AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Voisins louches

Liste créée par Pecosa - 54 livres. Thèmes et genres : romans policiers et polars , polar noir , voisins , voisinnage , voyeurisme



1 Fenêtre sur cour et autres histoires
William Irish
4 critiques 2 citations

Une lampe allumée toute la nuit, un store qui ne se relève pas, un regard investigateur ; des riens si l'on veut. Mais autant d'anomalies qui imposent chez Hal Jeffries une conviction : le locataire du quatrième a tué sa femme. Reste à tendre un piège pour obtenir une preuve qui persuadera la police. Et Hal (que l'on n'imagine plus autrement que sous les traits de James Stewart) va se retrouver dans la situation du chasseur chassé. Cloué sur place par sa jambe plâtrée, à la merci d'un assassin... C'est ainsi que, d'un menu détail à l'autre, va se tendre l'atmosphère de Fenêtre sur cour, cette nouvelle qui a fourni à Alfred Hitchcock le sujet de l'un de ses plus fameux films. Histoires de vengeance et de malchance ; humour rieur ou noir ; histoires de fatalité : tous les talents de William Irish sont représentés dans les huit nouvelles qui forment ce recueil Ajouter à mes livres
2 Rosemary, tome 1 : Un bébé pour Rosemary
Ira Levin
82 critiques 26 citations

Un cinq pièces au Bradford en plein coeur de New York, quel bonheur pour un jeune couple! Rosemary et Guy n'en reviennent pas. Les jaloux disent que l'immeuble est maudit, marqué par la magie noire, que le sinistre Marcato y habita, que les s?urs Trench y pratiquèrent des sacrifices immondes... Peu de temps après l'arrivée de Rosemary, une jeune fille se jette par la fenêtre. Une étrange odeur règne dans les appartements. Quant aux voisins, leurs yeux sont bizarres, leurs prévenances suspectes. Guy lui-même change, et sa jeune femme, poursuivie par des rêves atroces, lutte en vain contre une terreur grandissante. Que deviendra, dans ces conditions, le bébé de Rosemary...? Ajouter à mes livres
3 La chute de la maison Usher et autres nouvelles
Edgar Allan Poe
15 critiques 14 citations

. La maison Usher... Sinistre, mélancolique habitation dont les murs aveugles et froids se reflètent dans les eaux lugubres d'un grand lac à leur pied. Comment évoquer cet endroit sans frémir ? Oh, pas de terreur, non. La terreur même serait préférable à cette insupportable tristesse, ce total affaissement de l'âme qui saisit le voyageur quand il passe. Mais quand il s'arrête... Ah ! l'effroi qui enserre son c?ur Et la pitié. Car sur ce domaine navrant de désolation pèse une atmosphère de chagrin. Et sur ses habitants, derniers rejetons d'une lignée si glorieusement ancienne, un air de mélancolie âpre, profonde, incurable. Et le drame, le drame insensé qui va se jouer entre ces murs ne peut être qu'effroyable... Ajouter à mes livres
4 Sécurité renforcée
Sean Doolittle
4 critiques 7 citations

Nouvellement arrivés dans un quartier tranquille d'une petite ville du Midwest, Paul et Sara sont intégrés à un groupe de « voisins vigilants » menés par un ancien flic, qui se révèle paranoïaque et manipulateur. Ajouter à mes livres
5 Keene en colère
Jim Waltzer
Richard Keene, avec son tempérament renfermé et son extraordinaire acuité auditive, a de quoi paraître bizarre. Une bizarrerie que, depuis son enfance, il paye d'une grande solitude. Seule Cindy, sa douce petite voisine, partageait ses jeux. Mais un jour elle est morte, et Richard a tout entendu : on l'a étranglée. Evidemment, personne ne l'a cru. Et pour lui, ce fut le début d'une longue solitude assourdissante. Vingt ans plus tard, il entend les mêmes bruits derrière la porte de Davis Braun, son voisin modèle. l'histoire se répète-t-elle ou est-il en train de devenir fou ? Une chose est sûre : il est rare qu'une seconde chance se présente aussi clairement. Roman vertical où des gens beaux et riches balancent des cadavres par le vide-ordures et où les comptes se règlent au sommet des gratte-ciel, Keene en colère, premier livre de James Waltzer, est un élégant huis clos aux personnages denses et à l'intrigue originale. Ajouter à mes livres
6 Triggerfish Twist
Tim Dorsey
14 critiques 13 citations

Incontournable que l'on doit à la vigilance de Foxfire. Tampa, Floride, a tout du paradis sur terre. Lorsqu?il emménage avec sa famille dans Triggerfish Lane, Jim Davenport ne cache donc pas son enthousiasme. Mais c?était sans compter avec Lance Boyle, agent immobilier douteux déjà propriétaire de presque toute la rue et résolu à racheter rapidement la villa des Davenport à vil prix. Sa stratégie ? Installer partout les pires voisins possibles. Et là, il a du choix.. . Reprennent notamment du service Coleman et Serge A. Storms, déjantés bien connus des lecteurs de Tim Dorsey. Avec un sens du burlesque qui n?appartient qu?à lui, l?auteur s?amuse à renverser les valeurs de l?Amérique middle class, faisant d?un quartier "tranquille où il fait bon vivre en famille" un véritable décor de carnaval. Ajouter à mes livres
7 De bons voisins
Ryan David Jahn
73 critiques 53 citations

New York, années 1960. Kat Marino, qui rentre tard chez elle, est agressée au couteau par un inconnu. De nombreux voisins sont témoins de la scène, mais personne n'avertira la police, persuadé que quelqu'un d'autre l'aura déjà fait. C'est le "bystander effect". En donnant la parole à tous les protagonistes, ce roman noir polyphonique, dont l'action se concentre sur quelques heures, esquisse une tentative de généalogie de la violence contemporaine. Ajouter à mes livres
8 Derrière la haine
Barbara Abel
430 critiques 171 citations

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain, de l'autre il y a Laetitia et David. Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d'avoir chacun un petit garçon du même âge. Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux. Jusqu'au drame. Désormais, seule une haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine... Ajouter à mes livres
9 Cannisses
Marcus Malte
33 critiques 5 citations

Dans un lotissement de province, un homme tente de surmonter la mort de sa femme et d'élever seul leurs deux enfants. Retranché derrière ses cannisses, il observe ses voisins : un couple et leur petite fille. Une famille unie, en bonne santé, qui vit avec insouciance et légèreté dans un pavillon semblable au sien. Des gens heureux. Pourquoi eux et pas lui ? A quoi ça tient, le bonheur ? A presque rien. A un fil. A l'emplacement d'une maison. A un numéro sur la façade. Peut-être. Ce qui est sûr, c'est qu'une simple rue, parfois, sépare la raison de la folie. Il suffit de la traverser pour que tout bascule. Avec Cannisses, l'auteur nous entraîne, doucement mais inéluctablement, dans le récit de la douleur ordinaire. Et de l'horreur absolue. Ajouter à mes livres
10 Lune captive dans un oeil mort
Pascal Garnier
59 critiques 39 citations

Merci Marymary. Martial et Odette viennent d'emménager dans une résidence paradisiaque du sud de la France, loin de leur grise vie de banlieue. Les Conviviales offrent un atout majeur: protection absolue et sécurité garantie - pour seniors uniquement. Assez vite, les défaillances du gardiennage s'ajoutent à l'ennui de l'isolement. Les premiers voisins s'installent enfin. Le huis clos devient alors un shaker explosif : troubles obsessionnels, blessures secrètes, menaces fantasmées du monde extérieur. Jusqu'à ce que la lune, une nuit plus terrible que les autres, se reflète dans l'?il du gardien... Avec beaucoup d'humour et de finesse, malgré la noirceur du sujet, Pascal Garnier brosse le portrait d'une génération à qui l'on vend le bonheur comme une marchandise supplémentaire. Une fin de vie à l'épreuve d'un redoutable piège à rêves. Ajouter à mes livres
11 Bunker parano
Georges-Jean Arnaud
5 critiques 10 citations

Vous disposerez de l'appartement des Sanchez. D'abord pas de réaction puis, malgré les trois cognacs préventifs, elle avait pigé : - Les suicidés ? - Les scellés sont levés... Il y a un très joli appartement, vous verrez... Confortable malgré le coin. Ils avaient mis de l'argent dedans... Les idiots... On aurait pu s'arranger, prendre en compte. Ils se sont vraiment affolés. En fait, l'expropriation n'est pas pour demain. Deux, trois ans... Le journal n'aurait jamais dû parler d'expulsion mais d'expropriation. Un jeune journaliste maladroit. Il y a dans cette ville des gens menacés depuis deux ans et qui en auront encore pour autant. Tout le monde ne se suicide pas... Heureusement. Mais cette Maison est malade... Malade. On a affaire à des gens psychiquement fragiles... De braves gens pourtant... Ajouter à mes livres
12 L'assassin habite au 21
Stanislas-André Steeman
57 critiques 11 citations

Sept victimes en deux mois et demi - sept crânes fracassés. Et l'assassin a signé tous ses meurtres en abandonnant un bristol sur les lieux : il s'appelle Smith... Smith... La police londonienne est sur les dents, et les milliers de Smith de la capitale connaissent des moments difficiles. Jusqu'au jour où une piste fortuite conduit le Yard du côté de Russel Square. C'est là qu'habiterait l'assassin, au 21. Mais lequel de tous les hurluberlus - plus étranges et plus pittoresques les uns que les autres - qui peuplent la pension Victoria pourrait bien être Mr. Smith ? Véritable chef-d'oeuvre policier, L'Assassin habite au 21 inspirera Henri-Georges Clouzot, dont le film reste dans toutes les mémoires. Ajouter à mes livres
13 Propriétés privées
Pascale Fonteneau
13 critiques 1 citation

Un banal cambriolage amène les citoyens du lotissement des Fleurs à s?organiser en patrouilles de vigilance pour venir ?en aide à la police?. Chaque soir, à bord de leur véhicule, Henri et Robert surveillent des rues où il ne se passe rien. Ils en profitent pour commenter leurs vies et celles de leurs voisins : Denis Lassalle, ex-militaire, Régis Weiss, seul opposant aux milices, les frères Sauter, les Durant et quelques autres, trop tôt disparus. Henri, déprimé par le départ de sa femme, reprend goût à l?existence au contact d?un Robert aux théories imparables du genre : ?Si ce gars était là sans raison, c?est qu?il était là pour de mauvaises raisons.? Jusqu?au soir où un cadavre perturbe la tournée des vigiles amateurs. Pour ne pas troubler la tranquillité du quartier, les deux hommes se débarrassent du gêneur. Le lendemain, un patrouilleur est porté disparu. Puis, c?est au tour de Robert de se volatiliser. Henri va devoir chercher une explication et, comme le lui conseillait sa femme, se décider ?à mettre un pied devant l?autre?. Parce qu?ils ont oublié que pour vivre en paix dans le lotissement des Fleurs il y a des règles à respecter, certains de ses habitants y demeureront pour l?éternité. Avec une écriture maîtrisée et un humour caustique, Pascale Fonteneau observe les individus dans leur médiocrité, les petits compromis du quotidien et leurs grandes conséquences. Ajouter à mes livres
14 Passage de Milan
Michel Butor
3 critiques 7 citations

C'est au 15, passage de Milan, que se joue l'action du livre, comme si celui-ci se confondait à la fois avec son titre,. l'anecdote (« dans le haut de l'air, ailes déployées, si ce n'est un avion, c'est un milan »), le lieu, la conjonction des groupes de personnes, et le temps. Nous sommes dans un immeuble de sept étages, aux prises avec une intrigue qui va se développer de sept heures du soir à sept heures du matin, tout au long de sept chapitres. L'action est centrée sur les agissements des différents habitants, dont certains sont conviés à une fête donnée par les Vertigues en l'honneur de la majorité de leur fille Angèle. Toute la construction du livre est placée en abyme : le « roman » s'apparente à la musique, celle de la fête, qui traverse planchers et cloisons, en lui donnant comme une nouvelle structure, et à la peinture, par l'entremise de l'un des habitants de l'immeuble, le peintre Martin de Vere, dont le tableau, véritable miroir de la fiction, va déterminer les événements de la nuit au fur et à mesure qu'il s'élabore sous nos yeux. Voilà comment l'art du roman est porté à l'incandescence : des dessins qui s'enflamment au contact d'un radiateur mettent le feu au centre du tableau, de la même façon qu'un chandelier imprudemment manié par un jeune homme transformera Angèle, à la fin de la fête, en torche vivante. Ajouter à mes livres
15 Le Locataire
Georges Simenon
6 critiques 3 citations

Élie Nagéar doit se cacher après avoir assassiné, pour le voler, un très riche Hollandais dans un train. Il se réfugie dans la pension pour étudiants que tient Mme Baron, la mère de sa maîtresse, à Charleroi. C'est dans la cuisine qu'il passe le plus clair de son temps, à guetter les autres locataires, de plus en plus soupçonneux... Ajouter à mes livres
16 Les voisins d'à côté
Linwood Barclay
87 critiques 28 citations

Jusqu?à quel point connaît-on ses voisins? La petite ville de Promise Falls est sous le choc: les Langley ont été cruellement assassinés. Seul témoin du drame: Derek Cutter, dix-sept-ans, qui a profité de l?absence de ses voisins pour occuper la maison avec sa petite amie. Déjà connu pour de petits méfaits, il est le coupable parfait aux yeux du voisinage. Son père, persuadé de son innocence, se lance dans une enquête haletante qui va mettre au jour de sombres révélations sur les habitant de la petite ville en apparence si paisible. Tout le monde a un secret à cacher? Ajouter à mes livres
17 Est-ce ainsi que les femmes meurent ?
Didier Decoin
52 critiques 47 citations

Catherine Kitty Genovese n'aurait pas dû sortir seule, ce soir de mars 1964, du bar où elle travaillait, une nuit de grand froid, dans le Queens, à New York. Sa mort a été signalée par un entrefilet dans le journal du lendemain : «Une habitante du quartier meurt poignardée devant chez elle.» On arrête peu de temps après le meurtrier, monstre froid et père de famille. Rien de plus. Une fin anonyme pour cette jeune femme drôle et jolie. Mais sait-on que le martyre de Kitty Genovese a duré plus d'une demi-heure, et surtout que trente-huit témoins, bien au chaud derrière leurs fenêtres, ont vu ou entendu la mise à mort ? Aucun n'est intervenu. Qui est le plus coupable ? Le criminel ou l'indifférent ? Récit saisissant de réalisme et réflexion sur la lâcheté humaine, le roman de Didier Decoin se lit dans un frisson. Ajouter à mes livres
18 Les nuits de laitue
Vanessa Barbara
101 critiques 38 citations

Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Sans compter qu’Ada participe intensément à la vie du voisinage, microcosme baroque et réjouissant. Il y a d’abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda et ses chihuahuas hystériques ; Mariana, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss à tout-va ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n’est pas finie. Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat ses insomnies à grandes gorgées de tisane tout en soupçonnant qu'on lui cache quelque chose… Ajouter à mes livres
19 Sous haute surveillance
Bentley Little
3 critiques 2 citations

Las du smog, des embouteillages et des yuppies, Barry Welch, auteur de romans d'épouvante, et sa femme Maureen, comptable, ont décidé de quitter la Californie pour s'installer au calme. En découvrant Bonita Vista, dans l'Utah, ils savent qu'ils ont trouvé l'endroit idéal : panorama à couper le souffle, maison ravissante avec, en prime, la sécurité d'une résidence " fermée ". Fini les bandes et la violence urbaine ! Seule condition à leur intégration : ils doivent devenir membres de l'association des copropriétaires qui, à la fois omniprésente et mystérieuse, paraît tout droit sortie d'une imagination malade. Ne serait-ce pas elle qui empoisonne les chats et les chiens des habitants de la ville voisine ? Alerté, le shérif ne semble pas vouloir intervenir : serait-il lui aussi à la solde de l'association ? Big Brother n'est pas loin. Et si encore les victimes se limitaient aux animaux familiers... Ajouter à mes livres
20 Petits meurtres entre voisins
Saskia Noort
52 critiques 16 citations

Karen et Michel ne regrettent pas d'avoir quitté la capitale pour le petit village où ils viennent s'installer. En plus d'un rythme de vie apaisé, ils ont trouvé un cercle social des plus grisants : un groupe d'urbains convertis aux bienfaits de la campagne qui partagent comme eux le goût de la bonne chère, des boissons et de l'argent. Ensemble ils fondent un club et passent leur vie les uns chez les autres. Subrepticement, pourtant, l'équilibre vacille. Un violent incendie éclate en pleine nuit chez un des couples, tuant le mari. Autour de cette mort brutale, les jalousies et les ranc?urs commencent à affleurer : adultère, soupçons de malversations. Et lorsque, quelques jours plus tard, un autre membre se défenestre depuis une chambre d'hôtel, le doute s'installe pour de bon. Puis la peur. Puis l'angoisse : un assassin se cache-t-il parmi eux?... Ajouter à mes livres
21 Le mobile
Javier Cercas
27 critiques 21 citations

Quand il n’officie pas dans le modeste cabinet juridique qui l’emploie, Álvaro pense à Flaubert. Comme lui, il veut écrire un grand roman. Son idée – simple et efficace – consiste à produire une nouvelle variation sur le couple et ses avatars : l’amour, l’argent, le crime. Le plan est précis, la routine efficace ; il ne manque plus que la réalité lui fournisse l’essentiel : le matériau, la vérité de son histoire. C’est ainsi qu’avec une méticulosité aussi attentive que soudaine, Álvaro jette son dévolu sur ses voisins et, ne reculant devant aucun sacrifice pour approfondir son sujet, en vient à prendre d’assaut la truculente concierge. Dans une mécanique parfaite, se met en place l’intraitable jeu de la fiction et du hasard. Sur le modèle classique du marionnettiste manipulé, Javier Cercas excelle à organiser vertige et dérapage, et à faire plier le réel de sa fiction. Le lecteur trouvera, dans cet irrésistible roman de jeunesse, la manière et les obsessions qui ont fait le succès de l’auteur ainsi qu’une bien belle définition de la vocation. Ajouter à mes livres
22 Bétibou
Claudia Piñeiro
11 critiques 35 citations

Dans un écrin de verdure à la périphérie de Buenos Aires, un ?country club? auquel on n?accède qu?après des contrôles dignes du quartier général de la CIA, un homme est trouvé, la gorge tranchée. Tout porterait à croire qu?il s?agit d?un suicide si, quelques années auparavant, son épouse n?avait connu le même sort. Vengeance ? Règlement de comptes ? Le scoop parvient chez un vétéran des faits divers du journal El Tribuno, en délicatesse avec sa direction qui l?a muté à la rubrique ?société?. La mort dans l?âme, il transmet l?information au novice du service qui ne jure que par son BlackBerry et Google. Toute la presse s?empare rapidement de l?événement et le rédacteur en chef du journal décide de dépêcher au Country Nurit Iscar, une ex-écrivain, alias Bétibou quand elle était sa maîtresse, pour qu?elle livre des chroniques depuis l?intérieur du ?sanctuaire?. Les trois comparses s?y retrouvent et, au rythme des meurtres qui s?accumulent, constatent rapidement que leurs propres déductions sont étrangement éloignées de celles de l?inspecteur en charge de l?affaire. Les différentes étapes de l?enquête, minutieusement concomitantes avec des ruptures dans le cours de la vie des protagonistes, sont prétextes pour Claudia Piñeiro à une étude extrêmement pertinente sur les forces en puissance dans la société argentine contemporaine : une presse inféodée au pouvoir, des forces de sécurité garantes du crime organisé, une caste de privilégiés omnipotents déconnectés de la vie réelle. Ajouter à mes livres
23 Rituels
Alvaro Ortiz
1 critique

Lorenzo et Manuel débarquent à Barcelone et emménagent dans un vieil immeuble du centre ville. L'appartement du dessous devrait être l'entrepôt d'un antiquaire ; cependant, ils n'ont jamais vu personne y entrer ni entendu le moindre bruit en sortir. Le mystère qui semble entourer ce lieu intrigue Lorenzo et finit vite par l'obséder... Après Cendres et Murderabilia, Alvaro Ortiz brille une fois de plus pour ses qualités de conteur dans un récit à tiroirs truffé de coups de théâtre et d'humour noir. Comme l'écrit Santiago García (le scénariste de Les Menines et de Beowulf) : " Des impénétrables relations existent entre une statuette phallique, un appartement vide en plein centre de Barcelone, un homme qui se liquéfie, Caravaggio et les forces cosmiques primordiales... mais elles n'ont pas de secret pour Alvaro Ortiz. Rituels est un récit kaléidoscopique où l'insignifiant et le colossal, le proche et le lointain, l'absurde et le grandiose s'entrecroisent dans une trame riche en mystères et surprises. " Ajouter à mes livres
24 IGH
James Graham Ballard
7 critiques 12 citations

Dernier cri du modernisme, l'I.G.H., l'Immeuble de Grande Hauteur, se retrouve sous toutes les latitudes mais cette véritable « ville verticale » capable de se suffire à elle-même est-elle bien comme le proclament les urbanistes la solution miracle au problème de l'habitat ? Est-ce ce que souhaitent les utilisateurs ? Le docteur Robert Laing s'en est laissé persuader après son divorce et s'est installé à trois kilomètres de Londres dans la première tour achevée du complexe de cinq I.G.H. conçu par l'architecte Anthony Royal. Ajouter à mes livres
25 Un démon sous mes yeux
Ruth Rendell
2 critiques 1 citation

Conseil de la voisine Nameless. Arthur Johnson mène une vie tranquille, réglée au millimètre près, dans l appartement miteux qu il loue sur Trinity Road, à Londres. Sa vie se partage entre les courses, les tâches ménagères, les films diffusés à la télévision, et le mannequin en plastique qu il cache dans la cave pour l étrangler lorsque tous ses voisins sont de sortie. Jusqu au jour où arrive un nouveau locataire dans l immeuble, Anthony Johnson. S ensuit une série de quiproquos et de malentendus, autant de grains de sable qui dérègleront la routine bien huilée d Arthur et le ramèneront inexorablement à son plaisir premier : étrangler les femmes, les vraies... Ajouter à mes livres
26 L'immeuble d'en face
Jean-Pierre Andrevon
1 critique 2 citations

Vous êtes tous un jour ou l'autre passés devant l'immeuble d'en face. Peut-être même est-il en face de chez vous, précisément. C'est un immeuble de cinq étages, banal en apparence, sans histoires. Sans histoires ?... Mais quelles sont ces inquiétantes lueurs qui filtrent à travers les volets du célibataire du rez-de-chaussée ? Où est passé son voisin, le gendarme retraité ? Que va découvrir Georges, l'infirme du second, en voulant monter à l'étage du dessus ? A quelle guerre impossible se livre la famille Goulot ? Pourquoi la petite Amélie, du quatrième, est-elle irrésistiblement attirée par l'évier de sa cuisine ? Et que fabrique donc l'Australien, le dingue du cinquième, avec ses planches et ses clous ? Oui, il s'en passe de belles, dans l'immeuble d'en face ! Mais au fait, si c'était chez vous ? Ajouter à mes livres
27 Bon voisinage
Ruth Rendell
11 critiques 6 citations

Suggestion de Iris29 A Hexam Place, rue chic de Londres, se côtoient plusieurs employés affairés à des activités plus ou moins secrètes. Le jardinier Dex, considéré comme un demeuré, voue un culte à son téléphone. Le chauffeur Henry entretient une double relation amoureuse avec la femme et la fille de son patron. Fille au pair, Montserrat serait la maîtresse d'un acteur. Celui-ci disparaît brutalement.... Ajouter à mes livres
28 Le voisin
Roope Lipasti
6 critiques 11 citations

Un professeur d'histoire veuf, vieillissant et maniaque, observe avec ironie le désordre dans lequel vit le couple qui occupe la maison mitoyenne avec ses six enfants. Le voisin, toujours en train d'élaborer un projet de construction qu'il finit systématiquement par abandonner, décide de réaliser dans son jardin un sauna, sous le regard moqueur du narrateur. Ajouter à mes livres
29 Les Femmes de Stepford
Ira Levin
46 critiques 19 citations

Suggestion de Walktapus. "Qu'arrive-t-il donc aux femmes de Stepford ? Ont-elles toujours été, ainsi que Joanna les découvre en s'installant dans cette ville, de véritables poupées ménagères, uniquement préoccupées de l'entretien de leur intérieur et du bien-être de leur famille ? Ou alors sont-elles victimes de leurs maris, tous adhérents du " Club des Hommes ", qui se réunissent chaque soir dans une vieille bâtisse mystérieuse interdite aux femmes ? Joanna, jeune femme libérée, tente de créer une association féminine avec l'aide de deux amies nouvellement arrivées. Quelle n'est pas sa stupeur de les voir, à leur tour, se tranformer brusquement à l'image des autres femmes de la ville. L'inquiétude devient rapidement de l'angoisse... Joanna réussira-t-elle à échapper à ce cauchemar aseptisé, climatisé, lot quotidien des femmes de Stepford? " Ajouter à mes livres
30 Cloudstreet
Tim Winton
3 critiques

Suggestion de Marymary. Cloudstreet tel est le nom donné à la maison dans laquelle deux familles modestes jetées par-dessus bord suite à divers revers se retrouvent un beau jour. Les Lamb, menés à la baguette par Oriel, véritable commandant en chef, s'adonnent avec ferveur à la prière et au labeur, seule façon pour eux de sortir de la misère et du drame qui fit perdre la raison à Fish l'enfant rieur. Les Pickles, rêveurs impénitents, vivent dans un total désordre et maugréent lorsque le père, Sam, joue aux courses la paye de la semaine et le plus souvent la perd. Bon an mal an, au milieu des rires et des drames, les enfants vont grandir et s'émanciper sans vouloir pour autant s'éloigner du nid. Ajouter à mes livres
31 Le Locataire chimérique
Roland Topor
12 critiques 13 citations

Suggestion d'Antho. Un jeune homme emménage dans un appartement dont l'ancienne locataire vient de se suicider. Il est calme, timide, poli. Pourtant ses étranges voisins déclenchent aussitôt contre lui une guerre sournoise. Dans quel but ? Les effrayants mystères auxquels il peut assister de sa fenêtre existent-ils ailleurs que dans son imagination morbide ? Le propriétaire est-il sincère lorsqu'il affirme : " C'est un immeuble calme, ici " ? Dans ce roman où le réalisme le plus quotidien alimente le cauchemar, l'auteur a dépeint un monde étouffant, sordide, dans lequel le grotesque côtoie toujours le drame. Et lorsqu'il décrit le fonctionnement du piège destiné à conduire un homme à sa mort, puis à sa perte, c'est à une vision " panique " de l'univers qu'il nous convie. Ajouter à mes livres
32 Prenez soin du chien
J. M. Erre
80 critiques 54 citations

Suggestion de Mandarine. Rue de la Doulce-Belette, Max Corneloup, auteur de romans-feuilletons, et Eugène Ruche, peintre sur coquilles d'?uf, habitent en vis-à-vis. Chacun suspecte l'autre de l'épier. La méfiance règne, d'autant plus que le voisinage n'est pas spécialement sain d'esprit. Sans compter les commérages de Mme Ladoux, la gardienne... Quand un cadavre est découvert, c'est une véritable psychose qui s'installe. Seraient-ils allés trop loin? "Entre l'érotomane scato du dessus, l'évaporé zoophile d'à côté et l'exhibitionniste d'en face, je commençais à me faire du souci." Ajouter à mes livres
33 Une femme surveillée
Charlotte Link
24 critiques 13 citations

Suggestion Asnico. Environs de Londres, de nos jours. Après avoir subi plusieurs semaines d?intimidation, deux femmes âgées sont assassinées à quelques jours d?intervalle. Selon la police, ces crimes portent la signature du même auteur. Non loin de là, Gillian Ward mène une existence apparemment sans histoire avec sa famille. Une vie parfaite aux yeux de Samson Segal, son voisin. Obsédé par Gillian, ce marginal passe ses journées à la suivre et à épier ses moindres faits et gestes. Quand Tom, le mari de Gillian, est retrouvé mort dans leur maison, tué par l?arme ayant servi aux meurtres des deux vieilles dames, tous les soupçons se portent sur Samson, le guetteur Ajouter à mes livres
34 Le Voisin
Tatiana de Rosnay
246 critiques 99 citations

Suggestion jardinauxlivres. Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi ... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ? Grâce à un scénario implacable, Tatiana installe une tension psychologique extrême. En situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes. Ajouter à mes livres
35 Zacharie
John La Galite
5 critiques

Suggestion de Capucine. "Je m'appelle Zacharie, j'ai douze ans. Je vis seul avec ma mère qui est infirmière de nuit dans un hôpital. Dans mon quartier, il se passe de drôles de choses. J'ai peur pour ma mère. J'ai demandé l'aide de mon voisin de palier, Jacob. C'est mon meilleur ami. Il est tétraplégiques. Il est très intelligent. Derrière ma fenêtre, avec mes jumelles, j'espionne les locataires. Chaque jour je raconte à Jacob ce qui se passe. Je lui demande des explications, il est très fort, il a réponse à tout. Pourtant j'ai l'impression qu'il me cache quelque chose. Moi, ce qui me soucie, c'est ma mère. Pour elle, je suis prêt à faire n'importe quoi" Ajouter à mes livres
36 Le dernier péché
Rebecka Aldén
16 critiques 29 citations

Vous pensiez qu'il n'existait que sept péchés capitaux ? Voici le huitième, et il est redoutable... Brillante auteure et conférencière, Nora sait convaincre son public que le bonheur et la réussite sont à la portée de chacun, pour peu que l'on s'en donne la peine. Ce bonheur, elle a décidé de le construire après son accident, survenu dix ans plus tôt lorsqu'elle est tombée du septième étage et a miraculeusement survécu. Elle vit à présent avec son mari, Frank, qui est aussi son agent, et leurs deux enfants, dans un quartier résidentiel cossu. Une fois par an, Nora organise pour tout le voisinage une somptueuse fête où elle joue à merveille son rôle d'hôtesse. Mais ce tableau idyllique est un jour bousculé par l'arrivée de Klara, qui s'installe dans la maison d'en face. Alors que Nora s'attaque à son prochain best-seller - un roman sur les sept péchés capitaux -, Klara se montre une voisine de plus en plus présente. Charmante et gaie, elle séduit tout le monde. Seule Nora ressent un profond malaise. Petit à petit, des fragments de son passé lui reviennent et un soupçon se met à la hanter : et si cette chute, dix ans plus tôt, n'avait pas été accidentelle ? Ajouter à mes livres
37 Cher monsieur M.
Herman Koch
21 critiques 20 citations

Suggestion Mandarine. Herman a un passe-temps : il écrit des lettres. Pas n'importe lesquelles, des lettres de menace à son voisin, monsieur M., auteur de best-sellers internationaux. Des lettres qu'il n'envoie pas mais dans lesquelles il fait part de sa fascination mêlée de dégoût pour ce romancier, gloire passée des librairies, vieux beau fortuné, à l'épouse trop jeune, trop belle. Ce cher monsieur M. avec lequel Herman joue les gentils voisins, en attendant son heure. Car Herman le sait, le succès de monsieur M. est bâti sur un mensonge. La vérité, lui seul la connaît. Et aujourd'hui, il est bien décidé à se venger. Toujours plus noir, toujours plus grinçant, toujours plus dérangeant, Herman Koch nous revient avec une oeuvre à la fois drôle et provocante. Entre thriller psychologique et roman à tiroirs, un règlement de comptes flamboyant, dans la lignée du Dîner. Ajouter à mes livres
38 Jogging
Brooks Stanwood
4 critiques 3 citations

Suggestion de Greg. Jackie et Pete Lawrence : un jeune couple élégant et à la page, à New York. Lui, cadre plein d'avenir dans une maison d'édition; elle, spécialiste de mode dans un magasin chic. Ils sont heureux, beaux, en pleine santé. En outre, ils viennent de trouver l'appartement de leurs rêves à Manhattan, dans l'East Side. Et leurs propriétaires et voisins sont charmants : tous des gens dans la cinquantaine, mais à qui la pratique intensive du sport donne une forme éblouissante... Ils aiment s'entraîner avec de plus jeunes qu'eux; Jackie et Pete ne sont d'ailleurs pas le premier couple vigoureux et sain à entrer dans leur cercle... Pete ne tarde pas à être séduit par l'idéal sportif qui règne dans la maison. Avec ses nouveaux amis il court chaque matin tout autour de Central Park, se nourrit de produits diététiques, et néglige désormais sa vie mondaine et ses relations. Jackie, d'abord sceptique, se laisse convertir à son tour. Ils ne se sont jamais sentis mieux.. Ajouter à mes livres
39 Le discret Monsieur Genardy
Petra Hammesfahr
1 critique

Suggestion Cecile13. Élevant seule Flora, sa fille de neuf ans, Ingrid peine à subvenir à ses besoins. Aussi accepte-t-elle de louer à M. Genardy, un veuf d'un certain âge, les deux pièces du premier étage de sa maison. Aimable, poli, M. Genardy est la discrétion même. Et pourtant... Ingrid n'est pas à l'aise lorsqu'elle sait Flora seule avec cet homme. Les cauchemars qui la terrorisaient du temps où elle vivait encore avec son mari, celui qui l'appelait " ma petite fille ", reviennent la hanter chaque nuit... Un jour, la fille d'une de ses collègues disparaît. Quand on la retrouve quelque temps plus tard, sans vie, un terrible soupçon assaille Ingrid... Une atmosphère oppressante, une tension croissante... Le Discret Monsieur Genardy a valu à Petra Hammesfahr d'être comparée outre-Rhin à Patricia Highsmith. Ajouter à mes livres
40 La voisine
Jenn Ashworth
18 critiques 30 citations

Suggestion de Baloue. Ajouter à mes livres
41 Les Catilinaires
Amélie Nothomb
145 critiques 120 citations

Suggestion de Belette. Ajouter à mes livres
42 Le maître des jardins noirs
André-Marcel Adamek
21 critiques 11 citations

Suggestion de La belette. À Champleure, un coin reculé de campagne, Quentin, un traducteur, Anaïs et leurs trois enfants viennent d'emménager dans leur nouvelle demeure. La famille pense avoir trouvé un havre de paix. C'était sans compter la curiosité des voisins, un vieux couple qui s'intéresse à la vie et à l'histoire des nouveaux venus. Au fil des jours s'établit un lien ambigu entre ces personnages, sur toile de fond une légende ardennaise. Ajouter à mes livres
43 L'affaire Mayerling
Bernard Quiriny
67 critiques 56 citations

Qu'arrive-t-il aux habitants du Mayerling ? Cette résidence neuve de haut standing, aux occupants triés sur le volet, est une promesse de sérénité à laquelle succombent de nombreux acheteurs dans la ville de Rouvières. Mais derrière ses portes protégées par les digicodes, la vie se dérègle peu à peu. Les conflits et les accidents se succèdent. Les Lemoine, jeune couple dynamique, s'entre-déchirent. La très pieuse Mme Camy se retrouve nymphomane. M. Paul rêve d'assassiner les bruyants locataires de l'étage supérieur. Une odeur pestilentielle s'échappe du logement de Mine Meunier. Et Mme Chopard voit le fantôme de sa mère... Hanté par je ne sais quel démon, le Mayerling aurait-il décidé d'en finir avec ses habitants ? De situations cocasses en dérapages absurdes, le narrateur retrace le naufrage d'une communauté aux tensions exacerbées. Ce roman drôle et glaçant nous livre avec brio une satire de l'urbanisme contemporain. Héritier survolté de La Vie mode d'emploi de Perec et de La Trilogie de béton de J. G. Ballard dresse le portrait d'une société prisonnière de ses rêves de béton. Ajouter à mes livres
44 La femme à la fenêtre
A. J. Finn
210 critiques 45 citations

Suggestion d'Iris. Ajouter à mes livres
45 Mrs Creasy a disparu
Joanna Cannon
40 critiques 40 citations

Suggestion de Kateginger. Ajouter à mes livres
46 Peur
Dirk Kurbjuweit
19 critiques 5 citations

Suggestion de Kateginger. Ajouter à mes livres
47 Chers voisins
John Lanchester
18 critiques 2 citations

Suggestion de Kateginger Ajouter à mes livres
48 Le couple d'à côté
Shari Lapena
338 critiques 59 citations

Suggestion de Kateginger Ajouter à mes livres
49 Dernier Désir
Olivier Bordaçarre
49 critiques 26 citations

Suggestion de Mary Mary Ajouter à mes livres
50 Les voisins du 9
Felicity Everett
19 critiques 16 citations

Ajouter à mes livres
51 Vis-à-vis
Peter Swanson
50 critiques 21 citations

Illustratrice talentueuse mais psychologiquement fragile, Hen, soutenue parson mari Lloyd, a enfin trouvé son équilibre grâce à un nouveau traitement. Le couple déménage dans une petite ville proche de Boston et sympathise avec ses voisins, Mira et Matthew. Mais à l’occasion d’un dîner chez eux, Hen repère dans le bureau de Matthew un objet lié à un ancien meurtre non résoluqui l’avait obsédée par le passé. Maintenant, Hen sait qui est le tueur. Pire encore, elle comprend très vite que Matthew sait qu’elle sait… À moins que tout cela ne soit le symptôme d’un nouvel épisode psychotique… ou alors une simple coïncidence ? Vis-à-vis est un thriller psychologique impitoyable révélant une toile de manipulations et d’obsessions si habilement tissée qu’on s’y fait prendre avec un intense plaisir coupable. Ajouter à mes livres
52 Un petit paradis
Georges-Jean Arnaud
1 critique

Ajouter à mes livres
53 Un voisin trop discret
Iain Levison
26 critiques 26 citations

ille dollars en liquide, c'est ce que Jim, chauffeur Uber bourru, donne sans hésiter à sa nouvelle voisine Corina quand, en larmes, elle vient lui demander de l'aide. Son mari, Grolsch, dans les forces spéciales en Afghanistan, vient de vider leur compte en banque. Sur le terrain aussi, il se comporte en sale type : il tire sans être sûr de sa cible et traite Kyle, son coéquipier, de pédé. Or justement, Kyle a fait un mariage arrangé pour cacher une homosexualité qui pourrait nuire à sa carrière. À présent, il n'a qu'une crainte : que Grolsch le fasse chanter. Quand, à la faveur d'une permission, les deux militaires reviennent dans leur foyer, chacun doit affronter ses problèmes. Pendant que Kyle et sa femme échafaudent un plan pour mettre Grolsch hors d'état de nuire, rien ne va plus entre Corina et Grolsch, lequel la soupçonne d'avoir une liaison avec Jim... Ce dernier commence à craindre pour sa vie. Alors quand Grolsch, fin soûl, sonne chez Jim, celui-ci n'hésite pas. Kyle, venu régler ses comptes avec Grolsch, découvre un cadavre dans l'entrée de l'immeuble... Une enquête de police bâclée donne lieu à une fin immorale et jubilatoire, où tous révèlent leur vrai visage. Ajouter à mes livres
54 Une voisine encombrante
Shari Lapena
47 critiques 25 citations

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          4152