AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782072768057
160 pages
Éditeur : Gallimard (01/11/2018)
3.69/5   113 notes
Résumé :
C’est une histoire d’obsession qui anime Patti Smith, d’obsession créatrice, que l’on retrouve sous différentes formes dans cet ouvrage très personnel. De passage à Paris, l’artiste observe tout et absorbe tout. À la manière d’un journal intime, elle retranscrit ses impressions qui viendront nourrir «Dévotion», la nouvelle qui compose le cœur du livre et lui donne son titre, conte poétique et glaçant qui revisite le Faust de Goethe au féminin.
Patti Smith nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 113 notes
5
10 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Fabinou7
  14 mai 2020
La chanteuse et écrivaine américaine est un pont entre les lettres (Blake, Ginsberg, Burroughs et Rimbaud) et la musique (Neil Young, Lou Reed et Bob Dylan).
« Have I doubt, when I'm alone… » Patti Smith doute, tergiverse, photographie, écoute, voyage et surtout lit énormément.
“Paris is a city one can read without a map » Camus, Duras, Genet, Rimbaud et Weil, Smith a une admiration pour les écrivains français. « Virginia Woolf had her room. Proust his shuttered windows. Marguerite Duras her muted house » et Patti Smith a sa table, son papier et son espresso au Café de Flore.
Ce court ouvrage nous montre les deux faces de l'écrivain. Patti Smith commence par nous raconter son quotidien, ce qui l'entoure et ce qu'elle fait, puis son envie d'écrire, sa difficulté à écrire enfin, nous apprenons qu'elle a écrit.
« Dream of life » Elle délivre sa nouvelle et, formidable, comme dans un rêve, le lecteur retrouve que ce qu'elle a vu à la télévision, sa lecture de la biographie de Simone Weil, tout cela se digère, se mêle et rejoint d'autres influences mystérieuses dans un alliage alchimique que l'on appelle : la création artistique. Nous avons un peu l'impression d'être passé de l'autre côté du miroir, nous savons désormais d'où vient telle ou telle singularité d'un personnage ou d'une situation de fiction, grâce au carnet précédant la nouvelle.
L'ouvrage se poursuit avec des réflexions sur ce qui pousse à écrire. Un ouvrage empreint de poésie et d'humilité, une mélancolie tranquille, loin des excès des écrivains de la beat generation qu'elle admire tant.
Qu'en pensez-vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          853
blandine5674
  07 juillet 2020
Toujours un plaisir de retrouver les écrits de Patti Smith que j'associe à ceux de Andrée Chedid. Un séjour en Europe sur les traces de Camus, Simone Weil et autres. Une balade dans Paris qui peut servir de guide sur des écrivains. Comment l'inspiration vient à un auteur ? C'est au milieu que l'on trouve la nouvelle 'Dévotion'. La passion d'une jeune fille pour le patinage. Un bonheur de lecture.
Commenter  J’apprécie          462
Wyoming
  14 octobre 2020
De l'originalité dans la structure de ce joli petit livre où une nouvelle très émouvante est insérée entre deux phases d'impressions de voyage et de réflexions littéraires de Patti Smith.
Tout d'abord, un voyage en France avec Paris au premier plan, sa rive gauche, la magnifique rue de Seine, le quartier de Saint-Germain-des-Prés, de multiples références littéraires françaises, des souvenirs familiaux anciens agrémentés de quelques photographies, et puis Sète et son cimetière marin, et le train propice pour elle à l'écriture. Très bon moment avec les pensées de Patti Smith exprimées en des mots empreints de tendresse, de poésie, de mélancolie, d'altruisme comme ce cierge allumé "pour les parents des enfants du Bataclan".
Ensuite, la fiction avec une nouvelle étonnante où la nature, l'hiver, la glace viennent se mêler à la douleur suite à la déportation des parents de cette jeune fille pleine de talents, Eugenia. Elle devient malgré elle Philadelphia, sorte de Lolita presque adulte pour un homme bien moins âgé que le héros de Nabokov qui ne lui causera pas que du bien. C'est une étude sentimentale et humaine intéressante, trop courte sans doute, mais l'essentiel y est dit.
Et puis, pour terminer, quelques courtes pages en Provence, à Lourmarin, dans la maison d'Albert Camus et là encore émotion et recueillement avec une belle interrogation sur le pourquoi de l'écriture.
Un joli livre, court et dense à la fois, qui pose de belles questions, donne quelques réponses, et laisse de beaux espaces de réflexion au lecteur qui pénètre l'intimité d'Eugenia en lisant Dévotion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
LambertValerie
  21 décembre 2020
Pourquoi est-on poussé à écrire ?
Pour se mettre à part, à l'abri, se plonger dans la solitude, en dépit des demandes d'autrui. Virginia Wolf avait sa chambre. Proust, ses fenêtres aux volets tirés...
Tous cherchant un vide pour s'imprégner des mots.
Pour moi, Pathi Smith n'était qu'une chanteuse, je la découvre avec ce petit livre: Dévotion.
Elle m'apparaît comme une ensorcelleuse de mots, de questionnements sur l'écriture, sur le pourquoi, sur tout un monde indicible qu'elle transmet par sa nouvelle au coeur du livre dont l'héroïne s'appelle Eugenia, une patineuse qui nous renvoie aux vers de Verlaine chantés par Léo Ferré.
Oui, pourquoi écrire ? Patti Smith nous suggère une réponse qui laisse à méditer, peut-être au bord du lac où se repose la patineuse
"Tous cherchant un vide pour s'imprégner de mots.
Les mots qui pénétreront un territoire vierge, inventeront des combinaisons inédites, exprimeront l'infini"
Commenter  J’apprécie          383
Abyssinia
  23 janvier 2019
Comme à son habitude, Patti Smith nous ouvre les portes des jardins secrets de son esprit où chaque commissure est une ode à la poésie et à la littérature, majoritairement française. Elle possède cette habilité à entraîner le·a lecteur·rice dans de douces promenades, apaisantes dont les mots agissent telle une caresse angélique. Associant à la fois récits autobiographique, fictif et confession intime, Patti Smith offre un ouvrage hybride, à la croisée de plusieurs arts et disciplines. C'est au moyen d'une exploration sensorielle riche que l'auteure témoigne d'une posture artistique et d'un retour vers un élémentaire davantage onirique et serein, un véritable abandon vers la simplicité. Le·a lecteur·rice découvre alors, avec une certaine candeur, un ouvrage à l'esthétique soignée, escortés par deux opuscules qui bornent en introduisant et clôturant une nouvelle, éponyme, qui expose une certaine vision de la passion. Si ce texte central, malgré son verbe authentique, n'a pas su me séduire autant que ses précédentes publications, les deux récits qui flanquent celui-ci sont de réels souffles, des hymnes à la littérature. Patti Smith dégage ainsi, à l'aide d'une plume onirique et d'une incroyable générosité, quelques pérégrinations agrémentées de photographies, à l'instar des surréalistes, qui berceront d'innocence et d'une agréable mélancolie le·a lecteur·rice. Son écriture à la mélopée enveloppante fait alors don d'un bouquet de souvenirs intimes, de rencontres littéraires vives et de méditations sur le motif et le processus d'écriture absolument passionnantes, que chacun·e pourra butiner et produire son miel de rêves et de pensées. Encore une fois, Patti Smith nous ouvre l'alcôve de son coeur et déploie des notes visuelles, harmonieuses qui chasseront pendant un instant la morosité du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312


critiques presse (2)
LaLibreBelgique   03 décembre 2018
“Quelle est la tâche ? Composer une œuvre qui opère à différents niveaux, comme une parabole, dénuée de la souillure de l’ingéniosité.” Ce à quoi l’Américaine s’est habilement attelée. Pour aficionados.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
LaPresse   05 septembre 2018
Quels sont les artistes et les penseurs qui ont influencé Patti Smith? De Rimbaud à Simone Veil, l'artiste nous invite à un périple au coeur de son imaginaire et de son processus de création. Un vrai privilège.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
LambertValerieLambertValerie   19 décembre 2020
L'inspiration est la quantité imprévue, la muse qui vous assaille au cœur de la nuit. La flèche vole et on n'est pas conscient d'avoir été touché, on ignore qu'une multitude de catalyseurs, étrangers les uns aux autres, nous ont clandestinement rejoint pour former un système à part, inonculant les vibrations d'un mal incurable _ une imagination brûlante _ à la fois impie et divin.
Commenter  J’apprécie          90
blandine5674blandine5674   07 juillet 2020
- Je n’ai pas connu mes parents. Ils ont été déportés d’Estonie, un printemps, dans un camp de travail en Sibérie.
- Pour quelle raison ?
- Nulle raison n’est requise lorsqu’il s’agit de mener les hommes en troupeau comme des moutons.
Commenter  J’apprécie          150
Corboland78Corboland78   09 novembre 2018
Pourquoi est-on poussé à écrire ? Pour se mettre à part, à l’abri, se plonger dans la solitude, en dépit des demandes d’autrui. Virginia Woolf avait sa chambre. Proust, ses fenêtres aux volets tirés. Marguerite Duras, sa maison silencieuse. Dylan Thomas, sa modeste cabane. Tous cherchant un vide pour s’imprégner de mots. Les mots qui pénétreront un territoire vierge, inventeront des combinaisons inédites, exprimeront l’infini. Les mots qui ont formé Lolita, L’Amant, Notre-Dame-des-Fleurs. Des tas de carnets témoignent d’années d’efforts avortés, d’euphorie découragée, de planchers arpentés sans répit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ThaddeusThaddeus   02 décembre 2019
Nous aimerions tous nous croire venus de nulle part ailleurs que de nous-mêmes, que chacun de nos gestes nous appartient. Mais ensuite nous découvrons que nous appartenons à l'histoire et au destin d'une longue lignée d'êtres qui auraient souhaité eux aussi être libres.
Commenter  J’apprécie          70
WyomingWyoming   13 octobre 2020
Silence. Passage des voitures. Le grondement du métro. Des oiseaux appelant l'aube. Je veux rentrer à la maison, geignais-je. Mais j'étais déjà à la maison.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Patti Smith (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patti Smith
Entretien en public au Théâtre de la Bastille en avril 2016 "M Train" (https://www.librest.com/livres/m-train-patti-smith_0-4698338_9782072762635.html?ctx=a80ea2fde39dc64290d8a5faa7d8826d) (Gallima rd 2016) Présentation de l'éditeur :  En dix-huit « stations », Patti Smith nous entraîne dans un voyage qui traverse le paysage de ses aspirations et de son inspiration, par le prisme des cafés et autres lieux qu'elle a visités dans le monde. de la Casa Azul de Frida Kahlo aux tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, elle trace un itinéraire flottant au coeur de ses références et de sa vie. Oscillant entre rêve et réalité, passé et présent, Patti Smith nous  propose un livre inclassable, profondément sensible et sincère, illustré par les photographies en noir et blanc qu'elle prend depuis toujours, et qui confirme qu'elle est l'une des artistes actuelles les plus singulières et indépendantes. « Six ans après Just Kids, l'icône rock poursuit son oeuvre autobiographique toujours bercée de mélancolie. Un voyage initiatique, méditatif et poétique. »
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

.. ..