AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246857996
Éditeur : Grasset (14/10/2015)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Le temps des Bohèmes est le roman vrai des aventuriers de l’art moderne, quand Paris était la capitale du monde. Ils étaient peintres, poètes, écrivains, sculpteurs, musiciens. Leurs vies furent flamboyantes comme leurs œuvres. Et leurs œuvres, belles comme la vie. Ils demeurent à jamais les personnages de leurs propres légendes.
Première saison : Bohèmes. Sur les trottoirs de Montmartre et de Montparnasse, entre le Bateau-Lavoir et la Closerie des Lilas, all... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BrunoA
  06 décembre 2016
Passionnante trilogie que nous offre Dan Franck qui nous permet de partager un peu de la vie et du quotidien de ceux qui allaient devenir les artistes majeurs de ce début de XXème Siècle.
De 1900 à Paris où des artistes sans le sou tentent de percer jusqu'à l'après-guerre, on voit se succéder les périodes qui jalonnèrent la vie artistique de Picasso, on assiste à la naissance du surréalisme, on accompagne Gertrude et Léo Stein à la rencontre de ceux qui ne sont pas encore les plus grands.
Un superbe voyage, bien illustré par la série documentaire "les aventuriers de l'art moderne", où il nous est donné d'entrer davantage dans le détail de la vie et de l'oeuvre de nombreux artistes.
Une sorte de Minuit à Paris littéraire, à apprécier sans modération.
Commenter  J’apprécie          160
allard95
  18 août 2019
Ce livre en regroupe 3, sur 1150 pages. Si l'on est rebuté par cette épaisseur, on peut se procurer séparément chacun des 3 tomes: Bohèmes, Libertad, et Minuit.
Le premier est le plus vivant, le plus captivant: il narre la naissance de tous les mouvements artistiques qui ont secoué le début du XX° siècle à Paris, et la vie de tous ces artistes, souvent étrangers, qui s'y trouvaient, vivaient par fois pauvrement en bons camarades, et espéraient, confiants en leur talent, des jours meilleurs: Apollinaire, Picasso, Picabia, Modigliani, et quantités d'autres (Eluard, Breton, Aragon…..). Cette partie est absolument passionnante. Elle inclut la période de la 1° guerre mondiale, avec la description de l'engagement courageux de certains (Apollinaire, Cendras…..), et du lâche effacement de beaucoup d'autres…..
La seconde partie, Libertad, se situe essentiellement au moment de la guerre d'Espagne: là encore, on distinguera les valeureux et les pleutres.
La troisième recouvre la période de la deuxième guerre mondiale, et l'on verra comment se comporteront des célébrités telles que Sartre, Saint Exupéry, S de Beauvoir, Trenet, Céline, Desnos, Cocteau, Arletty, René Char…... Ce dernier se montrera irréprochable, mais beaucoup d'autres, à la fin de la guerre, ne pourront que raser les murs.
Dan Franck a livré ici un énorme travail, et son assemblage est d'une incroyable densité: tout est intéressant, la création artistique tout comme les histoires d'alcôves, (les artistes, à cette époque, se targuaient de moeurs "modernes" et "libérés": ménages à trois, homosexualité, opium ou cocaïne).
On voit naître les chefs d'oeuvre du siècle, surtout dans les domaines de la littérature et de la peinture, et l'on ne se lasse pas de découvrir telle anecdote, de faire le lien entre deux événements: ce livre (ou chacun des 3 qui le compose) est hautement recommandable. Il représente une sorte d'encyclopédie de la vie des artistes du XX° siècle, en France, formidablement bien plantés dans leur époque: une véritable bible!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Zippo
  18 octobre 2017
Voici une très complète et passionnante promenade dans le monde artistique français de la fin du XIX ème siècle à la Libération.
Cet ouvrage est structuré en trois parties :
-Bohême
-Libartad
-Minuit
Dans la première partie, nous croisons Appolinaire, Picasso, Max Jacob, Utrillo, Marie Laurencin et tous les peintres et poètes qui vivaient en rebelles dans la misère, buvaient. Nous visitons le Bateau-Lavoir et ses habitants à Montmarte.
Nous suivons les premiers pas de Dada et du cubisme.
Dan Franck nous explique simplement, avec clarté cette floraison de mouvements artistiques.
Il y a des jalousies, des haines, de l'amour, de l'entraide, de la fraternité...et surtout, du génie !
Nous nous retrouvons dans les cafés de Montparnasse : à la Coupole et au Dôme. Nous assistons à des discussions passionnées, pleines de joie ou de colère à la Closerie des Lilas.
La Première Guerre mondiale est une cassure.
Puis c'est le surréalisme avec sa légende dorée (des artistes pleins de talents, des chahuts géniaux) et sa légende noire (les excommunications et l'intolérance d'André Breton). Il y a les trahisons : Aragon, ce chantre du surréalisme qui deviendra...stalinien.
Le suicide de René Crevel est longuement évoqué.

La seconde partie, Libertad, est surtout consacrée à l'engagement des artistes et des intellectuels aux côtés de la République espagnole menacée par le général Franco.
Nous retrouvons André Malraux et son escadrille, Hemingway qui veut faire connaître aux Américains les malheurs de cette République espagnole en danger.
Le dévouement des artistes, des intellectuels et des volontaires des Brigades internationales est évoqué avec émotion par l'auteur.
La troisième partie, Minuit, concerne la vie artistique et intellectuelle sous l'Occupation. C'est Aragon, Paul Fort, Vercors, Desnos, Drieu La Rochelle, Brasillach, Céline, Jean Paulhan, René Char.
Dan Franck sait nous faire partager les joies et les drames des artistes. Il y a abondance de faits intéressants, de sensiblité. Il a une colère sourde à l'évocation des intellectuels qui se sont compromis avec l'Occupant.
Dan Franck a su allier légèreté et sérieux.
Un grand moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chriskorchi
  21 mars 2016
Très curieuse et un brin effrayée par le nombre de pages, je me suis lancée dans la lecture longue et fastidieuse de cette fresque artistique. L'auteur a dû faire de très nombreuses et minutieuses recherches pour en arriver là. J'ai un avis mitigé sur ce livre car le sujet m'intéresse et il est bien écrit mais il y a trop de noms et on s'y perd parfois un peu dans tout ça.
Cela dit c'est plaisant d'en apprendre plus sur des personnages qu'on apprécie, pour moi Prévert, Saint-Exupéry, Mauriac entre autres. C'est donc ici, la totalité de la trilogie de l'auteur. On voit l'avènement de certains courants comme le dadaïsme, certains faits historiques, l'évolution des mentalités, les progrès dans divers domaines. Ce qui fait que ce n'est pas seulement une fresque artistique mais aussi sociologique et historique. C'est truffé d'anecdotes et de petites histoires qui font qu'on ne s'ennuie pas et que le livre ne nous tombe pas des mains car on a envie de continuer et d'aller à la pêche aux histoires. C'est aussi une ode à Paris et en particulier Montmartre et sa célèbre butte. Il est plaisant de voir comme Paris a pu être la capitale mondiale de l'art ce qui n'est plus vraiment le cas malheureusement. de plus, j'ai le sentiment que les artistes étaient plus libres, plus accessibles ce qui n'est pas toujours le cas de nos jours.
lire ce livre c'est voyager, c'est s'immerger dans le Paris artistique à son apogée, c'est traverser le temps et l'espace pour se fondre dans la masse des grands artistes de notre siècle. Vertigineux et enrichissant .
Le temps des bohèmes a été porté à l'écran, dans une série de six épisodes mêlant archives et animations, sous le titre Les aventuriers de l'art moderne. Je ne l'ai pas vu mais ça m'a donné envie de la regarder pour compléter mon aventure.
VERDICT
A tout les passionnés d'art, de Paris et de littérature ce livre est pour vous c'est un fabuleux voyage qui vous attends.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bobiktus
  10 juin 2016
Je dévore ce livre pas à pas avec délectation. Dan Franck réunit une somme de connaissances impressionnantes sur le monde de l'art. Parcourez le 20 ème siècle en compagnie de Modigliani, Prévert, Breton, Soutine, Dali, Jarry, Picasso, Eluard, Aragon, Malraux... Venez découvrir la manière dont tous ces grands personnages ont vécu, leur impact sur la société, leurs amours, leurs passions. Grâce à ce livre, nous revivons le siècle à travers ses artistes, poètes, plasticiens, photographes, écrivains. Les chapitres sont courts et offrent un focus sur chaque personnage. L'auteur est parfaitement renseigné et nous abreuve d'anecdotes. On a le sentiment de voir ces personnages vivre. Pour tous les amoureux de la culture, je vous conseille ce livre qui vous présentera dans l'intimité ces artistes des mots et des images.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
larubriquedolivialarubriquedolivia   03 février 2016
Les fauves, de leur côté, étaient allés très loin dans les recherches sur la couleur : la découplant de la réalité visible, ils l'avaient pliée au seul regard de leur pensée. Comme l'exprimera Fernand Léger, qui viendra au cubisme dans sa dernière étape, il faut désormais se préoccuper de la question de la composition et de celle de l'espace. Picasso : "Nous étions à la recherche d'une base architectonique dans la composition, d'une austérité qui pourrait réinstaurer l'ordre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
larubriquedolivialarubriquedolivia   03 février 2016
Apollinaire, plus brillant, s'est montré plus lapidaire : "Ce fauve est un raffiné." Il l'a décrit peignant avec solennité plusieurs toiles à la fois, un quart d'heure pour chacune, citant Claudel et Nietzsche s'il se trouvait des étudiants dans la pièce.
L'Espagnol, lui, est silencieux. Il s'exprime beaucoup avec ses yeux, et ses yeux se moquent. Il est sauvage quand le Français est poli. Fuyant les cercles et les salons. Passionné et le montant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
larubriquedolivialarubriquedolivia   03 février 2016
Picasso l'a rencontrée en janvier, au Flore, boulevard Saint-Germain. L'ami Eluard a fait les présentations. Le peintre s'est assis à côté de la jeune fille. Elle portait des gants noirs ornés de fleurs roses. Elle les a ôtés. Elle a posé une main sur la table, a écarté les doigts, s'est emparée d'un couteau pointu et s'est amusée à le lancer entre les phalanges. Au bout de cinq minutes, le sang coulait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
larubriquedolivialarubriquedolivia   03 février 2016
Modigliani devait rester presque deux ans dans le Midi. Outre que le soleil le soulageait de ses douleurs, il ne put rentrer avant, s'étant fait dérober ses papiers. Il peignit beaucoup, but immodérément en compagnie des nombreux amis qu'il retrouva là-bas : Survage, le sculpteur Archipenko, Paul Guillaume et le peintre Osterlind.
Commenter  J’apprécie          10
pasphilpasphil   07 mars 2019
Je vais au Louvre. Veux-tu que je te rapporte quelquechose?
Picasso à Marie Laurencin

Vous parlez trop d'amour pour savoir le faire
Kiki à André Breton

Lorsqu'on demande à Man Ray si Kiki est intelligente, il répond que lui-même a assez d'intelligence pour deux.

J'étais contre tout par principe.
Dali
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Dan Franck (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Franck
Payot - Marque Page - Dan Franck - le vol de la Joconde
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre