AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290310465
346 pages
J'ai Lu (30/11/-1)
3.97/5   34 notes
Résumé :
Jean-Louis Étienne est assurément l'un des derniers rescapés d'une race en voie d'extinction : les grands aventuriers humanistes. Entre deux expéditions polaires et l'ascension de l'Himalaya, il embarque avec Tabarly en tant que médecin pour une course autour du monde en voilier, organise la mythique expédition Transantarctica en compagnie de scientifiques internationaux, ou marche sur le lac de lave du volcan Erébus, sur les traces de Haroun Tazieff. Jusqu'à ce jou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Palindrome1881
  18 octobre 2021
Récit décoiffant de Jean- Louis Étienne, sur son parcours de vie. Frénétique.
Jusqu'à la cinquantaine il enchaîne les aventures dans les grands espaces, seul ou en groupe. le récit est palpitant. JL Étienne né dans le Tarn nous raconte son enfance à la campagne où on vit chichement fin des années 40. Il était difficile d'imaginer alors qu'il ferait des études de médecine puisqu'on lui avait imposé la filière technique et le travail du métal. Il s'en accommoda, très bien d'ailleurs, jusqu'à obtenir le diplôme et tenter sa chance en médecine. Ensuite c'est l'enchaînement de projets et défis personnels (expédition en Patagonie, tour du monde avec Tabarly, expédition solitaire à pied au Pôle Nord, expédition internationale en Antarctique etc...). Tout cela pour, à la quarantaine bien sonnée, revenir vivre dans une cabane à la cime des arbres au milieu de son Tarn natal... "Heureux qui comme Ulysse". Son livre est très bien écrit (bien mieux que certains romans d'aventures), on sent toute la sincérité de l'auteur. J'aime son rationnalisme autant que son ouverture sur la nature divine, les astres... On ne revient pas de telles expériences, insensible à la puissance du vivant. La vie poussée jusqu'à la limite et la mort frôlée au plus proche d'une nature indomptable (il faut alors se glisser en elle et attendre voir si elle accepte l'opportun) ouvre très probablement certaines portes de la conscience.
Une très belle découverte, ravigorante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
IdeesLivresMandarine
  31 mars 2022
J'ai commencé ce livre suite à un post de France culture qui parlait de Jean Louis Étienne et cela a éveillé ma curiosité... le pôle intérieur est la biographie de cet explorateur assez extraordinaire et ce jusqu'à 1999, fin de ses escapades au bout du monde et des océans. Sa vie a été assez étonnante, très riche mais assez bohème finalement aussi. Je trouve que ces explorateurs ont cette envie à aller partout sans jamais rien regretter, qu'ils n'ont a priori pas d'attache, qu'ils n'ont que la liberté au bout des lèvres et qu'ils ont une capacité d'adaptation assez incroyable même si je les trouve également assez inconscients ... J'ai toujours l'impression qu'ils ne vivent que pour "partir" .
Jean Louis,Étienne répond il me semble à ces critères mais c'est aussi un organisateur né qui vit mal les contraintes de notre société : les banques, les budgets, le timing, les comptes à rendre... Difficile quand on ne rentre pas dans le moule 😕
On sent tout au long du livre l'enfant qui évolue, l'homme qui se cherche puis qui s'affirme avec les autres et qui finalement pose ses idées et ses convictions.
Un livre très intéressant, une vie assez extraordinaire racontée avec beaucoup d'humilité. J'ai passé un très bon moment.
Même si la couverture à mal vieilli 😋 (celle du format poche est tellement plus jolie ...) c'est une lecture que je conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
BVIALLET
  07 février 2013
Jean-Louis Etienne est né en 1946 dans un petit village du Tarn où son père exerçait le métier de tailleur. Ayant toujours vécu à la campagne, il ne peut concevoir sa vie loin de la nature. D'abord intéressé par le bricolage et la menuiserie, il passe pourtant un CAP de tourneur-fraiseur, puis un bac pro. Il entre ensuite en fac de médecine, se spécialise même en chirurgie. Mais à la suite d'un échec au concours d'entrée à l'internat, il change de spécialité, s'installe à Grenoble, tente la radiologie tout en commençant à pratiquer l'alpinisme. Après un nouvel échec à ce concours, il part au service militaire et se lance dans une première expédition lointaine, au Fitz Roy (Patagonie). C'est l'échec en raison du mauvais temps. Sur le retour, il rencontre par hasard Eric Tabarly à l'aéroport de Rio. Il traverse ensuite l'Atlantique sur le Bel Espoir du père Jaouen et peut participer à la Grande Armada à New-York en l'honneur du bicentenaire de la création des Etats-Unis. Il retraverse l'Atlantique comme médecin de l'équipage du quatre-mâts d'Alain Colas. Et ceci n'est que le tout début d'une longue suite d'aventures.
« Le pôle intérieur », écrit après « Le marcheur du pôle » et « Transantarctica » est un récit intimiste dans lequel le docteur Jean-Louis a voulu témoigner de l'ensemble de son parcours. Son enfance campagnarde et un peu solitaire expliquant son goût pour les défis impossibles à relever. Ses rencontres improbables avec les plus grands aventuriers des temps modernes et sa capacité à intégrer aussi bien les équipes d'alpinistes dans l'Himalaya que de marins pratiquement sur toutes les mers du monde ou que de vulcanologues comme lors de son expédition vers l'Erebus en font un digne successeur de Paul-Emile Victor, Haroun Tazieff ou du Commandant Cousteau, qu'il a tous connu d'ailleurs. Dans cet ouvrage fort bien écrit et tout à fait passionnant (comme il reconnaît avoir bénéficié d'une « aide » littéraire pour « Le marcheur du pôle », on peut en déduire qu'il en a été de même pour celui-ci), l'auteur revient sur les deux aventures polaires qui l'ont rendu célèbre et sur les raisons qui l'ont poussé à se retirer trois années dans sa région pour y vivre simplement dans une cabane de rondins avec Elsa, sa compagne. Ce livre datant de 1999, chacun sait que notre aventurier des glaces, du feu et des mers est reparti depuis. A conseiller aux passionnés d'aventure et de grands espaces.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Haulle
  08 décembre 2019
Ce livre a fait partie de mes lectures structurantes dans ma jeunesse car j'y ai retrouvé beaucoup de clés pour comprendre ce qui faisait que l'on prenne sa vie en main ou qu'elle soit au contraire subit.
Car tout est là, être là où l'on en est par choix ou au contraire par défaut.
Et même si la vie compose avec nod rêves qui peuvent s'ajuster ou évoluer, même si des compromis sont parfois nécessaire, car nous ne sommes pas seuls et que nous ne pouvions pas penser à tout, s'accomplir en faisant en sorte de réaliser ses rêves, même tardivement, même modestes, constitue un des ingrédients d'une vie réussie.
Tour à tour, Ébéniste, Médecin, Explorateur, c'est parce que Jean-Louis Etienne a su rebondir, avoir les antennes dressées pour être à l'écoute des opportunités qui se présentèrent à lui, qu'aujourd'hui encore, ses rêves et convictions sont les stimulants et le moteur de sa vie.
Dans la veine de Paul-Emile Victor, de Jacques Yves Cousteau, d'Haroun Tazieff et de tout ces explorateurs du XXème siècles, ce livre est une autre belle source d'inspirations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Helene1960
  19 décembre 2014
Lui qui avait l'habitude de marcher dans le froid et la neige des deux "sommets" de notre planète Terre : le Pôle nord et le Pôle sud, s'est tourné vers son pôle intérieur pour faire le bilan de sa vie.
Il nous fait partager sa vie trépidante sur la mer, en montagne, dans le froid polaire arctique et antarctique et finalement nous raconte son retour dans le Tarn et son rêve de cabane.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
patatarte2001patatarte2001   16 juin 2016
A Paris, Michel Jaouen a créé le foyer des Épinettes, du côté de la place de Clichy. Sa clientèle n'a jamais été des plus faciles : bien souvent des coeurs d'artichauts à la cuirasse clinquante; de "braves types", comme dit le père, recrutés à la sortie de la Santé ou des autres prisons de la région parisienne.....Michel n'est pas là pour leur servir des coups à boire, mais pour leur montrer la route. Il a l'étoile du berger, le talent du pasteur d'âmes, et passe son temps à mettre en branle toutes ses relations pour trouver du travail à ses "braves gars". Mieux que quiconque, il sait vendre leurs mérites, même quand il s'agit du plus rusé des loubards. Il sait aussi une chose, c'est qu'il suffit parfois d'un rien pour tout faire basculer : une confiance accordée, un sourire, un boulot, un premier salaire, et tout peut repartir. Sinon, c'est le plongeon assuré, le malaise, la casse, la taule, le repentir, et on recommence. La spirale infernale, jusqu'à la déchirure complète
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
patatarte2001patatarte2001   26 juin 2016
J'aime l'idée de "générations présentes", par opposition à l'image, théoriquement belle mais facilement trompeuse, de "générations futures". Je n'aime en effet qu'à moitié ce slogan. Prendre en compte l'avenir écologique de la planète, bien sûr ! Mais les dites "générations futures" ont bon dos et surtout aucun moyen de contrôler les beaux parleurs qui, dans leurs programmes électoraux ou publicitaires, font gonfler la belle image comme de la barbe à papa ! Je refuse d'appartenir à une génération infirme de son présent : les jumelles permettent de voir loin, mais pas de marcher droit. Le présent ne passe qu'une fois et il ne faut pas le manquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
patatarte2001patatarte2001   10 juin 2016
J'ai la chance d'être né avant la télévision, et nous n'avions même pas le téléphone. C'est dire si nous étions libres de notre temps et de nos pensées.
Commenter  J’apprécie          320
patatarte2001patatarte2001   11 juin 2016
De toutes les expéditions que j'ai vécues (celle du pôle nord), c'est évidemment celle qui m'a le plus marqué. Elle m'a offert des outils puissants et précieux en ce monde : la notoriété et la confiance, tant en moi même, que dans les autres. Elle m'a aussi initié au chemin qui conduit à l'intérieur de soi, à la découvert de l'autre moitié de sa vie, celle qui se déroule au- dedans de nous. Celle qui nous manipule, à notre insu, si nous n'y prenons pas garde, mais celle aussi qui peut piloter l'ordonnancement de l'âme, quand on se prend à l'explorer jusqu'à l'acceptation de soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
patatarte2001patatarte2001   25 juin 2016
Bien que venant de mondes très différents, marins et montagnards avaient prouvé qu'ils pouvaient mener une expédition en harmonie, comme des instruments d'un même orchestre, dissemblables mais jouant à l'unisson - à condition de savoir s'accorder. Il en va ainsi pour tous les hommes, de tous les horizons.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Jean-Louis Etienne (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Etienne
Animé par Sarah POLACCI Médecin, explorateur, marcheur et écrivain, Jean-Louis ETIENNE a inventé sa vie en parcourant et en observant le monde.
>Géographie générale>Géographie générale. Voyages>Histoire de la géographie (83)
autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La complainte de l'ours

Dans quel pays se situe l'histoire ?

En Chine
En Russie
Au Japon

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La complainte de l'ours de Jean-Louis EtienneCréer un quiz sur ce livre