AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


DES ROMANS NOIRS POUR UN TOUR DU MONDE

Liste créée par wellibus2 - 58 livres. Thèmes et genres : romans policiers et polars , roman noir

Une littérature aux accents réalistes, au travers d'un genre qui permet de fouiller dans la crasse que l'on cache habituellement sous les tapis ( Chandler )


1 Battements de coeur
Pieke Biermann
ALLEMAGNE Berlin Des pans de l'histoire récente surgissent, soubresauts longtemps refoulés Berlin 1992. Le Mur est tombé, mais sa cicatrice n'est pas belle à voir. Les mentalités s'affrontent, se provoquent, se figent ou s'engouffrent dans l'économie de marché à tout crin. La haine des autres et de soi n'a plus peur de s'afficher. La guerre des odeurs en est le révélateur impitoyable. La ville s'est agrandie, mais elle est devenue étriquée, froide, sans coeur. Dans ce troisième roman de Pieke Biermann, Karin Lietze et son équipe de la brigade criminelle enquêtent sur un infanticide, les prostituées de migraine sont confrontées à la concurrence de leurs collègues de l'est et, surtout, des pans de l'histoire récente surgissent, soubresauts longtemps refoulés. Par l'auteur de Potsdamer Platz" et "Violetta"." Ajouter à mes livres
2 La Commedia des ratés
Tonino Benacquista
22 critiques 44 citations

FRANCE En bas du HLM........ Car tout était déjà en moi, enfoui. Quelque chose entre la tragédie grecque et la comédie à l'italienne. Une farce bouffonne au goût amer, un drame dont on se retient de rire. Ni une complainte, ni une leçon, ni une morale. Juste une ode à la déroute, un poème chantant la toute-puissance de l'absurdité face au bon sens... La commedia des ratés a remporté en 1991 le Grand Prix de littérature policière, le trophée 813 du meilleur roman et le prix Mystère de la critique. Ajouter à mes livres
3 Le petit bleu de la côte Ouest
Jean-Patrick Manchette
36 critiques 21 citations

FRANCE Cadre en cavale Virulente critique sociale de la France des années 70 Le malaise des cadres, c'est pas rien! Vous avez femme, enfants, bagnole, télé, et voilà que vous vous sauvez. Tout ça parce que deux rigolos essaient de vous flinguer. Et vous savez même pas pourquoi. Un jour, camarade, il faudra quand même comprendre... Ajouter à mes livres
4 Paris blues
Maurice Attia
7 critiques 4 citations

FRANCE Paris début année 70, faculté de Vincennes 1970 : Paco Martinez, le flic de Bâb-el-Oued, traîne ses états d'âme et sa culpabilité entre Vincennes - son nouveau lieu d'affectation - et Paris, où il réside désormais. La rousse Irène, qui l'avait suivi depuis Alger, est restée à Aix-en-Provence, et elle lui manque plus souvent que prévu. Alors que Paco s'ennuie ferme dans sa nouvelle vie, son chef lui propose d'infiltrer la faculté de Vincennes, haut lieu du gauchisme, pour enquêter sur le meurtre d'un projectionniste de la section cinéma, tué par la piqûre d'une mygale. II rencontre bientôt Virginie, une militante maoïste qui se charge de sa formation politique, mais aussi Isabelle d'Outremont, cavalière émérite, dont le père fut un proche de l'OAS... Après la guerre d'Algérie dans Alger la Noire, puis les événements de Mai 68 dans Pointe Rouge, Maurice Attia ressuscite avec verve et nonchalance le Paris du début des années 1970 : le milieu étudiant en pleine ébullition, la libération sexuelle, la disparition des Halles... Ajouter à mes livres
5 Meurtres pour mémoire
Didier Daeninckx
51 critiques 36 citations

FRANCE Paris Octobre 1961 Richelieu-Drout Les dessous d'une histoire occulté Paris, octobre 1961 : à Richelieu-Drouot, la police s'oppose à des Algériens en colère. Thiraud, un petit prof d'histoire, a le tort de passer trop près de la manifestation qui fit des centaines de victimes. Cette mort ne serait jamais sortie de l'ombre si, vingt ans plus tard, un second Thiraud, le fils, ne s'était fait truffer de plomb, à Toulouse. Ajouter à mes livres
6 La théorie du 1 %
Frédéric H. Fajardie
8 critiques 7 citations

FRANCE Pourceauville Pays d'Auge L'acharnement d'une vengeance La Théorie du 1 % est une histoire de monstres. Un fantôme déguisé en soldat de la Wehrmacht vient perturber un mois de septembre un peu trop sec du Pays d'Auge. Il élimine l'un après l'autre des paysans du village de Pourceauville qui ont confondu l'ivresse du calva et de l'épuration. Ce tueur hors du commun a préparé son coup depuis quinze ans. Chaque détail a été pensé avec un acharnement que seule la vengeance autorise. Le seul élément que le tueur n'a pas pris en compte, c'est la présence à Pourceauville du commissaire Padovani... Ajouter à mes livres
7 Moloch
Thierry Jonquet
50 critiques 12 citations

FRANCE Trafique d'enfants Inspiré de faits divers Un roman qui fait froid dans le dos Quand la juge d'instruction Nadia Lintz arrive sur les lieux du crime, elle s'attend à trouver une scène d'horreur, mais pas à ça : des cadavres d'enfants carbonisés, figés dans une dernière tentative désespérée d'échapper à la mort. Que faisaient-ils, enfermés dans ce pavillon délabré ? Qui les y avait amenés ? Qui y a mis le feu ? Ce qui ressemble à première vue à un règlement de compte entre trafiquants d'enfants, se révèle n'être qu'un maillon d'une affaire bien plus horrible. Pour faire triompher la justice, Nadia devra plonger dans l'obscurité de l'âme humaine et contempler la face de Moloch. Reprenant des personnages présents dans Les Orpailleurs, Jonquet traite dans ce roman de l'un de ses thèmes favoris : la place réservée aux enfants dans notre société dite évoluée. Grâce à une construction particulièrement resserrée, il passe de situation en situation, de personnage en personnage, pour révéler au fil des pages l'étendue des dégâts. Un roman qui fait froid dans le dos. --Lisa B. Ajouter à mes livres
8 Le Poulpe : La petite écuyère a cafté
Jean-Bernard Pouy
30 critiques 33 citations

FRANCE Gabriel Lecouvreur dit " Le Poulpe " L'horreur! A l'état pur! Deux adolescents menottés à des rails. Leurs yeux grands ouverts, leurs bouches qui hurlent, les phares du train qui approche dans un grondement assourdissant et les roues qui s'immobilisent cent mètres trop loin ... Suicide? Le Poulpe n'y croit pas. Il veut y voir de plus près ... Comprendre aussi qui sont ces types qui l'attendent en ricanant pour le balancer du haut d'une falaise. Tirer dans le tas s'il le faut ... Débusquer le mensonge tapi derrière les murs de Varengueville. A la bonne société de Dieppe! Ses fermes cossues, sa bonne morale ... De quoi donner quelques démangeaisons au Poulpe! Ajouter à mes livres
9 Hypérion vitimaire, Martiniquais épouvantable
Patrick Chamoiseau
6 critiques 19 citations

MARTINIQUE Tant que la confession dure, la mort est tenue à distance. " Le commandant fut happé par l'idée que, dans une ironie malencontreuse du sort, il était en train de vivre ce qu'il avait ardemment désiré au fil de sa longue et monotone carrière: la rencontre avec un tueur considérable, une bête de sang demeurée inconnue des forces de police. Et c'était là, durant la merde de ce vendredi 13, ultime nuit de garde de sa longue carrière, qu'il découvrait son existence, et qu'il se retrouvait soumis au bon plaisir de ce que la Martinique avait sans doute produit de plus épouvantable..." Tenu captif, le commandant de police écoute le récit hypnotique du tueur. Car tant que la confession dure, la mort est tenue à distance. Ajouter à mes livres
10 L'Apocalypse blanche
Jean-Baptiste Baronian
1 critique 1 citation

BELGIQUE "Il est 10h30, tu es épuisé, tu as la chair de poule, tu trembles, tu as mal à la gorge et à la poitrine, tu as mal au plus obscur de ton âme." Pourquoi faut-il que la neige plonge Hoffman dans une dépression profonde au moment où il doit enquêter sur la disparition de la nièce du commissaire ? CComment le livre de Nijinski intervient-il dans cette affaire ? Un mort peut-il tuer ? Pour l'auteur, cette enquête n'est qu'un prétexte pour aller au plus profond des angoisses des personnages, au plus loin dans l'écriture. "Un roman subtilement construit, où l'antihéros tente d'élucider la disparition de la nièce du commissaire de police. [.] Une écriture qui oscille entre le baroque et l'austérité". Francis Matthys, La Libre Belgique Ajouter à mes livres
11 La saison des massacres
Giancarlo De Cataldo
7 critiques 4 citations

ITALIE Manoeuvres occultes et criminelles Alors que les juges Falcone et Borsellino viennent d'être assassinés en Sicile, le commissaire Scialoja renoue avec l'amour de sa vie, Patrizia, l'ex-prostituée. Scialoja a succédé au Vieux à la tête d'une structure secrète, jamais nommée et toujours redoutée parce qu'elle possède des archives sur les manœuvres occultes et criminelles de certains dirigeants italiens depuis cinquante ans. Il entame des négociations avec la mafia pour éviter des attentats massacres. Mais Stalin Rossetti, ancien des réseaux anticommunistes reconverti dans le trafic de drogue, a ranimé un réseau para-étatique né de la guerre froide pour le contrecarrer. Et tandis qu'Angelino Lo Mastro, étoile montante de la mafia, rêve de jouer son propre jeu aux dépens des vieux boss; que Pino Marino, l'impitoyable tueur, tente d'arracher Valeria à la drogue; que Maya, héritière d'un empire économique, découvre les compromissions mafieuses de son époux; tandis que les juges de Milan entament l'opération Mains propres et que Berlusconi annonce son entrée en politique, de puissants explosifs déguisés en tommes de Parmesan arrivent dans la péninsule... Giancarlo De Cataldo nous livre ici une nouvelle tranche de l'histoire secrète de l'Italie contemporaine qui fait penser autant à Balzac qu'à Ellroy, et donne aux attentats qui ensanglantèrent le pays en 1992-1993 des coulisses d'une effrayante vraisemblance. Ajouter à mes livres
12 Gomorra : Dans l'empire de la Camorra
Roberto Saviano
72 critiques 68 citations

ITALIE Naples Mafia Ce ne sont pas les camorristes qui choisissent les affaires, mais les affaires qui choisissent les camorristes. La logique de l'entreprenariat criminel et la vision des parrains sont empreintes d'un ultralibéralisme radical. Les règles sont dictées et imposées par les affaires, par l'obligation de faire du profit et de vaincre la concurrence. Le reste ne compte pas. Le reste n'existe pas. Le pouvoir absolu de vie ou de mort, lancer un produit, conquérir des parts de marché, investir dans des secteurs de pointe : tout a un prix, finir en prison ou mourir. Détenir le pouvoir, dix ans, un an, une heure, peu importe la durée : mais vivre, commander pour de bon, voilà ce qui compte. Vaincre dans l'arène du marché et pouvoir fixer le soleil. Gomorra explore Naples et la Campanie dominées par la criminalité organisée, sur fond de guerres entre clans rivaux et de trafics en tout genre : contrefaçon, armes, drogue et déchets toxiques. C'est ainsi que le Système, comme le désignent ses affiliés, accroît ses profits, conforte sa toute-puissance et se pose en avant-garde criminelle de l'économie mondialisée. Mais c'est aussi l'histoire intime de Roberto Saviano, qui est né sur ces terres et a choisi l'écriture pour mener son combat contre la camorra. L'auteur écrivain et journaliste italien, Roberto Saviano est né à Naples en 1979. Après des études de philosophie, il s'intéresse à la question du crime organisé et réalise de nombreux reportages sur le sujet pour l'hebdomadaire L'Espresso. Paru en Italie en 2006, son premier roman, Gomorra, consacré à la Camorra, l'organisation mafieuse napolitaine, lui a valu de nombreux prix, mais il est menacé de mort et bénéficie d'une protection policière. Ajouter à mes livres
13 Un bateau plein de riz
Alicia Giménez Bartlett
2 critiques 4 citations

ESPAGNE Barcelone Un ton libre, caustique et fantaisiste Le corps sans vie d'un mendiant est découvert dans un parc de Barcelone au petit matin. L'homme a été battu à mort. Touchée par sa fin solitaire et sordide, l'inspectrice Petra Delicado est bien décidée à ne pas classer l'affaire. Elle découvre que, dans une autre vie, l'anonyme SDF avait été un être brillant. Un deuxième cadavre ne laisse bientôt plus de place au doute : Petra et son adjoint Garzon sont tombés sur une histoire dont ils n'imaginaient pas l'ampleur. Au fil des romans, le monde d'Alicia Gimenez Bartlett s'enrichit ; on retrouve les figures connues, tandis que d'autres dont leur apparition, telle la jeune policière Yolanda et un psy qui ne laissera pas Petra indifférente. Entre le 87e district d'Ed McBain et les comédies de WoodyAllen, Alicia Gimenez Bartlett a trouvé un ton libre, caustique et fantaisiste qui fait d'elle l'une des plus originales représentantes du polar féminin. Ajouter à mes livres
14 Le labyrinthe grec
Manuel Vázquez Montalbán
6 critiques 15 citations

ESPAGNE Barcelone---Pepe Carvalho Le Labyrinthe grec nous entraîne dans une Barcelone désossée par les travaux des Jeux Olympiques. Tout le clan Carvalho est au rendez-vous : Charo, la pétillante prostituée, compagne des bons et mauvais jours, Biscuter, l'assistant à la fois secrétaire et cuisinier, Bromure, l'informateur fidèle. Plantant le détective Pepe Carvalho comme «un homme qui interroge, qui observe, qui examine» avec tous les ingrédients du roman noir et les intermèdes gastronomiques auxquels il a habitué ses lecteurs, Montalban bâtit des chroniques sans complaisance de l'Espagne contemporaine. - Le Monde diplomatique - Ajouter à mes livres
15 Quaresma, déchiffreur
Fernando Pessoa
5 critiques 13 citations

PORTUGAL Lisbonne : "L'observation et le raisonnement appartiennent à des catégories mentales différentes. Celui qui raisonne est troublé par l'observation." Les écrivains ont le privilège de pouvoir encore donner de leurs nouvelles plusieurs décennies après leur mort. Pour le meilleur ou pour le pire. Les inédits sont parfois des fonds de tiroirs, exhumés pour des raisons douteuses, et qui n'ont souvent rien à voir avec la littérature : rebuts, brouillons, notes vagues... Fétichisme littéraire ! Fort heureusement, il y a des exceptions. Quand il s'agit de Fernando Pessoa (1888-1935) et qu'un livre inédit voit le jour, la curiosité est en alerte. Car c'est déjà un écrivain aux mille visages. Pour "tout sentir de toutes les manières", il inventa de multiples poètes, ses "hétéronymes", dont les voix décrivent le monde sur un mode tantôt élégiaque, mental, érotique, ou désespéré... Et voilà qu'à cette population déjà immense (on recense environ soixante-dix "hétéronymes") s'ajoute un nouveau personnage : Quaresma, dit "le déchiffreur". C'est un détective solitaire, vivant à Lisbonne, fiancé à l'abstraction et à l'alcool ; Quaresma, comme Pessoa, se sent plus à l'aise dans le langage que dans le monde réel. Et quelle étrange méthode que la sienne, pour un détective ! Il préfère s'en remettre à la logique de son esprit plutôt que de farfouiller sur les lieux du crime : "L'observation et le raisonnement appartiennent à des catégories mentales différentes. Celui qui raisonne est troublé par l'observation." Dans les dix nouvelles qui composent ce livre, les démonstrations de Quaresma sont si ingénieuses qu'elles ont presque l'air exactes. Le lecteur découvre alors une autre facette de Pessoa (grand admirateur de Conan Doyle ou d'Arthur Morrison), aussi à l'aise dans le genre policier que dans ses compositions baroques ou futuristes. Mais après tout, qu'importe la forme : ce qui compte, pour l'écrivain, c'est de laisser toujours courir son esprit. Devant un meurtre Ajouter à mes livres
16 Le Che s'est suicidé
Pétros Márkaris
19 critiques 22 citations

GRECE Corruption, culte de l'argent facile, xénophobie............ Une société hantée par la dictature des colonels Un célèbre homme d'affaires se donne la mort à l'antenne, en direct, d'une balle dans la bouche. C'est un choc terrible pour les Athéniens, mais une aubaine pour le commissaire Charitos, qui en profite pour échapper à une ennuyeuse convalescence. Peu après, un député et un journaliste se suicident à leur tour sous les yeux des téléspectateurs... A quelques semaines des Jeux Olympiques, les autorités paniquent... et Charitos reprend du service. Ajouter à mes livres
17 La rue obscène
Robin Cook (II)
1 critique 14 citations

ANGLETERRE La peinture d'une noblesse en pleine décadence Malgré les exhortations de sa mère, Lord Eylau, baron pair du royaume et dernier du nom, ne trouve guère de noblesse à sa famille et chez ceux de sa classe. Célibataire, ruiné, il aborde la quarantaine avec la conviction que son éducation ne l'a pas préparé au travail. Pour survivre, il accepte d'être gérant d'une maison de fantasmes", sise à Soho, dans "la rue obscène". Un véritable pair du royaume, cela donne du prix au vice. Surtout s'il fait participer aux "spectacles" sa maîtresse, une femme aveugle, mère de deux enfants, qu'il a ravie à un ecclésiastique de campagne. Publié en 1971, La Rue obscène est un aperçu féroce du déclin de l'empire britannique." Ajouter à mes livres
18 Les couleurs de la ville
Liam McIlvanney
2 critiques 1 citation

ECOSSE Les "Nouveaux Covenantaires" L'univers ultra-violent des combattants unionistes protestants Gerry Conway, responsable de la rubrique politique au Tribune on Sunday de Glasgow, désespère de trouver un sujet digne de ce nom, en cette période de vacances parlementaires, quand il reçoit l’appel d’un correspondant anonyme, détenteur de révélations sur Peter Lyons, jeune politicien flamboyant promis au poste de Premier ministre. L’inconnu lui remet une photographie où l’on aperçoit Lyons, jeune, au milieu d’un groupe de paramilitaires unionistes en armes : les Nouveaux Covenantaires. Très vite, Conway comprend qu’il tient là plus qu’un scoop : un séisme politique. Lui, le catholique désabusé, en proie aux affres du divorce, s’immerge alors dans l’univers trouble des combattants unionistes protestants, en Écosse d’abord, puis en Ulster. Ce thriller politico-historique qui se déroule entre Glasgow et Belfast, est une vraie plongée au cœur de la violence, de l’intolérance religieuse, avec un meurtre en toile de fond. Servi par une écriture fine et réaliste et des dialogues colorés, ce roman offre tout à la fois le portrait d’un monde inquiétant où le ressentiment affleure, et une vision satirique de l’univers du journalisme politique. « Un premier roman authentique et ambitieux. » Val McDermid Ajouter à mes livres
19 Le martyre des Magdalènes : Une enquête de Jack Taylor
Ken Bruen
15 critiques 71 citations

IRLANDE Années 60 Mission rédemptrice ou chemin de croix ? Lessivé, rincé par sa dernière enquête, Jack Taylor tente d'en faire passer le goût amer en éclusant des pintes de Guinness au comptoir de son pub préféré. Alors qu'il répète à qui veut bien l'entendre qu'on ne l'y reprendra plus, Jack est sommé par un caïd local de retrouver " l'ange des Magdalènes ". Contraint et forcé d'accepter afin de s'acquitter d'une dette d'honneur, Jack se retrouve au cœur d'un fait divers des années 1960, et croise bientôt les fantômes des " Magdalènes ", des filles-mères reniées par leurs familles, exploitées dans des couvents catholiques où elles lavaient leurs péchés en travaillant comme blanchisseuses. Hanté par ses échecs passés, poursuivi par une police locale qui lui cherche constamment des crosses, Jack va tenter de retrouver cet " ange ", une mystérieuse femme qui serait venue en aide à ces pauvres filles mises au ban de la société. Cependant, comme l'alcool, la vérité est bien souvent trompeuse. Gare au retour de flamme. Ce qui s'annonçait comme une mission rédemptrice va vite se transformer en chemin de croix. Le martyre de Jack Taylor ne fait que commencer... Ajouter à mes livres
20 Dernier train pour Llanelli
Robert Lewis
PAYS DE GALLE Robin Llewellyn détective privé porté sur la boisson Ajouter à mes livres
21 Truite à la slave
Andreï Kourkov
12 critiques 9 citations

UKRAINE Dans les cuisines du restaurant Casanova, le grand chef Dimytch Nikodimov officie sous le regard de Véra, sa jeune et délicate maîtresse. Un beau matin, le cuisinier disparaît et Vania Soleïlov, ancien flic et détective privé débutant, est chargé de l’enquête. La solution se trouvera dans l’assiette bien sûr… Ce court récit assaisonné à la sauce Kourkov – trois louches de suspense et un zeste d’absurde – est un véritable petit bijou. Ajouter à mes livres
22 L'illusion du péché
Aleksandra Marinina
3 critiques 1 citation

RUSSIE Moscou (Description réaliste des problèmes quotidiens de la Russie d'aujourd'hui. Katia Aniskovets est un jour retrouvée assassinée dans son appartement. Cambriolage qui a mal tourné ? L'hypothèse est envisagée, mais rien n'ayant disparu du domicile de la vieille dame, l'enquête s'annonce difficile pour Nastia Kamenskaïa, de la Criminelle de Moscou. Peu à peu, il apparaît que la victime protégeait les secrets d'alcôve de personnalités haut placées. Plus inquiétant, elle aurait eu des liens avec une Galina Terekhina qui a jetéses enfants par la fenêtre du neuvième étage avant de sauter. Tous ont survécu, mais sont restés invalides.Plus étrange encore, on découvre la présence d'un certain Ajax, auquel s'intéresse le contre-espionnage, et d'un mystérieux " oncle Sacha ", qui veille sur les enfants de Galina. Ancienne criminologue de la Petrovka, Alexandra Marinina est l'auteur de nombreux romans policiers, dont La Liste noire, Je suis mort hier et Ne gênez pas le bourreau, publiés dans cette même collection. Ajouter à mes livres
23 La femme de Bratislava
Leif Davidsen
3 critiques 1 citation

DANEMARK Engagements pro-nazis de certains Danois Le passé ne meurt pas, les filiations perdurent... Un homme qui se croyait orphelin de père depuis son plus jeune âge réalise brutalement qu'il ne sait peut-être pas tout. Pour l'en convaincre, accrochée au mur d'un musée clandestin, se trouve la photo d'un soldat, au rire splendide, posant mitraillette à la hanche devant un tas de cadavres. Cet homme lui ressemble tant... Theodor Pedersen, Danois plutôt tranquille, voit son univers voler en mille éclats. Qui étaient ses parents ? Qu'ont-ils fait de leur vivant pour que la police secrète, soixante années plus tard, le traque à son tour et place sa sueur dans un isolement complet ? Une génération suffit parfois pour effacer les crimes. Qu'une femme, un soir, vienne frapper à une porte et toutes les certitudes s'effondrent. Ajouter à mes livres
24 Hiver arctique
Arnaldur Indriðason
132 critiques 71 citations

ISLANDE Reykjavik "Lignée pure", crime raciste, violences et disparitions Un soir glacial de janvier à Reykjavik, le corps d’un petit garçon est retrouvé au pied d’un immeuble de banlieue. Il avait 12 ans, rêvait de forêts, ses parents avaient divorcé et sa mère venait de Thaïlande. Erlendur et son équipe n’ont aucun indice, mais le frère aîné de la victime disparaît avec la complicité de sa mère. Erlendur va explorer tous les préjugés qu’éveille la présence croissante des immigrés dans une société fermée. Une autre enquête mobilise Erlendur, une femme trompée, qui croyait au grand amour, a disparu, et une femme mystérieuse appelle le commissaire sur son portable pour pleurer, ce qui va permettre au commissaire de révéler ses dons de diplomate. Par ailleurs, son fils et sa fille s’obstinent à exiger des réponses qu’il n’a aucune envie de donner. Dans ce dernier roman impressionnant, Indridason surprend en créant un monde à la Simenon. Il a reçu pour ce livre et pour la troisième fois le Prix Clé de Verre du roman noir scandinave. Ajouter à mes livres
25 Harjunpää et le prêtre du mal
Matti Yrjänä Joensuu
5 critiques 6 citations

FINLANDE Helsinski Accidents douteux A Helsinki, prendre le métro devient de plus en plus dangereux. Quand on retrouve le cadavre d'un homme pris sous une rame, le premier réflexe des policiers est de penser à un suicide. Mais l'inspecteur principal Timo Harjunpää n'y croit pas. Pour lui, pas de doute, il s'agit d'un crime prémédité etméthodique... Alors qu'il s'active, à l'abri d'un local désaffecté perdu dans le réseau ferré de la capitale finlandaise, un illuminé se prend pour le prophète d'une divinité tellurienne en l'honneur de qui il doit commettre des sacrifices. La prochaine victime est déjà choisie... Pris dans une course sanglante contre la montre, Harjunpää arrivera-t-il à déjouer les maléfices du prêtre du mal ? Ajouter à mes livres
26 L'homme dans la vitrine
Kjell Ola Dahl
11 critiques 3 citations

NORVEGE L'ombre du passé et des heures sombres de l'histoire norvégienne. Un matin d'hiver, Reidar Folke Jespersen, antiquaire à Oslo, va se poster dans un café non loin de chez lui. Après quelques heures d'attente, il aperçoit son épouse qui va retrouver son amant. Ensuite, Jespersen quitte son poste d'observation pour se rendre chez ses frères pour un important rendez-vous d'affaires. La réunion se passe mal et les frères se séparent fâchés. Le lendemain matin, on retrouve le corps sans vie de Jespersen, placé nu dans un fauteuil de la vitrine de son magasin. Le commissaire Gunnarstranda arrive sur les lieux du crime avec l'inspecteur Frank Frolich. Les indices dont ils disposent ne sont pas nombreux : une série de chiffres tracés au feutre sur le cadavre et des objets volés. L'enquête s'annonce d'autant plus difficile que de nombreuses personnes semblent très contentes de la disparition du vieil homme. Avec L'homme dans la vitrine, Kjell Ola Dahl signe un roman dense et complexe, une histoire d'amour et de vengeance sur laquelle plane l'ombre du passé et des heures les plus sombres de l'histoire norvégienne. Ajouter à mes livres
27 Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Stieg Larsson
724 critiques 182 citations

SUEDE Horreur absolu Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire. A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu'il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millénium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d'ombre qui l'entourent, dans - Millénium 2 - La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette ; Millénium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air. Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l'économie et des reportages de guerre en Afrique, était le rédacteur en chef d'Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d'une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium. Ajouter à mes livres
28 L'institut de recherches
Staffan Westerlund
7 critiques 3 citations

SUEDE Institut pharmaceutique et visées eugénistes Deux incendies criminels, une poursuite en bateau qui se termine par la mort de tous les participants, et nous voilà lancés dans une étrange aventure. L?avocate Inga-Lisa Östergren finira par être troublée par les circonstances de la disparition de sa s?ur et commencera alors à tirer des fils qui la mèneront bien plus loin qu?elle ne s?y attendait, jusqu?en Amérique, sur la trace de savants biologistes dont les activités ne sont pas sans présenter d?inquiétantes zones d?ombre. Par ce livre, Staffan Westerlund a inauguré, en 1983, une série de romans policiers poussant plus loin encore que Sjöwall/Wahlöö l?analyse à la loupe d?une société malade de l?argent et de crimes échappant souvent à la compétence d?une police d?ailleurs bien débordée. Ajouter à mes livres
29 Dans la brume électrique avec les morts confédérés
James Lee Burke
45 critiques 65 citations

ETATS UNIS Dans les bayous d'une Louisiane corrompue Hallucinatoire !.. Une équipe de cinéma s'est installée à New Iberia pour y tourner un film épique sur la guerre de Sécession, avec la star hollywoodienne Elrod Sykes. Arrêté par Dave Robicheaux pour conduite en état d'ivresse, l'acteur affirme au policier qu'il a vu, pendant le tournage d'une scène dans un marais, le corps momifié d'un noir enchaîné. Dave est tenté de croire à ce récit invraisemblable car, trente-cinq ans plus tôt, il a été le témoin impuissant de l'assassinat d'un homme de couleur par deux Blancs. Le corps n'avait jamais été retrouvé. Le shérif se moque bien d'un crime vieux de trente-cinq ans, mais lorsque Dave se retrouve devant le squelette de la victime, il comprend que le souvenir de ce meurtre n'a cessé de le hanter... En fait, il comprend peu à peu que la guerre de Sécession ne s'est jamais arrêtée et que la bataille de New Iberia continue. Avec une rare violence. Ed. Rivages/Noir Quelque part dans le sud profond des États-Unis, le policier Dave Robicheaux arrête Elrod Sykes, un acteur d'Hollywood, pour conduite en état d'ivresse. En tournage dans la région, celui-ci prétend avoir trouvé dans le bayou le cadavre momifié d'un Noir, enchaîné à un arbre. Plus troublant encore, à cet endroit, trente-cinq ans auparavant, Robicheaux fut lui-même témoin d'un lynchage qui n'a cessé de le hanter. Malgré les réticences de son supérieur, il décide de relâcher l'acteur et de découvrir l'identité du cadavre. Son enquête va réveiller de vieilles rancunes et susciter d'autres crimes. La guerre de Sécession n'est pas réellement terminée dans le New Iberia, région meurtrie par la violence et alourdie par le poids de la culpabilité. Dans ce sixième volume consacré au policier cajun, James Lee Burke démêle, en grand virtuose, les fils de trois enquêtes et approfondit la personnalité de Dave Robicheaux en évoquant des bribes de son enfance. --Lisa B. . Ajouter à mes livres
30 Les égouts de Los Angeles
Michael Connelly
104 critiques 70 citations

ETAS UNIS Los Angeles Flic à la limite de la dépression Harry Bosch, policier à Los Angeles, enquête sur la mort par overdose d'un toxicomane. Suite à un appel anonyme, le corps a été retrouvé à l'intérieur d'une canalisation. Bosch reconnaît vite la victime, Billy Meadows. Jadis, il a combattu avec lui au Vietnam. Tous deux étaient des "rats de tunnel", chargés de "nettoyer" les galeries souterraines tenues par le Vietminh. Alors que la police s'apprêtait à classer l'affaire, l'inspecteur, convaincu qu'il s'agit d'un meurtre, va s'acharner à découvrir qui a tué son ancien compagnon. Bosch découvre que Meadows a participé au cambriolage d'une banque l'année précédente. Pour remonter la piste, il accepte de travailler avec un agent spécial du FBI, Eleanor D. Wish, dont le frère n'est jamais revenu du Vietnam. Ce premier roman qui entame l'excellente saga de Harry Bosch, est déjà typique de l'univers de Connelly. Un policier obstiné et rétif à la hiérarchie, une intrigue bien agencée où chaque détail a son importance, et cette fois en toile de fond, les séquelles de la Guerre du Vietnam et de ses sordides trafics. --Claude Mesplède-- Ajouter à mes livres
31 Le ventre de New York
Thomas Kelly
6 critiques 1 citation

ETATS UNIS New-York 1980 Découverte de la " ville du dessous " Issus d'une famille irlandaise émigrée à New York, les frères Adare ont grandi dans le quartier du Bronx. L'aîné, Paddy, est un ancien boxeur devenu le bras droit de Jack Tierney, qui contrôle les jeux du quartier Hell's Kitchen et le racket du bâtiment du West Side. Le cadet, Billy, pour finir de payer ses études universitaires, est devenu ouvrier dans la construction d'un gigantesque tunnel qui doit alimenter la ville en eau potable. L'entrepreneur de ce projet, Joe Harkness, est un patron impitoyable qui contrôle une multinationale. Il a toujours su corrompre ou opposer les différents syndicats pour payer des salaires au rabais. Mais les ouvriers du tunnel possèdent un syndicat unique et ses dirigeants sont incorruptibles. Pour les intimider et les obliger à signer un accord défavorable, Joe fait appel à la mafia italienne, puis au gang de Jack Tierney. Quelle sera l'attitude des frères Adare lorsqu'ils vont se retrouver dans des camps opposés ? Tom Kelly, qui a lui-même travaillé dans le bâtiment et connaît bien le monde syndical américain, signe un premier roman réaliste et social, structuré autour de la famille Adare. Rude et solide, c'est un témoignage saisissant sur le racket dans la construction et les méthodes musclées utilisées pour combattre les syndicalistes durant les années quatre-vingt, à l'époque où Ronald Reagan était président. Dans une atmosphère de corruption et de meurtres, ce récit reflète les liens obscures qui unissent les entrepreneurs, la politique et le crime organisé. --Claude Mesplède Ajouter à mes livres
32 La Part du mort
Yasmina Khadra
14 critiques 24 citations

ALGERIE Oligarchies politico-militaires et dirigeants cupides En voulant empêcher la justice algérienne de gracier un dangereux psychopathe, le commissaire Llob va devoir se plonger dans l'histoire tragique de son pays et remonter jusqu'à cette nuit du 12 au 13 août 1962, où furent massacrées des familles de harkis. S'enchaînent alors manipulations, meurtres et intimidations jusqu'à la révélation de l'enjeu véritable de ce complot diabolique. A travers ce roman terrible et fascinant, Yasmina Khadra poursuit son implacable autopsie de la société algérienne. Ajouter à mes livres
33 Le pic du diable
Deon Meyer
33 critiques 19 citations

AFRIQUE DU SUD Le Cap Tensions ethniques parasitose de la société sud-africaine en pleine mutation Pour l’ex-combattant de la lutte anti-apartheid Thobela Mpayipheli, retrouver le pays après les années qu’il a passées en Europe est dur. Chômage, misère, perte de l’être cher, il a tout vécu. Mais il lui reste un fils adoptif, qu’il élève avec amour. Hélas, cela aussi lui est enlevé. Douleur, colère, puis désir de vengeance chez quelqu’un qui sait tuer: Thobela se met à abattre tous ceux que la justice accuse de pédophilie. les meutres se succédant, la policer du Cap confie le dossier à l’inspecteur Griessel. Alcoolique, il devra résoudre l’affaire si famille, travail et honneur, il ne veut pas perdre. Courageux, il fait ce qu’il faut et entre en relation avec Christine, une prostituée qui craint pour sa fillette. S’engage alors entre Mpayipheli, Griessel et Christine une poursuite où amour, espoir et déchéance se mêlent dans un récit d’une superbe construction. Ajouter à mes livres
34 Les larmes de la girafe
Alexander McCall Smith
29 critiques 19 citations

BOSTWANA Les limites du bonheur ? Depuis qu'elle a ouvert la première agence de détectives au féminin du Botswana la très pulpeuse Mma Ramotswe a trouvé le bonheur... D'autant qu'entre deux enquêtes à mener, elle doit penser à son prochain mariage avec le plus courtois et le plus généreux des hommes, Mr. J.-L. Matekoni. Se méfiera-t-elle assez de la bonne acariâtre ? Regrettera-t-elle la promotion de Mma Makutsi au poste d'assistante-détective ? Se remettra-t-elle de ses soudaines responsabilités de mère de famille ? En tout cas, elle réussira à rendre le sourire à une mère qui l'avait perdu depuis dix ans.. Ajouter à mes livres
35 La bouche qui mange ne parle pas
Janis Otsiemi
9 critiques 14 citations

GABON Enlèvements d'enfants et meurtres rituels Solo vient de purger trois ans de taule pour une bagarre qui a mal tourné. A sa sortie, son cousin Tito, un vrai dur, lui propose une affaire... Il lui suffit de voler une voiture, de l'accompagner sur un coup et de manger sa langue. Une sacrée bonne aubaine pour ambiancer toute la nuit et régler ses dettes. Mais Solo se retrouve au coeur d'une embrouille qui pue salement la mort. Au Gabon, on murmure que certains politiciens n'hésitent pas à recourir aux meurtres rituels pour se maintenir au pouvoir. Ecoeuré, effrayé, traqué, Solo prend ses distances et se planque, mais à Libreville les flics ont mangé des guêpes et ont fermement l'intention de lui faire passer le goût du manioc... Ajouter à mes livres
36 Epouses & assassins
Kwei Quartey
10 critiques 5 citations

GHANA Accra Disparition Au Ghana, quand un policier de la capitale part enquêter dans un village, tradition et modernité s'affrontent... Le voyage initiatique d'un homme pris dans les rets du temps et des coutumes. Gladys, étudiante en médecine, a été assassinée près du village de Ketanu où elle était bénévole pour un programme humanitaire. L'inspecteur Dawson est envoyé depuis Accra pour résoudre l'affaire. Étrange retour en arrière : vingt-trois ans plus tôt sa mère, originaire de la région, a disparu au même endroit. Déboussolé par les pratiques locales, Dawson voit son enquête piétiner. Et pourtant, les suspects sont nombreux prêtre féticheur, médecin traditionnel, admirateurs de Gladys, éconduits ou non... A Ketanu, l'amour, la haine et la jalousie sont tenaces, voire mortels. Ajouter à mes livres
37 Les enquêtes du commissaire Habib, tome 1 : La malédiction du Lamantin
Moussa Konaté
18 critiques 13 citations

MALI Respect des traditions et modernité, caste et corruption Kokri, un village de pêcheurs Bozos, proche de Bamako, la nuit. Kouata, le chef du village hémiplégique, son épouse Nassoumba, le vieux thérapeute traditionnel Zarka et Mandjou le griot sont présents à une cérémonie : le devin Kalapo a interrogé le sable à trois reprises et le peuple Bozo doit demander pardon à Maa, le dieu Lamantin du fleuve Djoliba (fleuve Niger) pour ses erreurs. Mais Maa a refusé leurs offrandes : « [...] les eaux du fleuve furent violemment agitées par des vagues énormes qui rejetèrent le coq, puis ses plumes, puis les noix de cola sur la berge. » (page 16). Apété, témoin caché de la scène, est apostrophé par « un géant d'un noir foncé, taillé comme un haltérophile [...], et armé d'un énorme gourdin » (page 17) qui l'oblige à parcourir Kokri et Bamako en annonçant leur mort aux habitants. Ajouter à mes livres
38 Ballet noir à Château-Rouge
Achille Ngoye
1 critique 1 citation

R. D. CONGO Paris XVIII Château Rouge quartier Black Un bref instant, Kalogun fut teinté de recourir à sa corde. Pour une proie aussi facile, n'importe quel noeud, et pas forcément celui du pendu, remettrait les marquoirs à égalité. Il suffisait de dérouler le lasso jusqu'à la tête inclinée, glisser le noeud autour du colbac, tirer, attendre. En sifflotant, selon l'humeur du moment, soit un bikutsi corrosif de Cyril Effala, soit un tube gnan-gnan de Koffi Olomidé... Mais le dégénéré ne méritait pas de traitement de faveur. D'ailleurs, il souillerait la corde. Ajouter à mes livres
39 La vie en spirale
Abasse Ndione
5 critiques 1 citation

SENEGAL Consommation et trafic de " Yamba " «Laay Gooté pénétra en coup de vent dans la chambre. - On a giflé Dappassa, s'écria-t-il. C'est fini les gars, je cesse de fumer. On ne termina même pas le thé. On prit place dans la Simca pour aller à Ximbé. Le chanvre indien et la façon d'en trouver fut l'unique sujet de notre conversation durant le trajet. Le spectre des jours sombres se profilait à l'horizon. La dernière source était tarie et la pénurie de chanvre indien était pire que celle de l'eau.» Ajouter à mes livres
40 Vladimir Ilitch contre les uniformes
Rolo Diez
1 citation

ARGENTINE Buenos Aires 1977 1977 : la dictature militaire règne en Argentine. À Buenos Aires, enlèvements et assassinats d'innocents sont monnaie courante. Pour transformer la défaite du peuple en une victoire, un singulier quatuor de révoltés décide de dévaliser une banque, symbole du capitalisme. Le plus jeune, Vladimir Ilitch, fanatique de bandes dessinées, combine le coup avec le retraité don Ramón, l'anarchiste Mastretta et Juan Carlos, un jeune caissier. Mais les naïfs conspirateurs ont mis au point leur plan dans un café public où traîne toujours une oreille indiscrète. Réussiront-ils leur braquage ? L'un des points forts de ce roman picaresque est le rocambolesque hold-up de la banque. Aux cotés de ces braqueurs d'opérette, on découvre avec délectation d'autres personnages emblématiques : des militaires, un mouchard, quelques militants révolutionnaires... Certes, Rolo Diez fait le choix de la dérision, mais il reste d'une impitoyable lucidité pour mettre à nu les illusions des uns et les perversions des autres. --Lisa B. Ajouter à mes livres
41 Argent brûlé
Ricardo Piglia
16 critiques 8 citations

ARGENTINE Version argentine d'une tragédie grecque "Mon premier lien avec l'histoire que ce livre raconte (comme c'est le cas chaque fois que les événements ne sont pas de la fiction) est le fruit du hasard. Un soir de mars ou d'avril 1966, dans un train qui allait vers la Bolivie, je fis la connaissance de Blanca Galeano que les journaux appelaient "la concubine" du voyou nommé Mereles. Elle avait seize ans mais avait l'air d'une femme de trente ans et elle fuyait. Elle me raconta une histoire très étrange que je crus à moitié. (...) Durant les longues heures de ce voyage qui dura deux jours, elle me raconta qu'elle venait de sortir de prison, qu'elle avait fait six mois pour association de malfaiteurs avec les voleurs de la banque de San Fernando et qu'elle s'exilait à La Paz. (...) Et moi je l'écoutai comme si je m'étais trouvé en présence de la version argentine d'une tragédie grecque. (...) Deux villes (Buenos Aires et Montevideo) furent le théâtre de ces faits, entre le 27 septembre et le 6 novembre 1965. J'ai respecté la continuité de l'action et (dans la mesure du possible) le langage de ses protagonistes et des témoins de l'histoire. Les dialogues et les opinions ne correspondent pas toujours au lieu où ils furent énoncés mais j'ai systématiquement reconstitué avec des matériaux authentiques les dires et les actions des personnages. J'ai tenté de respecter, tout au long du livre, le registre stylistique et le "geste métaphorique" (comme l'appelait Brecht) des récits sociaux qui traitent de la violence illégale." RICARDO PIGLIA Ajouter à mes livres
42 Le Silence de la pluie
Luiz-Alfredo Garcia-Roza
17 critiques 4 citations

BRESIL Rio Policiers véreux Un quartier huppé de Rio, le cadavre d'un jeune cadre dynamique et un inspecteur au patronyme philosophique. Espinosa a l'esprit d'un penseur, le c?ur d'un romantique et assez d'expérience pour savoir que les choses sont rarement ce qu'elles semblent être. Ajouter à mes livres
43 Boléros à La Havane
Roberto Ampuero
3 critiques

CHILI Valparaiso Un demi-million de dollars Dans l'hiver triste et pluvieux de Valparaiso, Cayetano Brulé, détective privé aux affaires peu florissantes, reçoit un billet d'avion tous frais payés pour La Havane. Placido del Rosal, un modeste chanteur de musique sentimentale, fait appel à lui pour démêler l'origine des 500 000 dollars " oubliés " dans sa valise alors qu'il séjournait dans un hôtel de Miami. Alors que Brulé débute son enquête, le chanteur tombe follement amoureux de Paloma Matamoros, la vedette du Tropicana, " le plus grand cabaret du monde ". Dès lors, il s'efforce de conquérir la belle tout en cherchant à fuir ceux qui le traquent, des narcotrafiquants en cheville avec un homme politique chilien.. Ajouter à mes livres
44 Un thé en Amazonie
Daniel Chavarria
4 critiques 4 citations

CUBA Odeur nauséabonde Misérable et affamé, Zé Bonitinho est un Brésilien qui va où le vent et le travail le poussent. Mais cet analphabète qui prend conscience de sa condition connaît les vertus médicinales d'une décoction de feuilles d'arbres de la forêt amazonienne. Les "gringos" tenteront d'en tirer profit jusqu'à ce qu'un analyste de la CIA ait l'idée d'exploiter le produit en arme chimique pour une opération louche d'envergure internationale. Ce Thé en Amazonie au goût d'aventure, d'espionnage et de politique se déguste en compagnie des Indiens et des chercheurs d'or du cru. Le récit entraîne le lecteur de la guerre d'Espagne au quartier général de la CIA pour s'achever, en une habile connexion, dans les rues de La Havane. L'auteur nous offre un récit flamboyant, à l'image de la forêt amazonienne : dense, diversifiée et luxuriante. Les personnages, les intrigues, les genres et les styles se mélangent et s'entrecroisent pour former un livre au souffle captivant qui fait cohabiter trois récits en un. --Claude Mesplède Ajouter à mes livres
45 L'automne à Cuba
Leonardo Padura
19 critiques 21 citations

CUBA La Havane chaotique et séduisante En cet automne 1989, le cyclone qui menace La Havane perturbe l'inspecteur Mario Conde au moins autant que la découverte de la corruption qui régnait parmi ses collègues du commissariat et la mise à la retraite de son chef. Il pense à démissionner mais accepte de mener une dernière enquête sur un assassinat: le meurtre horrible et quasi rituel d'un ancien responsable de l'économie cubaine exilé et de retour avec un passeport américain. Il fouille le passé et plonge dans l'époque des confiscations, nationalisations et magouilles que la situation a permises. Désabusé, il dévoile surtout le malaise d'une génération de trentenaires qui n'a connu que le revers de la médaille révolutionnaire. Leonardo Padura utilise ici toutes les ressources du roman noir pour aller au plus profond des interrogations de ce qu'il nomme "la génération cachée", la sienne et celle de son héros. Ajouter à mes livres
46 Des morts qui dérangent
Paco Ignacio Taibo II
5 critiques 11 citations

MEXIQUE A la recherche de Morales " En bon Mexicain, Héctor Belascoaràn Shayne n'était pas du genre à s'effrayer devant l'absurde. Il était mexicain et borgne, de sorte qu'il voyait la moitié de ce que voyaient les autres, mais de façon plus nette... Le pays était un vaste centre commercial pillé par des cavaliers de l'Apocalypse bidons et plus ou moins narcos, un supermarché dirigé par un Friedrich Nietzsche plus que bourré où tout n'était qu'apparence. " Tout commence le jour où Monteverde, fonctionnaire de la ville de Mexico, vient trouver le détective Héctor Belascoaràn Shayne pour résoudre un problème déconcertant : il reçoit sur son répondeur des messages émanant d'un ami défunt nommé Jesùs Maria Alvarado ! C'est peu de dire que voilà un mort qui dérange. Non seulement il téléphone alors qu'il a été assassiné, mais il fait des révélations qui mettent en cause un certain Morales, éminence grise des mouvements d'extrême droite, et auteur de diverses exactions tant à Mexico qu'au Chiapas. Les méfaits de Morales étant revenus aux oreilles du sous-commandant Marcos grâce à des documents laissés par l'écrivain Manuel Vàzquez Montalbàn, le " Sup " dépêche son enquêteur Elias Contrarios dans le " Monstre " (alias Mexico) où il est chargé de prendre contact avec son collègue Belascoaràn. Elias et Héctor ne seront pas trop de deux pour traquer l'insaisissable Morales. Cette quête sera pour eux l'occasion de déambulations surréalistes entre Mexico et le Chiapas. Ils croiseront au passage un transsexuel nommé Magdalena, un quatuor de personnages qui s'appellent Mai, Juin, Juillet et Août, une agente secrète de onze ans armée de chewing-gums laxatifs et apprendront, parmi bien d'autres choses, la vérité sur Oussama Ben Laden. Paco Taibo et le sous-commandant Marcos jouent avec tous les codes du feuilleton pour le plus grand plaisir du lecteur. Mais derrière la fantaisie pointe en permanence la dénonciation. Corruption, injustice, malversations, emprisonnements arbitraires, assassinats, la litanie des maux qui gangrènent le Mexique semble interminable... Ce roman a vu le jour dans le quotidien mexicain, La Jornada, et a fait l'objet d'une parution en feuilleton dans Libération en août 2005. Il est publié ici dans sa version intégrale. Ajouter à mes livres
47 Les courants fourbes du lac Tai
Xiaolong Qiu
49 critiques 32 citations

CHINE Pollution et déchets toxiques Éteindre son téléphone portable. Flâner en touriste. Voilà à quoi rêve l'inspecteur principal Chen. La semaine de vacances que lui offre le Parti dans une luxueuse résidence au bord du lac Tai arrive à point nommé. Mais ce décor de rêve cache une triste réalité. Les eaux du lac, autrefois renommées pour leur pureté, sont désormais recouvertes d'une algue fétide car les usines de la région y déversent leurs déchets toxiques. Et lorsque le directeur de la plus importante d'entre elles est assassiné, tous les regards se tournent vers les leaders de la cause écologique une problématique toute neuve dans la Chine d'après Mao où la pollution tue chaque année des centaines de milliers de personnes. Ajouter à mes livres
48 Ripoux à Zhengzhou
Yu Zhang
6 critiques 2 citations

CHINE Province du Henan Les moeurs du socialisme teinté de capitalisme Deux modestes flics au coeœur tendre, à la poursuite de pickpockets et de malfrats, découvrent éberlués les minables combines de leur cité provinciale où le célèbre slogan " servir le peuple ", devenu un sujet de plaisanterie, a été remplacé par la carte de crédit et la corruption. On comprendra aisément que les Chinois aient accueilli avec jubilation ce roman - un formidable best-seller - qui en dit plus sur les mœurs du socialisme à la sauce capitaliste que tous les reportages et les doctes traités économiques publiés au chevet de l'Empire du Milieu. Ajouter à mes livres
49 Meurtre dans un jardin indien
Vikas Swarup
94 critiques 60 citations

INDE Uttar Pradesh Cluedo indien Après le fabuleux succès de Slumdog millionaire, retrouvez tout le génie et l'humour de Vikas Swarup dans un roman encore plus original, encore plus foisonnant, encore plus palpitant. Une aventure pleine de suspense et d'émotion au coeur de l'nde d'aujourd'hui. Playboy millionnaire, l'ignoble Vivek -Vicky- Rai est tué lors de sa propre garden party. Six convives sont suspectés: un bureaucrate possédé par l'esprit de Gandhi; l'actrice la plus glamour de Bollywood, fan de Nietzsche; un tout petit aborigène très doué pour l'effraction; un gamin des rues voleur de portables au physique de jeune premier; un monsieur catastrophe texan sous protection judiciaire; et le must du politicien corrompu, le propre père de la victime. Des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, des repaires terroristes du Cachemire aux cabanes des îles Andaman, des berges du Gange aux tapis rouges des premières de Bombey, entre soif de justice, vengeances, manigances politiques, quête d'un totem perdu ou d'une fiancée par correspondance, tous les chemins semblent mener au jardin du crime. Mais qui a tué Vicky? Ajouter à mes livres
50 La couleur du deuil
Ravi Shankar Etteh
1 critique

INDE New Delhi "Le village des veuves" Corruption, prostitution, pratiques médicales douteuses Liés malgré eux par une enquête sur la mort d'un diplomate, Jay Samorin et Anna Khan s'enfoncent dans les méandres de New Delhi. De la scandaleuse jet-set au mystérieux "village des veuves", la ville tentaculaire abrite une activité intense: corruption, prostitution, pratiques médicales douteuses, et l'agitation sourde des fantômes du passé... Ajouter à mes livres
51 Qui a tué l'ayatollah Kanuni ?
Naïri Nahapétian
15 critiques 8 citations

IRAN Trois points de vues sur l'Iran structurent ce roman Téhéran, juin 2005, veille de l élection de Mahmoud Ahmadinejad. L ayatollah Kanuni, un juge tout-puissant qui préside depuis 25 ans à la répression des opposants iraniens, est retrouvé assassiné dans son bureau du Palais de justice. S agit-il d une revanche des Moudjahedin du peuple? Ou bien est-ce un nouveau règlement de comptes entre mollahs? Malgré eux, trois personnages se trouvent mêlés à cette affaire. Narek Djamshid, qui, après avoir quitté l Iran enfant avec son père pour se réfugier à Paris, rentre pour la première fois dans ce pays. Leila Tabihi, une « féministe islamique » qui tente en vain de se présenter aux élections présidentielles depuis des années. Mirza Mozaffar, ancien politicien, homme public en déclin, mais membre toujours fringuant de la jet set téhéranaise et don juan infatigable. Ces trois points de vues sur l Iran structurent ce roman qui nous fait découvrir que les mollahs sont des hommes d affaires comme les autres, mais aussi que la boisson préférée de la jeunesse iranienne est le Parsi Cola ! L enquête policière permet de revenir sur la période sanglante qui a marqué l instauration de la République islamique. Narek éclaircira ainsi les circonstances de la mort de sa propre mère, au lendemain de la révolution de 1979. Enfin, en filigrane, sont évoquées les raisons de la victoire de l'actuel président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Ajouter à mes livres
52 Double jeu
Yaïr Lapid
1 critique 1 citation

ISRAEL Tel Aviv Persuadée que son mari la trompe, Mme Tal, la femme d'un riche diamantaire de Tel-Aviv, vient tirer le détective privé Yeoshua Sherman (Josh pour les intimes) de sa nonchalance habituelle. Josh, dont les clients ne se bousculent pas au portillon, accepte de surveiller le mari volage. Ce faisant, il est le témoin d'un cambriolage et découvre une jeune fille inconsciente dont il comprend rapidement d'une part qu'elle a été violée, d'autre part qu'elle fait partie de la communauté juive ultra-orthodoxe. Pour lui épargner la honte que sa situation lui infligerait dans le milieu d'où elle vient, Josh décide de la ramener chez lui, sans se douter qu'il met le doigt dans une affaire où la logique se perd et les identités se brouillent. Réli, la jeune femme qu'il a recueillie, n'est autre que la fille du rabbin en charge d'une des plus importantes yeshivas de Bnei Brak. Des rapports de plus en plus opaques apparaissent entre le monde orthodoxe et ses ramifications à l'étranger, les boursicoteurs, la police, le service d'ordre des religieux qui manie plus facilement les poings que la Thora, la pègre... Dans une atmosphère de film noir, une intrigue haletante qui nous plonge dans l'atmosphère glauque des petits matins sanglants. Ajouter à mes livres
53 Ikebukuro West Gate Park
Ira Ishida
28 critiques 32 citations

JAPON Japon à la dérive Bienvenue à Ikebukuro West Gate Park. Un square ouvert aux aventuriers urbains, à la sortie ouest de la gare d'Ikebukuro. C'est là que Makoto et ses amis ont établi leur QG. Makoto a dix-neuf ans, et c'est un trouble shooter, un " solutionneur d'embrouilles ". Des embrouilles, il n'en manque pas dans ce quartier où se rencontrent gamins à la dérive, yakuzas, filles perdues et clandestins dans le Japon de l'envers. Avec pour seules armes son énergie et sa débrouillardise, Makoto résout les énigmes, vient en aide à ceux qui sont dans la détresse, et tente de ramener la paix dans les rues menacées par une sanglante guerre des gangs... Si Ikebukuro West Gate Park a obtenu le Grand Prix de littérature policière au Japon, il dépasse de loin le cadre du roman policier. Quand on referme le livre, on a l'impression de connaître par cœur ce quartier de Tôkyô, chacune de ses ruelles où se côtoient bars à karaoké et love-hôtels, on s'est attaché à chacun de ses habitants. Par petites touches incisives d'un pinceau très rapide, Ishida Ira a produit une œuvre extrêmement originale, dont la toile de fond plutôt noire s'éclaire de soudaines bourrasques de soleil. Ajouter à mes livres
54 Tokyo Zodiac Murders
Sôji Shimada
4 critiques 3 citations

JAPON Amputation, Astrologie et Alchimie A la veille de la Seconde Guerre mondiale, dans le climat étrange du Japon impérial, une stupéfiante série de meurtres déroute la police et tient la population en haleine. Ce qui commence comme un classique mystère de chambre close, par l’assassinat du vieux peintre reclus Heikichi Umezawa, prend une dimension unique en son genre lorsque les cadavres de la famille Umezawa sont progressivement retrouvés, chacun amputé d’une partie de son corps en fonction de principes astrologiques et alchimiques, afin d’assembler une entité supérieure : Azoth. Qui a assassiné Hekichi, violé et tué sa fille aînée, puis tué ses six autres filles et nièces ? Des notes, retrouvées près du corps de Heikichi, expliquent où chercher les filles disparues, et pourquoi telle partie du corps de chaque victime doit être prélevée. Qui est ce docteur Frankenstein japonais ? Pourquoi avoir laissé ces documents ? Que signifie son oeuvre picturale, consacrée au zodiaque ? Heikichi serait-il encore vivant pour que s’accomplisse ainsi ce qui est annoncé dans ses notes ? Dans ce cas, qui est le premier mort ? Ou alors avait-il une âme damnée prête à mener à bien son projet délirant ? Et... où est passée Azoth ? Près d’un demi-siècle plus tard, sollicités par une femme dont le père récemment décédé a été mêlé à l’affaire, l’astrologue, logicien et détective Mitarai et son assistant Ishioka s’attaquent à cette énigme diabolique. Tokyo Zodias Murders a été publié il y a trente ans au Japon, où il eut un grand retentissement. Ajouter à mes livres
55 Tokyo express
Seicho Matsumoto
39 critiques 17 citations

JAPON Tokyo express, publié au Japon en 1957, reste un des best-sellers les plus célèbres de Matsumoto Les cadavres d'un obscur fonctionnaire et d'une serveuse de restaurant de Tokyo sont découverts sur une plage de l'île de Kyushu. Conclusion : double suicide amoureux par empoisonnement au cyanure. Mais deux détails attirent l'attention des enquêteurs. L'homme est resté seul six jours dans un hôtel et un seul ticket de la voiture-restaurant du train est retrouvé dans sa poche. Le couple n'a donc pas voyagé ensemble. Lorsqu'il apprend que le mort travaillait dans un ministère où une affaire de corruption est sur le point d'éclater, l'inspecteur Mihara estime qu'il y a eu crime. Pour détruire l'alibi d'un suspect, il se met à étudier minutieusement les horaires de chemins de fer... Tokyo express, publié au Japon en 1957, reste un des best-sellers les plus célèbres de Matsumoto. Au-delà de son intrigue méticuleusement articulée, ce roman marque une date importante : en mêlant à l'histoire des éléments psychologiques et des motivations sociales, il a ouvert une nouvelle ère pour le polar nippon. --Claude Mesplède Ajouter à mes livres
56 Nuit sur la ville
Ryô Hara
6 critiques 2 citations

JAPON L'imbrication des affaires et de la politique Dans la lignée de Philip Marlowe Le privé Sawazaki est dans la lignée de Philip Marlowe, sauf qu'il ne boit pas en compagnie et officie à Tôkyô. Son créateur a puisé aux sources des romans noirs américains, dont il décline les codes avec jubilation. En enquêtant sur la disparition d'un journaliste lié à la richissime famille Sarashina, Sawazaki découvre l'imbrication des affaires et de la politique, et les dessous peu sains d'une campagne électorale. S'il démêle les fils très embrouillés des chantages, trahisons et mensonges - et de pas mal de meurtres - ce privé désabusé n'a pas la prétention de changer les règles du jeu : celles d'un monde où les perdants bénéficient rarement d'une deuxième chance et où les puissants s'en sortent - presque - toujours indemnes. Ajouter à mes livres
57 Ça fait moche dans le tableau
Shane Maloney
1 critique

AUSTRALIE Contre-emploi télévisuel Angelo Agnelli vient d'être nommé ministre de la Culture et de l'Approvisionnement en eau. Son assistant Murray Whelan a pour mission de protéger son image et de lui faciliter la tâche. Ça se présente mal : Marcus Taylor, jeune peintre prometteur, est retrouvé noyé dans une douve peu profonde devant la National Gallery de Melbourne. Suicide ? Pas sûr... Peu après, un galeriste à la retraite mais en pleine forme trouve la mort sur un chemin escarpé. Accident ? Pas sûr... Murray Whelan flaire une vilaine affaire de faux tableaux et de deniers publics mal employés. Et découvre, ce faisant, les joies de la Culture : chantages, corruption, et gros sous à la clé. Ajouter à mes livres
58 Salle d'embarquement
Chad Taylor
1 critique

NOUVELLE-ZELANDE Cambriolage et résurgence du passé Mark Chamberlain est un cambrioleur : il s'introduit chez les gens par effraction, visite les lieux comme s'il cherchait à s'en imprégner et y dérobe tout ce qu'il sera en mesure de revendre. Une extraordinaire découverte au cours d'une de ces visites nocturnes le replonge dans son passé, un passé dont le mystère s'épaissit lorsqu'un message énigmatique est déposé à son propre domicile. Qu'est devenue Caroline May, la blonde camarade de classe de Mark, disparue de chez ses parents sans laisser de trace ni à Auckland ni nulle part ailleurs sous le ciel de Nouvelle-Zélande ? L'inspecteur Harry Bishop, à qui est confiée l'enquête, va-t-il, vingt ans après, déchiffrer tous les indices et trouver enfin la solution de cette énigme qui a contribué à faire de lui un alcoolique ? La jeune fille disparue a-t-elle péri en Antarctique dans une catastrophe aérienne ? Faut-il attribuer à ce traumatisme la vocation étrange de Mark Chamberlain, voyeur-cambrioleur ? L'auteur s'est inspiré d'un fait réel, une des catastrophes aériennes les plus meurtrières de l'Histoire. Comparé à Russell Banks et Paul Auster pour ses personnages humains et ses histoires sophistiquées, Chad Taylor est un maître de l'atmosphère. IN B.M.P Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3313