AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081245655
Éditeur : Editions Arthaud (19/10/2011)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Les uns - Loti, Conrad, Segalen ou Bouvier - partent au bout du monde pour courir après les rêves nés de leurs lectures d'enfance ; les autres - Kipling, London, Kessel ou Chatwin - prennent la route pour nourrir leurs pages blanches. Les arpenteurs d'océans - Slocum, Kavvadias ou Moitessier -, de déserts - Thesiger - et de cimes enneigées - Alexandra David-Néel - font leurs les propos de Stevenson : "Je ne voyage pas pour aller quelque part, mais pour voyager.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Drych
09 octobre 2015
Un superbe livre dont le sommaire ressemble à une liste Babelio ( Slocum, Loti, Stevenson, Conrad, David-Néel, Segalen, Kavvadias, Thesiger, Moitessier, Bouvier, Kipling, London, Mac Orlan, Cendrars, Kessel, Simenon, Gary, Kerouac, Chatwin). le choix des écrivains, et le récit romanesque de leurs vies pleines de tous les excès, illustrées de superbes photos d'archives en noir et blanc du bout du monde, fait rêver. Mais ils sont tous morts et on se demande avec nostalgie si de telles vies aventureuses sont encore possible dans notre monde moderne. Tout à sa nostalgie, l'auteur n'est guère convaincu par les écrivains voyageurs du 21 ème siècle, terminant par "En attendant de dénicher de nouvelles perles rares, le lecteur peut toujours patienter en se replongeant dans Stevenson, Conrad, London ou Mac Orlan. Ceux qui ne demandent qu'à rêver doivent s'armer de patience et garder espoir ; des lointains finiront bien par surgir d'autres récits épiques couchés sur du beau papier". Si j'ai été touché par ces vies, je reste frustré par la dureté du verdict de l'auteur s'agissant de nos contemporains, mais avoue avoir du mal à trouver dans mes dernières lectures de grands écrivains voyageurs pour le contredire. Heureusement, je n'ai pas encore lu tous les auteurs de ce livre et ne suis pas à court d'idées de lectures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
mediatheque_lisieux
19 septembre 2013
l'exploration rime avec littérature grâce aux Ecrivains voyageurs : ces vagabonds qui disent le monde, paru aux éditions Arthaud l'an passé. Où l'on découvre que le voyageur n'est pas un touriste et que l'écrivain se construit loin des salons...
Un vrai coup de coeur à ne pas rater pour qui a soif de belles lettres et d'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          50

Les critiques presse (2)
Lexpress12 décembre 2011
Laurent Maréchaux rend hommage à ces écrivains qu'il a découverts dès l'enfance. Dans une galerie de portraits, il raconte les parcours de ses héros. Avec subtilité, il distingue les voyageurs partis à la poursuite de leurs rêves, comme Stevenson, Conrad ou Nicolas Bouvier, et ceux qui ont parcouru le monde pour nourrir leurs livres, Loti, Kipling, Cendrars, Chatwin.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Liberation25 novembre 2011
Conrad, London, Kessel, Kipling, Victor Segalen ou Romain Gary… En tout, dix-neuf vies accompagnées d’illustrations, photos, cartes ou dessins, redessinent un atlas littéraire rythmé par l’infinie lenteur des chemins de fer ou des pirogues.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald6612 mai 2017
On n'attend de moi que l'illusion du voyage,
le reflet des mille choses sur lesquelles
j'ai promené mes yeux

(Pierre Loti)
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald6613 mai 2017
Stevenson peut reposer en paix et contempler l'horizon,
ses dernières volontés ont été respectées, y compris
l'épitaphe inscrite, à sa demande, sur sa tombe :

"Sous le vaste ciel étoilé,
Creuse la tombe et laisse-moi en paix.
Heureux ai-je vécu
Et heureux je suis mort.
Et me suit couché de mon plein gré"
Commenter  J’apprécie          10
raynald66raynald6613 mai 2017
La mort n'est rien d'autre qu'un exil
loin de la médiocrité

(Romain Gary)
Commenter  J’apprécie          70
raynald66raynald6613 mai 2017
Quand le navire jette l'ancre à Nuku Hiva, Stevenson connaît ce choc ressenti quarante-six ans plus tôt par Herman Melville, et qu'éprouveront à leur tour Gauguin, Loti
et Segalen :

"La première sensation ne se retrouve jamais.
Le premier amour, le premier lever du soleil, la première île des mers du sud... le bateau tourna sur sa quille,
l'ancre plongea : cela fit un petit bruit, un grand événement, car mon âme descendit avec cette amarre en des profondeurs d'où le cabestan n'aurait pu l'extraire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald6613 mai 2017
Je sais ce que j'ai en moi.
Personne ne le sait aussi bien que moi.
Je sais que je réussirai
Je refuse d'être étouffé.
Je brûle de ce que j'ai à dire en vers,
en prose ou dans des essais

(Jack London)
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Laurent Maréchaux (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Maréchaux
La 25ème Heure du Livre .Salon du Livre du Mans :: 13-14 octobre 2007 :: Avec Régis Boyer, Jean-Pierre Moreau, Pol Corvez, David Fauquemberg, Sylvain Tesson, Laurent Maréchaux, Dinaw Mengestu, Francis Geffard :: Réalisation Alice Guzzini :: http://blog.topolivres.com/blogtopolivres/761/
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
322 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre