir ce que j'ai fait de ma vie, je reste toujours aussi muet. Que s'est-il passé entre temps ?".
Commenter  J’apprécie          140
patrick75patrick75   09 juillet 2013
-C'est insensé ce besoin de musique continuel ! Il y en a partout, dans les magasins, dans la rue, jusque dans les toilettes de l'hôtel ! En quoi le silence est-il si effrayant ?
Commenter  J’apprécie          200
patrick75patrick75   08 juillet 2013
- Moi, je ne m'ennuyais jamais quand je travaillais.
-Mais vous aviez des ennuis.
-C'est vrai. Mais des ennuis, ce n'est pas l'ennui.
Avec les ennuis on finit toujours par s'arranger tandis qu'avec l'ennui, c'est autre chose.
Commenter  J’apprécie          90
Video de Pascal Garnier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Garnier
Pascal Garnier que (re)lisez-vous ?
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre