AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" La pauvreté...au bord de la route... ! "

Liste créée par fanfanouche24 - 43 livres. Thèmes et genres :

Le dernier ouvrage de Joe Sorman "L'Inhabitable"... m'a interpellée de la façon la plus vigoureuse et dérangeante !... [*** le 14 mars 2016-actualisé le 1er février 2017- Actualisation le 23 août 2017-Ajouts le 4 décembre 2017- Actualisé le 13 mars 2018- Ajout 21 mai 2018- Nouvelle lecture le 25 juin 2018...Complété le 3 mars 2019- Enrichi 13 avril 2019*** actualisé le 26 janvier 2020]


1 Ahlam et les Eboueurs du Caire
Fawzia Assaad
"Ahlam, nom de l'héroïne du roman de Fawzia Assaad, signifie «rêves» et symbolise en quelque sorte l'attitude de ces pauvres paysans qui mêlent l'espoir du miracle à l'acceptation de la dure réalité. A travers une narration sensible et talentueuse, l'auteure donne à ce drame de la misère une dimension presque mythique. Elle dépeint ces miséreux qui se coordonnent et leur combat quotidien contre l'ignorance, les aberrations bureaucratiques et les dangers croissants qui pèsent sur leur vie. Ceux qui n'étaient que des laissés-pour-compte, vivant en marge de tout, retrouvent, grâce à ce récit, la dignité qui leur est due. [15 juillet 2004- par Miguel Otero]" Ajouter à mes livres
2 Les Raisins de la colère
John Steinbeck
283 critiques 491 citations

Ajouter à mes livres
3 Bienvenue à Calais : Les raisons de la colère
Marie-Françoise Colombani
11 critiques 12 citations

"" A toutes les femmes migrantes qui sourient pour ne pas pleurer. A leurs enfants, pour que le mot " demain prenne enfin du sens " - Tous les droits d'auteur et bénéfices iront à l'Auberge des Migrants qui en reversera une partie à l'école laïque du Chemin des Dunes. Vous pouvez signer la pétition l'appel des 800 , l'appel de sur le site change.org. Marie Françoise Colombani , Damien Roudeau." Ajouter à mes livres
4 Le peuple des berges
Robert Giraud
2 critiques 8 citations

"Du 8 octobre au 3 décembre 1956, semaine après semaine, l’hebdomadaire Qui ? Détective publie "La vie secrète des clochards de Paris", neuf articles signés Robert Giraud, envoyé spécial au royaume de la cloche. Cette exploration de la Ville lumière côté ombre est aussi une chronique du petit peuple des rues, un hommage à ceux "qui paient d’une incommensurable misère une liberté toute relative". Quand paraît cette "pittoresque enquête", ainsi est-elle présentée au lecteur, son livre, Le vin des rues, publié il y a tout juste un an, lui confère une réputation, pourtant non revendiquée, d’expert ès "gens bizarres" : tatoués, putes, clochards, mais aussi mythomanes, illuminés et excentriques. Ce sont les derniers représentants d'’un Paris véritablement insolite. A la manière de leurs lointains ancêtres de la légendaire cour des Miracles."... Ajouter à mes livres
5 Le peuple d'en bas ( Le peuple de l'abîme )
Jack London
51 critiques 79 citations

Ajouter à mes livres
6 Le quai de Ouistreham
Florence Aubenas
141 critiques 73 citations

"La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu'en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l'impression d'un monde en train de s'écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J'ai décidé de partir dans une vieille ville française où je n'ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail. J'ai loué une chambre meublée. Je ne suis revenue chez moi que deux fois, en coup de vent: j'avais trop à faire là bas. J'ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n'ai plus quitté mes lunettes. Je n'ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m'arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c'est-à-dire celui où je décrocherai un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009. J'ai gardé ma chambre meublée. J'y suis retournée cet hiver écrire ce livre." Florence Aubenas. Ajouter à mes livres
7 Des fourmis dans la bouche
Khadi Hane
23 critiques 25 citations

"Gratteurs d'écailles dans une poissonnerie, vendeurs ambulants de montres de pacotille ou de statuettes en bois, journaliers payés au noir pour décharger des sacs d'un camion, hommes à tout faire d'un commerçant pakistanais qui revendait des pots de crème à l'hydroquinone censés procurer aux nègres l'éclat d'une peau blanche, la leur ne faisant plus l'affaire. Sur le marché Dejean, on trouvait de tout..." Ajouter à mes livres
8 Richesse de la pauvreté
Sœur Emmanuelle
4 critiques 6 citations

Ajouter à mes livres
9 Les Gens de peu
Pierre Sansot
1 critique 4 citations

Ajouter à mes livres
10 Le souci des pauvres : L'héritage de François d'Assise
Albert Jacquard
1 critique 10 citations

Ajouter à mes livres
11 Dans la dèche à Paris et à Londres
George Orwell
51 critiques 61 citations

Ajouter à mes livres
12 Coeur de femmes : De l'inexistence à l'existence
Mona Chasserio
1 citation

Ajouter à mes livres
13 La Faim
Knut Hamsun
63 critiques 93 citations

Ajouter à mes livres
14 Mon vieux
Thierry Jonquet
20 critiques 18 citations

Ajouter à mes livres
15 La Route : Les Vagabonds du rail
Jack London
34 critiques 63 citations

Ajouter à mes livres
16 Les Vagabonds
Maxime Gorki
3 critiques 5 citations

Ajouter à mes livres
17 L'Amérique pauvre. Comment ne pas survivre en travaillant
Barbara Ehrenreich
3 critiques 2 citations

Suggestion de pyrouette... ce 15 mars 2016 Ajouter à mes livres
18 La route au tabac
Erskine Caldwell
19 critiques 44 citations

Belle suggestion de Harvard- 15 mars 2016 Ajouter à mes livres
19 Trash
Andy Mulligan
8 critiques 33 citations

. -Contribution de jeunejane, le 15 mars 2016.- Merci. voir chronique de jeunejane... sur ce livre Ajouter à mes livres
20 Mendiants et orgueilleux
Albert Cossery
35 critiques 45 citations

Suggestion de carodenormandie.... Ajouter à mes livres
21 Les saisons de la nuit
Colum McCann
57 critiques 47 citations

Contribution de mandarine43... Ajouter à mes livres
22 L'inhabitable
Joy Sorman
1 critique 4 citations

le 1er février 2017_Ajout du livre qui m'a incité à faire cette sélection , et que j'avais omis !!! Ajouter à mes livres
23 Grâce et dénuement
Alice Ferney
146 critiques 163 citations

le 1er février 2017, proposition de kakinou... Ajouter à mes livres
24 Moon Palace
Paul Auster
82 critiques 204 citations

Ajout le 1er février 2017 sur la suggestion de ninosairosse... Ajouter à mes livres
25 Le chat aux yeux d'or
Silvana De Mari
12 critiques 2 citations

Ajout le 1er février 2017.... Ajouter à mes livres
26 Femme à la mobylette
Jean-Luc Seigle
100 critiques 126 citations

Ajout le 23 août 2017---"Abandonnée par tous, Reine et ses trois enfants n?arrivent plus à faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n?est plus qu?une décharge. Tant de richesses en elle voudraient s?exprimer et pourtant son horizon paraît se boucher chaque jour davantage. Seul un miracle pourrait la sauver... Il se présente sous la forme d?une mobylette bleue. Cet engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu?elle cherche dans tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix ? Jean-Luc Seigle dresse le portrait d?une femme au bord du gouffre qui va se battre jusqu?au bout. Ce faisant, c?est une partie de la France d?aujourd?hui qu?il dépeint, celle des laissés-pour-compte que la société en crise martyrise et oublie. " Ajouter à mes livres
27 Destruction massive : Géopolitique de la faim
Jean Ziegler
12 critiques 21 citations

Suggestion de yva63--- "L?état de la faim dans le monde et des moyens de l?éradiquer par celui qui fut, pendant près de dix ans, en charge du dossier auprès du Secrétaire général de l?ONU. Toutes les trois secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de malnutrition, tandis que des dizaines de millions d?autres, et leurs parents avec eux, souffrent de la faim et de ses terribles conséquences physiques et psychologiques. Et pourtant, nous le savons aussi, l?agriculture d?aujourd?hui serait en mesure de nourrir 12 milliards d?êtres humains. Nulle fatalité, donc. Mais comment en sortir ? D?abord, prendre conscience des dimensions exactes du problème : un état des lieux documenté, mais vibrant de la connaissance du terrain, ouvre le livre. Comprendre ensuite les raisons de l?échec des formidables moyens mis en oeuvre depuis la Deuxième Guerre mondiale pour éradiquer la faim. Puis identifier les ennemis du droit à l?alimentation. Enfin, bien comprendre les deux grands mécanismes à travers lesquels progresse la faim aujourd?hui : la production d?agro-carburants et la spéculation sur les biens agricoles. Mais l?espoir est là, qui s?incarne dans le travail quotidien de ceux qui, ici et là, dans les zones dévastées, occupent les terres et imposent le droit à l?alimentation à l?ordre du monde. Comme toujours, avec Jean Ziegler, la souffrance a un visage, l?oppression un nom, et les mécanismes à l?oeuvre sont saisis dans leur application concrète. Un livre d?espoir et de mobilisation des consciences. Rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l'alimentation de 2000 à 2008, Jean Ziegler est aujourd'hui vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l' O.N.U. Professeur émérite de sociologie à l'Université de Genève, il a consacré l'essentiel de son oeuvre à dénoncer les mécanismes d'assujettissement des peuples du monde. Récemment : L'Empire de la honte(2005) et La Haine de l'Occident(2008). " Ajouter à mes livres
28 C'est trop cher : Pourquoi la pauvreté ?
Anne de La Roche Saint-André
Ajout le 4 décembre 2017---"Nous sommes tous concernés par la pauvreté et l'exclusion. Cet ouvrage suscite des questions d'enfants qui permettent d'aborder un sujet difficile et pourtant essentiel et proche de nous tous. Le livre parle essentiellement de la France, le dossier présente un débat sur l'exclusion et demande d'appliquer la déclaration des droits de l'homme ; puis les différentes lois pour la lutte contre la pauvreté, la naissance de la sécurité sociale... Enfin, les pages Europe reposent les droits fondamentaux de tout être et les pages Monde abordent la question des pays pauvres, de la faim dans le monde et de la situation mondiale" Ajouter à mes livres
29 Je m'appelle Lucy Barton
Elizabeth Strout
57 critiques 59 citations

Ce 4 décembre 2017....lecture émouvante du moment, où la narratrice, écrivain, parle de son enfance très pauvre, dans une petite ville de l'Illinois ! Ajouter à mes livres
30 La jeunesse d'Adrien Zograffi : Codine. Mikhaïl - Mes départs - Le pêcheur d'éponges
Panaït Istrati
3 critiques 34 citations

Suggestion ce 13 mars 2018 de...jamik Ajouter à mes livres
31 Dans les docks de Braïla
Panaït Istrati
2 critiques 5 citations

Ajout le 13 mars 2018- voir ma chronique de 2014---"Mille Mercis aux éditions Sillage d'avoir réédité ce court texte autobiographique de l'écrivain roumain, Panaït Istrati, que j'ai lu il y a bien longtemps dans "Le Pélerin du coeur" (Gallimard) Un écrivain entier, rempli de révolte et de colère contre la pauvreté, la misère, les indignités faites aux hommes dans des emplois subalternes, épuisants, et sous-payés. Je ne peux m'empêcher de songer très fort au texte bouleversant et "tonitruant" de London, "Le peuple d'en-bas"... Istrati, dit , raconte, le monde très dur des docks, des ouvriers entre eux, des petits-chefs, de l'épuisement des hommes qu'on traite comme des bêtes de somme.... Je ne commenterai pas plus ce texte "coup de poing"... qui garde son actualité, celle de l'exigence universelle de tout individu: "la dignité de l'homme, respecté dans son travail"... Je ne peux achever cette brève note de lecture que par ce "cri" de Panaït Istrati: "J'étais avide de justice et j'aurais volontiers donné la moitié de ma vie, non pas pour détruire les élévateurs, mais pour qu'on les mît au service de tout le monde. Cet élan, qui a toujours brûlé ma poirtine, ne venait pas de ce que j'appartenais à la classe miséreuse ou que j'aurais tant connu la souffrance. Non. Cela, généralement, n'est vrai que jusqu'à un point, car la justice, la commisération, la générosité ne sont le monopole d'aucune classe. Comparée aux enfances que j'avais sous les yeux, je pourrais même dire que la mienne avait été gâtée: le pain, la tasse de lait, le lit propre et la parole tendre ne m'ont jamais manqué. Mais je crois que l'ère de justice terrestre sera arrivée le jour où la majorité des hommes s'intéressera au sort de celui qui souffre. Et moi, je me sentais de l'infime minorité qui s'y intéressait déjà, voilà tout" (p.50-51)" Ajouter à mes livres
32 Soeurs de miséricorde
Colombe Schneck
31 critiques 40 citations

Ajout le 21 mai 2018- voir ma chronique de ce jour... Ajouter à mes livres
33 Le bateau-usine
Takiji Kobayashi
17 critiques 23 citations

Suggestion de Erik35... Ajouter à mes livres
34 La Société des vagabonds
Harry Martinson
3 critiques

Proposition de Erik35...ce 22 mai 2018 Ajouter à mes livres
35 Les orties fleurissent
Harry Martinson
1 critique 8 citations

Suggestion de Erik35 Ajouter à mes livres
36 Nos rêves de pauvres
Nadir Dendoune
11 critiques 49 citations

Ajout ce 25 juin 2018---Lecture que je termine avec grande émotion et respect ! Hommage de l'auteur à son père, à sa maman vénérée... aux exilés et à tous les pauvres !... Ajouter à mes livres
37 Les aventuriers du Cilento
Michel Quint
15 critiques 21 citations

Ajout le 3 mars 2019--"Né en France, Pippo Pugliese est petit-fils d'immigrants italiens. Alors que sa mère perd la mémoire, il décide de se rendre au Sud de Naples, en Campanie, à la recherche de ses racines. Là, dans un Mezzogiorno toujours très pauvre, proche de la Calabre et de la Sicile, des régions traversées par les migrants, il retrouve les traces de son grand-père, né en 1917. Sa quête le ramène aux années noires. Secondé par la belle Gina, il découvre que son aïeul a aidé deux opposants au régime de Mussolini : Paolo Zancani et Umberto Zanotti- Bianco, qui ont retrouvé un sanctuaire d?Héra, aussi légendaire que l'Atlantide mais surtout preuve d?une colonisation de l'Italie des origines par la Grèce. Une découverte qui ne plait pas au Duce, adepte de la « romanità », une idéologie prônant la pureté historique de l'Italie. Peu à peu, Pippo reconstitue l'exploit, tout en se rendant compte que le débat actuel entre humanisme et xénophobie est partout le même, en Campanie comme en France. Et que la tentation totalitaire est plus présente que jamais dans un contexte où le passé est instrumentalisé." Ajouter à mes livres
38 Le Fils Du Pauvre
Mouloud Feraoun
34 critiques 53 citations

Ajout le 3 mars 2019- Lointaine lecture très marquante !--"Une enfance et une adolescence dans une famille Kabyle, pendant l'entre-deux-geurres. C'est, à peine transposée, la jeunesse même de Mouloud Feraoun que nous découvrons. Ce témoignage plein de vérité et d'une émotion qui se teinte volontiers d'humour est d'un admirable conteur, qu'on a pu comparer à Jack London et à Maxime Gorki." Ajouter à mes livres
39 Honorer la fureur
Rodolphe Barry
14 critiques 46 citations

Ajout le 13 avril 2019 Ajouter à mes livres
40 Les oiseaux morts de l'Amérique
Christian Garcin
17 critiques 23 citations

Ajout le 13 avril 2019 Ajouter à mes livres
41 Nomadland
Jessica Bruder
15 critiques 25 citations

Ajout le 13 avril 2019 Ajouter à mes livres
42 Basse naissance
Kerry Hudson
4 critiques 17 citations

Ajout le 26 janvier 2020---"Kerry Hudson est née en 1980 dans les quartiers populaires d'Aberdeen, en Écosse, d'une mère vulnérable, isolée et sans emploi, et d'un père alcoolique et absent. De centres d'accueil en bed and breakfast, sa petite soeur, sa mère et elle ont connu pendant près de vingt ans la précarité extrême, les queues le lundi matin aux caisses d'allocation, la détresse et la violence familiale. Aujourd'hui, Kerry est une femme mariée de quarante ans, qui a écrit deux romans et a voyagé de par le monde. Mais elle n'oublie pas l'enfant qu'elle a été. Dans cette autobiographie, Kerry Hudson revient avec humour et fierté sur les lieux où elle a grandi, puise dans ses souvenirs et pose un regard acéré sur les inégalités de classe actuelles et les moyens de s'élever. S'abstenant de tout jugement et sentimentalisme, elle cherche à comprendre, à donner voix aux exclus et aux invisibles dont elle a un jour fait partie. Basse naissance est un texte courageux sur la pauvreté, un récit aussi drôle que bouleversant sur l'urgence." Ajouter à mes livres
43 Louons maintenant les grands hommes
James Agee
7 critiques 13 citations

Réparation d'un oubli majeur... le 26 janvier 2020--"Un reportage de six semaines chez trois familles de métayers de l'Alabama, écrit dans la fièvre en 1936 par un journaliste et cinéaste de 27 ans. Un texte magnifique illustré par des photographies historiques Walker Evans. C'est en 1936, à vingt-sept ans, que James Agee a écrit ce livre exceptionnel sur la misère au Sud des Etats-Unis. Louons maintenant les grands hommes est un de ces grands textes qui marquent une génération. Au premier rang des lettres américaines, sa publication en France ne manquera pas d'influencer sensiblement certains modes d'observer et d'écrire. Le souffle d'Agee, son regard de cinéaste, l'intensité de sa vision - presque anormale - surprennent et vous emportent dans un flux. Agee est comme habité et son livre dicté par des forces. Jamais un pays, une condition de classe, une très banale vie quotidienne de paysans n'ont été pareillement décrits. Cette minutie dans le détail, une férocité de ne rien laisser dans l'ombre - objets, corps, paroles et soupirs, pensées cachées - déroutent puis émeuvent et convainquent. Jamais, incantation lyrique aussi intérieure n'a inspiré de tels documents. James Agee, d'une famille anglicane du Sud, après avoir fait ses études à Harvard, a été chargé par le groupe de presse Time-Life d'un reportage de six semaines sur les Blancs pauvres de l'Alabama. Accompagné de Walker Evans - qui sera le plus célèbre photographe américain -, comme deux espions, ils vont au sein de trois familles, tenter d'approcher la vérité. Une traque de la vérité. Mais qu'est-ce que la vérité d'un homme, d'une société ? N'est-elle pas insaisissable ? Agee nous le fait percevoir. L'intention première est donc un compte rendu. Mais la personnalité fiévreuse de l'auteur, la transparence poétique qu'il donne à tout ce qu'il regarde vont tirer de la vie la plus humble son expression la plus haute. C'est une protestation contre la réalité, une déchirure, une brûlure intérieure qui inspirent ces portraits dont la tonalité est des plus singulières dans notre littérature et bouscule la tradition sociologique. Les Ricketts, les Gudger, les Woods, tous pauvres petits métayers, oui tous ! Comment cette pauvreté sans retour et ces détresses intérieures sont-elles possibles ? Dense de tout vouloir dire, écrit comme pour être entendu à haute voix, ce livre universel atteint une hauteur et une vérité de visionnaire inégalées." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          9235